Patois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Patois

Message par SEGUIN le Ven 20 Juin 2008 - 13:07

Et bien tant pis c'est ecore moi

C'est à propos des langues régionales, que beaucoup apppellent "patois ". Il y aurait un volume à écrire sur le souhait des députés de reconnaître dans la Constitution Française l'existence , en même temps qUe du Français, des "langues régionales"

Comment nos braves députés en feront -ils la liste ?

Je me coNtenterai du quelques exemples

1- étant petite , ma mère m'emmenait quinze jours l'été , respirer l'air des montagnes dans un petit village / Saint Germain en Laye (ou Laie) On y parlait français plus pAtois, selon les moments ou l'interloueur . Cependant parfois, le patois fonctionait mal , J'ai demandé pourquoi ? Mais, petiote, parcequ'ils ssnt à IO Km de chez nous, y causent pas comme nous !!.

2- En revenant d'Algérie, après juillet 1962 et après un an l'un à Saint Nazaire, l'autre à Alençon ( en poste double nous avait-on dit au Ministère et vive la Géograpie ) nous avons été nommés à Vannes , Morbihan, donc Bretagne, où l'on aime parler Le Breton

Au Bacalauréat, les candidats pouvaient chosior "le Breton" en langue facultative . La première fois que nous avons vu cela, comme il y avait une candidate en breton venant d'un autre éétablissement que celui où se passait l'oral de l'examen et un professeur "de breton" dans celui-ci , donc ce ne pouvait pas être son élève, l'organisatuer de l'oral du baccalaurréat les a mis en présence l'un de l'autre . Catastrophe, ils ne se comprenaient pas, ce n'était pas le même breton.

Nous avons appris, ce jour là qu'il y avait plusieurs bretons, sept selon les uns , neuf selon les autres .. Le professeur parlait le Gallo, pas l'élève . IL a fallu des heures de recherches avec l'aide du Rectorat de Rennes, pour trouver un examinateur parlant le même breton que l'élève .

Quel breton doit-on inscrire dans la constitution .

3- je ne sais pas si les autre lalngues régionales, ou patois,,sont du même genre, mais c'est possible .

Donc, il semble que les sénatuers aient raison de refueer cela .

Qu'en pensez-vous, chers amis du forum ?

Cordialement

SEGUIN

SEGUIN
Intervenant

Nombre de messages : 86
Age : 95
Localisation : FRANCE
Réputation : 0
Date d'inscription : 05/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patois

Message par redwood le Ven 20 Juin 2008 - 21:21

Je vois plutot le patois comme une troisieme langue, pas une premiere ou une seconde langue.
je pense que cela est necessaire si nous voulons avoir une place dans le monde qui arrive.
Bon, le jour ou les francais auront une bonne connaissance du francais et de l'anglais, alors a ce momment la, on peut se permettre le luxe de commencer a s'occuper du status des langues regionales.

redwood
Habitué

Nombre de messages : 151
Age : 53
Localisation : California
Réputation : 3
Date d'inscription : 01/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patois

Message par Paoli le Sam 21 Juin 2008 - 12:35

redwood a écrit:Je vois plutot le patois comme une troisième langue, pas une premiere ou une seconde langue.

Avant tout débat sur le sujet peut-être serait-il intéressant de partir d'une référence commune quand on parle de "la" langue.
[J'avoue d'ailleurs être perplexe quant aux thèses que Louis Mélennec développe avec brio sur Lumière 101 (fort libérale à ce que je constate) dans la mesure où il explique lui-même qu'il ne parle pas le breton.]
Il faudrait donc recommander à nos amis la lecture du livre Henri Gobard sur l'analyse tetraglossique du français.
"La" langue est comme le nombre d'épouses permises par le Coran : nous pouvons en avoir quatre, pour des usages différents.

Paoli
Intervenant

Nombre de messages : 87
Age : 67
Réputation : 5
Date d'inscription : 24/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patois

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:49


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum