Impact électoral de la barraque à frite radiophonique de l'URV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Impact électoral de la barraque à frite radiophonique de l'URV

Message par JeanJean le Ven 4 Avr 2008 - 3:28

Dans la même analyse on peut aussi se poser la question de l'impact de RC dans la campagne malgré l'utilisation abusive qui en a été faite, proche du nul!

Cher fromentin,

Que l'endive soit un piètre politicard, ce n'est plus à démontrer. boulet
Mais, ses 13% représentent moins de 4000 électeurs.
Chaque siège au conseil municipal se joue sur une poignée d'entre eux.

L'audience de RC est devenue sans doute très faible, certes. noyé
Mais avec son omniprésence à l'antenne, sa campagne éhontée en contravention avec les règles élémentaires edictées par le CSA (A ma connaissance le fait est unique dans les 25ans d'histoire de la bande fm, sur tout le territoire), le chicon a trouvé un canal de propagande qui a pu sans aucun doute rapporter plusieurs centaines de voix.
L'impact, ramené bien sur, aux modestes tailles respectives de Versailles et RC, aura sans doute été extremement significatif.

Je me risque à une estimation: Sans RC, et ses impacts indirects, l'URV aurait navigué entre 6% et 7%.
Ce qui aurait changé beaucoup de choses...

salut


Dernière édition par IPfix le Ven 4 Avr 2008 - 23:55, édité 1 fois (Raison : J'ai coupé parce qu'on s'écartait du sujet. J'ai changé le titre aussi)

JeanJean
Intervenant

Nombre de messages : 43
Age : 58
Localisation : Paris
Réputation : 0
Date d'inscription : 23/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Impact électoral de la barraque à frite radiophonique de l'URV

Message par Ultor le Ven 4 Avr 2008 - 13:45

Jeanjean évoque uen question très importante en effet.

Mais ce qui m'a aussi frappé, jusqu'ici c'est la relative impunité du Vampyr blafard, et d'une manière générale de beaucoup d'usurpateurs d'associations.

Pour que les sanctions interviennent il faut que les autorités soient alertées et qu'elles craignent d'apparaître comme copliuces d'un scandale. Nous n'en sommes pas [encore tout à fait] là.

Notamment parce que, en dehors d'internet, personne n'a vraiment osé dire la vérité.

Ultor
Régulier

Nombre de messages : 271
Age : 62
Localisation : Carpathes
Réputation : 3
Date d'inscription : 08/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Impact électoral de la barraque à frite radiophonique de l'URV

Message par Averell le Ven 4 Avr 2008 - 14:42

Ultor a écrit:en dehors d'internet, personne n'a vraiment osé dire la vérité.

Personne, et surtout pas ceux qui auraient du le faire.
Bravo la PED.

Averell
Régulier

Nombre de messages : 346
Age : 35
Réputation : 15
Date d'inscription : 07/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Impact électoral de la barraque à frite radiophonique de l'URV

Message par Victor le chacal le Ven 4 Avr 2008 - 15:56

Seulement la PED? On pourrait se poser la question.

J'ai dit.

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Impact électoral de la barraque à frite radiophonique de l'URV

Message par Averell le Ven 4 Avr 2008 - 16:46

Victor le chacal a écrit:Seulement la PED? On pourrait se poser la question.
J'ai dit.

Certes, certes, estimé Victor, le reste du monde aurait gagné en honorabilité à imprimer la vérité sur cette affaire et sur l'imposture de HdL.
Mais si j'ai écrit "bravo la PED" (je veux dire par ce "bravo" ironique : honte aux gens de la PED) c'est parce que ces gens-là ont été incapables de mesurer la médiocrité du personnage qui gère désormais "leur" radio.
Je remarque que les deux ou trois articles honnêtes viennent du Monde et du Parisien libéré.
Jusqu'ici cependant les gens de gauche n'en avaient pas grand-chose à faire de cette radio et cyniquement ils avaient le droit de penser "que le meilleur perde".
Je pense même, Lesquen étant une sorte d'agent du Système, qu'ils l'ont beaucoup ménagé.
Désormais le scandale de R(ex)C est passé en phase active : scandale des comptes, scandale du détournement électoral d'une antenne "culturelle et associative" (tu parles), scandale de l'accaparement par une petite extrême droite sectaire de "la radio de toutes les droites", etc.
Tout cela peut rejaillir aussi en suggérant l'incurie et la bureaucratie du CSA qui disposait de tous les éléments dès juillet 2007 et a donné à nouveau le droit d'émettre en septembre.

En effet, donc, cela ne concerne plus uniquement la PED de devoir en parler sérieusement.

Averell
Régulier

Nombre de messages : 346
Age : 35
Réputation : 15
Date d'inscription : 07/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Impact électoral de la barraque à frite radiophonique de l'URV

Message par Victor le chacal le Ven 4 Avr 2008 - 17:07

Averell a écrit: (je veux dire par ce "bravo" ironique : honte aux gens de la PED)
J'avais compris, mon cher. Cela m'arrive à moi aussi de faire du deuxième degré. Je suggérais aussi qu'on eût été en droit d'attendre un peu plus des premiers concernés. Mais nous allons corriger cela.

Bav.

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Impact électoral de la barraque à frite radiophonique de l'URV

Message par Peau d'âne le Ven 4 Avr 2008 - 21:28

JeanJean a écrit:
Dans la même analyse on peut aussi se poser la question de l'impact de RC dans la campagne malgré l'utilisation abusive qui en a été faite, proche du nul!

Je me risque à une estimation: Sans RC, et ses impacts indirects, l'URV aurait navigué entre 6% et 7%.
Ce qui aurait changé beaucoup de choses...
Puis-je vous proposer une autre hypothèses?
Lors de la précédente élection, M. H.d.L. intervenait peu sur R.C: une émission mensuelle, assez brève, à une heure de faible écoute; comme invité dans d'autres émissions, où il ne devait parler que quand on lui donnait la parole.
Grâce à ses efforts, son entregent et son industrie, il s'est ménagé sur R.C. la possibilité de parler trois heures par semaine dans l'émission qui était auparavant la plus écoutée sur la station, plus de s'inviter dans nombre d'autres.
Ce qui veut dire que nombreux sont les auditeurs de Versailles qui ainsi ont pu apprécier sa courtoisie, la clarté de son discours, la fermeté de son caractère, sa classe en un mot.

On peut donc se demander si, sans R.C, ou sans Lesquen, le score de l'U.R.V. n'aurait pas plutôt été de 16 ou 17%.

Peau d'âne
Régulier

Nombre de messages : 275
Age : 71
Localisation : Paris
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Impact électoral de la barraque à frite radiophonique de l'URV

Message par Lady Macbeth le Ven 4 Avr 2008 - 22:38

Peau d'âne a écrit: Grâce à ses efforts, son entregent et son industrie, (HdL) s'est ménagé sur R.C. la possibilité de parler trois heures par semaine dans l'émission qui était auparavant la plus écoutée sur la station, plus de s'inviter dans nombre d'autres.
Ce qui veut dire que nombreux sont les auditeurs de Versailles qui ainsi ont pu apprécier sa courtoisie, la clarté de son discours, la fermeté de son caractère, sa classe en un mot.

On peut donc se demander si, sans R.C, ou sans Lesquen, le score de l'U.R.V. n'aurait pas plutôt été de 16 ou 17%.

Bon esprit : "plus le singe monte haut, mieux on voit son derrière" dit le proverbe !!!

Lady Macbeth
Intervenant

Nombre de messages : 77
Age : 62
Localisation : Écosse
Réputation : 4
Date d'inscription : 20/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Impact électoral de la barraque à frite radiophonique de l'URV

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:49


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum