Une, ça va... Deux, au revoir les gagas? (Le cas-hours d'Aspry)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Incrédule Une, ça va... Deux, au revoir les gagas? (Le cas-hours d'Aspry)

Message par Courtoisrazzo le Lun 28 Jan 2008 - 21:11

Dites-donc, les Amis...

Je ne sais pas si d'aucuns d'entre vous l'auront remarqué (qui écoute encore cette "chose" sans queue ni tête, - mais non sans gros sabots - qu'est devenu le 95.6???)...

Mais, ce matin, en place du florilègedézarts du Cahours sans Esprit, tout juste bombardé par l'asinesque Brassotte dans le trou laissé béant par le départ de PEPA, on eut droit à une Nième rediffusion du défunt Tardif... Shocked re Shocked et confused2 ...

Le Cahours séchant, dès sa deuxième émission???

Bon, c'est de mieux en mieux sur HdL-FN... mdr2

On n'a même plus le temps de venir pérorer une fois, qu'on est déjà purgé... ou qu'on fuit à toutes jambes le naufrage, avant qu'on ne crie : "on ferme", "on coule"... ou seulement même : "Eisberg en vue"...??? rictus
avatar
Courtoisrazzo
Pilier du forum

Nombre de messages : 797
Réputation : 9
Date d'inscription : 24/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Incrédule Re: Une, ça va... Deux, au revoir les gagas? (Le cas-hours d'Aspry)

Message par Victor le chacal le Jeu 31 Jan 2008 - 1:14

Qqn a-t-il écouté l'émission précédente qui pourrait expliquer le renvoi dudit Cahours? Le Monsieur a-t-il oublié ou a-t-il du mal à prendre le rythme?
avatar
Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7701
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 83
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Incrédule Re: Une, ça va... Deux, au revoir les gagas? (Le cas-hours d'Aspry)

Message par Courtoisrazzo le Lun 25 Fév 2008 - 21:05

Et re-belote, les enfants... En entendant à l'instant (21h ce Lundi 25/02) la voix suave du 1100 qui fait péter les consoles et coûte des sous de réparation électrique à l'Endive ironic , qu'est-ce que j'apprends?

Encore une rediffusion de Tardif en place du Cahours d'Aspry!!! Shocked

Brassotte, tu devrais mieux choisir les carpettes de remplacement à qui tu fais boucher les trous à R.(ex)C. !

Tout ça ne fait pas très sérieux... Evil or Very Mad

Pauvre Tardif!... Encore un cadavre enrôlé de force, et à son corps défendant, dans les entreprises foireuses de chez Quinquin-and-C°!

C'est une habitude, maintenant, sur cette radio qui sent le caveau et la champignonnière PEDique, que de partager l'antenne entre les agonisants et les morts, les has-been et les rien-du-tout.
What a Face
avatar
Courtoisrazzo
Pilier du forum

Nombre de messages : 797
Réputation : 9
Date d'inscription : 24/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Incrédule Re: Une, ça va... Deux, au revoir les gagas? (Le cas-hours d'Aspry)

Message par Rantanplan le Mar 26 Fév 2008 - 0:19

Encore un cadavre enrôlé de force, et à son corps défendant, dans les entreprises foireuses de chez Quinquin-and-C°!
Un jour ses zombis aussi lui échapperont, au Vampire. affraid
avatar
Rantanplan
Bavard

Nombre de messages : 1307
Réputation : 21
Date d'inscription : 25/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Incrédule Re: Une, ça va... Deux, au revoir les gagas? (Le cas-hours d'Aspry)

Message par Victor le chacal le Mer 27 Fév 2008 - 8:56

La Paola a-t-elle bien précisé l'heure et le jour de l'émission audit Cahours d'Espry car on a pu l'entendre il y a qqs semaines dans l'"émission" du Faquen à propos des ballets russes.

Ce fut l'occasion pour Microminus d'improviser un programme culturel pour Versailles en direct.


Dernière édition par Victor le chacal le Mer 27 Fév 2008 - 8:57, édité 2 fois
avatar
Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7701
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 83
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Incrédule Re: Une, ça va... Deux, au revoir les gagas? (Le cas-hours d'Aspry)

Message par Courtoisrazzo le Mer 27 Fév 2008 - 23:29

Je ne m'en fais pas pour le zèle de Paola à traquer et persécuter au bout du fil le patron d'émission distrait Wink , récalcitrant contentmauve ... ou... potentiellement disponible, autant que corvéable, pour venir jouer les bouche-trous dans la foire à l'Endive du Lundi, où plus personne d'à peu près sérieux ou soucieux de sa réputation ne veut plus aller se commettre... Twisted Evil

Elle est très opiniâtre, paraît-il, à ce petit jeu-là (et Quinquin lui a payé la connexion illimitée (***)via "Alice"... ce sont les télécoms au pays des Merveilles pour Paola, en quelque sorte! ironic ...)

Non, je m'inquiète davantage pour le Cahours en pointillé de la grille, qui, apparemment est devenu carrément sourdingue, au point de ne plus entendre sonner le réveil-matin, ou le téléphone... contentmauve résigné

Triste, triste!... mdr2


(***) Il n'y a d'ailleurs pas que la con... nexion qui soit illimitée, chez Sa Seigneurie vicomptable... (N.d.l'A) Razz
avatar
Courtoisrazzo
Pilier du forum

Nombre de messages : 797
Réputation : 9
Date d'inscription : 24/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Incrédule Con...tent!

Message par Le Fantôme de l'Opéra le Mar 11 Mar 2008 - 9:43

Qu'on me permette un petit saut sur le FL, afin de rassurer les excellents Victor et Courtoisrazzo (mais la nouvelle est-elle rassurante?) sur le sort du Cahours volant qui semble n'honorer la grille bigornesque du 95.6 qu'en pointillés...

Figurez-vous que, comme tout bon PEDiste, ledit s'enorgueillit de publier un machin ronéotypé, diffusé à douze exemplaires, qu'il appelle pompeusement : "Journal" (on se croirait chez Kéketch, ou sur HdL-FN, entre sept et huit...)
Outre que ce tract à peine amélioré, que le Cahours qui ose tout intitule déraisonnablement : "Le monde de l'Art" (ben, mon cochon!) est entièrement rédigé de la blanche main du d'Aspry (fôtes d'orthograf comprises, ce que c'est d'avoir appris les Lettres avec la méthode Brassié!), il est diffusé en très petit nombre (ça suffit bien)!

Ce fourre-tout et n'importe quoi ressemble en fait (toutes proportions gardées) au défunt LJFC du défunt Allumé du Mercredi : à le parcourir, on écrase une larme de nostalgie en songeant au Béketch s'acharnant nuitamment de la plume, les veilles de "bouclage", afin de pondre de la copie de remplissage apte à boucher les trous de son numéro en cours, où excepté deux pelés et trois tondus miséreux, exploités par ses soins contre un plat de lentilles, personne de sérieux n'eût consenti à se commettre (même sous pseudo).

Or, comme on n'est jamais si bien servi que par soi-même (devise de la "presse" PEDique qui a aussi cours désormais au 61 Bd Muré), dans le dernier numéro de son fanzine qu'une âme charitable m'a transmis, le Cahours s'auto-célèbre avec une onction vaselinée qui nous rappelle les plus beaux moments de l'éloge de circonstance et de l'hagiographie "objective", pratiquée dans la "Pravda" grande époque, "le Quotidien du Peuple", "l'Humanité Dimanche", "le Soir de Tirana" ou "Le Matin Calme de Pyonyang"...

Tartinant sur lui-même, ses pompes et ses oeuvres, voilà le coucou à musique du Lundi qui se fend d'un communiqué d'auto-satisfaction assez risible, à propos de la gloire qui lui est échue, de récupérer le siège de patron de PEPA, depuis passé à l'Ouest et au monde libre.

(cit.)

A L’ECOUTE DE LA RADIO



Le Florilège des Arts

Jean-Bernard Cahours d’Aspry a maintenant sa propre émission sur Radio Courtoisie, la Radio Libre du Pays réel et de la Francophonie, 61 Boulevard Murat, 75016 Paris, Téléphone, 01 46 51 00 85, http://www. Radiocourtoisie.net. (Paris-Ile-de-France, 95.6, Caen 100.6, Chartres, 87.8, Cherbourg, 101.1, 98.8, Le Mans) et diffusé par TPF, Bouquet satellite Canalsat, canal 179, renseig. www.canalsat ou 39 10

Elle s’appelle « Le Florilège des Arts » et est consacré à l’histoire de l’art (Danse, Musique, peinture, littérature, poésie) à travers l’actualité éditoriale (livre, revues, audiovisuelle), les commémorations et les anniversaires, un grand monument ou une grande ville d’art, les petits musées à découvrir.

Sa première émission a eut lieu le 14 janvier dernier. Elle était consacrée à l’exposition « Les Ballets Russes de Diaghilev et leur héritage » présentée en décembre dernier à la Médiathèque de Rambouillet, présentée par Jocelyne Meunier, secrétaire du Salon de la Danse et commissaire de l’exposition, et en deuxième partie par Anne Jouannon, membre du Conseil d’administration de l’Association des Amis d’Ivan Tourgueniev, Pauline Viardot, Maria Malibran (ATVM) et maire adjoint, chargé du Patrimoine de la ville de Bougival, qui est venue parler de l’association et des problèmes de survie du Musée Tourgueniev. Ont été présentés deux ouvrages récents ; le roman de Laurence Catinot-Crost, La Marche du Destin, l’icône de Korsun, et la biographie Serge Lifar la danse pour Patrie, par Florence Poudru, aux Editions Hermann.

Les prochaines émissions du « Florilège des Arts » auront leu le 11 février, le 10 mars, le 7 avril et le 5 mai. La première sera consacrée au centenaire de l’acquisition de l’abbaye de Fontfroide, la seconde à Albert Bausil et à trois de ses disciples : Charles Trenet, Robert Brasillach, Louis Amade, la quatrième à Déodat de Séverac et la cinquième à Saint-Pétersbourg.

Le 7 avril, le sujet sera consacré à Alexandre Sergueïevitch Pouchkine et la musique, le « père de la littérature russe ; le 5 mai à Saint-Pétersbourg, à Saint-Pétersbourg, la « Venise du Nord ». le 2 juin à Déodat de Séverac. Nous sommes à votre disposition pour tous renseignements complémentaires au 06 10 20 74 94. Courriel : courtoisie@radiocourtoisie.net

A noter que Jean-Bernard Cahours d’Aspry avait été invité le 6 janvier sur cette même radio à commémorer le cinquantenaire de la mort de Joseph Canteloube, dans l’émissions des « Auteurs et des Musiciens » de Didier Rochard.

(fin de cit.)

Quelques remarques sur cette communication où l'intéressé (comme on l'aura remarqué) en trompette de joie à n'en plus pouvoir.

- D'abord, on notera que le calendrier des dates d'émission est aussi clair et "régulier" que la nouvelle grille de R.(ex)C. L' "auteur" du papier ci-dessus cité, pourtant directement concerné, semblant lui-même s'y emmêler les pinceaux...
Question qui semble aller de soi : le mâchin du Cahours n'étant plus, comme l'étaient "Musique et Passion" de J-P Tardif, et la "Clé des Chants" de PEPA, diffusé tous les 15 jours, se pourrait-il que S.A.V. ait le projet de nous balancer, dans le trou ainsi laissé vacant certains Lundis matins, quelque nouvelle émission toute en délicatesse antisémite, raciste et pagano-PEDiste comme elle en a le secret?...
Les paris sont ouverts (si la boutique ne ferme pas avant...)

- Ensuite, pas une remarque, pas une allusion du Cahours qui bouffe au premier râtelier qui passe à son prédécesseur, dont il a été (si je ne m'abuse) assez souventes fois l'invité... C'est splendide! On se croirait, pour le procédé, chez les meilleurs Gauchos mal élevés de Radio France, qui, lorsqu'ils piquent la place à l'un de leurs collègues, en oublient jusqu'à la grande fraternité sociale qui doit unir les hommes sous la bannière des lendemains lumineux, et s'empressent de cracher à la figure du collègue qu'ils enterrent... C'est vrai que, sous Staline, il était mal vu de tresser des louanges au malheureux prédécesseur qu'on venait de purger, et d'envoyer au goulag, et dans le fauteuil tout chaud duquel on en profitait pour fourrer ses fesses...
CQFD : le PEDisme rouge-brun a tout hérité de ses grands ancêtres socialistes (nationaux ou staliniens) même la grossièreté de manières.

- Troisièmement, on remarquera, dans les "thèmatiques" d'émissions prévues par le Cahours, quelques perles qui sentent bien son petit rance de fond de cuvette muratesque : on suppose que l'originalité qui consiste à nous prévoir une causerie sur Brasillach (encore!) dans une émission consacrée aux Arts n'est qu'un prétexte à nous produire l'Eva Braun des Quatre Jeudis à qui le Cahours doit la faveur de causer dans le poste, - et que celle-ci va encore nous régaler de ses pleurnicheries de hyène sur le fusillé des Lettres françaises, qui, entre nous, n'avait pas volé qu'on s'occupât de son cas autrement qu'en lui décernant la Légion d'Honneur en 45.
La Pomme de Normandie aux premières heures d'un prochain Lundi matin, voilà qui va encore faire fuir l'auditeur de reste du 95.6, qui peut légitimement espérer autre chose, afin de commencer la semaine dans la joie et la bonne humeur, que de nazhystériques braiements de vieille jument rengagée de la Propaganda-Staffel...

-Enfin (qu'on me dise si je me trompe?), il me semble que le sujet "Pouchkine et la Musique", ainsi que "Les Ballets Russes" avaient déjà été amplement traités par PEPA, - (d'ailleurs, avec comme invité, entre autres, le Cahours en question... qui a dû tellement apprécier de se retrouver là, alors, qu'il n'a rien inventé rien de mieux, que de reprendre les choses à son compte, désormais...)

On ne dira jamais assez l'originalité intellectuelle de la PED (toutes tendances confondues) quand elle se mêle de sortir son revolver (ou son knout) pour s'autoriser à causer "Kultur"... Sa seule capacité de novation et de renouvellement ne semble jamais être que celle de copier (en moins bien) ce qu'a déjà fait le voisin...


Dernière édition par Le Fantôme de l'Opéra le Mar 11 Mar 2008 - 20:03, édité 7 fois
avatar
Le Fantôme de l'Opéra
Intervenant

Nombre de messages : 38
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Incrédule Re: Une, ça va... Deux, au revoir les gagas? (Le cas-hours d'Aspry)

Message par Averell le Mar 11 Mar 2008 - 10:03

Le Fantôme de l'Opéra a écrit: CQFD : le PEDisme rouge-brun a tout hérité de ses grands ancêtres socialistes (nationaux ou staliniens) même la grossièreté de manières.

Tout... sauf la dimension. Les gens de la petite extrême droite sont des lilliputiens.

Et c'est parce qu'il a repéré que ces gens sont non seulement des nains, mais aussi des aveugles [s'employant à guider des paralytiques] qu'étant lui-même borgne M. de Lesquen a imaginé de devenir leur roi.
avatar
Averell
Régulier

Nombre de messages : 346
Age : 36
Réputation : 15
Date d'inscription : 07/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Incrédule Re: Une, ça va... Deux, au revoir les gagas? (Le cas-hours d'Aspry)

Message par Courtoisrazzo le Mar 11 Mar 2008 - 12:15

Qu'en voilà, d'intéressantes nouvelles!

Merci au renommé (et redouté) Fantôme qui ne hante pas les mêmes loges que Quinquin and C° chez les tradis du tablier (les initiés me comprendront... Wink )

J'en connais un à qui ça doit faire plaisir, parmi ses nouveaux collègues bigorneaux, de voir le d'Aspry se répandre en gargarismes de bonheur sur son sort, c'est son excellent "ami" le compulsif de la boîte à camembert, Tikhobrazoff, qui a toujours adoré voir le Cahours lui courir aux basques de la touloupe, lui ch... dans les bottes de feutre, et le concurrencer à deux crânes d'oeuf sous la même chapska... Twisted Evil

Il faut dire que le Cahours est un peu comme notre amie Salsa B., pour ce qui est du "tant que c'est à l'oeil, je m'en fais péter la gaine", et que comme morpion des buffets et parasite des petits fours, il paraît que ça vaut d'être vu... Twisted Evil

Une tendance très cahourtesque consiste donc, semble-t-il, à se fourrer dans le nid des autres... (ainsi, la récupération des sièges vacants, afin de jouer aux chaises musicales sur R.(ex)C., ne constituerait pas un précédent... Nous voilà rassurés... contentmauve )
No
Il faut dire que sur HdL-FN, le coup du coucou est un exemple venu "d'en haut"... Tel Maître, tels va(r)lets... ironic

On peut craindre le drame, cependant, car je me suis laissé dire (pour en revenir au Tikhobrazoff) que celui-ci venait de monter à la six-quatre-deux son Assoce (lisez : pompe à racler les fonds de porte monnaie, - chez les PEDistes, c'est synonyme ironic ), - celle-ci proposant exactement la même camelote que celle que le Cahours s'acharne à vendre partout où il peut se faufiler sur le 95.6 : i.e. des voyages en Russie, des expos improbables de "peintres" ex-réalistes socialistes reconvertis dans la corbeille de chatons pour calendrier des Postes, des "soirées slaves" avec tziganes d'origine douteuse racolés dans les couloirs du RER...

Seule différence, à l'avantage du Tikhobrazoff : lui, quand il cause Russie, il sait (à peu près) de quoi il parle... et il pratique la langue... ironic

Et puis, je me suis laissé dire, aussi, que, tout patron d'émission qu'il fût sur le Titanic PEDiste de Faquen, le Tikho-Tikho par-ci, contrairement à nombre de serbolcheviques et autres cauchemardeurs casqués maison du Bd Murat, n'était pas forcément, à tous les repas, un nazional-putinien aveugle et enthousiaste... (l'avantage, sans doute, d'avoir eu des ancêtres proches persécutés par les Rouges : on reconnaît la couleur sous n'importe quel vernis de camouflage...) Suspect

Bref, il risque d'y avoir du rififi dans le bocal à bigorneaux, entre les deux barbus du 61... What a Face

En passant, comme ça, je lis que le d'Aspry nous vante sa "prestation" chez le Rochard du Dimanche... Comme on se retrouve, et qui cette invitation étonnera-t-elle? Suivez mon regard : le Didier à son Ânnette, cul et chemise (ne me demandez pas qui est la chemise de la paire... content ) avec notre brevetée (des collèges content ) bégayeuse de pataquès, - le Rochard, collabo brassottiste enragé!

Bon, qu'il n'aie crainte, le Didier... Sur le FL, et ailleurs dans le monde libre, on ne fusille personne. Razz

Mais il ne faut pas compter sur nous, non plus, pour plaindre le sort des bigorneaux à marée basse, qui risquent de très bientôt regretter le choix qu'ils ont fait de rester chez l'Endive, afin de continuer à gérer leur petit fond de commerce sur le 95.6...

Quand le rocher se retrouvera à sec (comme les finances de S.A.V. Razz ), on se demande bien qui pourrait avoir la charité d'aller à la pêche aux moules, ramasser les mollusques pour les remettre dans l'eau???...
mdr2


Dernière édition par Courtoisrazzo le Mar 11 Mar 2008 - 21:30, édité 1 fois
avatar
Courtoisrazzo
Pilier du forum

Nombre de messages : 797
Réputation : 9
Date d'inscription : 24/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Incrédule Re: Une, ça va... Deux, au revoir les gagas? (Le cas-hours d'Aspry)

Message par Victor le chacal le Mar 11 Mar 2008 - 15:55

Le Fantôme de l'Opéra a écrit:Qu'on me permette un petit saut sur le FL, afin de rassurer les excellents Victor et Courtoisrazzo (mais la nouvelle est-elle rassurante?) sur le sort du Cahours volant qui semble n'honorer la grille bigornesque du 95.6 qu'en pointillés...

Figurez-vous que, comme tout bon PEDiste, ledit s'enorgueillit de publier un machin ronéotypé, diffusé à douze exemplaires, qu'il appelle pompeusement : "Journal" (on se croirait chez Kéketch, ou sur HdL-FN, entre sept et huit...)
Faites seulement et merci pour cet extrait.

Le Fantôme de l'Opéra a écrit:Question qui semble aller de soi : le mâchin du Cahours n'étant plus, comme l'étaient "Musique et Passion" de J-P Tardif, et la "Clé des Chants" de PEPA, diffusé tous les 15 jours, se pourrait-il que S.A.V. ait le projet de nous balancer, dans le trou ainsi laissé vacant certains Lundis matins, quelque nouvelle émission toute en délicatesse antisémite, raciste et pagano-PEDiste comme elle en a le secret?...
En effet si l'émission est mensuelle (ce que l'on ne nous avait guère précisé), qu'est-ce qui comble à présent: les redifs des années 90 de Tardif?

Le Fantôme de l'Opéra a écrit:- Ensuite, pas une remarque, pas une allusion du Cahours qui bouffe au premier râtelier qui passe à son prédécesseur, dont il a été (si je ne m'abuse) assez souventes fois l'invité... C'est splendide!
Ne jouons pas les naïfs. Le Faquen cherche à occulter les départs de sa radio de la méduse et ses valets se mettraient en danger en prononçant les noms interdits. Quant à notre ami PEPA, je pense qu'il n'a que faire des éloges que ne ne lui a pas adressées cet homuncule du hdlisme.
On peut retrouver PEPA ici : http://lumiere101.com/categories/emissions/les-entretiens/pepa/

Le Fantôme de l'Opéra a écrit:- Troisièmement, on remarquera, dans les "thèmatiques" d'émissions prévues par le Cahours, quelques perles qui sentent bien son petit rance de fond de cuvette muratesque : on suppose que l'originalité qui consiste à nous prévoir une causerie sur Brasillach (encore!) dans une émission consacrée aux Arts n'est qu'un prétexte à nous produire l'Eva Braun des Quatre Jeudis à qui le Cahours doit la faveur de causer dans le poste,
C'est bien la moindre des choses...ironic
avatar
Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7701
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 83
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Incrédule Re: Une, ça va... Deux, au revoir les gagas? (Le cas-hours d'Aspry)

Message par Averell le Mar 11 Mar 2008 - 16:54

Courtoisrazzo a écrit:Bon, qu'il n'aie crainte, le Didier...
Sur le FL, et ailleurs dans le monde libre, on ne fusille personne.
.'colere'
avatar
Averell
Régulier

Nombre de messages : 346
Age : 36
Réputation : 15
Date d'inscription : 07/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Incrédule Re: Une, ça va... Deux, au revoir les gagas? (Le cas-hours d'Aspry)

Message par Illuminato le Lun 11 Aoû 2008 - 12:06

Je fais remonter le fil concernant le cas Hours d'Aspry, constatant qu'aujourd'hui encore (Lundi 11 Août 2008) on nous ressert, dans le "créneau" que S.A.V. a consenti au dit musicacographe de service, grâce aux bons soins de la Bras-sciés, un Tardif fort indigestement refroidi depuis belle lurette... Shocked
Qui de vous peut me dire, d'ailleurs, si on a entendu le Monsieur, ces dernières semaines sur Endive-F:.M:.? (Il est vrai qu'on a beau l'entendre bafouiller et cafouiller, quand il consent à honorer le micro, ça vous ressort aussitôt par l'autre oreille)...
En tout cas, d'après mes sources (très, très proches de l'épicentre muratien du Néant), on n'aurait pas vu de cas Hours, depuis Juin, venir traîner ses guêtres au 61... Prend-t-il ses vacances, sans se soucier de qui advient?... Ou bien est-il mort?
En tout état de cause, voilà encore une récente recrue bigornesque, sur laquelle son maître peut compter! Twisted Evil


Dernière édition par Illuminato le Lun 11 Aoû 2008 - 14:14, édité 1 fois
avatar
Illuminato
Habitué

Nombre de messages : 107
Réputation : 0
Date d'inscription : 27/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Incrédule Re: Une, ça va... Deux, au revoir les gagas? (Le cas-hours d'Aspry)

Message par sylvain le Lun 11 Aoû 2008 - 13:45

Chers amis,

Soyons indulgents avec JiBé, qui n'est pas atteint de gâtisme précoce, mais bien de surmenage.
Jugez en plutôt au vu de sa notice retrouvée dans le cache google :
www.musicalpress.org/Membres/cahours.php+cahours+d%27aspry&hl=fr&ct=clnk&cd=28&gl=fr" target="_blank" rel="nofollow">http://64.233.183.104/search?q=cache:wOzHVSHf0RQJ:www.musicalpress.org/Membres/cahours.php+cahours+d%27aspry&hl=fr&ct=clnk&cd=28&gl=fr

la notice sur JiBé le cas Hours-d'Aspry a écrit:
Nom : Cahours d'Aspry
Prénom : Jean-Bernard

Nationalité : française
.........................................................................................
Profession : Ecrivain, musicographe, conférencier, journaliste, concepteur d’expositions, Directeur du Monde de l’Art et des Lettres, secrétaire général de l’Association des Amis des Ballets Russes et de V. Nijinsky, co-directeur Des Carré-musique (Séguier), artiste-peintre décorateur.

Spécialité : Musiques françaises, russes, ibériques (France, Portugal) du XIXe-XXes., et leurs relations avec la peinture, la danse et la littérature, les Ballets Russes et leurs avatars,le symbolisme et l’héraldique

Spécialité : l’histoire du vin

Participations :

> Presse écrite : Narthex, L’Union-documents, Le Cœur du Moulin, Le Monde de l’Art et des Lettres, Ecouter-voir, La Saison russe, Le Journal de Biarritz, Atlantica, Atlantis

> Internet : mondelart.free.fr/MAL/, www.myspeace.com/cahoursdaspry

> Autre : Concepteur d’expositions : Le Musée Imaginaire Tintin, Lucky-Luke et la conquête de l’Ouest, Alain-Fournier, Jacques Rivière aux pays du Grand Meaulnes, l’Héraldique européenne, etc. au Château de la Chapelle d’Angillon ; Déodat de Séverac musicien de la lumière, Hommage à Gabriel Fauré à la Bibliothèque municipale de Toulouse ; Serge Pavlovitch de Diaghilev et la Grande Saison russe de Paris, à la Capella de Saint-Pétersbourg et dans différentes villes de Russie

Comment voulez vous qu'avec une somme de compétences aussi variées et une telle charge de travail, JiBé arrive encore à se souvenir des horaires de ses "émissions" radiophoniques et même de l'existence du 61 boulevard Muré.
Surtout après avoir absorbé un plein chapitre de l'histoire du vin ...

S'il n'a pas, au grand désespoir du Vicomte, des aptitudes en électricité, le Cahours pourrait au moins redécorer à l'œil la pizzéria et le bocal de Radio-Quinquin !

Quinquin, futé comme on te connaît, tu as certainement égaré les coordonnées du Cahours dans un recoin de ton placard à vicompte.

Tu trouveras tous les moyens de contacter le cas-Hours pour dernier rappel à l'ordre avant la lettre de renvoi en 5 lignes, sur la page suivante :
http://gardiensdelheritageduroyaumedefrance.oldiblog.com/?page=lastarticle&id=1268377

sylvain
Régulier

Nombre de messages : 474
Réputation : 6
Date d'inscription : 17/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Incrédule Re: Une, ça va... Deux, au revoir les gagas? (Le cas-hours d'Aspry)

Message par Illuminato le Lun 11 Aoû 2008 - 16:45

Bigre... N'en jetez plus, la c(ah)our(s) est pleine!
C'est bien ce que je disais : l'Aspry-es-tu-là d'HdL-F:.M:. est bien de ces polycacographes dont on se demande s'il est plus courtois d'affirmer qu'ils sont mauvais en tout, plutôt que bons à rien. Razz
avatar
Illuminato
Habitué

Nombre de messages : 107
Réputation : 0
Date d'inscription : 27/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Incrédule Re: Une, ça va... Deux, au revoir les gagas? (Le cas-hours d'Aspry)

Message par Le Fantôme de l'Opéra le Lun 11 Aoû 2008 - 16:50

Parmi les titres dont se vante le personnage, dans sa notice aimablement récupérée sur Google, et offerte à notre perplexité par l'estimé Sylvain, qu'il me soit permis de faire remarquer que la collection dont il est fait mention (les "carrés Musique" de chez Séguier) n'ayant pas émis de signal radar depuis plus de dix ans au moins, il est pour le moins hasardeux que le dit Cahours ait le front de s'en arroger le titre ronflant de "co-directeur"... Shocked
C'est tout à fait dans les usages ordinaires des sous-fifres de la PED, que de s'adonner à ce genre d'imposture : on "dirige" ou on "anime" des mâchins fantômes (maisons d'"édition", associations... voire partis politiques), coulés de par leur propre insuffisance, ou de par l'incurie de leurs responsables... ou bien réduits à néant, faute d'adhérents... mais on continue à prétendre que ça existe, et on se gargarise dans le vent d'y avoir des "responsabilités" (qui n'impressionnent que les grabataires et les dernières mémés à l'écoute du 95.6).
Cela n'est pas sans nous rappeler, d'ailleurs, plus près de nous, un certain Faquen des Quinconces, qui s'est couronné tout seul "Président" d'un média Suspect qui n'existe plus, ou, du moins, dont la "présence" sur la bande semble de plus en plus immatérielle, voire carrément virtuelle, à mesure qu'il s'enfonce dans la déréliction et la déliquescence estivale.
Sleep
avatar
Le Fantôme de l'Opéra
Intervenant

Nombre de messages : 38
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Incrédule Re: Une, ça va... Deux, au revoir les gagas? (Le cas-hours d'Aspry)

Message par Ali Bronstein le Jeu 21 Aoû 2008 - 23:25

Le Fantôme de l'Opéra a écrit: on "dirige" ou on "anime" des mâchins fantômes (maisons d'"édition", associations... voire partis politiques), coulés de par leur propre insuffisance, ou de par l'incurie de leurs responsables... ou bien réduits à néant, faute d'adhérents... mais on continue à prétendre que ça existe

J'ajouterais dans votre liste: les sites non mis à jour depuis des lustres qui donnent l'illusion d'un dynamisme permanent et d'une volonté à toute épreuve, qui en réalité révèlent l'immobilisme.
avatar
Ali Bronstein
Pilier du forum

Nombre de messages : 617
Age : 31
Réputation : 6
Date d'inscription : 26/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Incrédule Re: Une, ça va... Deux, au revoir les gagas? (Le cas-hours d'Aspry)

Message par Courtoisrazzo le Ven 22 Aoû 2008 - 0:12

Ali Bronstein a écrit:J'ajouterais dans votre liste: les sites non mis à jour depuis des lustres qui donnent l'illusion d'un dynamisme permanent et d'une volonté à toute épreuve, qui en réalité révèlent l'immobilisme.
Des noms, cher Ami!!! Wink

Vous pensez peut-être à la dérision internettique que fut, naguère, le "site" de ma grande copine l'Ânnette des quatre Jeudis - qu'elle a préféré atomiser, je vous rassure, après qu'il n'avait pas été mis à jour depuis 2002? Twisted Evil (*)

Ou bien, est-ce que vous dites cela uniquement pour faire de la peine à 1100 les doigts gras, et à son acharné travail de développement de la page pompeusement dénommée "Radio Courtoisie, le site Officiel"? ironic

(*) Toujours à propos de la même, je vous engage d'ailleurs à aller consulter la rubrique "critiques de cinéma de A.B." (sic) sur le Blok HdListe...
(Pardon pour la pub, je ne le referai plus, vénéré F:. F:. Chacal chaise aïe! pas sur le tête! )...

Sans doute l'Ânnette a-t-elle dû perdre les services de son dernier Nègre en date, puisque, pour elle, rien n'est apparemment sorti dans les salles obscures, depuis ... Février 2008 maboule ).

Vive la fraîcheur de l'actu, chez les bigorneaux de la bourriche qui commence à sentir la marée basse!
avatar
Courtoisrazzo
Pilier du forum

Nombre de messages : 797
Réputation : 9
Date d'inscription : 24/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Incrédule Re: Une, ça va... Deux, au revoir les gagas? (Le cas-hours d'Aspry)

Message par Illuminato le Mar 26 Aoû 2008 - 1:17

Que vos inquiétudes soient levées, chers Amis (encore que... confused2 ). Le Cahours d'Aspry es-tu là fit son retour ce matin-même sur la bande... Je me permets d'en donner écho ici, non qu'on s'inquiétât du sort dudit (il fait bien ce qu'il veut)... mais parce que l'émission du jour fut un chef d'oeuvre, du genre pagano-pediste qui a fumé tout ensemble la moquette du Bunker et les lichens d'Hyperborée, que n'eût pas renié feu Kéketch.
La chose et le "propos" (?) oscillaient entre le régionalisme esotérique mâtiné de Catharisme à la langue d'oïl (vous reprendrez bien un peu d'ail et une louche d'huile d'olive sur la viande rôtie aux bûchers albigeois?... ironic ), et les actes et oeuvres d'un grand délirant de la "mythologie comparée" (donc de tous les prétextes à relativisme hérétique) qui dirige la revue Liber Mirabilis (fanzine "animé" par de sévères excités du Sud-Ouest qui vont chercher des signes de l'Apocalypse jusque dans la configuration runique des saucisses entrecroisées dans le plat de cassoulet, qui fut cher en son temps à notre allumé barbu de la Lune Rousse et des petits hommes verts du Mercredi, lequel ne tarissait pas d'éloges sur cette improbable publication, dont je ne recommanderais la lecture ni à un Chrétien qui se respecte, ni même à un "mythologue" qui prendrait sa discipline à peu près au sérieux)...
Bref, une ratatouille comme on en a (hélas!) de plus en plus souvent l'habitude sur HdL-FN, entre les Grands Aryens de Thulé qui ont caché le Saint Graal dans les chiottes de Montségur avant de remonter fissa dans leur soucoupe, et les délires identitaires-nazionaux-régionalistes (si j'ose dire), tendant à nous prouver que si Racine et Proust avaient écrit leur Littérature en patois du bas-Quercy, la Culture Française s'en fût mieux portée... Shocked
Je pensais, au reste, que le Cahours était sensé nous causer Musique, sur le 95.6... On en prend de moins en moins le chemin... Sans doute avons-nous là affaire, encore, à l'un des grands mystères (impénétrables au profane et au manant payant d'Auditeur), de la "ligne éditoriale" faquinienne...
avatar
Illuminato
Habitué

Nombre de messages : 107
Réputation : 0
Date d'inscription : 27/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Incrédule Re: Une, ça va... Deux, au revoir les gagas? (Le cas-hours d'Aspry)

Message par Victor le chacal le Mar 26 Aoû 2008 - 1:45

Le frère Sylvain nous a révélé plus haut les multiples talents du Cahours-sans-esprit, ce qui explique assurément le caractère "généraliste" de ladite "émission". Une fois de plus, dans un style très "Brassié" (inculture, idées fixes, astrologie et sorcellerie) on a donné sur HDL FM (Ici et maintenant n'a qu'à bien se tenir) dans la magie noire et l'occultisme pour PED du quatrième âge.

Le fait est que Paola a été dans l'incapacité totale de trouver un remplaçant à Tardif (RIP) et PEPA. Comment s'en étonner?

Mais pour la musique, mon cher, sachez que HDL FM a trouvé une pointure incontestable et de notoriété internationale, j'ai nommé "Bouzeux", qui avec le Chant de la Coloniale, Sambre et Meuse, Au près de ma blonde et Rhin et Danube va révolutionner le répertoire du bouzin et exploser l'antenne, n'en doutons pas.
avatar
Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7701
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 83
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Incrédule Re: Une, ça va... Deux, au revoir les gagas? (Le cas-hours d'Aspry)

Message par Le Fantôme de l'Opéra le Mar 26 Aoû 2008 - 13:50

Victor le chacal a écrit:Mais pour la musique, mon cher, sachez que HDL FM a trouvé une pointure incontestable et de notoriété internationale, j'ai nommé "Bouzeux", qui avec le Chant de la Coloniale, Sambre et Meuse, Au près de ma blonde et Rhin et Danube va révolutionner le répertoire du bouzin et exploser l'antenne, n'en doutons pas.
Certes, pour avoir entendu, il y a deux Lundis, chez Faquen, le prélude aux futures soirées du cocoricophone du Samedi, on tremble d'avance!...
Mais, en matière de "Musique" sur HdL-FN, mon cher, vous oubliez le Rochard du Dimanche, qui, lorsqu'il n'agrémente pas de son crin-crin les braiements de patronage l'Âne Brassié, nous case de temps en temps quelque pianiste de salle paroissiale ou de sous-chef lieu de canton, entre un petit orphelin du Mékong, une diatribe anti-sarko ou un cours de matérialisation de la pensée transcendentale par le biais la boule de cristal de Madame Irma... ironic
avatar
Le Fantôme de l'Opéra
Intervenant

Nombre de messages : 38
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Incrédule Nouvelles chaises "musicales" sur le 95.6

Message par Le Fantôme de l'Opéra le Mar 23 Sep 2008 - 12:11

On entend décidément de moins en moins de Musique chez le Cahours (ce qui n'étonnera personne, vu que le Monsieur n'y entend rien).
Hier encore, Lundi 22-09, j'ai cru me retrouver en plein surréalisme de cour de récréation, - le Cahours invitait un "pohaîte" du genre qui écrit les alexandrins avec ses pieds -, et j'aurais aussitôt zappé, si une annonce d'importance n'était venue soudain frapper mon oreille : le Cahours nous apprit que, désormais, ses prestations seraient déplacées du Lundi au... Mercredi, même tranche horaire.
De quoi augure ce nouveau b...el dans la grille?
On savait que le Cahours (vu les absences sans mot d'excuse dont il nous a déjà gratifiés) avait apparemment du mal à se lever tôt les lundis matins...
Mais ce qui me laisse perplexe, c'est que les LJ de 10h45-12h du Mercredi sont déjà tous occupés par des bigorneaux de fraîche ou de blette date (je pense entre autres, dans cette deuxième catégorie du rotten fish, à notre ami Bombinette yaourtisée)...
Que nous prépare encore Son Altesse, dans le genre "tour de passe-passe PEDiste" (i.e. : qui prévoit-t-Elle de dégager, déporter, ou faire entrer sur le 95.6)?
On pourrait, à ce sujet, et à l'intention des honorables intervenants du F.L. amateurs de paris, ouvrir un fil des supputations, suppositions et suggestions... ironic
avatar
Le Fantôme de l'Opéra
Intervenant

Nombre de messages : 38
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Incrédule Re: Une, ça va... Deux, au revoir les gagas? (Le cas-hours d'Aspry)

Message par Victor le chacal le Lun 29 Sep 2008 - 3:07

Je vous arrête mon cher. Vous n'y êtes pas du tout.

Le propos de ce forum n'est ni de supputer ni de suggérer mais d'amener des faits ou mieux encore des exclus. J'ai ouvert un fil sur la "réorganisation" en cours : http://www.libreforum.com/les-novelletes-de-hdl-fm-f2/nouvelle-grille-chaises-musicales-et-repositionnement-tactique-du-faquen-t1474.htm#23150
avatar
Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7701
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 83
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Incrédule Re: Une, ça va... Deux, au revoir les gagas? (Le cas-hours d'Aspry)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum