A Monsieur de Beketch et les autres ...

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

llons

Message par veneur le Sam 10 Fév 2007 - 9:31

Ultor a écrit:Alors ça !!!
Cette nuit la Bête — car ainsi se nomme lui-même l'intervenant "lesdiguieres", je le cite :

Eh oui, la bête continue de se terrer dans les interstices de vos pages. Elle vous regarde de ses yeux de phosphore. Son haleine fétide ne soulève donc pas vos narines délicates ? Son odeur ne révulse-t-elle pas votre cœur, pourtant si vaillant à la traquer etc

parle, sans doute à propos des opposants, de "l'assaut de la bêtise contre Radio Courtoisie".
Mais cet assaut Madame la Bête, est venu de ceux (une toute petite "équipe") qui ont colonisé la radio, via le Conseil d'administration du CDARS.
Ces gens, c'est-à-dire 5 ou 6 personnes, ont écarté les patrons d'émissions de tout droit à la représentation et se sont servis, dans la plus pure tradition "soviétique" de 2 ou 3 "patrons" les plus "compromis" pour intervenir dans le débat au nom de la loi et de l'ordre.
L'un d'entre eux, le plus lourd dans la grasse plaisanterie et la basse polémique, a même parlé sans être JAMAIS rappelé à l'ordre par les sbires de HdL, du Fuehrerprinzip, compris sans doute en francophone.
Un autre, entre deux prises, a dressé à HdL une lettre délirante de soutien : "Henry tu es l'architecte, nous sommes les maçons", quasi chef-d'œuvre de bassesse ; HdL sans sourciller l'a diffusée auprès des patrons d'émissions dans la semaine du 13 au 19 novembre.
J'arrête là : tout simplement parce que les gens qui apprécient HdL se font très rares parmi les véritables artisans bénévoles de RC. Les téléphonistes sont atterrées devant l'avalanche de messages d'auditeurs qui protestent. Ces messages sont interdits d'antenne.
En fait, pour soutenir HdL, il faut
- ou bien être étranger la réalité intérieure de RC ; et, de fait, certaines personnes qui se contentent d'écouter RC croient ce qu'elles entendent le lundi soir et parfois le mercredi soir.
- ou bien être dupe ou complice de la manœuvre politique de "l'équipe HdL" tendant à FLATTER pour le MANIPULER l'électorat FN, c'est-à-dire pour être précis
1° Jusqu'à mi-décembre jouer l'hypothèse 'tout sauf Sarkozy"
2° Aujourd'hui jouer un recyclage à peine plus soft.
Dans quel camp choisissez-vous de vous situer, Madame la Bête celui de l'intelligence ou celui de la lobotomisation?
Le travail des officines mise, par définition, sur la bêtise et la lobotomisation de certains (ir)responsables d'émissions, et sur celle des auditeurs.
En ce sens, effectivement, il y a bien "assaut de la bêtise". Mais pas dans le sens que suggère l'intervenant lesdiguières.
La bêtise est ici au service de la perversion. Elle est l'outil majeur de l'équipe, la minuscule équipe mercenaire et compromise, de HdL.
J'ai dit.

Monsieur : mes salutations admiratives,

Vous osez dire tout haut et sans ambages ce que le duc de Saint Sermon et moi-meme avons essayé de faire comprendre avec quelques circonvolutions, il faut bien l'avouer, aux lecteurs de ce forum. Mais nous avions l'impression de prêcher dand le désert. Nous allons bien voir maintenant si le courage va enfin réaliser son coup de force sur l'hypocrisie et l'indifférence.

Bien à vous

veneur
Régulier

Nombre de messages : 422
Date d'inscription : 16/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Monsieur de Beketch et les autres ...

Message par Lesdiguières le Dim 11 Fév 2007 - 18:54

Ah ! quel plaisir et quel honneur vous me faites ! Vous avez été à la hauteur de vos réputations et je suis heureux d'en avoir été l'humble révélateur d'un soir. Vous crachez un venin qu'il nous faut tout de suite recueillir dans une cornue pour l'analyser. Votre bave d'exégète contrarié est assez instructive, et corrode jusqu'aux apparences que vous veillez pourtant à entretenir très scrupuleusement.

Il semble qu'il faille d'abord que je vous remercie de me laisser m'exprimer ici. De quelle hospitalité faites-vous preuve ! Quelle bonté ! L'émotion me submerge. Et si je ne jouais pas le rôle de la bête traquée, celle que vos imaginations se régalent à concevoir, cette bête du Gévaudan diabolique, l'objet de tous vos fantasmes, je me laisserais aller, par reconnaissance, à mouiller de larmes les mains d'hôtes si généreux.

Mais voilà, j'ai un cœur de bête. Et j'estime au contraire que c'est vous messieurs qui devriez me remercier de vous servir de jouet, de m'offrir à vous comme une grosse peluche, d'occuper votre parc à jeux et d'animer un peu ce forum de radoteurs, où la conversation de vieux mutins aigris tourne peu à peu au souvenir de régiment.

Les politesses d'usage étant accomplies, il me faut maintenant me présenter plus complètement. Qui suis-je ? Eh bien, je suis la bête imaginaire, le monstre de votre Loch Ness, celui que vos fantasmes ont tiré du néant, celui qui n'existe pas et sans lequel pourtant vous n'existeriez pas. C'est à vos imaginations que je dois mon souffle de vie. Elles m'ont enfanté et je me nourris de leur lait. Je suis à la fois libre et prisonnier. Ma liberté, je la dois à la fertilité de votre esprit. Mais vos crânes sont ma prison. Mon territoire est borné à leur circonférence. Je suis en quelque sorte votre reflet. Vous projetez sur mon existence toutes vos peurs, tous vos délires et toute votre aigreur. Je suis votre exutoire.

Le trouble que vous avez créé à Radio Courtoisie, au moment où l'ensemble des collaborateurs se devaient de serrer les rangs n'honore guère ceux d'entre vous qui ont participé à cette agitation. Le spectacle que certains ont donné aux auditeurs de Radio Courtoisie n'était digne ni de la radio ni d'eux-mêmes. Poursuivre l'agitation ou persister à l'entretenir nuit gravement à celle-ci, mais peut-être est-ce, après tout, l'objectif que s'est assignée cette entreprise de démolition ...

Vous êtes prompts messieurs à prêter à l'adversaire mille intentions malsaines, mille préméditations machiavéliques et une foule de calculs nauséabonds. Or, je remarque que le seul mouvement qui supposait quelque orchestration est celui que vous avez vous-mêmes lancé. Les critiques et les insinuations graves qui ont été diffusées sur les ondes de Radio Courtoisie justifiaient pleinement la sanction qui leur a été donnée. Et si Henri de LESQUEN n'avait pas agis comme il l'a fait, il n'aurait tout simplement pas été digne de la mission que lui a confié Jean FERRE.

Radio Courtoisie a une direction dont vous contestez l'autorité et la légitimité sur la seule base de vos humeurs. Toutes les raisons que vous alléguez aujourd'hui pour entretenir et justifier votre sédition ressemblent aux explications dont on veut se persuader pour se donner du courage avant ou après une méchante action, pour en soulager sa conscience, pour dissimuler sous une serviette immaculée de bien vilaines manières, pour couvrir d'un étendard quelques forfaits condamnables. Il faut sauver les apparences et s'épargner toute flétrissure. Alors, on donne à ses actes une dimension politique pour les faire échapper à la souillure du droit commun. Pour soulever les cœurs et édifier les âmes, on tisse une belle tapisserie figurant le vice chassant la vertu. Ce tableau naïf, on ne cesse de le retoucher et à force de vouloir le compléter pour l'embellir, on en fait une croûte épaisse et ridicule qui ne relève plus de l'art mais de la maçonnerie. On se croyait peintre et on se découvre finalement maçon-amateur, en face d'une muraille fraîche et chancelante.

Vous tuerez peut-être Radio Courtoisie. Ce crime, vous le commettrez la conscience tranquille ! Vous serez comme ce mari jaloux qui au cours d'une dispute tue "malencontreusement" sa femme qu'il croyait adultère ! Votre crime sera résolument passionnel ! Vous l'aimiez trop et vous finirez par la tuer ... cette radio !

Je ne vous chargerai néanmoins d'aucune mauvaise intention, et je crois vos démarches sincères. Vous n'en êtes pas moins dangereux. Vous avez commencé par épouser les deux vices majeurs de l'époque pour régler vos comptes : le recours à la manifestation de rue et la querelle judiciaire. Le premier ne vous servira de rien. On ne mobilise guère pour la défense d'intérêts catégoriels. Le second m'inquiète pour la radio, au même titre que m'inquièterait l'idée qu'une arme de destruction massive soit laissée aux mains d'un pensionnaire des Petites Maisons. La justice n'est pas à craindre, mais le coût qu'un harcèlement judiciaire ferait peser sur les finances de la radio est à redouter. Sans compter l'image que ces querelles idiotes donnent de Radio Courtoisie.

Voilà bien la mode du temps. A la moindre sanction, au premier désaccord, après quelques rodomontades, on s'en va pleurer dans les jupons de la République. On la tire par la manche. On l'invite à intervenir, on la somme de mettre un terme à l'horrible injustice dont on se croit victime. On se jette sur les plateaux de sa balance qu'il y a peu on disait plombés … et on s'abandonne délicieusement à sa justice. La vieille dame se saisit alors de l'affaire en grimaçant de plaisir. Et tout ce qu'on redoutait de ses adversaires vient soudain d'anciens amis pourtant prévenus contre de tels procédés.

En dépit de vos explications, je m'entête à ne voir qu'un seul responsable à la situation présente. C'est l'orgueil. Le vôtre. Celui de quelques-uns qui se rêvaient aux premières places et qui furent déçus de se retrouver au milieu de la salle, au milieu des autres, ces autres qui les rendent anonymes. Peut-être quelques caresses auraient-elles au départ calmé leur orgueil. Car nos orgueilleux sont d'une grande sensibilité. Il faut les considérer, les choyer et les nourrir de ces honneurs sur lesquels ils ne crachent guère. Bien sûr que mon texte les caricature. Car ces hommes ont un indéniable talent et j'ai moi-même aimé leurs émissions. Voilà d'ailleurs qui ajoute à ma déception présente car on n'est finalement déçu que par les êtres à qui on accordait quelque valeur.

Comme une ipomée ou un volubilis dévore une muraille, il arrive que l'orgueil enserre les esprits les plus talentueux au point de les étouffer. Si cette plante envahissante n'enlève d'abord rien à leur talent, elle travaille patiemment à en masquer l'éclat, à le recouvrir d'une végétation si dense qu'il finit par disparaître à nos yeux de mortels.

Et cet orgueil s'enfle et se déchaîne dans l'incohérence. Peut-on affirmer d'un côté qu'on aspire à l'union, et travailler de l'autre à mobiliser des forces contre celui avec lequel on est censé s'unir ?

Le terroriste dont la bombe n'a finalement pu exploser pourra toujours crier à l'injustice de sa détention.

Non vraiment messieurs, je ne vous trouve aucune circonstance atténuante. Sans doute vous grandiriez-vous à vous retirer avec humilité dans "la sainte nuit du passé". Il ne s'agit nullement d'une retraite déshonorante. D'ailleurs, vous êtes tous tellement occupés à de nobles choses que ce retrait ne vous coûterait rien : l'un se consume dans le journalisme, l'autre fait la révolution et aucun d'entre vous ne manque ni d'activités ni de responsabilités.

Peut-être pourriez-vous consentir ce "sacrifice" à la radio ...



Lesdiguières


P.S : Je ne parle ici qu'en mon "nom" propre. Une voix simple, obscure et anonyme. Je n'ai ni double ni triple ni quadruple personnalité et je n'ai pas l'honneur d'être l'avocat de SDB ni d'aucune autre personne. Vous m'avez reproché de me faire l'avocat de SDB. Peut-être l'ai-je été en effet, mais bien malgré moi (et sans doute me le pardonnera t-il). Sur ce chapitre, votre cas est bien pire que le mien car il semble que vous vous preniez pour son directeur de conscience. Sans doute caressez-vous le rêve fou de le convertir à votre clique pour pendre son scalp à votre ceinture. Ce trophée n'est hélas pas à votre portée. Ceci dit, l'espoir fait vivre et le chasseur du Médoc peut toujours rêver de ramener un jour une licorne. Il ne lui reste plus qu'à la trouver et à l'attraper !

Lesdiguières
Pétrifié par le Sphinx

Nombre de messages : 65
Age : 43
Localisation : Paris
Réputation : 0
Date d'inscription : 02/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Monsieur de Beketch et les autres ...

Message par Mac Carthy le Dim 11 Fév 2007 - 19:14

Lesdiguières a écrit:blablabla

Aucun argument, des incantations magiques, de l'esbrouffe, des procès d'intention, des accusations grotesques... Lesdiguières, vous nous terminez le week-end en beauté !

Mac Carthy
Pilier du forum

Nombre de messages : 594
Age : 52
Localisation : Hauts-de-Seine
Réputation : 5
Date d'inscription : 18/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Monsieur de Beketch et les autres ...

Message par Lucullus le Dim 11 Fév 2007 - 19:51

En dépit de vos explications, je m'entête à ne voir qu'un seul responsable à la situation présente. C'est l'orgueil. Le vôtre.


C'est une blague Monsieur Lesguidières ? Dites-nous que c'est pour rire ! C'est vous le type qui a le crâne défoncé par une poutre porteuse et qui interpelle son voisin qui a une brindille miscroscopique coincée dans un cil ?...
lol!

Lucullus
Régulier

Nombre de messages : 238
Réputation : 3
Date d'inscription : 17/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Monsieur de Beketch et les autres ...

Message par Rantanplan le Dim 11 Fév 2007 - 20:07

La vanité du coucou déteint sur ses séides. Que d'efforts pour, finalement, se borner à fleurt faire la roue. Il se trompe de public : doigt Le nombrilisme ne passera pas !

Rantanplan
Bavard

Nombre de messages : 1307
Réputation : 21
Date d'inscription : 25/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Monsieur de Beketch et les autres ...

Message par Victor le chacal le Lun 12 Fév 2007 - 5:07

Nini Peau d'chien a écrit: Ils l'invitent même à revenir. Elle va le faire, j'en suis sure.
Cela n'a pas manqué, ma chère!
Nos amis sont tragiquement prévisibles... L'hydre factieuse aura besoin de se faire décapiter sept fois avant de retourner à la terre.

Terrassons la "Bête qui monte de la Terre" (AP 13:11)!

Bav.

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Monsieur de Beketch et les autres ...

Message par Victor le chacal le Lun 12 Fév 2007 - 6:44

Mon cher,

Je vais répondre puisque j'ai cru comprendre que vous m'adressiez votre missive dont la forme me sied mais dont le fond me paraît sidéralement creux.

Lesdiguières a écrit:Ah ! quel plaisir et quel honneur vous me faites ! Vous avez été à la hauteur de vos réputations et je suis heureux d'en avoir été l'humble révélateur d'un soir. Vous crachez un venin qu'il nous faut tout de suite recueillir dans une cornue pour l'analyser. Votre bave d'exégète contrarié est assez instructive, et corrode jusqu'aux apparences que vous veillez pourtant à entretenir très scrupuleusement.
Mon cher, comment vous convaincre que ni OP ni CR ne sont inscrits à ce forum?

Lesdiguières a écrit:Il semble qu'il faille d'abord que je vous remercie de me laisser m'exprimer ici. De quelle hospitalité faites-vous preuve ! Quelle bonté ! L'émotion me submerge.
J'ai fait cette remarque parce que dans le Mandarum hdliste tenu par votre ami Grofruix, on est immédiatement sorti si on n'est pas dans la ligne du Messie Interstellaire. C'est ce qui est à l'origine du présent forum. Tel n'est pas notre état d'esprit. D'abord parce que nous, nous avons un esprit et ensuite parce que je vous l'ai déjà dit, nous n'avons pas peur de la partie adverse. Elle nous amuse follement même, par son incapacité à produire un seul argument valable.
Ce n'est pas facile d'avoir des arguments pour justifier une usurpation. Mais avec un peu de réflexion on devrait pouvoir y arriver. Qui réfléchit vraiment du côté hdliste, il m'arrive de me le demander.

Lesdiguières a écrit:Mais voilà, j'ai un cœur de bête. Et j'estime au contraire que c'est vous messieurs qui devriez me remercier de vous servir de jouet, de m'offrir à vous comme une grosse peluche, d'occuper votre parc à jeux et d'animer un peu ce forum de radoteurs, où la conversation de vieux mutins aigris tourne peu à peu au souvenir de régiment.
En effet les factieux hdlistes sont nos hochets depuis la mi-novembre.
Vous attaquez les honorables intervenants de ce forum qui ne vous ont rien fait! Par votre incapacité à argumenter c'est ce à quoi vous vous réduisez. Vous aussi vous radotez, cher ami, et je vais vous le montrer. Et expliquez moi, je vous prie ce phénomène étrange: si vraiment ce forum vous insupporte, que venez-vous y faire? Masochisme ou problèmes psychologiques? Ou peut-être parce que l'on parle de vous?
Cependant, revenez-nous souvent: c'est très bon pour l'audience.

Lesdiguières a écrit:Les politesses d'usage étant accomplies, il me faut maintenant me présenter plus complètement. Qui suis-je ? Eh bien, je suis la bête imaginaire, le monstre de votre Loch Ness, celui que vos fantasmes ont tiré du néant, celui qui n'existe pas et sans lequel pourtant vous n'existeriez pas. C'est à vos imaginations que je dois mon souffle de vie. Elles m'ont enfanté et je me nourris de leur lait. Je suis à la fois libre et prisonnier. Ma liberté, je la dois à la fertilité de votre esprit. Mais vos crânes sont ma prison. Mon territoire est borné à leur circonférence. Je suis en quelque sorte votre reflet. Vous projetez sur mon existence toutes vos peurs, tous vos délires et toute votre aigreur. Je suis votre exutoire.
Délire? Que j'eusse aimé que vous relussiez votre logorrhée dont je n'aurais pas voulu pour le dernier n° de Harry Potter avant de vous permettre ce commentaire! Nous disons la vérité parce que nous nous sommes renseignés et que nous rappelons les faits compromettants pour le régime dont vous êtes le valet. Les faits! C'est même pour cela que je pouvais dire qui allait être viré. Vous êtes sur la liste vous aussi. Vous tortillez du popotin pour ne pas admettre que vous allez perdre la face. Voilà le fond de l'affaire.
Par ailleurs je ne suis nullement aigri. Aigri de quoi d'ailleurs?
Et croyez bien que nous n'avons pas peur de vous, vraiment pas.

Lesdiguières a écrit:Le trouble que vous avez créé à Radio Courtoisie, au moment où l'ensemble des collaborateurs se devaient de serrer les rangs n'honore guère ceux d'entre vous qui ont participé à cette agitation.

Qui vire? Qui est à l'origine de la crise? Votre Maître illégitime!

Lesdiguières a écrit:Le spectacle que certains ont donné aux auditeurs de Radio Courtoisie n'était digne ni de la radio ni d'eux-mêmes. Poursuivre l'agitation ou persister à l'entretenir nuit gravement à celle-ci, mais peut-être est-ce, après tout, l'objectif que s'est assignée cette entreprise de démolition ...
Monsieur plaisante? C'est Quinquin-la-praline qui est en train de casser l'oeuvre de JF!

Lesdiguières a écrit:Vous êtes prompts messieurs à prêter à l'adversaire mille intentions malsaines, mille préméditations machiavéliques et une foule de calculs nauséabonds. Or, je remarque que le seul mouvement qui supposait quelque orchestration est celui que vous avez vous-mêmes lancé. Les critiques et les insinuations graves qui ont été diffusées sur les ondes de Radio Courtoisie justifiaient pleinement la sanction qui leur a été donnée.
Nous avons des éléments qui nous amènent à penser que c'est l'usurpation du Mécompte de Bercy qui était programmée depuis 2003. Merci de vous reporter à la rubrique "A propos de l'usurpation".
Par ailleurs, les insinuations comme vous dites eussent été tolérées. C'est la Vérité qui gêne les suppôts du Pas-Malin. Et c'est pour cela que le coucou de l'Horloge a sévi. Pour tenter (mais il va rater encore une fois) de faire taire.

Lesdiguières a écrit:Et si Henri de LESQUEN n'avait pas agis comme il l'a fait, il n'aurait tout simplement pas été digne de la mission que lui a confié Jean FERRE.
Il eût été digne de JF(RIP), s'il avait su perpétuer l'héritage qui disparaît de semaine en semaine.
Quelle obséquiosité dans vos propos! Quelle vassalité! Quelle servilité. Est-ce que vous récurez les toilettes aussi quand Sa Seigneurie vous le demande? Certes vous dépendez totalement de son bon vouloir mais tout de même un peu de dignité, mon cher.
Votre spectacle fait peine à voir.

Lesdiguières a écrit:Radio Courtoisie a une direction dont vous contestez l'autorité et la légitimité sur la seule base de vos humeurs.
Mon cher, c'est moi qui vous reproche vos humeurs! Alors essayez de faire mieux que de répliquer puérilement ce que l'on vient de vous rétorquer.
Sur l'illégitimité d'HdL, il y a un argumentaire ici :
http://libreforum.forumactif.fr/L-actualite-de-Radio-Courtoisie-c1/A-propos-de-l-usurpation-f1/Argumentaire-anti-HdL-t19.htm
Et tout le forum, si vous vous donnez la peine de le lire!

Lesdiguières a écrit:On se croyait peintre et on se découvre finalement maçon-amateur,
Bla bla bla. Et puis c'est qui le franc-mac ici, chef, hein?

Lesdiguières a écrit:Vous tuerez peut-être Radio Courtoisie.
Mon cher, si vous étiez plus perspicace, vous eussiez compris que c'est ce dont l'énarque à costume rayé de Bercy est chargé par le système.
Tenez-en vous aux faits, cela vaudra mieux que vos divagations millénaristes bien connues.


Lesdiguières a écrit:Je ne vous chargerai néanmoins d'aucune mauvaise intention, et je crois vos démarches sincères.
Merci.

Lesdiguières a écrit:Vous n'en êtes pas moins dangereux.
Monsieur, je suis flatté. Il n'y a pas si longtemps nous n'étions que des "clowns pouilleux". La réalité s'imposerait-elle à vous?

Lesdiguières a écrit:Vous avez commencé par épouser les deux vices majeurs de l'époque pour régler vos comptes : le recours à la manifestation de rue et la querelle judiciaire.
On vous a déjà dit que ni OP ni CR ne sévissent ici! Quand cesseront ces hallucinations? C'était déjà pareil avec la Freddy! Je vais finir par croire que tous les factieux hdlistes se sont passé le mot!

Lesdiguières a écrit:La justice n'est pas à craindre, mais le coût qu'un harcèlement judiciaire ferait peser sur les finances de la radio est à redouter.
Laissez, mon cher! C'est Quinquin qui paye! Ou ses mille et une assos! C'est son usurpation après tout! Et puis je suis surpris : je croyais que cela allait mieux concernant les finances. Auriez-vous essayé de nous enfumer?
De toute façon il manque au moins 300 000 euros à RC pour cette année. Donc ce n'est pas avec le déficit que Quinquin-le-versaillais va payer ses avocats ou ses gorilles! Ce serait le comble d'ailleurs qu'il le fît avec l'argent des cotisants.

Lesdiguières a écrit:Et tout ce qu'on redoutait de ses adversaires vient soudain d'anciens amis pourtant prévenus contre de tels procédés.
Qui vire? Qui pousse aux procès? N'inversez pas les rôles, mon cher.
Face à l'arbitraire de l'énarque, qui n'offre aucune voie de recours, on saisit le premier qui vient, même celui de la Ripoublique!
J'ai tendance à penser que ce que vous dites révèle que vous les craigniez...

Lesdiguières a écrit:En dépit de vos explications, je m'entête à ne voir qu'un seul responsable à la situation présente. C'est l'orgueil. Le vôtre.

Cessez de chapitrer les CR et les OP, je vous prie. ils ne sont pas là! Nous ne sommes pas ici au catéchisme, mon cher. Amenez des faits, vous gagneriez en crédibilité.

Lesdiguières a écrit:Bien sûr que mon texte les caricature. Car ces hommes ont un indéniable talent et j'ai moi-même aimé leurs émissions.

Ah bon? C'est pour cela que vous avez intrigué pour les faire partir alors?
Merci de trouver meilleur argument. On pourrait vous prendre pour une schizo bien connue dans les milieux hdlistes. (La Freddy pour ceux qui n'aurait pas connu l'Age d'Or du VRAI forum courtois, qui n'avait rigoureusement rien à voir avec le hdland de Mickey).

Lesdiguières a écrit:Voilà d'ailleurs qui ajoute à ma déception présente car on n'est finalement déçu que par les êtres à qui on accordait quelque valeur.
Il est vrai qu'il est vraiment à déplorer que vous ayez eu à intriguer pour ostraciser une personne entrée grâce à vous sur CR.
On peut comprendre vos griefs à son encontre. Il fallait en discuter avant.

Lesdiguières a écrit:Et cet orgueil s'enfle et se déchaîne dans l'incohérence. Peut-on affirmer d'un côté qu'on aspire à l'union, et travailler de l'autre à mobiliser des forces contre celui avec lequel on est censé s'unir ?
Vous nous prêtez vraiment beaucoup là, mon cher! Et puis s'unir avec le Vicomte Dans le Rouge n'a jamais été au programme.

Lesdiguières a écrit:Non vraiment messieurs, je ne vous trouve aucune circonstance atténuante. Sans doute vous grandiriez-vous à vous retirer avec humilité dans "la sainte nuit du passé". Il ne s'agit nullement d'une retraite déshonorante.
J'ai l'impression que c'est vous qui radotez là, mon cher. Faites-nous la grâce de penser que l'on avait compris votre point de vue.

Lesdiguières a écrit:D'ailleurs, vous êtes tous tellement occupés à de nobles choses que ce retrait ne vous coûterait rien : l'un se consume dans le journalisme, l'autre fait la révolution et aucun d'entre vous ne manque ni d'activités ni de responsabilités.
Les personnes visées ne sont pas inscrites sur ce Forum mon cher! C'est au moins la quatrième fois qu'on vous le dit!

Lesdiguières a écrit:Peut-être pourriez-vous consentir ce "sacrifice" à la radio ...
Cher ami, le prochain sacrifice sur l'autel de "HdL FM" s'appelle peut-être SdB…

Lesdiguières a écrit:Lesdiguières
Vous n'êtes vraiment pas obligé mais vous nous obligeriez en nous explicitant ce pseudo. Faites comme si j'étais un béotien du 9-3.

Lesdiguières a écrit:Vous m'avez reproché de me faire l'avocat de SDB. Peut-être l'ai-je été en effet, mais bien malgré moi (et sans doute me le pardonnera t-il). Sur ce chapitre, votre cas est bien pire que le mien car il semble que vous vous preniez pour son directeur de conscience.
Vous plaisantez, cher ami. C'est vous qui nous tancez et nous appelez à résipiscence!

Lesdiguières a écrit:Sans doute caressez-vous le rêve fou de le convertir à votre clique pour pendre son scalp à votre ceinture.
Je ne fais aucun rêve. Ce n'est pas mon problème. C'est le sien. On a dit que sa position n'était pas tenable, voilà tout. Je lui fais confiance pour aller, une fois de plus, jusqu'au bout de la nuit...Et ensuite il sera encore surpris de s'être pris une gamelle.

Lesdiguières a écrit:Ce trophée n'est hélas pas à votre portée. Ceci dit, l'espoir fait vivre
Très cher, c'est votre problème si vous vous faites virer. Nous nous sommes contentés de dire que nous trouverions cela aussi scandaleux que les autres exclusions.

Je vous laisse réfléchir là-dessus.

Votre obligé,

Victor le banni.


Dernière édition par le Lun 12 Fév 2007 - 7:53, édité 1 fois

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Monsieur de Beketch et les autres ...

Message par Victor le chacal le Lun 12 Fév 2007 - 6:57

Pour Lesdiguières,

Pour l'intérêt de la discussion,

Je vous propose ce petit jeu marrant :

Trouvez-moi au moins 3 arguments en faveur d'HdL. Encore personne n'est parvenu à cet exploit. Montrez-nous vos talents d'artiste!

Vos épanchements ne suffisent pas. "Il faut argumenter" comme disait Grofruix lors de votre émission et qui n'y est jamais parvenu (c'est même pour cela qu'il nous a virés, le clown).

Attention, c'est l'énigme du Sphinx. Craignez de perdre!

PS : Merci de répondre aux intervenants en particulier et pas à tout le forum globalement sinon cela n'a aucun intérêt.
Merci aussi de répondre tout court. Thierry attend toujours.

Bav.


Dernière édition par le Lun 12 Fév 2007 - 7:16, édité 1 fois

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Monsieur de Beketch et les autres ...

Message par Ultor le Lun 12 Fév 2007 - 7:11

Coucou la Bête.

Lesdiguières a écrit: Et si Henri de LESQUEN n'avait pas agis comme il l'a fait, il n'aurait tout simplement pas été digne de la mission que lui a confié Jean FERRE.

La vérité, et tu le sais, la Bête, c'est que JF ne lui a confié aucune mission et il n'en a "tout simplement " jamais été digne.

Lesdiguières a écrit: Vous tuerez peut-être Radio Courtoisie. Ce crime, vous le commettrez la conscience tranquille ! Vous serez comme ce mari jaloux qui au cours d'une dispute tue "malencontreusement" sa femme qu'il croyait adultère ! Votre crime sera résolument passionnel ! Vous l'aimiez trop et vous finirez par la tuer ... cette radio !

T'as raison ma belle de Bête ! Mais telle qu'elle évolue sous la direction de QUINQUIN Ier on se demande si elle mérite encore cet "amour excessif".

Lesdiguières a écrit: Je ne vous chargerai néanmoins d'aucune mauvaise intention, et je crois vos démarches sincères. Vous n'en êtes pas moins dangereux.

Bonjour monsieur l'Inquisiteur.

Lesdiguières a écrit: Vous avez commencé par épouser les deux vices majeurs de l'époque pour régler vos comptes : le recours à la manifestation de rue et la querelle judiciaire.

Pour la manifestation, c'est un droit constitutionnel.

Pour la querelle judiciaire, renseigne-toi sur le RIDICULE Quinquin qui ne sera JAMAIS maire de Versailles, mais qui y est déjà connu comme le roi de la chicane.

Lesdiguières a écrit: En dépit de vos explications, je m'entête à ne voir qu'un seul responsable à la situation présente. C'est l'orgueil. Le vôtre. !

Évidemment l'orgueil n'a pas étouffé Urrien quand il a écrit son poulet INCROYABLE du 16 novembre.

http://libreforum.forumactif.fr/L-actualite-de-Radio-Courtoisie-c1/A-propos-de-l-usurpation-f1/Explosif-Les-seides-du-hdlisme-t193.htm

Mais on peut se demander quel sentiment a inspiré QUINQUIN Ier quand il a diffusé ce texte honteux, grotesque et révélateur.

QUINQUIN Ier, lui, n'est peut-être pas étouffé par "l'orgueil", mais il est monstrueux de VANITÉ. Il le montre tous les lundis soir. Et il y a quelque chose de pire que d'écouter ses émissions : c'est d'y PARTICIPER !!!

Je vais te dire une bonne chose, la Bête : tu nous es très utile. Nous on te laissera toujours parler, écrire, même si, à force, tu nous ennuies. Continue comme ça, la Bête. Tu nous confirmes, sans t'en rendre compte, dans ton "anonymat", beaucoup de choses que nous pressentions, sur le très ridicule RITON.

"Laisse-tes-tics" disait Malraux.

EB

Ultor
Régulier

Nombre de messages : 271
Age : 62
Localisation : Carpathes
Réputation : 3
Date d'inscription : 08/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Monsieur de Beketch et les autres ...

Message par Victor le chacal le Lun 12 Fév 2007 - 7:21

Ultor a écrit:Coucou la Bête.
Ce forum est une oeuvre d'art!

Bravi! applaud

Il est aussi en train de devenir très "premier degré" Very Happy

J'adore. Qui l'eût cru?

On dirait Susie et "Grand Loup" dans Libé clinbleu

Bonne journée à tous.

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Monsieur de Beketch et les autres ...

Message par Victor le chacal le Lun 12 Fév 2007 - 7:37

Ultor a écrit:QUINQUIN Ier, lui, n'est peut-être pas étouffé par "l'orgueil", mais il est monstrueux de VANITÉ. Il le montre tous les lundis soir. Et il y a quelque chose de pire que d'écouter ses émissions : c'est d'y PARTICIPER !!!
Il faut dire que la séance des lettres écrites par la Paola zélée à Sa Gloire lues par Sa Seigneurie Soi-même le lundi soir est devenue un "must". (1 euro dans le pig ).

Cela nous avait inspiré un petit concours qui a eu son succès :

http://libreforum.forumactif.fr/L-actualite-de-Radio-Courtoisie-c1/Les-novelletes-de-Radio-Courtoisie-f2/La-selection-de-Paola-t109.htm
http://libreforum.forumactif.fr/L-actualite-de-Radio-Courtoisie-c1/Les-novelletes-de-Radio-Courtoisie-f2/Les-lettres-que-vous-n-entendrez-jamais-t115.htm

Bav.

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Monsieur de Beketch et les autres ...

Message par Victor le chacal le Jeu 15 Fév 2007 - 22:03

Lesdiguières a écrit:Je ne vous chargerai néanmoins d'aucune mauvaise intention, et je crois vos démarches sincères. Vous n'en êtes pas moins dangereux. Vous avez commencé par épouser les deux vices majeurs de l'époque pour régler vos comptes : le recours à la manifestation de rue et la querelle judiciaire. Le premier ne vous servira de rien. On ne mobilise guère pour la défense d'intérêts catégoriels. Le second m'inquiète pour la radio, au même titre que m'inquièterait l'idée qu'une arme de destruction massive soit laissée aux mains d'un pensionnaire des Petites Maisons. La justice n'est pas à craindre, mais le coût qu'un harcèlement judiciaire ferait peser sur les finances de la radio est à redouter. Sans compter l'image que ces querelles idiotes donnent de Radio Courtoisie.

Voilà bien la mode du temps. A la moindre sanction, au premier désaccord, après quelques rodomontades, on s'en va pleurer dans les jupons de la République. On la tire par la manche. On l'invite à intervenir, on la somme de mettre un terme à l'horrible injustice dont on se croit victime. On se jette sur les plateaux de sa balance qu'il y a peu on disait plombés … et on s'abandonne délicieusement à sa justice. La vieille dame se saisit alors de l'affaire en grimaçant de plaisir. Et tout ce qu'on redoutait de ses adversaires vient soudain d'anciens amis pourtant prévenus contre de tels procédés.
Dites donc, mon vieux vous auriez pu préciser que votre Maître a attaqué CR en diffamation la semaine dernière...
Cela eût pu vous encourager à moins d'unilatéralisme dans vos propos...

Au plaisir de vous lire. Je me languis de vos réponses.

Bav.

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Monsieur de Beketch et les autres ...

Message par Lesdiguières le Dim 18 Fév 2007 - 19:54

Chers enfants,

Oui, chers enfants ! Je m'adresse à vous de cette manière parce qu'à mes yeux vous demeurez des enfants. Oh bien sûr, vous n'avez pas conservé cette pureté que procure la petite enfance, mais vous cultivez jalousement une certaine puérilité. Votre puérilité vous fait donc mériter ce titre !

Je lis toujours votre prose avec un vif intérêt. Je vous trouve cependant trop prompts à me répondre. Trop définitifs, trop catégoriques, à la limite de la caricature ... au risque de la contradiction. Et ce dernier travers n'épargne guère votre logique. Vous déplorez d'abord la vacuité des messages que je vous laisse, tout en les décortiquant pour leur accorder ensuite une longue réponse dont vous me considériez juste avant comme définitivement indigne. A moins que vous n'ayez pas de mémoire ...

Vous êtes trop pressés. Vos réactions sont hâtives. Vous lâchez vos bombinettes avant même de survoler l'objectif, et vous vous étonnez ensuite qu'elles ne l'aient pas atteint. Votre incontinence cybernétique jette à nos visages un torrent de boue où l'on trouve pêle-mêle des accusations gratuites, des parallèles douteux et des fantasmes grossiers, tout cela quittant avec vigueur le lit de la plus élémentaire bonne foi. "Incantations !" me direz-vous ! Mais vous avez tiré les premiers, non ?

Henri de LESQUEN est votre croquemitaine, votre monstre velu, cette hydre infernale, qui soulève votre fureur pavlovienne. Et il est vrai que la fureur, comme la haine, n'encourage ni à la clairvoyance ni à l'objectivité. L'on en vient d'ailleurs à se demander ce que vous reprochez vraiment à Henri de LESQUEN, sinon d'exister. Vos charges sont grossières et tellement démesurées qu'elles finissent par servir le personnage que vous haïssez avec tant de persévérance. Vos attaques nous en disent finalement moins sur LESQUEN que sur vous-mêmes. Attention toutefois de ne pas finir par ressembler à ces petits êtres frustrés, à qui seul le ressentiment sert de moteur ! Qu'il est décevant que REICHMAN ou PICHON ne s'entourent pas de "zelanti" un peu plus ... convaincants à défaut d'être plus modérés !

Qu'il est étonnant qu'un homme comme Olivier PICHON, qui a déjà vécu il y a quelques années une crise comparable (il est vrai dans un tout autre milieu), n'en ait finalement rien appris !

Pour ma part, je ne cherche pas à vous convaincre de quoi que ce soit. Je me moque que vous pensiez différemment de moi. Cela me rassurerait plutôt, car nous n'avons décidément pas le même mode de raisonnement.

Pour vous, ceux qui soutiennent ou font confiance à LESQUEN sont nécessairement des débiles ou des lâches ! Comme les capitalistes sont des ogres, les militaires des brutes et les électeurs lepénistes des pauvres types ! La radicalité de votre approche n'a-t-elle pas quelque chose de dérisoire ?

Je n'ai malheureusement pas le temps de répondre à vos devinettes aujourd'hui. Je mesure hélas le caractère expéditif de mon présent message. Je vous prie de me le pardonner et pour vous y aider, je vous promets de revenir bien vite pour répondre plus précisément à vos incises.

Faites quand même attention les enfants, Internet, c'est comme la télévision, il faut parfois savoir débrancher !

A très bientôt bambini !

Lesdiguières

P.S : Pour me connaître mieux, consultez tout simplement le Robert des noms propres !

Lesdiguières
Pétrifié par le Sphinx

Nombre de messages : 65
Age : 43
Localisation : Paris
Réputation : 0
Date d'inscription : 02/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Monsieur de Beketch et les autres ...

Message par Rantanplan le Dim 18 Fév 2007 - 19:59

Encore du spam ! noyé Pas-un-seul-argument. Pourquoi ne se contente-t-il pas de s'admirer devant son miroir ? maboule

Rantanplan
Bavard

Nombre de messages : 1307
Réputation : 21
Date d'inscription : 25/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Monsieur de Beketch et les autres ...

Message par Nini Peau d'chien le Dim 18 Fév 2007 - 21:47

Que lis-je ? MONSIEUR Lesdiguières a écrit : "Chers enfants", et même "Bambini !"
Qu'est-ce que c'est que cette nouvelle mode sur notre forum ?
Il me semble que Victor le banni, lui, a écrit : "mon vieux".
Où allons-nous ? Quel est le message subliminal qui se cache la dessous ?
Moi, j'ai compris : on veut imiter Ultor, la nouvelle coqueluche, Monsieur "je sais tout". Que lis-je sous sa plume ? J'énumère sans garantie d'exhaustivité : "Jeune ami", "belle enfant" (c'est moi), "cher animal", "cher jeune ami", "le klebs"... Toujours la condescendance !
Où sont passés les sympathiques : mon cher, ma chère, ma très chère, chère amie, mon cher ami.... ?
Mais il faut balayer devant sa porte. n'ai-je pas dit ce matin même : "pauvre ami" (c'est lui) ? Mille excuses !

Nini Peau d'chien
Mémé

Nombre de messages : 116
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Monsieur de Beketch et les autres ...

Message par MONOALCO le Lun 19 Fév 2007 - 7:44

Lesdiguières a écrit:Chers enfants,

Oui, chers enfants ! Je m'adresse à vous de cette manière parce qu'à mes yeux vous demeurez des enfants. Oh bien sûr, vous n'avez pas conservé cette pureté que procure la petite enfance, mais vous cultivez jalousement une certaine puérilité. Votre puérilité vous fait donc mériter ce titre !

Je lis toujours votre prose avec un vif intérêt. Je vous trouve cependant trop prompts à me répondre. Trop définitifs, trop catégoriques, à la limite de la caricature ... au risque de la contradiction. Et ce dernier travers n'épargne guère votre logique. Vous déplorez d'abord la vacuité des messages que je vous laisse, tout en les décortiquant pour leur accorder ensuite une longue réponse dont vous me considériez juste avant comme définitivement indigne. A moins que vous n'ayez pas de mémoire ...

Vous êtes trop pressés. Vos réactions sont hâtives. Vous lâchez vos bombinettes avant même de survoler l'objectif, et vous vous étonnez ensuite qu'elles ne l'aient pas atteint. Votre incontinence cybernétique jette à nos visages un torrent de boue où l'on trouve pêle-mêle des accusations gratuites, des parallèles douteux et des fantasmes grossiers, tout cela quittant avec vigueur le lit de la plus élémentaire bonne foi. "Incantations !" me direz-vous ! Mais vous avez tiré les premiers, non ?

Henri de LESQUEN est votre croquemitaine, votre monstre velu, cette hydre infernale, qui soulève votre fureur pavlovienne. Et il est vrai que la fureur, comme la haine, n'encourage ni à la clairvoyance ni à l'objectivité. L'on en vient d'ailleurs à se demander ce que vous reprochez vraiment à Henri de LESQUEN, sinon d'exister. Vos charges sont grossières et tellement démesurées qu'elles finissent par servir le personnage que vous haïssez avec tant de persévérance. Vos attaques nous en disent finalement moins sur LESQUEN que sur vous-mêmes. Attention toutefois de ne pas finir par ressembler à ces petits êtres frustrés, à qui seul le ressentiment sert de moteur ! Qu'il est décevant que REICHMAN ou PICHON ne s'entourent pas de "zelanti" un peu plus ... convaincants à défaut d'être plus modérés !

Qu'il est étonnant qu'un homme comme Olivier PICHON, qui a déjà vécu il y a quelques années une crise comparable (il est vrai dans un tout autre milieu), n'en ait finalement rien appris !

Pour ma part, je ne cherche pas à vous convaincre de quoi que ce soit. Je me moque que vous pensiez différemment de moi. Cela me rassurerait plutôt, car nous n'avons décidément pas le même mode de raisonnement.

Pour vous, ceux qui soutiennent ou font confiance à LESQUEN sont nécessairement des débiles ou des lâches ! Comme les capitalistes sont des ogres, les militaires des brutes et les électeurs lepénistes des pauvres types ! La radicalité de votre approche n'a-t-elle pas quelque chose de dérisoire ?

Je n'ai malheureusement pas le temps de répondre à vos devinettes aujourd'hui. Je mesure hélas le caractère expéditif de mon présent message. Je vous prie de me le pardonner et pour vous y aider, je vous promets de revenir bien vite pour répondre plus précisément à vos incises.

Faites quand même attention les enfants, Internet, c'est comme la télévision, il faut parfois savoir débrancher !

A très bientôt bambini !

Lesdiguières

P.S : Pour me connaître mieux, consultez tout simplement le Robert des noms propres !

On fais ce qu'on peut Tonton Very Happy

Aie "tonton" le terme va deplaire à Laure Crying or Very sad
mais comment l'appeler autrement l'autre qui nous traite de "gamins" erffffff Suspect pfffffff No

MONOALCO
Habitué

Nombre de messages : 103
Age : 42
Localisation : PariS
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Monsieur de Beketch et les autres ...

Message par Rantanplan le Lun 19 Fév 2007 - 17:10

Reproduire cette prose indigeste, c'est encourager un individu qui n'a rien à dire, et qui ne vient ici que pour se montrer.
Merci quand même d'être revenu faire un petit trot parmi nous.

Rantanplan
Bavard

Nombre de messages : 1307
Réputation : 21
Date d'inscription : 25/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Monsieur de Beketch et les autres ...

Message par Nini Peau d'chien le Lun 19 Fév 2007 - 17:46

Mon cher Rantanplan, on s'ennuie aujourd'hui sur le forum. Croyez-vous, mon bon ami, qu'ils sont tous en RTT ? Je fais un petit tour et je reviens.

Nini Peau d'chien
Mémé

Nombre de messages : 116
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Monsieur de Beketch et les autres ...

Message par Lansquenet le Lun 19 Fév 2007 - 18:11

[quote="Rantanplan"]Reproduire cette prose indigeste, c'est encourager un individu qui n'a rien à dire, et qui ne vient ici que pour se montrer. [quote="Rantanplan"]

J'en connais d'autres qui n'ont rien à dire et qui ne viennent sur ce forum que pour se promener, tel cet animal domestique… tongue Je devrai le conduire un jour dans un restaurant coréen. Very Happy Il serait fort bien reçu, miam, miam !!! Very Happy

Lansquenet
Régulier

Nombre de messages : 206
Localisation : Eurosibérie
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Monsieur de Beketch et les autres ...

Message par leclercq le Lun 19 Fév 2007 - 18:13

Pour autant, après avoir entendu les propos inacceptables tenus le mardi 15 novembre par Reichman dans une émission qui n’a pas été rediffusée j’ai envoyé au président du Conseil d’administration, Denis Langlois, la lettre suivante : « Je viens d’entendre, ce jour mardi 14 novembre 2006 à partir de 18h, "Le Libre Journal de Claude Reichman" sur Radio Courtoisie.

Les propos qui y ont été tenus au cours de la première partie sont faux, insultants, diffamatoires à l’égard de certains directeurs d’émission, dangereux pour l’avenir de la radio et, plus que tout, en opposition radicale avec l’esprit même d’une équipe qui, conformément aux directives de Jean Ferré, s’est toujours interdit, au nom de la liberté d’expression, de porter des critiques publiques contre les autres directeurs d’émission, les bénévoles et les techniciens.

Claude Reichmann a bafoué cette règle impérieuse d’une façon scandaleuse et grossière.

Il n’a pas hésité à émettre sur un ton lourdement allusif des accusations contre la gestion de la radio qui pourraient avoir des suites dommageables au moment où, justement, il est demandé à tous les directeurs d’émission d’insister sur le devoir qui incombe aux auditeurs de devenir aussi des cotisants.

Pour ma part, je me sens sali par les propos directs ou obliques de ce diffamateur et je ne puis accepter d’appartenir à une équipe qui compte un tel personnage dans ses rangs.

Mon amertume est d’autant plus grande que c’est par mon entremise que Reichman est entré à Radio Courtoisie ; qu’il a "fait ses classes" comme co-directeur de mon propre Libre Journal et que, finalement, il s’est vu confier une tranche horaire par Jean.

Les propos qu’il a tenus, s’ils n’étaient pas immédiatement sanctionnés, donneraient à penser que la radio est devenue la Cour du roi Pétaud où chacun peut à sa guise et sans courir de risque, utiliser le micro pour régler ses comptes personnels.

Je vous laisse imaginer à quelles dérives cela nous conduirait.

Je vous demande donc de proposer au Conseil d’administration de mettre un terme définitif à la collaboration de Claude Reichman à Radio Courtoisie et de voter une motion posant que tout directeur qui se livrerait aux mêmes abus de micro subirait le même sort.

Recevez, Monsieur le Président... »

Le lendemain, Reichman était viré. Voilà, chers lecteurs, je vous ai tout dit.

Je demande à tout ceux qui sont aussi des auditeurs de Radio Courtoisie de ne pas s’associer à une brigue qui reviendrait à jeter le capitaine à la mer quand la manoeuvre est occupée à échapper au tourbillon de Charybde sans jeter le navire sur le récif de Sylla.

Serge de Beketch

leclercq
Caniche hdliste

Nombre de messages : 11
Réputation : -2
Date d'inscription : 18/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Monsieur de Beketch et les autres ...

Message par Lansquenet le Lun 19 Fév 2007 - 18:27

Et c'est reparti pour la grande disputatio !!!!

Lansquenet
Régulier

Nombre de messages : 206
Localisation : Eurosibérie
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Monsieur de Beketch et les autres ...

Message par Rantanplan le Lun 19 Fév 2007 - 19:53

Croyez-vous, mon bon ami, qu'ils sont tous en RTT ?
On dirait bien. Il y en a qui ne sont pas en ouacances et qui nous font encore des visites furtives, mais qui n'osent plus écrire, parce qu'ils semblent ne plus supporter des critiques qu'eux-mêmes avaient pourtant faites à d'autres. Nous en avions quand même de meilleurs souvenirs que cela : http://fr.novopress.info/?p=7283

J'en connais d'autres qui n'ont rien à dire et qui ne viennent sur ce forum que pour se promener, tel cet animal domestique
Il est au contraire évident que ce que vous me reprochez, c'est d'en dire trop sur ce qu'il y a lieu de penser de votre prétendue "philosophie" ;
et notamment d'avoir signalé qu'en prétendant que "la vérité n'existe pas", vous déclariez implicitement que vous n'aviez rien à dire qui puisse correspondre à une réalité quelconque.
Il y a bien des années, un de vos semblables m'avait montré un verre en me disant "en réalité, ce verre n'existe pas".
Et ça voudrait se faire prendre au sérieux.

Rien de tout ça n'est nouveau : au XIX° siècle, les Polonais disaient des jeunes hégéliens, avec leurs pseudo-concepts tout aussi prétentieux et vides de sens, qu'ils parlaient "la langue des oiseaux" (ptasi język).
Alors à défaut, on se rabat sur la cuisine. Comme les djeunes des banlieues qui, quand ils n'ont rien à répondre, deviennent agressifs.
Ouah ! Ouah ! Grrr.
En effet : si vous vous servez des mots non pour dire la vérité (puisque, selon vous, "elle n'existe pas"), mais pour manipuler les autres, et si vous tombez sur quelqu'un qui ne marche pas, ils ne vous servent plus à rien...

Rantanplan
Bavard

Nombre de messages : 1307
Réputation : 21
Date d'inscription : 25/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Monsieur de Beketch et les autres ...

Message par Lesdiguières le Lun 19 Fév 2007 - 21:26

Des arguments ? Quels arguments ? Pourquoi devrais-je TROUVER des arguments ? Je ne suis pas là pour me défendre, ni même défendre quiconque.

Que ceux qui ont bêtement semé la zizanie à Radio Courtoisie, qui contestent la légitimité d'Henri de LESQUEN et de l'équipe de direction s'expliquent et nous fassent valoir par des PREUVES, la pertinence des accusations qu'ils lancent tous azimuts.

J'écoutais l'autre jour encore (et grâce à vous) l'entretien qu'a accordé ce journaliste québécois, fort sympathique et tellement bien disposé, à Claude REICHMAN. Je m'attendais à ce que ce dernier apporte des preuves solides pour confondre l'usurpateur LESQUEN. Je n'ai entendu que des attaques ad hominem d'un niveau assez bas, assaisonnées d'un morne dépit qui se dévoilait jusque dans le ton de la voix de REICHMAN.

Je n'ai rien à prouver en ce qui me concerne. La charge de la preuve vous incombe messieurs ! Henri de LESQUEN est l'autorité légitime de Radio Courtoisie, choisi par Jean FERRE pour poursuivre son œuvre. Il s'entoure pour ce faire des personnes qu'il souhaite, sur la base des structures juridiques de la radio (et notamment de son Conseil d'administration). Voilà qui est tout à fait scandaleux en effet !

Que l'on n'aime pas LESQUEN à cause de sa coiffure, du choix de ses lunettes ou de la couleur de sa chemise est une autre affaire !

Les contestataires qui ont tenté de créer une agitation et de déstabiliser ainsi la radio (davantage par maladresse que par vice à mon sens), méritaient amplement les sanctions qui ont été prises à leur encontre. Et ceux qui poursuivront cette entreprise de déstabilisation ou qui s'y associeront en mériteront tout autant. Il ne manquerait plus que l'on excuse ou que l'on s'incline devant la déloyauté !

A-t-on jamais vu l'impunité de pareilles manœuvres au sein d'une entreprise où cinq cadres moyens contesteraient la légitimité de l'équipe de direction, en prenant les clients à témoin de la pertinence de leur opposition ?

Il est naturel que l'on écarte les ferments de division, et tous ceux qui de près où de loin, à travers telle ou telle officine, nuisent à Radio Courtoisie et menacent la pérennité de l'œuvre de Jean FERRE. Si ce dernier avait estimé que REICHMAN, PICHON ou TARTAMPION pouvait prendre la relève, il l'aurait dit ou l'aurait écrit (et les personnes concernées n'auraient pas manqué de nous le faire savoir).

Dans tous les cas, Jean FERRE n'aurait pu souhaiter que l'on crée un soviet au sein de Radio Courtoisie, sachant l'antagonisme qui régnait entre certains patrons d'émission et le danger que constituait ce type de structure d'auto gestion, système dont on invoque rarement l'application dans notre famille de pensée !

Que tous ces gens, qui débordent de talent et d'idées, créent ou développent leur propre structure et leur propre média, plutôt que de s'aigrir dans des luttes stériles qui affaiblissent le camp auquel ils se targuent d'appartenir ! Et qu'ils cessent de prendre la radio en otage dans le cadre d'une "guéguerre" dont l'auditeur se moque éperdument !

Lesdiguières.

Lesdiguières
Pétrifié par le Sphinx

Nombre de messages : 65
Age : 43
Localisation : Paris
Réputation : 0
Date d'inscription : 02/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Monsieur de Beketch et les autres ...

Message par BRUGIER PHILIPPE-ARNAUD le Lun 19 Fév 2007 - 21:52

Ce que l'on reproche à Henry de Lesquen , c'est simplement ceci :
Henry de Lesquen , prétend être de Droite , lorsqu'il est à Radio Courtoisie , mais , comme c'est un fonctionnaire à Bercy , d'une certaine façon , qu'il le veuille ou non , il fait partie , de ce fait , du Système , puisque Henry de Lesquen est ENARQUE .
Autrement dit , on NE PEUT PAS ETRE DE DROITE ET FAIRE ALLEGEANCE AU SYSTEME , MEME A SON CORPS DEFENDANT . Ce serait concilier deux choses opposées . CEUX QUI ONT ESSAYE DE LE FAIRE , DANS LE PASSE S'Y SONT CASSES LES DENTS . ( En effet , ils ont bien besoin d'un DENTISTE , et il est connu , et même , maintenant RENOMME ) .

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

CETTE REMARQUE N'EST NULLEMENT DIFFAMATOIRE , PUISQUE LES FAITS PRECITES SONT PUBLICS ET CONNUS DE TOUS ET AVERES !!!!

BRUGIER PHILIPPE-ARNAUD
Régulier

Nombre de messages : 457
Age : 45
Réputation : 0
Date d'inscription : 17/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Monsieur de Beketch et les autres ...

Message par Lesdiguières le Lun 19 Fév 2007 - 21:56

Oui, oui, LESQUEN est crypto-marxiste, je l'ai vu tout de suite !

mdr

Lesdiguières
Pétrifié par le Sphinx

Nombre de messages : 65
Age : 43
Localisation : Paris
Réputation : 0
Date d'inscription : 02/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Monsieur de Beketch et les autres ...

Message par Lesdiguières le Lun 19 Fév 2007 - 22:02

Et je vais vous faire une confidence ... Je crois qu'il en est de même d'Olivier PICHON ! Ben oui, quelqu'un qui a relevé pendant tellement d'années du Ministère de l'Education nationale ... Enfin, vous voyez ce que je veux dire ! Tous des infiltrés, j'vous dis !

lol!

Lesdiguières
Pétrifié par le Sphinx

Nombre de messages : 65
Age : 43
Localisation : Paris
Réputation : 0
Date d'inscription : 02/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Monsieur de Beketch et les autres ...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:56


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum