Bild s'améliorerait-il? 25.10.2007

Aller en bas

Bild s'améliorerait-il? 25.10.2007

Message par hidember le Jeu 25 Oct 2007 - 20:22

Bild s'améliorerait-il?
Je viens de prendre l'émission en cours.
Il a invité Jean-Paul Gavino, que l'on n'a guère entendu à l'antenne, pour parler de son spectacle, avec même une chanson

Et maintenant, il fait parler quelqu'un sur Jean des Vallières

Ce n'est peut-être pas forcément génial, mais ça change du moisi habituel

hidember
Bavard

Nombre de messages : 1201
Réputation : 20
Date d'inscription : 23/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bild s'améliorerait-il? 25.10.2007

Message par Courtoisrazzo le Jeu 25 Oct 2007 - 20:26

Serait-il en train d'essayer de se reconvertir en "journaliste" tous terrains, de voix de son maître de la propagande qu'il fut, dans l'espoir de garder sa gamelle sur HdL-FN, une fois qu'il se sera fait dégager du paquebot par la Marine? Suspect

Quel farceur, ce Martial...

Il croit que c'est pour ses beaux yeux et pour ses talents radiophoniques que l'Endive lui a concédé trois heures mensuelles dans son stand électoral? ironic
avatar
Courtoisrazzo
Pilier du forum

Nombre de messages : 797
Réputation : 9
Date d'inscription : 24/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bild s'améliorerait-il? 25.10.2007

Message par Charles B le Jeu 25 Oct 2007 - 23:03

Courtoisrazzo a écrit:Serait-il en train d'essayer de se reconvertir en "journaliste" tous terrains, de voix de son maître de la propagande qu'il fut, dans l'espoir de garder sa gamelle sur HdL-FN, une fois qu'il se sera fait dégager du paquebot par la Marine?
Quel farceur, ce Martial...
Il croit que c'est pour ses beaux yeux et pour ses talents radiophoniques que l'Endive lui a concédé trois heures mensuelles dans son stand électoral?

N'éxagérons rien.
Mais il y a peut-être proportionnalité entre ses (petits) progrès et son recul politique. Bild est dans le clan perdant et ringard. Pas étonnant qu'il s'accoquine avec HdL roi de la PED.

Christiane Chombeau dans Le Monde du 20.10.07 a écrit:
Au FN, la résistance passive des opposants à Marine Le Pen

L'influence de Marine Le Pen, tant auprès de son père, Jean-Marie Le Pen, que sur l'appareil du Front national (FN), où elle compte le secrétaire général, Louis Aliot, parmi ses très proches amis, ne fait pas que des heureux. Sur cinquante membres du bureau politique, l'instance de direction du parti, treize ont décidé de ne pas se représenter au comité central lors du congrès qui devrait reconduire à la présidence le fondateur du FN, les 17 et 18 novembre à Bordeaux. Une sorte de résistance passive des opposants à Marine Le Pen, en panne de chefs de file.

Bruno Gollnisch, sur lequel ils ont longtemps misé, a subi en août un quadruple pontage qui l'oblige, dit-il, à "abandonner certaines de ses fonctions". Celui qui est délégué général du FN, président du groupe Identité Tradition Souveraineté au Parlement européen, président du groupe FN au conseil régional Rhône-Alpes, conseiller municipal de Lyon et secrétaire départemental du Rhône laisse entendre qu'il pourrait se concentrer sur ses mandats électifs.

Cette solution satisferait Mme Le Pen et M. Aliot. Ils militent auprès de M. Le Pen pour une restructuration radicale passant par la suppression du poste de délégué général. Leur projet envisage en revanche la création de deux "présidences déléguées", confiées l'une à M. Gollnisch, pour les relations internationales, l'autre à Mme Le Pen, coiffant tous les autres secteurs.

Le manque d'ardeur de M. Gollnisch à défendre son poste de délégué général est une déception de plus pour ses partisans. En 2003, ils avaient attendu en vain qu'il se présente à la présidence du mouvement. Puis ils ont espéré une réaction de sa part quand M. Le Pen a annoncé qu'il serait à nouveau candidat à la présidence en novembre.

Ceux qui avaient reporté leurs espoirs sur Carl Lang ne sont guère mieux lotis. "Je ne serai pas candidat à la présidence du mouvement au congrès de novembre", a déclaré ce dernier, le 17 septembre, à l'AFP, ajoutant qu'il le sera lorsque la succession sera ouverte.

"SCHTROUMPFS GROGNONS"

M. Lang a achevé de désorienter ses soutiens en annonçant qu'il ne serait pas candidat au comité central lors du prochain congrès... tout en attendant que Jean-Marie Le Pen "l'y nomme malgré tout" pour faire ainsi la preuve "qu'il tient à l'équilibre entre les différentes sensibilités du parti". "Une attitude incompréhensible", affirme Régis de La Croix-Vaubois, qui a annoncé qu'il ne se représentait pas au comité central et qu'il démissionnait de ses fonctions de secrétaire départemental. Il ne cache pas qu'il ne croit plus au FN.

La plupart des contestataires ne vont pas aussi loin, et ont décidé d'attendre. Quatre autres secrétaires départementaux, Miguel de Peyrecave, Myriam Baeckeroot, Jean Verdon, et Michel Hubault, ont décidé de ne pas se présenter au comité central. "J'en ai assez de jouer les Schtroumpfs grognons", lance M. Hubault. Il regrette que Mme Le Pen ait "abandonné l'électorat de droite". René-Marie Bouin, Christian Baeckeroot, Pierre Descaves, Olivier Destouches, Maurice Gros et Pierre Jaboulet-Vercherre, Martial Bild, membres du bureau politique, ne se représentent pas.

Quant à Jean-François Touzé, jadis partisan de Mme Le Pen, dont il se voyait le Pygmalion, il a démissionné en février de ses fonctions dans l'appareil, en jugeant "trop à gauche" la campagne de la vice-présidente. Il souhaite "créer le débat au FN" en institutionnalisant les courants politiques qui le traversent. Une révolution.

avatar
Charles B
Intervenant

Nombre de messages : 25
Réputation : 0
Date d'inscription : 14/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bild s'améliorerait-il? 25.10.2007

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum