Quels sont les mobiles des factieux ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quels sont les mobiles des factieux ?

Message par Lady Macbeth le Ven 28 Déc 2007 - 19:53

Une chose me fascine depuis un an : nous commençons à savoir à quels mobiles, purement politiques et de vanité personnelle de technocrate raté répond l'action de M. de Lesquen. Pas beau. Pas sympa : mais après tout il y a une logique. Il a une revanche à prendre, cet enfant gâté, adulé, et dont finalement il n'est rien sorti.
Mais ses valets ? – ses laquais même pas "à la francaise", cette armée de Bourbaki déguenillée, ces bras cassés, les Roy, les Simon, les Paoli, etc. qu'est-ce qui les fait courir ? qu'est-ce qui les fait donner du "cher Henri" à un personnage dont la plupart connaissent la nocivité pour leur "chère radio".
Je suggère que, dans ce fil, chacun ait à cœur, puisse apporter son lot d'infos.
Et je suis sûre que nous découvrirons pas mal de choses, pas bien ragoûtantes mais nécessaires à rappeler.
Moi, je commencerai donc parce que je connais le mieux : "ces dames".
Et d'abord pourquoi ne pas commencer par la première "dame de pique" du hdlisme: la "Paola".
Une vraie, une redoutable intrigante celle-là. Dans l'Écosse du 11e siècle on n'en connaissait pas des comme ça.
Comment a-t-elle eu le culot de prétendre que HdL était le "successeur désigné de Ferré", elle qui collectionnant les plus sordides des papiers de Ferré n'a pas été capable d'en trouver un seul légitimant HdL. On doit bien savoir aussi que cette thèse est apparue très tardivement, jamais du vivant de Ferré. [Du vivant de celui-ci le seul successeur désigné à l'antenne en tant que "président du Comité éditorial" par inétrim semblait bien être, je tiens à le rappeler, l'estimé Malliarakis].

Moi j'avance deux mobiles
1° JF avait employé Mme Rossi-Brinster au partie au black [c'est comme ça qu'on dit n'est-ce pas ?] pendant des années. Elle n'en avait rien à faire de ce vieux Monsieur. Mobile : les besoins d'argent que la générosité de "Henri" allaient combler puisque cette institution allait survivre grâce à lui.
2° Les passerelles avec le système. Si Paola Rossi-Brinster a inventé HdL c'est parce qu'elle voyait en lui le moyen de "recentrer" RC et d'en expurger les gens comme Serge de Beketch, – ce dont la cirrhose du foie s'est chargée, mais aussi tous les hors système.

Question : quels sont les liens de cette dame avec le pouvoir d'alors, les réseaux chiraquiens, etc . ?

Lady Macbeth
Intervenant

Nombre de messages : 77
Age : 62
Localisation : Écosse
Réputation : 4
Date d'inscription : 20/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont les mobiles des factieux ?

Message par Averell le Sam 29 Déc 2007 - 8:50

D'après mes informations, la première "annonce" de la désignation de M. Henry de Lesquen du Plessis-Casso comme "successeur désigné" de Jean Ferré l'a été le jour de son enterrement, soir le 16 octobre 2006 lors d'un déjeuner chez Mme HELLY à Saint-Germain en Laye en présence de l'intéressé, présenté ce jour-là comme LE successeur à Roger Ferré plus proche parent du "de cujus", et de ce jour Roger Ferré s'est braqué devant l'imposture évidente et alerté Jean-Luc de Carbuccia.

Étaient présents à ce déjeuner qui précédait la messe d'enterrement, outre M. et Mme de Lesquen et Roger Ferré : Didier et Maggy Roy, Philippe et Françoise Varlet, Michel de Rostollan (?) et Paola Rossi-Brinster.

Plusieurs participants ont été choqués de cette "annonce" imprévue manifestement manigancée par Paola Rossi-Brinster et Lydwyne Helly. Et ils en ont fait part à quelques intimes.

Averell
Régulier

Nombre de messages : 346
Age : 35
Réputation : 15
Date d'inscription : 07/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont les mobiles des factieux ?

Message par Oscar le Sam 29 Déc 2007 - 17:21

Pour ma part, je conserve le meilleur souvenir de cette journée du 16 octobre 2006.

Tout les ingérients se trouvaient réunis pour assurer mon petit bonheur morticole.

Le cadavre de Jean Ferré était livré sans apprêt à la curiosité des passants. Les futures dindes institutionnelles, ses pleureuses de façade, celles qui le 13 mai 2007 allaient se partager la vente de ses pauvres souvenirs l'avaient laissé délicieusement pourrir pendant qu'elles se gobergeaient chez la Helly.

La messe de l'après-midi se révéla à l'avenant. Un spectacle révélateur. À l'exception de Jean-Luc de Carbuccia qui devait se consacrer, lui, à la mémoire de son vieil ami, tous les futurs exclus ou démissionnaires (la charmante Catherine Gourin comme le combatif Claude Reichman, Olivier Pichon comme Jean-Gilles Malliarakis, eurent la dignité, manifestement sans s'être concertés le moins du monde, à plusieurs rangs de distances les uns des autres, et d'instinct, de ne pas se commettre au premier rang de cette cérémonie profondément tartuffière, chacun priant à sa place parmis la foule des sympathisants sincères).

Et on vit ce jour-là le "successeur désigné" ne sachant ni lire une épître, ni même faire signe de croix, littéralement singer cette religion catholique qu'il affecte en façade et que, blafarde figure de l'Enfer, il trahit quotidiennement.

À ce moment précis le doux parfum de la mort future de cette petite institution berça agréablement mes narines. Je savais que la deuxième mort de Jean Ferré serait pour bientôt.

Je regardai, alors, et non sans compassion discrète, les nombeuses personnes réellement affligée, Yolande comme Monique (qui l'avait précédée boulevard Murat), ou Catherine Anteblian, ou tant d'anonymes qui, des années durant, avaient servi le maître ingrat de Saint-Germain-en-Laye et je le comparai à la mine hypocrite des usurpateurs.

Oscar
Intervenant

Nombre de messages : 41
Age : 31
Localisation : Californie
Réputation : 2
Date d'inscription : 28/07/2007

http://libreforum.forumactif.fr/chers-amis-faisons-plus-ample-co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont les mobiles des factieux ?

Message par JUDEX le Sam 29 Déc 2007 - 20:22

Pour ma part, je distinguerais plusieurs catégories de "raisons" bigornesques qui poussent les emmurés du Boulevard à rester scotchés à leur radeau qui s'envase.

- Les Roy (d'on sait quoi), Besançon (sans cédille ironic ) et autres peu couillus membres du CA, qui n'ont joué la carte Quinquin que par trouille d'avoir à endosser les conséquences financières de la "gestion" menée n'importe comment sous Jean Ferré (R.I.P.).

Devant les premiers chèques de l'Endive, ces Messieurs (auxquels en effet, il convient d'ajouter l'ineffable Paola) se sont épongé le front, et ont poussé un soupir de soulagement...

Or, le répit risque d'être de courte durée, et le sursis assez court, puisque, désormais, ils se retrouvent solidaires (jusqu'à nouvel ordre) de la faillite en cours, et que si leur "bienfaiteur" en vient à décider d'arrêter de liquider l'héritage de Maman pour leurs beaux yeux, ils se retrouveront (les mêmes, plus Paoli, qui doit commencer de regretter d'avoir accepté l'insigne honneur de siéger depuis Juin dernier au C.A. pale ) dans la même situation d'avoir à rendre compte du désastre... voire d'être forcés par voies judiciaires de mettre la main à la poche... Twisted Evil

- Les Patronnes et - troncs (pas d'Eglise... quoique l'Hamichou soit très bien dans de rôle du bedeau qui quête à tous vents pour sa paroisse... ironic ), qui ont encore quelque chose à vendre (ou à gagner) et dont la délicieuse morale consiste à se dire : "Tant que ça peut, payons-nous sur la bête..."

Sait-on que pour certains (plutôt certaines... je pense qu'elles se reconnaîtront Suspect ) le statut de Bigornote permet de vendre de la camelote à des aveugles (par définition, peu "regardants" sur la qualité... ironic), de se constituer gratos de très belles bibliothèques de Livres d'Art hors de prix, de s'arrondir l'argent de poche des fins de mois, en revente éhontée de services de Presse... voire de se faire remplir le frigo à l'oeil d'échantillons choisis de "produits du terroir" ???
(Enfin, on se demande désormais à qui elles - et parfois ils - peuvent encore refourguer ce que les derniers "éditeurs" à compte d'auteur ou escrocs à la petite semaine de la PED envoient encore Bd Murat, - les Editeurs "sérieux" désertant de plus en plus la baraque, qui n'est plus une vitrine publicitaire fréquentable, ni même - ce qu'elle fut relativement naguère - rentable...)

- Enfin, ceux qui, dans leur bulle, n'en ont sans doute (pénétrés qu'ils sont de leur narcissisme vaniteux) rien à carrer, ne pensant rien risquer à se compromettre dans un bazar dont ils ne veulent rien voir, entendre ni savoir (surtout parce que leur gloire et leur réputation sont derrière eux), et qui viennent, une fois le mois ou moins encore, s'accrocher au micro comme des vieillards en phase terminale à une béquille qu'ils prendraient, qui pour un sceptre, qui pour un bâton de Maréchal... No

JUDEX
Pilier du forum

Nombre de messages : 667
Réputation : 9
Date d'inscription : 10/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont les mobiles des factieux ?

Message par Victor le chacal le Sam 29 Déc 2007 - 21:50

Pas mieux Wink

Cela faisait longtemps. On a fini ses vacances à Megève? What a Face

La typologie est convaincante. Il convient cependant de bien distinguer la catégorie des factieux (ceux qui ont activement œuvré à l'usurpation hdliste) de celle des bigorneaux (les "patrons" d'émission qui ne bougeront pas tant que rien ne leur arrivera directement sans se rendre compte que la pire menace pour eux était Faquen qui ne paiera plus après mars alors qu'il a fait fuir les cotisants de JF(RIP)), le tout formant l'ensemble des valets de SAV.

En effet on s'étonnera que ceux qui s'en sont remis à la cassette du Faquen pour ne pas avoir à écoper des dettes de la gestion précédente (Varlet (de pied), Roy (des c...), Besancon, Shîmon auxquels s'est adjointe Pas-au-lit) aient rempilé le 13 juillet dernier (AG du CADRS - réelle celle-là). Ces homuncules n'ont pas réfléchi que les cotisants auraient tous fui en 6 mois. C'est le fait des esprits faibles de ne pas savoir défendre leurs intérêts propores. J'espère qu'il ont mis de côté car on peut penser que le fourbe Faquen saura disparaître au moment opportun (à l'occasion de la campagne officielle par exemple - n'était-ce pas d'ailleurs le plan de feu B-sketch?) en leur laissant en cadeau les dettes qui auront raison de RC sous perfusion vicomtale depuis mai dernier (voir comptes du CDARS au 31 mai 2007 faisant apparaître le premier prêt gracieux de Quinquin de 162 000 euros. Les URSSAF sont ravies, Maud un peu moins m'a-ton rapporté mais cela ne nous regarde pas Cool

JUDEX a écrit:de se constituer gratos de très belles bibliothèques de Livres d'Art hors de prix, de s'arrondir l'argent de poche des fins de mois, en revente éhontée de services de Presse
Quels sont ces propos sibyllins? Cela ne vous ressemble pas de ne pas donner de nom, mon F:.F:. silent
Est-il fait allusion à quelque livre du jour du vendredi matin connu pour faire la claque pour toutes les expos pour rombières parisiennes oisives? Je n'ose le croire.

voire de se faire remplir le frigo à l'oeil d'échantillons choisis de "produits du terroir"
Bertine, inscris-toi il y en a qui médisent!
Un peu de charité, mon cher. Pensez à ces artistes qui sont dans la détresse et dans la gêne. Que mangerait Bertine sans ses émissions sur la gastronomie du sud-ouest, SVP? Ne soyez pas si condescendant. Il ya ceux qui payent tel ce vulgaire politicien de banlieue pédiste qui s'appelle Quinquin et il y a ceux qui vivent de cette radio.

Bav et au plaisir de vous lire.


Dernière édition par le Dim 30 Déc 2007 - 3:32, édité 3 fois

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont les mobiles des factieux ?

Message par Victor le chacal le Sam 29 Déc 2007 - 22:24

Lady Macbeth a écrit:Une chose me fascine depuis un an : nous commençons à savoir à quels mobiles, purement politiques et de vanité personnelle de technocrate raté répond l'action de M. de Lesquen. Pas beau. Pas sympa : mais après tout il y a une logique. Il a une revanche à prendre, cet enfant gâté, adulé, et dont finalement il n'est rien sorti.
Certains l'ont toujours su, ma chère. Ce qui fascine plutôt c'est plutôt la légèreté avec laquelle certains ont cru judicieux de demander au TOciste de l'usurpation d'asso de mettre au clair la situation juridique du CDARS...

Mais ses valets ? – ses laquais même pas "à la francaise", cette armée de Bourbaki déguenillée, ces bras cassés, les Roy, les Simon, les Paoli, etc. qu'est-ce qui les fait courir ? qu'est-ce qui les fait donner du "cher Henri" à un personnage dont la plupart connaissent la nocivité pour leur "chère radio".
Ma chère comme je vois que vous n'êtes inscrite que depuis juin je ne peux que vous encourager à vous reporter à la doc du FL antérieure à cette date ainsi qu'aux archives du Président Malliarakis.

Je suggère que, dans ce fil, chacun ait à cœur, puisse apporter son lot d'infos.
C'est tout à fait l'esprit de cette section consacrée aux motifs et au processus de l'usurpation.

Et d'abord pourquoi ne pas commencer par la première "dame de pique" du hdlisme: la "Paola".
Une vraie, une redoutable intrigante celle-là. Dans l'Écosse du 11e siècle on n'en connaissait pas des comme ça.
Je me demande si vous ne surestimez pas l'étoffe de ce valet. Les gens "redoutables" sont craints. Les nabots hdlistes même nocifs n'inspirent que la pitié et souvent le rire.

Comment a-t-elle eu le culot de prétendre que HdL était le "successeur désigné de Ferré", elle qui collectionnant les plus sordides des papiers de Ferré n'a pas été capable d'en trouver un seul légitimant HdL.
Ceci est un mythe. Il n'y a aucun témoignage, aucun document. Si d'ailleurs Lesquen avait été dûment désigné par JF, on peut supposer que la décision eût été acceptée des patrons d'émission et que l'usurpateur n'essaierait pas de nous en convaincre trois fois par jour.
Les factieux se contentent d'une mythologie qui force l'hilarité : JF aurait fait jurer sur son lit de mort à Quinquin d'assurer la continuité de la radio. Le beau tableau...Ce Lesquen est d'abord un bonimenteur et un mytho.

On doit bien savoir aussi que cette thèse est apparue très tardivement, jamais du vivant de Ferré. [Du vivant de celui-ci le seul successeur désigné à l'antenne en tant que "président du Comité éditorial" par inétrim semblait bien être, je tiens à le rappeler, l'estimé Malliarakis].
Comme cette thèse qui voudrait que Kéketch fût cofondateur de RC ce qui n'avait jamais été dit du temps de JF et pour cause puisque c'est faux.

Moi j'avance deux mobiles
1° JF avait employé Mme Rossi-Brinster au partie au black [c'est comme ça qu'on dit n'est-ce pas ?] pendant des années. Elle n'en avait rien à faire de ce vieux Monsieur. Mobile : les besoins d'argent que la générosité de "Henri" allaient combler puisque cette institution allait survivre grâce à lui.
2° Les passerelles avec le système. Si Paola Rossi-Brinster a inventé HdL c'est parce qu'elle voyait en lui le moyen de "recentrer" RC et d'en expurger les gens comme Serge de Beketch, – ce dont la cirrhose du foie s'est chargée, mais aussi tous les hors système.
Le propos de cette factieuse est plus simplement de continuer à toucher les 2400 euros nets par mois qu'elle aurait bien du mal à gagner ailleurs pour si peu de travail. Ajoutons que Faquen a acheté ces complicités en augmentant les salariés de l'asso.
A en croire ses contributions au service de son Maître Heny à la calomnie de certains exclus de RC, on peut penser aussi qu'elle avait qqs comptes à régler.

Bav.


Dernière édition par le Dim 30 Déc 2007 - 3:36, édité 2 fois

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont les mobiles des factieux ?

Message par Victor le chacal le Dim 30 Déc 2007 - 0:17

Le cas du factieux Manu est intéressant également. On pouvait voir l'individu à la table vicomtale le 9 octobre. On sait son rôle de surveilleur du FL.

On pouvait croire qu'il cherchait à obtenir son émission (C. Giraud tardant à partir à la retraite; il n'y a que des postes à vie à RC). Mais le prix à payer pour finalement ne rien obtenir (SAV sait qu'il ne fait pas contenter ses valets) se révèle cher car Manu-la-main froide s'est aliéné pas mal de personnes dans l'affaire qui nous occupe. Son office de pourvoyeur d'hommes de mains de SAV (loués à FX) ne lui sera pas pardonné avant longtemps. Rappelons que le hddlisme ne s'est imposé que par la force. (cf témoignage de Jean des Cars)

Au moment où sa feuille de chou s'approche dangereusement du dépôt de bilan, il convient sans doute d'explorer d'autres pistes.

Quid de ce "Club du Lundi" qui le lie à Faquen et où se réunissent les anticathos à droite de la droite de la place de Paris?

Il conviendrait de rappeler le rôle des VRAIES officines dans notre petite affaire où l'on compte bcp de F:.F:. : Varlet, Roy, Quinquin, Shîmon, Kéketch, Manu.

Sait-on à quelles loges appartient Manu d'ailleurs?

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont les mobiles des factieux ?

Message par JUDEX le Dim 30 Déc 2007 - 11:05

Victor le chacal a écrit:
JUDEX a écrit:de se constituer gratos de très belles bibliothèques de Livres d'Art hors de prix, de s'arrondir l'argent de poche des fins de mois, en revente éhontée de services de Presse
Quels sont ces propos sibyllins? Cela ne vous ressemble pas de ne pas donner de nom, mon F:.F:. silent
Est-il fait allusion à quelque livre du jour du vendredi matin connu pour faire la claque pour toutes les expos pour rombières parisiennes oisives? Je n'ose le croire.
Twisted Evil Disons que la très sussurrante Dame qui les anime a tendance à choisir lesdites expos (et les invités qui vont avec) en proportion du prix de vente du catalogue, et de la rareté, ou de la somptuosité de celui-ci...

Elle se trouve d'ailleurs en concurrence directe, sur ce terrain, avec notre Périgourde truffée du Samedi, qui se rue, elle aussi, sur tout ce qui brille, pétille ou froufroutte avec une gourmande et proverbiale avidité de streptocoque sur un "membre" Embarassed du bas clergé breton... ironic

Les bigornotes les plus en vue du 61 sont toutes à se détester entre elles, d'ailleurs, au sujet de ce point délicat de guéguerre, qui consiste à savoir qui réussira à rafler pour son émission la plus juteuse ou prestigieuse manifestation, ou l'auteuse ou auteur du bouquin le plus luxueux à se faire envoyer à l'oeil...

Il y a des invités qui pourraient témoigner qu'ils furent pris (à leur corps défendant, Dieu merci pour eux! ironic ) dans des pièges de "séduction" ou de chantage éhontés, et sous des feux croisés de harcèlement téléphonique, par les dindes en question, qui n'aiment pas partager leur clientèle ni leur fond de commerce avec leurs rivales...
affraid

JUDEX
Pilier du forum

Nombre de messages : 667
Réputation : 9
Date d'inscription : 10/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont les mobiles des factieux ?

Message par Guinevere le Dim 30 Déc 2007 - 12:08

"L'auteuse" !!!
Mon sens aigu de la langue française me fait bondir d'horreur à ce néologisme ! Je connais la sauteuse (excellent pour les patates), la brodeuse, la creuse qui n'est pas un bigorneau mais une huître... mais l'auteuse !!!
affraid

Guinevere
Pilier du forum

Nombre de messages : 795
Age : 69
Localisation : Au royaume arthurien
Réputation : 9
Date d'inscription : 20/02/2007

http://reflexsurtempscourants.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont les mobiles des factieux ?

Message par JUDEX le Lun 31 Déc 2007 - 0:28

Guinevere a écrit:"L'auteuse" !!!
Mon sens aigu de la langue française me fait bondir d'horreur à ce néologisme ! Je connais la sauteuse (excellent pour les patates), la brodeuse, la creuse qui n'est pas un bigorneau mais une huître... mais l'auteuse !!!
affraid
Justement, ma chère : les femmes ayant, en général, de la langue française et des Belles Lettres, un sens moins aigu que la taille en pointe de leurs ongles (et que celui que vous en avez, sans doute), c'est délibérément qu'il me plaît d'appliquer à leurs essais dans le genre un mot qui n'est qu'un barbarisme et n'a de légitimité nulle part.

Vous eussiez préféré : littérateuse, littératrice, ou carrément : littératée?... Twisted Evil

JUDEX
Pilier du forum

Nombre de messages : 667
Réputation : 9
Date d'inscription : 10/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont les mobiles des factieux ?

Message par JG Malliarakis le Mar 1 Jan 2008 - 17:56

Chers amis forumeurs

Ce débat sur les mobiles des factieux n'est pas sans intérêt.

Je me promets donc de chercher dans mes archives tout ce qui pourra aider à mieux comprendre comment R(ex)C est tombée si bas.

Mais la question la plus importante me semble désormais ailleurs.

Ces homoncules ont aidé Faquin à détruire ce que JF avait construit.

C'est un fait : leurs mobiles j'ai, aujourd'hui, tendance à m'en moquer. Le fait "objectif" est je souhaite ne plus jamais rencontrer ces gens-là.

Ce qui a été dit plus haut me semble exact : ces gens avaient trop de vieilles irrégularités (financières ou administratives) à couvrir et ils ont probablement pensé que Faquin et son petit pognon allaient les prémunir de toute poursuite, de tout dépôt de bilan.

Le projet d'une radio culturelle de droite était le cadet de leurs soucis.

C'est ce projet qu'il faut reprendre et il n'est pas mauvais de repartir à zéro — sans les politiciens qui sont moins que zéro.

JG Malliarakis
Régulier

Nombre de messages : 362
Age : 72
Réputation : 4
Date d'inscription : 23/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont les mobiles des factieux ?

Message par Echternach le Mar 1 Jan 2008 - 21:06

JG Malliarakis a écrit:Le projet d'une radio culturelle de droite était le cadet de leurs soucis.

C'est ce projet qu'il faut reprendre et il n'est pas mauvais de repartir à zéro — sans les politiciens qui sont moins que zéro.

Bravo JGM,
La feuille de route est simple et claire.
Bonne année à tous, il y a du pain sur la planche.

Echternach
Bizuth

Nombre de messages : 6
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont les mobiles des factieux ?

Message par JG Malliarakis le Mar 1 Jan 2008 - 21:19

Poursuivant cette interrogation "quels sont les mobiles" je me souviens en ce 1er janvier du jour, il y a un an, où le "vice président", Me Patrick Simon me fit venir, en jouant sur une ancienne amitié, le 1er janvier 2007 pour "rencontrer" Lesquen à son bureau d'avocat.

Je n'ai toujours pas compris : avais-je affaire à un complice de Lesquen, se comportant comme l'avocat de Lesquen et me prenant pour un pauvre imbécile qu'on manipule, un intellectuel donc un saltimbanque (car, en fait c'est comme ça qu'on raisonne dans la "droite française" ) ?

Je n'ai toujours pas compris son acharnement à empêcher mon exclusion.
Quel but au total poursuit le Simon, soi-disant "vice-président" du CDARS ? Je me le demande encore de temps en temps. Comment cet admirateur affirmé de Sarkozy peut-il cohabiter avec un homme qui persiste dans son slogan imbécile et suicidaire "tout sauf Sarkozy" ?

Sottise ? Feinte ? Pauvre Simon.

À ce chrétien "charismatique", je conseillerais seulement de retrouver une des plus belles devises tirées du Talmud : "quand toutes les portes sont fermées reste ouverte la porte des larmes".

JG Malliarakis
Régulier

Nombre de messages : 362
Age : 72
Réputation : 4
Date d'inscription : 23/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont les mobiles des factieux ?

Message par JG Malliarakis le Mar 1 Jan 2008 - 21:22

Echternach a écrit:
JG Malliarakis a écrit:Le projet d'une radio culturelle de droite était le cadet de leurs soucis.
C'est ce projet qu'il faut reprendre et il n'est pas mauvais de repartir à zéro — sans les politiciens qui sont moins que zéro.
Bravo JGM,
La feuille de route est simple et claire.
Bonne année à tous, il y a du pain sur la planche.

Mon post précédent a croisé celui de l'estimé Echternach.
Il y a en effet du pain sur la planche.
Et c'est à ce pain que nous nous attèlerons prioritairement pour construire L101.
Mais la vérité mérite d'être dite et connue.
Quant à la destruction de la Maison Lesquen je fais totalement confiance aux hdlistes eux-mêmes.

Bonn année aux amis de France, du grand-duché et d'ailleurs.

JG Malliarakis
Régulier

Nombre de messages : 362
Age : 72
Réputation : 4
Date d'inscription : 23/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont les mobiles des factieux ?

Message par Docteur Koch le Mer 2 Jan 2008 - 0:37

Les mobiles des Roy, etc ?

Lesquen était leur candidat parce que cela leur semblait plus commode qu'une solution collégiale, croyaient-ils, pour effacer les ardoises du passé.

Les aveux lors de l'émission de Lesquen d'avant hier soir (31 décembre 2007) ont cependant confirmé que leur choix était mauvais.

Les cotisations ne rentrent plus depuis plusieurs mois (pas seulement depuis septembre 2007 : depuis mars)

Le trou ne pourra plus longtemps être comblé par l'argent de poche du "cher Henry".

Ce monsieur qn'a pas seulement chassé les "mauvais garçons" (ach ! la cholie egzbression fersaillaise !!!) mais aussi les auditeurs et les cotisants.

Et cela ne se rattrappera pas. Les gens écoeurés ne reviennent jamais.

Les comparses de Lesquen, tous les comparses, se retrouveront dans le même sac lorsqu'il faudra payer pour la chute de la maison Lesquen.

L'addition matérielle sera peut-être divisible.

Après tout à l'heure du dépôt de bilan le passif sera constitué surtout
- des arriérés de cotisations sociales
- plus des "prêts personnels sans intérêts" (cf. Note de Baeckeroot brandie par Me Benelli lors de la réunion du 13 juillet 2007) de M. de Lesquen
ni l'Urssaf ni les caisses de retraites...
ni Lesquen lui-même (ni éventuellement sa tutelle dans l'hypothèse où ce prodigue soit mis sous conseil de famille, comme dans un roman bourgeois)
ne viendront réclamer ces sommes aux autres administrateurs qui l'ont "élu" le 13 juillet 2007 en dépit des notes comptables transmises par JJ Richard.

L'addition morale restera indélébile.

Docteur Koch
Régulier

Nombre de messages : 273
Age : 82
Réputation : 1
Date d'inscription : 01/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont les mobiles des factieux ?

Message par Docteur Koch le Jeu 3 Jan 2008 - 5:59

À la relecture mon poste précédent n'est pas clair.

J'avais écrit :
"L'addition matérielle sera peut-être divisible.
(...)
L'addition morale restera indélébile."

La "division" de l'ardoise matérielle est imaginable en effet

SI...
"ni l'Urssaf ni les caisses de retraites...
ni Lesquen lui-même (ni éventuellement sa tutelle dans l'hypothèse où ce prodigue soit mis sous conseil de famille, comme dans un roman bourgeois)
ne viendront réclamer ces sommes aux autres administrateurs qui l'ont "élu" le 13 juillet 2007 en dépit des notes comptables transmises par JJ Richard"


CAR...
"à l'heure du dépôt de bilan le passif sera constitué surtout
- des arriérés de cotisations sociales
- plus des "prêts personnels sans intérêts" (cf. Note de Baeckeroot brandie par Me Benelli lors de la réunion du 13 juillet 2007) de M. de Lesquen"


OR...

Plus de 85% des défaillances d'entreprises sont occasionnées par les caisses sociales. Mais un organisme comme l'URSAAF (dans la cas du CDARS il y aussi AUDIENS caisse de retraite des intermittents du spectacle, statut des techniciens de RC sauf M. Milcent directeur technique de RC et patron de "la Grosse radio") fait signer couramment des BILLETS À ORDRE AVALISÉS. De la sorte la dette sociale de RC risque fort d'être devenue entretemps une dette personnelle de M. de Lesquen en personne. Elle ne sera donc (probablement) pas divisible entre les autres administrateurs comme Me Patrick Simon, M. Philippe Varlet, M. Didier Roy, M. Besançon ou Mme Colle-Latil dite Dominique Paoli.

- l'autre partie la plus importante du passif sera sans doute constitué de "prêts" consentis par Lesquen au CDARS. Ira-t-il lui-même jusqu'à en réclamer le remboursement à ses comparses ?

La seule hypothèse

SERAIT...
qu'un conseil judiciaire

Docteur Koch
Régulier

Nombre de messages : 273
Age : 82
Réputation : 1
Date d'inscription : 01/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont les mobiles des factieux ?

Message par Docteur Koch le Jeu 3 Jan 2008 - 6:13

... je continue

CONSEIL JUDICIAIRE... CURATELLE...

Un de mes confrères, aliéniste judiciaire, m'assurait au début de la "crise" de son inquiétude quant à l'hypothèse finale d'une éventuelle ambulance emmenant ce paranoïaque (léger) lors d'une crise (lourde) aux petites maisons. Pur fantasme bien évidemment. Dans notre société, des centaines de millers de dingues et des dizaines d'énarques batifolent en liberté.

Mais enfin un article 490 du Code civil prévoit des régimes de protection divers.

Dans ce cas l'article 508 prévoit une curatelle.
Celle-ci pourrait alors, hypothèse bien faible je le concède, se retourner contre les administrateurs du CDARS in solidum.

Elle pourrait prendre alors argument sur la manière dont la soi-disant (je dit soi-disant parce que 3 ou 4 personnes présentes ont eu ce jour-là le droit de voter) Assemblée "Générale" du 13 juillet 2007 a avalisé les comptes.

Je ne pense pas qu'un tel procès fiction soit plausible dans un prévisionnel raisonnable. J'avoue que je le regrette car il serait juridiquement intéressant et utile pour l'édification des citoyens quant à la loi française de 1901 et à son infériorité sur la loi allemande de 1905 applicable en Alsace-Moselle.


Dernière édition par le Jeu 3 Jan 2008 - 6:29, édité 2 fois

Docteur Koch
Régulier

Nombre de messages : 273
Age : 82
Réputation : 1
Date d'inscription : 01/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont les mobiles des factieux ?

Message par Docteur Koch le Jeu 3 Jan 2008 - 6:25

... et c'est parce que je ne crois pas trop à ce futurible juridique de la curatelle dans le processus de "chute de la maison Lesquen"...

... que j'ai écrit, un peu rapidement, que l'addition matérielle POURRAIT BIEN ne pas être divisée entre administrateurs au moment du dépôt de bilan.

Je pense que ce serait injuste.

Je dit surtout, car c'est ma conclusion, que l'addition morale restera indélébile.

Je pense que M. de Lesquen n'a pas d'amis mais seulement des valets et que les autres le savent. Ils l'ont accepté. Ils ont intériorisé le mépris dans lequel les tient leur maître, le "cher Henry". Ils se considèrent eux-mêmes comme une humanité de seconde zone. Faut-il les en dissuader ?

Attention : je ne dis pas qu'il faut marcher du pied gauche sur ces gens qui se méprisent aux-mêmes. Je ne suis pas superstitieux.

Je dis qu'il faut soigneusement éviter, pour des raisons prophylactiques, de les cotoyer. Je m'efforce d'être scientifique.

Docteur Koch
Régulier

Nombre de messages : 273
Age : 82
Réputation : 1
Date d'inscription : 01/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont les mobiles des factieux ?

Message par Paoli le Jeu 10 Jan 2008 - 20:39

Docteur Koch a écrit:
L'addition matérielle sera peut-être divisible.
L'addition morale restera indélébile.


Cher Docteur

Vous êtes un aliéniste de qualité et un fin connaisseur de la comptabilité, pour sûr. Mais j'ai l'impression que la "chose juridique latine" et notamment le droit des associations issues de notre loi française de 1901 vous échappe.

La vérité c'est que, dans ce système français qui permet aux crapules de gérer comme elles veulent de soi-disant "associations", qui sont des entreprises, et parfois mêmes des entreprises publiques (l'Urssaf par exemple est une "association") il a bien fallu que la jurisprudence se fraye un chemin pour affirmer la responsabilité des gestionnaires de fait.

Jusqu'en juillet 2007 le Faquin n'était qu'un gestionnaire d de fait (théoriquement "vice-président" à égalité avec Patrick Simon, encore que ce titre ne soit pas prévu par les statuts, puis président de fait, élu irrégulièrement, disposant de deux voix plus la voix prépondérante après la démission de Christian Langlois). Ce gestionnaire de fait était aussi le généreux donateur, et probablement aussi le prêteur d'une somme mystérieuse et miraculeuse de 162 000 euros arrivés dans les caisses au moment critique, quand la trésorerie était exsangue en avril. Tout cela vous l'avez décortiqué. Il est devenu gestionnaire "de droit" le 13 juillet, élu par deux voix contre une lors de "l'assemblée générale".

Mais il est un point que vous avez laissé dans l'ombre: celui des comptes approuvés par l'assemblée générale et par le conseil d'administration élu le 13 juillet.

Ces comptes étaient comme vous le savez sérieusement enjolivés
- par une lettre du comptable Baeckeroot (lui-même frère d'un dirigeant connu du Front national)
- sollicité par l'avocat Benelli (lui-même neveu et successeur de l'avocat lui aussi lepéniste Me Jean-Baptiste Biaggi, l'homme des complots activistes de 1956 à 1962) : nous avons tous souligné en son temps, et vous le premier la légèreté
- et le caractère de complaisance de cette démarche.

Or, dans la mesure où tous les administrateurs élus le 13 juillet avaient eu sous les yeux les comptes et surtout l'échange de correspondance entre le comptable désigné par Jean-Joseph Richard (un expert sérieux, lui) et les réponses Benelli-Baeckeroot, ils deviennent en droit français responsables in solidum en cas de dépôt de bilan, comme dans une société de personnes, qu'est devenue de facto "l'association".

Désolé de vous contredire mais quiconque chercherait à ergoter pour s'esquiver de cette responsabilité solidaire perdrait devant les tribunaux, si le CDARS dépose le bilan (comme c'est probable) et s'il demeure d'autres créances que celles des avances faites par Faquin Ier pour éviter (par leur caractère de "prêts") l'incorporation de ses versements à RC dans ses comptes de campagne électorale sur Versailles (ce qu'est, au bout du compte, sa participation à RC).

Voilà : cela peut paraître compliqué. Le droit est compliqué. Mais le principe est simple : vous êtes administrateur; vous savez que l'entreprise va au désastre — donc vous êtes responsable vis-à-vis des fournisseurs, des caisses sociales, du personnel, du fisc…

Ce n'est peut-être pas "scientifique" mais ça marche.

Et les Roy, les Varlet, les Simon, les (Dominique) Paoli" et les Besançon qui ont cru qu'avec Faquin ils seraient tirés d'affaire parce que le petit pognon de Sa Seigneurie arrangerait tout, vont se trouver à devoir partager l'ardoise avec leur bienfaiteur, fossoyeur de RC : les dettes sociales, l'Urssaf éventuellement impayée des trois cadres et les cotisations éventuellement impayées des intermittents du spectacle, et bien d'autres vieilles factures éventuellement en souffrance.

Elle est pas belle la vie ?[u]

Paoli
Intervenant

Nombre de messages : 87
Age : 67
Réputation : 5
Date d'inscription : 24/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont les mobiles des factieux ?

Message par Macbeth le Jeu 10 Jan 2008 - 21:49

En effet:

"* En cas de cessation de paiement


En application des dispositions des articles L. 611-1 et suivants du Code de commerce relatives au redressement et à la liquidation judiciaire, tous les dirigeants de droit ou de fait de l'association peuvent être sanctionnés lorsqu'il peut leur être reproché des fautes ayant concouru à la mise en redressement ou en liquidation judiciaire de l'association. Les sanctions applicables sont : le comblement de passif, lorsque le redressement ou la liquidation judiciaire fait apparaître une insuffisance d'actif ; l'extension du redressement ou de la liquidation judiciaire aux dirigeants de l'association, notamment lorsque ces derniers ont disposé des biens de l'association comme de biens propres ou ont tenu une comptabilité fictive, manifestement incomplète ou irrégulière ; la faillite personnelle ; l'interdiction de gérer.

En cette matière, le juge dispose d'un large pouvoir d'appréciation et peut parfois se montrer très sévère : il appartient donc aux dirigeants d'association d'apporter à la gestion des affaires de l'association toute la diligence nécessaire, dans le strict respect des règles légales.

La responsabilité pénale

La responsabilité pénale des personnes morales n'exclut pas celle des personnes physiques auteurs ou complices des mêmes faits (Code pénal, art. L. 121-2), sous réserve des dispositions du code pénal relatives au délit non intentionnel (voir ci-dessous).

Les dirigeants qui sont eux-mêmes auteurs d'une infraction pénale peuvent ainsi voir leur responsabilité engagée à ce titre : il en est ainsi notamment des infractions liées au fonctionnement de l'association ou de celles réprimées dans le cadre d'une procédure de redressement ou de liquidation judiciaire. En matière sociale, qu'il s'agisse de la législation du travail (embauche, salaire, durée du travail, hygiène et sécurité...) ou de celle de la sécurité sociale (paiement des cotisations sociales, déclarations obligatoires...), la responsabilité des infractions incombe au président de l'association, ce qui n'exclut toutefois ni la responsabilité possible de l'association en tant que personne morale, ni le cumul de responsabilités entre l'association personne morale et les personnes physiques auteurs ou complices des mêmes infractions. En matière fiscale, l'article L. 267 du Livre des procédures fiscales stipule " Lorsqu'un dirigeant d'une ...personne morale ou de tout autre groupement, est responsable des manoeuvres frauduleuses ou de l'inobservation grave et répétée des obligations fiscales qui ont rendu impossible le recouvrement des impositions et des pénalités dues par la ... personne morale ou le groupement, ce dirigeant peut, s'il n'est pas déjà tenu au paiement des dettes sociales en application d'une autre disposition, être déclaré solidairement responsable du paiement de ces impositions et pénalités par le président du tribunal de grande instance... Cette disposition est applicable à toute personne exerçant en droit ou en fait, directement ou indirectement, la direction effective de la ... personne morale ou du groupement. ".

Macbeth
Intervenant

Nombre de messages : 25
Age : 67
Localisation : enfer
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/06/2007

http://Shakespeare.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont les mobiles des factieux ?

Message par Victor le chacal le Ven 11 Jan 2008 - 6:38

Magnifiques, chers amis.

Voilà une fort docte et savante conversation. Voilà une littérature que je comprends avec articles de loi, alinéas, juridictions et jurisprudence. Autre chose que le blougui-boulgua hdliste et les boniments d'ados de ses valets.

Question : est-ce que Didier, Philippe, Dominique, Patrick et Jacques sont au courant? (Eux qui pensaient que Faquen allait les libérer de tous soucis) Et Maud?

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont les mobiles des factieux ?

Message par Invité le Ven 11 Jan 2008 - 11:01

Ils vont tous devoir s'enfuir en Uruguay pour ne pas être acculés à payer mdr2

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont les mobiles des factieux ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:22


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum