Banquet Funèbre du 10/11/07

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Banquet Funèbre du 10/11/07

Message par Courtoisrazzo le Dim 11 Nov 2007 - 23:19

Il n'y a décidément, mes chers amis et F:. F:., plus grand'chose à rapporter des diverses activités, célébrations et divertissements qui entourent le 95.6.

Je vais finir par supplier Maître Victor batman qu'on m'enlève le soin de la chronique mondaine de cette chose radiophonique en voie d'extiction (d'extinction de... voix, justement, et pas seulement au sens électoral et versaillais que vous savez... Wink ).

Car, pour le coup, les grandes pompes du Quinquin nous pompent l'air (un air raréfié qui sent sa PED et son fond de pot-au-feu nazional-ranci), - et pour des pomps and circumstances, elles furent, ce 10 Novembre 2007, avant tout des pompes funèbres...

Pensez donc, l'évènement du jour fut (et se résuma à) :

1/ l'éloge du cadavre au Be-Sketch, par un Faquen qui semble retrouver force et vigueur, dès qu'il peut bouffer de la viande froide, en assaisonnant celle-ci d'une mayonnaise (mal montée) de lieux communs navrés, tout juste dignes, dans l'hypocrisie de circonstance pour Carnet du Jour du Figaro, des condoléances à la famille de la bonne d'une patronnesse du XVIème.

2/ l'exhibition sur la tribune du Mausolée, à la foule du Peuple rassemblé sur la Place Rouge, par le Conducacator suprême de la veuve B-Sketch, et de fils-fils Be-Sketch plus fils-fils Be-Sketch, plus fi-fille Be-Sketch, convoqués à venir adouber son Altesse Suprême, contre réception d'une belle gerbe de fleurs (à faire vomir, le coup la "gerbe" en question... était-ce la couronne mortuaire, cyniquement attribuée au LJdFC par son fossoyeur principal? ironic ), - tout ça, mis en scène dans la plus pure tradition des Unes de la Pravda de jadis, où les petits pionniers et pionnères et autres kholkhoziennes mamelues et méritantes venaient se faire photographier, en train de supporter les gouzi-gouzi sous le menton (et qui sait quelles saint-bobinesques perversions sous le manteau) de la part du gros moustachu fumeur de pipe qui faisait passer le chemin vers l'avenir radieux par la porte du goulag. ironic

3/ le décernement du Prix Jean Ferré (R.I.P.) à la mémoire de celui que ledit Ferré (on ne le rappellera jamais assez) ne désignait, en privé, que par le nom de " petit trou du cul".

4/ Les Odes de circonstance, commandées par son Altesse à ses meilleurs serviteurs et servantes, déclamées selon une étiquette bien élaborée, et le panégyrique non moins de circonstance préparé dès la veille par le plumitif aux ordres de service (en l'occurrence, le Marin d'eau de boudin) à la gloire immortelle du Gros Barbu dont la mort aura tant servi les desseins du Prince... et l'aura tant soulagé de voir le CSA redébarquer d'ici à l'improbable attribution d'un émetteur à Marseille, sur les plates-bandes des jardins de Versailles qu'il s'est acquis avec sa tirelire.

Bref, tout cela, ennuyeux comme on imagine... et n'étant même point relevé par la qualité de la chère, ni par l'excellence du boire (la piquette de R. C. change d'année... plutôt, de millésime à chaque fois... et elle empire avec le temps, comme la couleur de la violine de Maryvonne I love you , ou de la décoloration peroxydée de Dominique, nique, nique de la Porte d'Orléans).

Ah! Le temps est loin où Paucard apportait, paraît-il, en loucedé, dans son cartable, à la boufaille annuelle des bigorneaux, sa propre bouteille de Cahors, tel un podestat d'Italie invité à la table des Borgia, afin de ne pas risquer mourir empoisonné dans d'horribles coliques. ironic

Maintenant, c'en est comme de la tisane Quinquin : on avale ça... et sans broncher, siouplaît No .

Il y en a même qui ne jugent même pas utile de se pincer le nez pour ne pas sentir le goût saumâtre du breuvage qu'on leur fait ingurgiter, comme à d'autres des couleuvres.

Néanmoins, il convient (faute de nous divertir à quelques froufroutantes révélations, ou piquantes anecdotes de table) de rapporter les faits, avec quelques constatations qui sembleront, je pense, fort intéressantes à nos estimés membres et lecteurs habitués, ou de passage (un grand bonjour à tous les factieux qui viennent nous lire sans payer l'abonnement ironic ).

D'abord : grande chute (visible à vue de nez, à moins d'être Bobinette ou Paul-Marie, et d'avoir ledit nez toujours fourré dans des endroits d'où on n'a pas spécialement une vue panoramique et fort élargie sur l'univers) de la participation.

Soyons, si vous le voulez, arithmétiques (oui, ça m'ennuie autant que vous, d'autant que j'ai en plus payé 55 Euros, non défrayés par l'OFFICINE colere , pour déjà m'enquinquiner à bouffer de la dinde filandreuse en écoutant du Quinquin, et en subissant les conversations de mes commensaux, qui ressemblaient, pour la profondeur et l'intérêt des vues et avis, à du Jeanne Smits commenté et "adapté" à l'usage du colleur d'affiche de base du FN, par le Petit Goliot du mouroir courtois....)

Faites le compte avec moi : 45 tables = 45 patrons d'émissions (parmi lesquels, cette année, il n'y avait pas Griotteray (tiens, tiens... le Sénile de la Cité récidiverait-il dans l'affront, après son départ rien moins que poli, en pleine allocution de Sa Seigneurie, lors de l'adresse au Peuple du 9/10 dernier?), ni Bombinette (mais Lydwine était de la fête, avec son mari - ceci expliquant peut-être cela), ni Bertin (la périgourde, radine comme une Harpagonne qui met de côté les noyaux de cerise du clafoutis, n'avait dû trouver personne pour lui avancer 55 Euros... tout le monde n'est pas magnanime et généreux comme JGM Wink ) ni la moitié des vagues types qui sévissent dans les LJ des Lycéens, ni Archambeau le squatteur de siège éjectable... ni B. Antony (qui avait, paraît-il, donné une excuse très diplomatique...), ni le gang de la manchette en délire (PMC la souverainissime raseuse et sa Gillette, pas plus que son Bob tricard)... pour ne parler que des plus marquants.

Le calcul est simple : 45X10 = 450 présents... Cela nous fait donc, parmi ceux-ci, à peu près, au plus 400 Auditeurs "venus de leur plein gré", car il faut excepter du nombre les "obligés de présence" ( i.e. les patrons d'émissions, pris en otage dans la galère, qui, pour certains - les plus lucides? -, avaient l'air de se demander, comme pendant le voyage inaugural du Titanic en 1912, où étaient les gilets de sauvetage, et si on aurait assez de canots pour se tirer sain et sauf du naufrage ironic )...

Donc, concluez avec moi : au moins 200 participants "extérieurs" (i. e. : de "cochons de cotisants") de moins que les très bonnes années, dans le passé.

Pas brillant...

Ensuite, grand concours (assez écoeurant, d'aplatissement de carpettes)... à tel point que quelques remarques, assez désobligeantes, fusèrent chez les convives, devant un tel étalage de pommade à Riton-sauveur-du-Monde et de la PED.

On en entendit qui s'émurent de ce que Quinquin eût tellement poussé le monde à voter Gros-Sketch dans son discours inaugural (pour avaler cette tartine, non toastée et sans foie gras, avant le hors d'oeuvre, alors que le pékin qui avait payé sa pitance avait les crocs et trépignait de la luette de rentrer dans ses frais par la voie de l'estomac, un misérable kir tiédasse ne suffisait pas...), à tel point (pour les plus procéduriers) qu'ils affirmèrent qu'un vote influencé dans de telles conditions serait, n'importe où ailleurs, déclaré nul...

Non, je vous rassure, ce ne furent ni notre ami Roy (d'on sait quoi), ni Besançon (sans la cédille) qui se permirent ce genre de remarques...

Eux savent comment Son Altesse conçoit la "régularité" d'un scrutin, dans un cadre "associatif" Twisted Evil .

Et puis, là où cela ne trompa plus personne (même les derniers pourvus de neurone unique en fil barbelé du Stalag pediste), c'est quand le Marin y alla de son allocution brillamment torchée d'avance sur le PQ du matin, afin de parachever la cérémonie, stalinienne en diable, consistant à remettre un Prix qu'on a doté in extremis du nom d'un mort de l'an passé, à un cadavre tout faisandé de frais de la veille... maboule

On se serait cru, en effet, au Comité des Ecrivains recevant le mirliton du Goulag Aragon, plutôt qu'au Prix Goncourt (dont on rappellera que Léon Daudet, grand père du courageux descendant qui a repris à l'Endive des Quinconces le droit de commettre sa famille dans ses magouilles de banlieue, était membre du jury, - et y oeuvra pour faire décerner la distinction à L-F Céline, qui comme génie et comme polémiste, était au Gros Sketch ce que le plafond de la Sixtine est au canevas qui trône au mur de ma concierge...)

(Suite et autres précisions à venir, si on me les demande bien gentiment, bien sûr... ironic )

Courtoisrazzo
Pilier du forum

Nombre de messages : 797
Réputation : 9
Date d'inscription : 24/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet Funèbre du 10/11/07

Message par Victor le chacal le Dim 11 Nov 2007 - 23:49

Bravo, mon cher! Magnifique!

Je vais finir par supplier Maître Victor batman qu'on m'enlève le soin de la chronique mondaine de cette chose radiophonique en voie d'extiction (d'extinction de... voix, justement, et pas seulement au sens électoral et versaillais que vous savez... ).
Vous aurez sûrement gain de cause, mon cher car je crois qu'il n'y en effet plus grand chose à raconter.

Soyons, si vous le voulez, arithmétiques (oui, ça m'ennuie autant que vous, d'autant que j'ai en plus payé 55 Euros, non défrayés par l'OFFICINE colere
Faites montre de plus de stoïcisme dans l'ascèse, mon cher. A quoi servent vos milliards au Lichtenstein? Wink

Donc, concluez avec moi : au moins 200 participants "extérieurs" (i. e. : de "cochons de cotisants") de moins que les très bonnes années, dans le passé.
Merci pour ces précisions. C'est là un indicateur signifiant.
Il faut dire que 55 euros par tête, cela a dû raffraîchir plus d'un loser de la PED.

Ensuite, grand concours (assez écoeurant, d'aplatissement de carpettes)... à tel point que quelques remarques, assez désobligeantes, fusèrent chez les convives, devant un tel étalage de pommade à Riton-sauveur-du-Monde et de la PED.
Sans blague? Se lasserait-on des manifestations kim-il-sungesques du Faquen et de ses villages Potemkine?

Un grand merci pour ce CR.

Bav.

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet Funèbre du 10/11/07

Message par Victor le chacal le Lun 12 Nov 2007 - 4:19

Très cher,

On me rapporte que C. Rouvier aurait fait du "second degré" lors de son allocution et aurait indiqué "représenter une minorité"? (Te senterais-tu compromise, cat?)

Qu'avez-vous entendu?

Bav.

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet Funèbre du 10/11/07

Message par Courtoisrazzo le Lun 12 Nov 2007 - 9:37

Cher Victor, de là où j'étais (vraiment aux limes de l'Empire, comme les cancres, au fond de la salle, entre le radiateur et la sortie de secours , - on n'est jamais trop prudent Wink ...), je ne saurais vous dire ce qu'il en fût exactement des réserves émises dans le spitche que vous évoquez...

J'ai cru entendre, en effet, que Cathou, la Frida-UMP-pa-pa de la bigornesque bourriche avait un peu "tranché", par le fond et le ton de son bref laïus, dans le concert convenu et désespérément plat du couplet Quinquino-franco-vieil-aphone qu'il était requis de produire, et de servir en guise d'entremets ramolli, entre la poire et le frometon... No

J'ai tendu l'oreille, et me suis en effet dit : "Tiens, voilà une mauvaise élève - au meilleur sens du terme Wink - qui n'a pas préparé son compliment, et qui ne l'a pas fait viser par les Services de la Censure de S.A.V..."

Mais, rien de grave, au fond : je ne pense pas que cela vaille qu'on imagine aussitôt Mademoiselle de Montpensier, jupes relevées, faisant tirer au canon des tours de la Bastille pour dégommer la perruque de Louis XIV... Wink

En revanche, plus important, mes enfants, j'ai omis de vous dire plus haut que Monseigneur a ENCORE trouvé un nouveau moyen de ratisser de la cotise...

Trop facile, vous savez bien : il suffit, pour que la PED y aille d'un seul neurone, qu'on lui laisse entendre qu'il y a comme toujours, complot universel (autant qu'apatride) des méchants contre elle, et que le grand capital international à la solde de vous savez qui (suivez mon regard Suspect ...) en veut à sa "pureté" et à sa "vertu"... bille

Donc, oyez, braves gens...

Son Altesse a réussi son exploit habituel : faire prendre ses maladresses et ses incompétences pour le résultat d'une conspiration contre sa personne divine et contre la radio qu'elle s'est payée pour Noël, - et à mentir, avec intention de tromper...

Comme Elle n'a plus le rond afin de payer l'abonnement à TPS, pour la diffusion de HdL-FN sur le bouquet (le bouquet, comme on dit, c'est désormais : "ni fleurs ni couronnes" ironic ), Elle nous a inventé (comme pour l'affaire de Radio-Néo, vous vous rappelez ce gag de l'été, chers Amis? ironic ), que Canal +, nid infâme de Gauchistes dégénérés, d'érotomanes décadents et sûrement aussi (comme eût dit le Gros-Sketch) d'antiphysiques et de zoophiles, en voulait POLITIQUEMENT au 95.6, et avait ourdi l'odieux projet de lui sucrer son autorisation d'émettre via le satellite, courant 2008.

Et là, vous la voyez venir, l'Endive?....

Plus de TPS, (l'Officine pernicieuse est-elle encore dans le coup, Quinquin?), donc nécessité de sous pour louer ses émetteurs-menteurs en province.

CQFD.

On me dit que, là aussi, ça broncha quelque peu dans l'assistance...

Y aurait-il des vaches-à-lait à 55 Euros le couvert qui commenceraient à se lasser aussi qu'au lieu de leur proposer du contenu éditorial décent sur Voix de l'URV, on leur tende la sébile à longueur d'émissions, et même aux heures des repas? Shocked

Courtoisrazzo
Pilier du forum

Nombre de messages : 797
Réputation : 9
Date d'inscription : 24/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet Funèbre du 10/11/07

Message par Guinevere le Lun 12 Nov 2007 - 10:27

Mais ça fait des mois que la rumeur court et pas seulement pour RC, d'ailleurs, d'une réorganisation du bouquet commun Canal +/TPS en 2008, avec rejet dans les ténèbres extérieures de tout ce qui n'est pas commercial et support de pub. Il me semble que la première fois que j'en ai entendu parler, c'est au moment même de la fusion (plus exactement, lors de sa préparation).
Il est question aussi d'éliminer les doublons, de regrouper les chaînes thématiques et de les spécialiser au besoin.
C'est une réorganisation prévue de longue date et qui rentre dans une stratégie d'entreprise assez classique lors des fusions.

Guinevere
Pilier du forum

Nombre de messages : 795
Age : 69
Localisation : Au royaume arthurien
Réputation : 9
Date d'inscription : 20/02/2007

http://reflexsurtempscourants.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet Funèbre du 10/11/07

Message par oum papa le Lun 12 Nov 2007 - 12:13

Je ne peux plus vous lire ( s'il vous plait n'arretez pas !) sans jamais vous alimenter de quelques nouvelles dont vous ferez votre miel
Le discours de CR ( qui n'etait pas au courant de cette coutume et n'avait rien préparé ) etait en substance :

"pour defendre la langue française je compte continuer à employer des mots rares . Quelques exemples : mes etudiants l'autre jour m'ont demandé "madame , c'é koi un colloque?" . Alarmée par ce niveau affligeant j'ai appelé une de mes amies , professeur également , qui m'a fait remarquer que le "colloc" aujourd'hui c'est un "co-locataire" . J'ai neanmoins persévéré . J'ai lâché " obsolète" , et les etudiants ont cru a un mot obs..cene . J'ai lancé "Inopiné" et ....
Là , interruptions sur sa gauche , hauts cris de HdL , choqué .
CR a alors abrégé ,et délivré la morale la plus convenable pour cette scabreuse histoire - cé koi scabreuse , madam ?- : chers auditeurs , si vous voulez défendre la langue française , employez les mots de votre choix même s'ils ne sont pas compris de votre interlocuteur . Car il ne faut jamais s'abaisser à lui, mais l'élever juqu'au vous ...."

On me signale aussi qu'elle a été la seule à ne pas se lever pour la minute de silence pour Sde B - qui en realité a duré 10 secondes - nonobstant son gôut immodéré des LJ du susdit . Il parait qu'elle a horreur de cette manie "ponctuelle".

Dans l'espoir que ces infos de premiere main vous satisferont , je me dois d'ajouter , ne vous en déplaise ,car j'ai un sens développé de la justice, que le vin etait bon et que le tarif n'etait pas 55 euros mais 50 .Ou alors j'ai "truandé" ( c'est koi madam , truander ? ).

Je terminerai en disant que la rencontre avec les auditeurs est presqu'aussi gratifiante pour les patrons d'émission que les messages reçus à l'antenne . Exemple ( entendu dans la salle ) , adressé a un(e) patron(ne) d'émission . "C'est drôle , a votre voix je vous croyais BEAUCOUP plus jeune !"

oum papa
Intervenant

Nombre de messages : 35
Localisation : Dans la grande brasserie de Munich , des bocks de bierre dans les bras
Réputation : 0
Date d'inscription : 12/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet Funèbre du 10/11/07

Message par Invité le Lun 12 Nov 2007 - 12:59

Courtoisrazzo a écrit:
Comme Elle n'a plus le rond afin de payer l'abonnement à TPS, pour la diffusion de HdL-FN sur le bouquet (le bouquet, comme on dit, c'est désormais : "ni fleurs ni couronnes" ironic ), Elle nous a inventé (comme pour l'affaire de Radio-Néo, vous vous rappelez ce gag de l'été, chers Amis? ironic ), que Canal +, nid infâme de Gauchistes dégénérés, d'érotomanes décadents et sûrement aussi (comme eût dit le Gros-Sketch) d'antiphysiques et de zoophiles, en voulait POLITIQUEMENT au 95.6, et avait ourdi l'odieux projet de lui sucrer son autorisation d'émettre via le satellite, courant 2008.

Et là, vous la voyez venir, l'Endive?....

Et il n'a pas aussitôt sauté sur l'occasion de demander des cotisations plus généreuses pour payer à RC son propre satellite ?

Il a dû avoir un scrupule ironic

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet Funèbre du 10/11/07

Message par Victor le chacal le Lun 12 Nov 2007 - 13:04

Je pense que ce sera bientôt SAV elle-même qui sera en orbite...

On me rapporte des chiffres moins flatteurs que ceux de Courtoisrazzo.

Bav.

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet Funèbre du 10/11/07

Message par hidember le Lun 12 Nov 2007 - 17:24

applaud applaud applaud

hidember
Bavard

Nombre de messages : 1201
Réputation : 20
Date d'inscription : 23/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet Funèbre du 10/11/07

Message par Thrasybule le Lun 12 Nov 2007 - 20:38

Merci pour le compte-rendu.

Mais une fois que l'Enarque aura détruit la radio, ou trouver les informations ???? Question

Thrasybule
Intervenant

Nombre de messages : 89
Localisation : Dans la pampa avec le Mexicain, Montauban ou sur la péniche des Volfoni avec Maître Folace
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet Funèbre du 10/11/07

Message par Victor le chacal le Lun 12 Nov 2007 - 22:45

Parce que vos apprenez des choses sur HDL FM? Shocked
Abonnez-vous au Monde diplo, la conclusion est la même.
Sinon je connais un site assez intéressant et qui cherche à apporter du sens : www.lumiere101.com Un regard libre sur un monde ouvert.


Dernière édition par le Mar 13 Nov 2007 - 18:55, édité 1 fois

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet Funèbre du 10/11/07

Message par Docteur Koch le Mar 13 Nov 2007 - 18:43

Ach Français frivoles.

Vous ne vous intéressez pas assez aux chiffres et vous avez tort.

Quel dommage qu'il faille plusieurs jours de recoupement pour avoir la certitude des infos financières lâchées par HdL lui-même le 10 novembre : 2 jours pour récupérer l'info à mon retour de Karlsruhe.

Quand même : elle vaut le détour.

HdL a donc fait quelques déclarations sur la situation financière de R(ex)C qu'il juge, de son propre aveu, inquiétante.

Personne ou presque n'y a fait attention, en particulier parce que 70 à 80 % des personnes présentes, étant très hostiles à HdL ne l'écoutent plus, ne supportent plus voix, ses émissions du Lundi (Car il n' y a plus que les piliers de ce forum pour se donner RV ce jour-là, sur le FL. Nous, nous rigolons, mais les "auditeurs de la chère radio", eux se lamentent dans leurs maisons de retraites médicalisées ou dans le pensionnat des jeunes filles de la Légion d'honneur)
pour toutes ces raisons, et aussi parce que Sa Seigneurie est un très mauvais orateur, personne n'a écouté.

HdL a confirmé qu'en octobre 2006 on avait assisté à une remontée des cotisations (à un moment où on croyait à la version de "l'équipe"des continuateurs, affirmée en septembre pas à la "succession légitime" racontée seulement après le décès de Jean Ferré mi-octobre). Rappelons une fois plus que c'est sur la base de ce sursaut que HdL a cru pouvoir racheter RC pour une simple somme de trésorerie (40 000 euros environ avancés pendant l'été + probablement quelques broutilles versées pour couvrir les besoins d'argent de Jean Ferré au printemps).

Le point important et nouveau est que HdL a dit de manière très claire que la courbe de cotisations était depuis mi-octobre "un électrocardiogramme plat".

Et il aussi confirmé que la "chère radio" coûtait chaque mois 70 000 à 80 000 euros.

Soyons donc précis dans nos calculs : si cette "panne de cotisations" dure du 15 octobre au 30 novembre, les frais courants sont de 1,5 x 80 000 = 120 000 euros. Avec un électroencéphalogramme plat cela fait un "trou"de l'ordre de 100 000 euros à combler fin novembre.

La très intéressante info de l'estimé Baxter nous indique qu'eau printemps 2006 HdL a hérité de 600 000 euros, ou quelque chose comme cela, ce qui a dû lui monter à al tête.

Nous avons démontré qu'il perd au moins 200 000 euros par an et qu'il a dû investir une somme équivalente pour éponger les dettes. Cette info pourrait bien signifier une aggravation de la situation.

Pour sauver la face, HdL sera pratiquement obligé de payer jusqu'aux municipales de mars 2008.

Après cette date, à moins d'un "miracle de la Vistule", auquel je ne crois guère, on porraiat bien entrer dans la zone des turbulences financières, (donc plus tôt que l'année 2009 de l'excellent post de l'estimé M. Baxter, que je salue et dont je recommande la littérature) surtout si sa famille découvre le coût de cette "danseuse". Aucun des membres de la tribu ne doit actuellement savoir ce que coûte tout ça.

On a vu des mises sous tutelle pour moins que ça.

Docteur Koch
Régulier

Nombre de messages : 273
Age : 82
Réputation : 1
Date d'inscription : 01/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet Funèbre du 10/11/07

Message par Victor le chacal le Mar 13 Nov 2007 - 19:00

Docteur Koch a écrit:Le point important et nouveau est que HdL a dit de manière très claire que la courbe de cotisations était depuis mi-octobre "un électrocardiogramme plat".
Mi-octobre 2007?

HdL a donc fait quelques déclarations sur la situation financière de R(ex)C qu'il juge, de son propre aveu, inquiétante.
Lors du dîner? Faquen a parlé d'argent lors du repas indigeste?

Docteur Koch a écrit:On a vu des mises sous tutelle pour moins que ça.
De même si SAV continue de frapper les autres membres du conseil municipal de Versailles, l'internement pourrait être plaidé.

Bav.

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet Funèbre du 10/11/07

Message par Courtoisrazzo le Mar 13 Nov 2007 - 19:08

Très Estimé herr Doktor,

Afin de confirmer vos excellents recoupements, il a été précisément dit par l'Endive Vicomptable :

1/ Que les cotisations étaient en stagnation, voire en récession depuis le 3 Septembre 2007 (et que donc, il allait falloir y aller du porte monnaie, les cochons de cotisants qui restent!)

2/ Que le budget de fonctionnement mensuel de R.C. avoisinait (un peu plus un peu moins, bon an mal an) 100 000 Euros

3/ Que par conséquent, le budget de fonctionnement annuel se chiffrait entre 800 000 et 1 000 000 Euros...

MAIS (aber... Wink )

4/ Que dans le cas de l'extension de la fréquence ( bille ), il faudrait tabler sur un budget d'au moins 1 200 000 Euros ANNUELS.

Je vous le livre comme ce fut dit, et noté par mes soins sur un coin de nappe avinée, entre deux oeillades torrides à Anne B. ...

Mais on ne me demande jamais de chiffres à moi (et d'ailleurs, ces questions-là sont-elles de mon ressort, qui est de hanter les alcôves aux capiteux parfums de la PED crapuleuse... ironic ?)

Ja... So bin ich : ein sehr lustiger kleiner Franzöze, bas zérieux du tout... Einschuldigung. Embarassed

Courtoisrazzo
Pilier du forum

Nombre de messages : 797
Réputation : 9
Date d'inscription : 24/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet Funèbre du 10/11/07

Message par Blondin le Mar 13 Nov 2007 - 19:19

Que le budget de fonctionnement mensuel de R.C. avoisinait (un peu plus un peu moins, bon an mal an) 100 000 Euros
C'est énorme pour une radio associative ! Il aurait besoin 2500 cotisants à 40 Euros pour boucler les fins de mois !
Il devra bien couper qlq part et remettre dans le pot car ce n'est pas viable très longtemps. What a Face

Blondin
Régulier

Nombre de messages : 286
Localisation : Canada
Réputation : 4
Date d'inscription : 24/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet Funèbre du 10/11/07

Message par Victor le chacal le Mar 13 Nov 2007 - 19:26

Mon F:.F:.,

SAV met au pot tous les mois depuis son petit puputsch de collégien, mon cher. Elle a l'habitude maintenant. Elle ne savait pas que le prix serait si élevé. Il faut dire que massacrer RC pour se focaliser sur le segment marketing le plus réduit et le moins solvable (la PED) relève littéralement de la folie.
SAV veut absolument remplacer les Lepen et les Mégret....

J'ajoute que ce ne sont pas les chèques de 40 euros qui permettaient à RC de survivre. Ce sont les chèques des lecteurs du Figaro qui donnaient 500 euros voire plus et ceux-là ont fui depuis longtemps les ricanements sinistres du lundi soir. Et ceux-la n'écoutaient pas SdB.

Quant au pan social il est déjà quasiment en route : Yolande sait que le moindre faux pas ne lui sera pas pardonné.

Bav.

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet Funèbre du 10/11/07

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:51


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum