Quinquin pousse Mémé dans les (s)orties

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quinquin pousse Mémé dans les (s)orties

Message par Courtoisrazzo le Mar 7 Oct 2008 - 19:39

Victor le chacal a écrit:Je ne sais pas si "grande première" est le bon terme mon cher.
En effet... Le Brunel fut souventes fois convié par Mémé, avant la date de son premier one man show, afin de sévir dans les trous laissés par les invités fuyant la pré-soirée hospice & maisons de retaite du Vendredi...

Victor le chacal a écrit:Que savez-vous exactement du dépit de Mémé relatif à son demi-remplacement car pour l'instant officiellement le Brunel ne fait qu'alterner. Pour combien de temps encore? C'est la volonté du Ciel.
Je n'ai aucun bruit (de couloir ou d'autre chose) concernant la réaction de Mémé...

Je répète ce que j'ai dit plus haut : elle avait cependant clamé haut et fort (en présence de Faquen) désirer faire cette émission, à quelques jours de la date de la Saint Michel, - au sujet du lieu géographique homonyme. Suspect

Les invités lui auraient-ils fait faux-bond à la dernière minute (c'est devenu une manie de se défiler sauvagement, et sans excuses, chez les pauvres victimes que Brijou a - si j'ose dire - dans le viseur) ironic ?

Ou bien est-ce le résultat d'une conjuration (une main d'occulte Sorbonnagre aurait-elle versé du somnifère dans sa tisane de camomille, afin de l'empêcher d'être au micro, ce soir-là?) ironic

Courtoisrazzo
Pilier du forum

Nombre de messages : 797
Date d'inscription : 24/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quinquin pousse Mémé dans les (s)orties

Message par Invité le Mar 7 Oct 2008 - 22:53

Ajoutons que le Brunel, s'il a eu sa demi-heure de gloire en se faisant un pionnier français de la littérature comparée, avait depuis plusieurs années été placardisé en son université où il se contentait de faire les cours de civilisation française, puis de seulement diriger je crois la structure qui les faisait. Civilisation française, id est les cours donnés à des étudiants étrangers pas toujours étudiants ou même pas toujours étrangers — il y a toujours eu là dedans beaucoup d'auditeurs libres du troisième âge — pour leur inculquer un peu de culture française. En somme c'est la version high culture ou prétendue telle des stages faits pour apprendre aux maliens le français avant de les présenter à la préfecture pour qu'ils y retirent un titre de séjour.

On imagine le délire que cela peut susciter dans un genre entrecongratulatoire dans certains milieux qui se disent volontiers nationaux et francophons, où la seule critique que l'on ait jamais pu se résoudre à faire de Chirac a été le reproche amer ne pas l'avoir vu aux obsèques de Senghor…

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quinquin pousse Mémé dans les (s)orties

Message par Courtoisrazzo le Mer 8 Oct 2008 - 17:48

Uncle Toby a écrit:Ajoutons que le Brunel, s'il a eu sa demi-heure de gloire en se faisant un pionnier français de la littérature comparée
J'extrais cette remarque de ce que vous dites fort justement dans l'ensemble de votre post, afin de préciser qu'en effet, on doit au Brunel l'initiative d'avoir introduit cette discipline dans le champ jusque là reclos et désespérément franco-franchouillard des "Zétudes Littéraires de la Sorbonne"...
Ce qui a permis d'ouvrir quelques horizons, en son temps, sur ce qui se passait au-delà des frontières... (du genre : "Ah, comment? Goethe était Allemand et Dante italien?... première nouvelle...") ironic

Cela dit, cette affaire a dégénéré au point que ce qu'on ose encore appeler "littérature comparée" n'est plus que le refuge des étudiants feignants, qui ne connaissent à fond ni les Lettres françaises, ni les autres, - mais qui s'empressent de noyer leur ignorance en "comparant" tout ça, dans tous les sens et n'importe comment...

Pour preuve de cette dégénérescence des études de "Littérature comparée" : il me semble que notre amie Bertine a "soutenu" (ce qui reste à prouver) sa fameuse Thèse en cette matière...

Qu'elle nous confirme, si elle nous lit, si c'était, par hasard, sous la direction du fossile Brunel. Suspect


Dernière édition par IPfix le Sam 25 Oct 2008 - 11:10, édité 1 fois (Raison : J'ai déplacé les posts relatifs à la thèse de S.Bertin dans le fil "Salsaneries et bertinages")
avatar
Courtoisrazzo
Pilier du forum

Nombre de messages : 797
Réputation : 9
Date d'inscription : 24/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Dernier LJ de Mémé 24/10/2008

Message par Courtoisrazzo le Ven 24 Oct 2008 - 19:11

Scoupe : ce soir 24-10-2008, on a exceptionnellement ressorti Mémé du mouroir...

Mais, devinez qui s'est imposé, à nouveau, dans l'émission de la vieille?

Faquen Shocked : que j'entends à l'instant ricaner au téléphone - et en lui coupant la parole tous les trois mots -, avec J-M Rouart (l' "écrivain" qui a eu la Cacadémie Française à l'usure).

Que fait l'Endive, à nouveau fourrée chez Brijou?

Il la surveille, ou quoi? Shocked
avatar
Courtoisrazzo
Pilier du forum

Nombre de messages : 797
Réputation : 9
Date d'inscription : 24/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quinquin pousse Mémé dans les (s)orties

Message par Illuminato le Ven 24 Oct 2008 - 20:14

A cause de vous, F:. F:. Courtoisrazzo, j'ai été tenté (horreur!) d'en écouter davantage de la dérision sénile de Mammy Level.
La présence de Son Endivinité s'explique : on est là pour introniser le deuxième qui-s'y-colle (en alternance avec le Brunel) à remplacer Mémé décidément dégagée du 61 : le poétaillon Kristiaki de Germain, qui nous propose (en deuxième partie, et pour enterrer la vieille deux fois plutôt qu'une) une récitation des meilleurs "vers" de Brijou...
Excusez-moi : là, c'en est trop, même pour mon humour! Pour ceux qui douteraient encore que Mémé ait enfoncé à la fois Mallarmé, Hugo et Paul Valéry, on trouvera ici un nouvel exemple de son lyrisme exacerbé, autant qu'intarissable (sans doute un hymne au Gagâteux Gallois?)...
Vers que je trouve spécialement de circonstance, pour souhaiter un beau service funèbre à Radio-Fossiles coulée par HdL. ironic
avatar
Illuminato
Habitué

Nombre de messages : 107
Réputation : 0
Date d'inscription : 27/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quinquin pousse Mémé dans les (s)orties

Message par Lesquinophobe le Lun 27 Oct 2008 - 10:38

Chers forumeurs,

Sur un autre faux-rhum (celui où de la volaille caquète dans le vide), on peut y lire que la Mémé a fait sa dernière émission vendredi 24 octobre.

C'en est donc fini du dernier LJ des sourds, des aveugles et des dentiers sur le 95.6 (sauf si le mal-nommé Lejeune décide de quitter sa cabine téléphonique pour revenir s'assoir au 61).
avatar
Lesquinophobe
Intervenant

Nombre de messages : 11
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quinquin pousse Mémé dans les (s)orties

Message par JUDEX le Lun 27 Oct 2008 - 13:45

Lesquinophobe a écrit:C'en est donc fini du dernier LJ des sourds, des aveugles et des dentiers sur le 95.6 (sauf si le mal-nommé Lejeune décide de quitter sa cabine téléphonique pour revenir s'assoir au 61).

Le seul "petit" pb, dans la grande manoeuvre de "rajeunissement des cadres", c'est que Quinquin s'obstine apparemment à remplacer les vieux fours par des jeunes c...s (cf, à cet égard, l'hallucinante dérision que fut le dernier L-J des Lycéens en date de Samedi 25-10 : [url]http://libreforum.forumactif.fr/les-emissions-et-les-archives-f3/radio-crochet-pedique-du-25-10-2008-t1504.htm?sid=38f75a539532c3e798f937b2a7b37b17#23585 [/url] ) Suspect

Pas facile, pour l'Endive, de boucher les trous de gruyère... et même, les trous de cimetière de sa "grille".

On l'avait pourtant prévenu : le Génie et l'élément radiophonique brillant n'abondent guère, dans les rangs de la PED. What a Face


Dernière édition par JUDEX le Lun 27 Oct 2008 - 18:18, édité 1 fois
avatar
JUDEX
Pilier du forum

Nombre de messages : 667
Réputation : 9
Date d'inscription : 10/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quinquin pousse Mémé dans les (s)orties

Message par Victor le chacal le Lun 27 Oct 2008 - 17:09

Le FF Judex a dû écrire son dernier post à l'encre sympathique...
avatar
Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7701
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 83
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quinquin pousse Mémé dans les (s)orties

Message par Victor le chacal le Lun 27 Oct 2008 - 17:27

Lesquinophobe a écrit:Sur un autre faux-rhum (celui où de la volaille caquète dans le vide),
Cher ami,

j'ai l'honneur de vous saluer. Cela faisait longtemps que l'on n'avait plus eu de nouvelles des dindes Wink Ce "site' existe donc toujours?

on peut y lire que la Mémé a fait sa dernière émission vendredi 24 octobre.
Si vous avez raté le sketch SAVique de vendredi mon cher, sachez que vous avez loupé qqchose.

En effet après avoir préparé le terrain et laisser son fidèle factieux Sournoisix enfumer les esprits avec une prétendue "alternance" dont personne n'était dupe, Quinquin s'est en effet débarassé de la vieille qui semblait incrédule. Mais le Faquen était stressé comme d'habitude craignant que l'ancêtre ne se rebiffe au dernier instant et en direct car le moins que l'on puisse dire est que Mémé n'était pas consentante (on aurait dit une pensionnaire de maison de retraite aux prises avec le personnel peu scrupuleux de ce genre d'étabissement).
Faquen dirigeait l'émission lui-même selon ses habitudes accordant 30s de paroles à qqs valets obséquieux pour immédiatement les couper, jetant ses ordres à l'assistante, rappelant que l'"émission" était (enfin) finie, Mémé n'ayant droit que de répondre que par ses annonements familiers (technique des vieux pour s'empêcher de s'endormir).
La conclusion fut grandiose. Alors que le Faquen lui réclame le dernier mot pour en finir, Mémé qui semblait presque surprise d'être mise sur la touche répliqua "Eh bien, ce n'est qu'un au revoir". "Ce n'est qu'un au revoir mes frères" ricane le Faquen gêné qui ne sait plus où se mette, qui a peur que cela ne parte en vrille et soufflé du toupet de sa servante qui ose à 90 ans (âge abondamment rappelé par Faquen) prétendre un jour réapparaître!
En effet pour le Faquen il fallait jouer serré. Le parano de Versailles ne craignait rien tant que Mémé ne lançât une cabale pour demeurer à l'antenne. Dans le milieu des FF de la francophonie administrative et du cocoricosouverainisme subventionné cela eût pu faire jaser.

Bref un grand moment de faquinerie, tout en fausseté et en hypocrisie, rigoureusement sans intérêt aucun pour l'auditeur. Mais Faquen alerté par les fils du FL sur la prestation gothique de Mémé ( http://www.libreforum.com/les-novelletes-de-hdl-fm-f2/quinquin-pousse-meme-dans-les-sorties-t1485-15.htm#22859 ) voulait en finir.

Merci à Illuinato de nous avoir prévenu, j'aurais pu manquer le spectacle.

Bav
avatar
Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7701
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 83
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quinquin pousse Mémé dans les (s)orties

Message par Lesquinophobe le Mar 28 Oct 2008 - 0:36

Victor le chacal a écrit:j'ai l'honneur de vous saluer
Honneur que je vous retourne.

Cela faisait longtemps que l'on n'avait plus eu de nouvelles des dindes Wink Ce "site' existe donc toujours?
"Exister" est un verbe un peu fort. Pour être technique, disons que les bases phpBB qui stockent les dindinesques conversations de ce site sont (et seront) très loin d'être saturées (quoique, la laideur du site et l'abus de smileys lénifiants dans les quelques messages pourraient bien achever le serveur de l'hébergeur).

Si vous avez raté le sketch SAVique de vendredi mon cher, sachez que vous avez loupé qqchose.
J'avoue rater de plus en plus de choses en provenance du 96.6.

Bref un grand moment de faquinerie, tout en fausseté et en hypocrisie, rigoureusement sans intérêt aucun pour l'auditeur. Mais Faquen alerté par les fils du FL sur la prestation gothique de Mémé ( http://www.libreforum.com/les-novelletes-de-hdl-fm-f2/quinquin-pousse-meme-dans-les-sorties-t1485-15.htm#22859 ) voulait en finir.
Cela change de la manière dont il s'est séparé de Mme Seguin.
Mais, choisir entre l'hypocrisie et la goujaterie, c'est comme naviguer entre Charybde et Scylla : en fin de compte, cela se terminera toujours par un naufrage.

Merci à Illuminato de nous avoir prévenu, j'aurais pu manquer le spectacle.
La force du Forum libéré : de l'information et des intervenants de qualité.
avatar
Lesquinophobe
Intervenant

Nombre de messages : 11
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quinquin pousse Mémé dans les (s)orties

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum