Avenir de la Libre expression radio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avenir de la Libre expression radio

Message par Ultor le Ven 16 Fév 2007 - 14:21

Je voudrais commencer par inviter nos amis à prendre connaissance de l'article suivant paru dans le très sérieux journal LES ÉCHOS du 13 février:


Dans très peu de temps, la bande FM en sera au stade des Ondes moyennes, un souvenir.

Le CSA n'aura aucun contrôle sur les radios en ligne.

Pourquoi continuer à patauger dans les poubelles du QUINQUIN en cessation de paiement ?

Au voisinage de l'apparatchik BILD ??

Dans l'auge où se vautrent les porcs hdlistes ???

Ultor
Régulier

Nombre de messages : 271
Age : 62
Localisation : Carpathes
Réputation : 3
Date d'inscription : 08/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir de la Libre expression radio

Message par BRUGIER PHILIPPE-ARNAUD le Ven 16 Fév 2007 - 16:11

Et bien , on écoutera très sereinement , et avec un esprit zen et le coeur joyeux , la radio internet ROCKIK.COM , avec ce type d'appareil , et les si délicieuses et si savoureuses émissions de Claude Reichman , sur cette Radio ô combien dynamique .

Pour rappel :

http://www.libertyvox.com/files/RocKIK_ClaudeReichman_070202.mp3

http://www.libertyvox.com/files/RocKIK_ClaudeReichman_070209.mp3

Que cette idée est bonne BRAVI , BRAVA , BRAVO !!!

BRUGIER PHILIPPE-ARNAUD
Régulier

Nombre de messages : 457
Age : 45
Réputation : 0
Date d'inscription : 17/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir de la Libre expression radio

Message par Mac Carthy le Ven 16 Fév 2007 - 16:32

Ultor a écrit:Je voudrais commencer par inviter nos amis à prendre connaissance de l'article suivant paru dans le très sérieux journal LES ÉCHOS du 13 février:


Dans très peu de temps, la bande FM en sera au stade des Ondes moyennes, un souvenir.

Le CSA n'aura aucun contrôle sur les radios en ligne.

Pourquoi continuer à patauger dans les poubelles du QUINQUIN en cessation de paiement ?

Au voisinage de l'apparatchik BILD ??

Dans l'auge où se vautrent les porcs hdlistes ???

Il ne restera plus aux socialistes de droite et de gauche qu'à découvrir leur véritable visage totalitaire et collectiviste : la nouvelle liberté créée par la technique sera abrogée par le renforcement du contrôle policier...

Déjà aux XIXème et XXème siècles c'est évidemment lorsque les déplacements des hommes et des biens sont devenus plus faciles que les hommes de l'état ont renforcé le contrôle aux frontières.

[séquence paradoxe] L'Etat (ou le Socialisme) c'est le meilleur moyen que les brigands qui nous gouvernent ont trouvé pour contrecarrer le progrès. [/séquence paradoxe]

Mac Carthy
Pilier du forum

Nombre de messages : 594
Age : 52
Localisation : Hauts-de-Seine
Réputation : 5
Date d'inscription : 18/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir de la Libre expression radio

Message par Rantanplan le Ven 16 Fév 2007 - 17:28

L'idéal serait un appareil qu'on puisse écouter en se déplaçant : la moitié des auditeurs de RC l'écoutent dans leur voiture. Alors, bornes wifi partout ou radio par satellite ?

Rantanplan
Bavard

Nombre de messages : 1307
Réputation : 21
Date d'inscription : 25/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir de la Libre expression radio

Message par Victor le chacal le Ven 16 Fév 2007 - 18:11

BRUGIER PHILIPPE-ARNAUD a écrit:Et bien , on écoutera très sereinement , et avec un esprit zen et le coeur joyeux , la radio internet ROCKIK.COM , avec ce type d'appareil
D'aucuns auraient déjà commencé, très cher.

Bav.

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir de la Libre expression radio

Message par Ultor le Ven 16 Fév 2007 - 18:45

L'appareil dont parle Rantanplan existe déjà.

Il y a notamment le célèbre "Blackberry" canadien, encore très cher mais qui, d'après Les Échos (15.2.07 une page entière) va être "condamné à se démocratiser".

En gros la lutte à venir sera sur deux ou trois ans entre les téléphones portables et des "transistors" nouvelle manière à 50 euros environ, option réputée "élististe" que dénonçait par exemple il y a quelques jours le patron de Skyrock (qui, lui, préférerait le téléphone portable, soi-disant parce que c'est plus abordable, en vrai parce que c'est plus commode pour abrutir vraiment, avec la miousik, les demi-abrutis).

Et pour répondre à Rantanplan, il sera bien plus commode de podcaster que d'écouter entièrement en direct : en direct, on n'écoutera que des "échantillons", des passages.

Bref, j'arrête ou sinon je serai obligé de TOUT vous révéler de ce que trament (dans l'ombre bien sûr) les gens d'ARCOLE.

Ultor
Régulier

Nombre de messages : 271
Age : 62
Localisation : Carpathes
Réputation : 3
Date d'inscription : 08/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir de la Libre expression radio

Message par Ultor le Ven 16 Fév 2007 - 18:49

Mac Carthy a écrit:Il ne restera plus aux socialistes de droite et de gauche qu'à découvrir leur véritable visage totalitaire et collectiviste : la nouvelle liberté créée par la technique sera abrogée par le renforcement du contrôle policier...

Déjà aux XIXème et XXème siècles c'est évidemment lorsque les déplacements des hommes et des biens sont devenus plus faciles que les hommes de l'état ont renforcé le contrôle aux frontières.

Certes ami, mais, là, ce sera très diffcile.

L'excellent Rockik est hébergée au Texas, diffusée au Québec et on l'entend très bien en France. À moins de tomber sous le coup de "la loi", et encore, rien n'empêchera plus la liberté des ondes.

Ultor
Régulier

Nombre de messages : 271
Age : 62
Localisation : Carpathes
Réputation : 3
Date d'inscription : 08/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir de la Libre expression radio

Message par Ultor le Sam 17 Fév 2007 - 19:47

Pour alimenter la réflexion voici encore l'article du patron de SKYROCK publié dans Les Échos le 1er février 2007

http://www.lesechos.fr/info/analyses/4530455.htm

La radio du futur passe par le téléphone mobile

La transition de la télévision vers le numérique est en cours avec une norme - la TNT -, un premier déploiement réussi, un calendrier, une loi, trois fois plus de programmes gratuits, des adaptateurs pour les anciens récepteurs et une génération excitante de nouveaux récepteurs à écran plat.
La radio numérique est, quant à elle, dans l'impasse depuis des décennies. Pourquoi? A l'inverse de la télévision, il n'y a pas de norme unique, pas de déploiement, pas de calendrier, pas de loi, pas de perspective de nouveaux programmes, 150 millions de récepteurs analogiques à jeter et des nouveaux postes radio numériques aussi nuls que les précédents.
Comment en sortir ? La solution est dans notre poche : c'est le téléphone mobile. De la même manière que certains mobiles ont une puce pour capter la FM, les téléphones mobiles dès la fin de cette année s'équiperont d'une puce DVB-H, la norme de diffusion numérique à destination des mobiles. Tous les dix-huit mois, l'essentiel du parc est renouvelé. Pour tous, dans deux ans, le mobile permettra de recevoir en diffusion tout aussi bien la télévision que la radio.
Ainsi la radio sortirait de son impasse et serait dans son rôle de média individuel et de la mobilité. Mieux encore, les puces DVB-H, dont les prix sont réduits par les commandes du parc téléphonique, intégreront tous les appareils susceptibles de restituer le son : baladeurs, chaînes hi-fi, radioréveils, autoradios ...
Le Sénat et le gouvernement ont bien compris cet enjeu clef en intégrant dans la loi actuellement en discussion sur la télévision du futur - la télé est toujours la chouchou des élus - un amendement garantissant l'accès des actuelles radios, quelles qu'elles soient, aux bandes de fréquences destinées à la réception mobile.
Futur parfait pour la radio du futur ? Eh bien, non ! Car la majorité à l'Assemblée nationale a supprimé en commission cet amendement ! Pourquoi ? Oh, ce n'est pas compliqué à décrypter : la plupart des radios appartiennent à des groupes engagés dans la TNT, et c'est là que la bataille fait rage, par conséquent la radio n'est plus pour eux la priorité ; par ailleurs, le syndicat publicitaire des radios locales, quant à lui, s'interpose dès qu'une loi accroît l'égalité de réception afin de préserver ses intérêts en place : ces puissances régionales aux actionnariats croisés, et toutes liées à la même régie publicitaire nationale, furent les premiers opposants à la réforme du plan de fréquences FM destinée à rajouter des radios partout. La réforme a finalement été votée malgré eux.
Les luttes d'influence, le poids des opérateurs de télévision et de téléphonie mobile appartenant parfois aux mêmes groupes, le trouble jeté par des radios régionales soucieuses de leurs monopoles publicitaires qui risqueraient d'être écornés par de nouvelles radios à écouter, et patatras !
Qui perd à ce jeu de dupes ? Les auditrices et les auditeurs. La radio est écoutée près de trois heures chaque jour par 42 millions de Français, 82 % de la population de plus de 13 ans. Et on les comprend : la radio est le média gratuit le plus divers et le plus ouvert : un millier de programmes ! Et on empêcherait cette diversité d'avoir accès au téléphone mobile possédé aujourd'hui par 49 millions de Français ! On préfère peut-être leur vendre des postes de radio numériques à 50 euros ? Pour remplacer le parc analogique de radios, il faudra juste que ces braves gens investissent 7,5 milliards d'euros. Je laisse les élus - à qui ils devront cette dépense - aller leur expliquer...
C'est aussi la radio en tant qu'industrie qui est ainsi mise en danger. La radio emploie 10.000 personnes en France. Elle souffre de l'arrivée de la publicité pour la grande distribution à la télévision - un tiers des recettes de certaines stations -, de la concurrence d'Internet et d'une couverture incomplète du territoire. Est-ce le moment de lui fermer la porte de son avenir ?
Certes, la radio sera entendue demain et après-demain sur toutes sortes de récepteurs grâce à l'Internet sans fil - les Wi-Fi et WiMax mobile -, certes il y aura probablement des fréquences de radio numérique à la norme T-DMB. Mais ces solutions sont encore dans l'incertitude et d'abord réservées aux zones les mieux desservies ainsi qu'aux publics avertis et aisés. Nous ne parlons pas ici de radio censitaire mais de radio populaire !
J'en appelle aux parlementaires et au gouvernement : confirmer cet amendement, intégré au texte par le Sénat, qui garantit à la radio d'être reçue par les téléphones mobiles. Cette disposition simple conjugue modernité et intérêt général. Qui la défendra ? C'est toujours bon à savoir à moins de 80 jours de l'élection présidentielle !

PIERRE BELLANGER est fondateur et PDG de Skyrock.

Ultor
Régulier

Nombre de messages : 271
Age : 62
Localisation : Carpathes
Réputation : 3
Date d'inscription : 08/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir de la Libre expression radio

Message par Sparte le Sam 1 Déc 2007 - 1:16

Saluons nos amis de RADIO SILENCE, qui développent leur média audio sur internet en publiant ici un extrait de la lettre RU 48/2007 (30.11.2007) de Wilfried Wermuling app :

DEPECHE HEBDOMADAIRE DE NOUVELLES CHRETIENNES Disponible en français, anglais et allemand, gratuit par courriel. Sans copyright (mais mentionnez " ru " s.v.p.). " RU ", le service de presse de l'UNEC, BP 70114, F-95210 St-Gratien, unec@wanadoo.fr Tél./Rép./Fax 01 34 12 02 68

www.radio-silence.tv (avec archive RU) :

***
RADIO-SILENCE (uniquement sur Internet : www.radio-silence.org
Toute la technique est en train de basculer, les téléphones mobiles auront bientôt accès illimité à Internet, ce qui fait que notre radio a un grand avenir. Nous sommes déjà une vingtaine de rédacteurs et techniciens, mais sans studio ni publicité ni salaires ni ... vacarme. Nos actualités et nos chroniques, politiques ou religieuses - quotidiennes ! - sont dûment " incorrectes ", surtout politiquement, mais souvent aussi religieusement, comme nulle part ailleurs. Nous avons des chroniques " locales " de France, mais aussi de Suisse, Amérique Latine, USA et Bénélux. Nous cherchons encore des collaborateurs pour fournir des chroniques concernant l'Afrique et ...le Québec ! Notre cours de caté pour Musulmans (" Bonne Nouvelle aux Musulmans ") est bien parti, aussi bien en français qu'en arabe littéraire. C'est un exploit unique sur les ondes ! D'autre part une émission fournie par UNA VOCE avec le chant grégorien du dimanche suivant permet de se préparer à la liturgie du dimanche à venir, y compris pour les scholae grégoriennes. Une émission sur les Saints du mois s'ajoutera bientôt.
***

Radio chrétienne comme LUMIERE 101, pour citer ce qui nous rapproche.
main

Sparte
Régulier

Nombre de messages : 201
Réputation : 6
Date d'inscription : 24/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir de la Libre expression radio

Message par Rantanplan le Sam 1 Déc 2007 - 15:40

Mais seul jusqu'à présent Michel de Poncins condescend à parler sur Lumière 101… Perchè?

Rantanplan
Bavard

Nombre de messages : 1307
Réputation : 21
Date d'inscription : 25/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir de la Libre expression radio

Message par Invité le Sam 1 Déc 2007 - 17:43

Ils essayeront bien entendu de criminaliser la libre diffusion sous divers prétextes (le pédonazisme supposé de l'internet est appelé à un bel avenir en France, les divers prétextes aux rentes de situation des "artistes" aussi).

Mais les réponses sont déjà là : P2P crypté, demain I2P et Freenet. Ils sont morts. Ils vont puer encore un peu, puis il n'en restera que les os blanchis.

Ce que les censeurs n'ont pas compris, et les hdlistes non plus, c'est que le passage au numérique rend les questions de diffusion secondaires. Quand ce que vous avez passe dans n'importe quel tuyau, on peut même laisser le choix à l'auditeur de son tuyau préféré.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir de la Libre expression radio

Message par Victor le chacal le Sam 1 Déc 2007 - 19:07

Rantanplan a écrit:Mais seul jusqu'à présent Michel de Poncins condescend à parler sur Lumière 101… Perchè?
Ce n'est pas le sujet du fil. N'intervient que Michel de Poncins parce que nous n'avons demandé qu'à lui pour l'instant. Una Voce pourrait suivre.
Si L101 a vocation à intégrer ce qu'il y a de bien sur le net francophone chrétien et libéral, nous avons bien l'intention de développer notre contenu aussi.

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir de la Libre expression radio

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:47


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum