Qu’espérons-nous d’Arcole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qu’espérons-nous d’Arcole

Message par Ultor le Jeu 22 Fév 2007 - 6:41

Qu’espérons-nous d’Arcole

L’idée d’Arcole est née en décembre 2006 devant la certitude qu’aucun dialogue n’était plus possible avec l’autorité de fait désormais gestionnaire de Radio Courtoisie. On pourra revenir sur cette constatation. On n’en sortira pas. Car bien entendu comme nous le disait le fondateur de cette amicale, "lorsqu’on n’a pas de relations avec HdL, elles peuvent être bonnes". C’est avec la pratique que l’on découvre le côté insupportable du personnage.
Nous avons donc mis un certain temps, et pour la plupart d’entre nous ce temps a été, et sera pour les autres encore, inégal, à évaluer ce personnage.
Je le répète, en tant qu’homme il devrait nous inspirer de la pitié. Il n’atteindra aucune de ses fins, et certainement, évidemment pas la mairie de Versailles.
Simplement, et c’est le fait qui nous préoccupe et nous assemble, HdL s’est inséré, de manière trouble, impudique et brutale à la tête d’une réalité que nous avons peut-être "trop aimée" (expression du pseudo-Lesdiguières). Nous avons d’ailleurs pour certains d’entre nous "trop aimé" la France, et nous souffrons de la voir entre les mains des princes qui nous gouvernent.
D’où Arcole. Aujourd’hui: Amicale des Responsables d’émissions de Radio Courtoisie et de Lumière 101. Ce sigle sera peut-être bientôt obsolète. Mais il en sera jamais aussi décalé dans le temps que celui du CDARS qui prétend défendre les « auditeurs de Radio Solidarité », en refusant dans l’interprétation lesquinienne de ses statuts, toute voix au chapitre aux auditeurs et aux cotisants de Radio Courtoisie, après 22 ans de fonctionnement.
Lors de la première réunion d’Arcole, le 13 décembre 2006, Malliarakis qui avait convié les responsables d’émission, avait proposé comme buts statutaires, en pratique la simple représentation juridique des responsables d'émissions en tant qu’auteurs/producteurs. Il est vrai que cette question, qui implique celle des archives de la radio avait été maintes fois évoquée depuis deux ans dans le cadre de l’amicale informelle. D’autre part, le 8 décembre la Direction technique du Bd Murat avait signifié à JGM le refus péremptoire et définitif de la direction de la radio de lui permettre de numériser, à ses frais, ses propres émissions archivées.
Ces buts, disons « syndicaux » ont été jugés mal formulés et irrecevables, et la prétention éventuelle qu’une entité juridique représentative des producteurs d’émissions puisse négocier avec quiconque ont été présentés comme un véritable casus belli.
De ce fait le 9 janvier l’assemblée réunie chez Jean-Luc de Carbuccia, – dont on apprit du notaire hélas bien tard, (3 mois après le décès de Jean Ferré) qu’il est l’exécuteur testamentaire de celui !!! – et qui fut désigné comme président d’Arcole, adoptait comme objet de l’association (article 2 des statuts), la sauvegarde et la promotion de l’esprit de Radio Courtoisie.
Nous ne savons pas de quoi demain sera fait. Nous dépendons en particulier de la diligence de la justice, qui fonctionne souvent de manière très longue, et ne rend pas nécessairement les arrêts les plus satisfaisants pour les parties les plus sincères.
Donc l’esprit de RC, l’esprit du legs positif de Jean Ferré, cela peut se défendre et s’incarner Bd Murat si le justice donne raison à Jean-Luc de Carbuccia, et, hélas, seulement si cette hypothèse se vérifie dans undélai assez court désormais, compte tenu des dégâts constatables.
Cela peut aussi continuer ailleurs.
Et je crois que c’est à l’existence de ces deux hypothèses qu’il faut travailler, en rassemblant toutes les personnes de bonne volonté, toutes les compétences, et tous les talents. Tous ceux qui ont aimé cette radio, et qui par-dessus tout aiment la Liberté.


Dernière édition par le Jeu 22 Fév 2007 - 13:24, édité 2 fois

Ultor
Régulier

Nombre de messages : 271
Age : 62
Localisation : Carpathes
Réputation : 3
Date d'inscription : 08/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu’espérons-nous d’Arcole

Message par Ultor le Jeu 22 Fév 2007 - 6:56

Pour rester dans ce fil je pars d'une question posée dans le fil voisin "vers une autre radio".

Pardonnez-moi :
OCB a écrit:Ces Messieurs les "libéraux" feraient bien d'appliquer le principe de concurrence en créant leur radio, bonne idée.
Ont-ils peur ?

Quand on a peur, on n'est pas libéral, on se réfugie sous l'aile protectrice de l'État, on vote socialiste, ou parfois national-socialiste.

J'ai l'impression que le discours de SdB va dans ce sens.

Ce qui risque d'apparaître, ce qui va pparître si le référé du 8 mars de JLDC et Arcole n'aboutit pas, ce ne sera pas une "deuxième radio" mais une 51e ou ou une xième radio en Ile de France.

Certes de ce fait, radio HdL-FM aura du soucis à se faire.

Mais qui sait ? Il y aura peut-être plus de cotisants pour Radio Courtoisie devenue Radio Goujaterie, Radio Intolérance, Radio Inquisition, Radio défense du monopole de la Sécu, qu'il n'y en avait pour la radio libre de Jean Ferré.

Simplement, dans ce cas, nous n'en serons plus.

Et alors, la Liberté vaincra.

Ultor
Régulier

Nombre de messages : 271
Age : 62
Localisation : Carpathes
Réputation : 3
Date d'inscription : 08/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu’espérons-nous d’Arcole

Message par camaret le Jeu 22 Fév 2007 - 12:06

merci de me laisser exprimer sincerement une simple impression d'auditeur lambda: apres tout, pourquoi ne pas reflechir objectivement a la theorie selon laquelle hdl serait un etre particulierement retors, qui n'aurait eu qu'une idee en tete: s'approprier radio courtoisie et lui imposer le plus severe carcan que l'on n'imaginerait meme plus dans le service public...

mais il aurait vraiment bien cache son jeu car ses journaux des idees politiques, depuis deux ou trois ans, je crois, etaient percutants, meme si son style effectivement est plutot dirigiste,tout le monde a des defauts: sur courtoisie, que n'avons-nous pas supporte en termes de manieres anti-radiophoniques au possible...

et jean ferre, qui s'y connaissait quand meme, aurait justement designe comme successeur (je l'ai entendu, en direct) ce personnage noir, arriviste, ignoble...
il y a quelque chose qui ne colle pas et lorsque hdl evoquait jean ferre, peu apres le deces de celui-ci, "notre cher jean ferre", j'ai la faiblesse d'y avoir entendu des accents de sincerite, d'ou ma these qu'il fallait le soutenir et non pas deballer toutes les antipathies sur la place publique: ce sont des choses naturelles qui peuvent se contenir, entre gens soucieux des memes buts; a partir du moment ou il etait attaque de la sorte, comme il n'est pas du genre patelin, il a reagi brutalement;

il y a peut-etre des interets, autrement plus puissants, qui se heurtent frontalement mais dans la coulisse et cela me depasse, c'est possible mais hdl: ce ridicule pantin neo-communiste, non. cela ne colle pas;
ne m'en voulez pas d'exprimer des reserves mesurees qui n'ont d'autre objectif qu'etre constructives, dans le debat; caricaturer hdl (il me souvient qu'on l'a meme traite de plouc, a cause de sa chevaliere...il y a des gens autrement plus snobs et puants que lui, il ne faut pas pousser...) n'est-ce pas finalement contre-productif, pour la radio ?
bon, j'arrete,

camaret
Lobotomisé hdliste

Nombre de messages : 91
Localisation : delocalise dans la capitale
Réputation : 3
Date d'inscription : 04/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu’espérons-nous d’Arcole

Message par Nini Peau d'chien le Jeu 22 Fév 2007 - 12:26

Cher Ultor,
J'ai lu attentivement votre message d'ouverture de ce fil. Je voudrais vous dire que je suis tout à fait d'accord sur plusieurs points. D'abord sur l'hommage rendu à Malliarakis pour son initiative du 13 décembre que j'ai toujours considérée comme une remarquable solution au vide laissé par le décès de Jean Ferré. C'est avec et par les patrons d'émission que Radio Courtoisie revivra. Je partage – et bien au-delà – vos doutes sur ce qu'on peut attendre de la justice dans cette affaire. Je pense qu'elle se contentera des apparences de la légalité et des documents produits contre lesquels aucune action en faux en écritures n'a pu être intentée. Je le pense ; je ne le souhaite pas, bien sûr ; pour tout dire, je le crains. En revanche, je ne suis pas d'accord avec vos attaques ad hominem contre HdL. Je considère que cet homme mérite le respect, que c'est, par ailleurs, une personnalité avec laquelle il faut compter. C'est un esprit délié, une intelligence assez rare, un caractère tenace. Ne minimisons pas la valeur de l'adversaire, qui pourrait nous réserver des coups auxquels nous ne nous attendons pas.
J'oubliais de vous dire aussi mon accord avec vous sur les deux solutions qui se présenteront pour la renaissance de notre radio. Ma préférence va à la création d'une autre radio qui maintiendra la tradition. Votre idée exprimée sur un autre fil, je crois, d'un commencement par le site internet d'Arcole serait à creuser ; elle me paraît très intelligente et ne manquerait pas d'assurer une transition "expérimentale" permettant de porter une première appréciation sur les chances de succès d'une nouvelle radio. Mais les gens d'Arcole seraient-ils d'accord ? Bien à vous.

Nini Peau d'chien
Mémé

Nombre de messages : 116
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu’espérons-nous d’Arcole

Message par Ultor le Jeu 22 Fév 2007 - 13:20

Chère Nini,
D'abord, vous avez rasion sur le point ci-dessous...
Nini Peau d'chien a écrit:En revanche, je ne suis pas d'accord avec vos attaques ad hominem contre HdL. Je considère que cet homme mérite le respect, que c'est, par ailleurs, une personnalité avec laquelle il faut compter. C'est un esprit délié, une intelligence assez rare, un caractère tenace. Ne minimisons pas la valeur de l'adversaire, qui pourrait nous réserver des coups auxquels nous ne nous attendons pas.

... que je retire ce que l'on peut prendre pour des attaques ad hominem. C'était simplement une grille d'exsplication, celle que Boris Souvarine proposait pour comprendre Staline. Je retire donc ce passage, superétatoire. Je ne le sous-estime pas du tout ! Je le crois en effet assez redoutable. Il nous surprendra encore.

Quant au reste...

Nini Peau d'chien a écrit:Cher Ultor,
J'ai lu attentivement votre message d'ouverture de ce fil. Je voudrais vous dire que je suis tout à fait d'accord sur plusieurs points. D'abord sur l'hommage rendu à Malliarakis pour son initiative du 13 décembre que j'ai toujours considérée comme une remarquable solution au vide laissé par le décès de Jean Ferré. C'est avec et par les patrons d'émission que Radio Courtoisie revivra. Je partage – et bien au-delà – vos doutes sur ce qu'on peut attendre de la justice dans cette affaire. Je pense qu'elle se contentera des apparences de la légalité et des documents produits contre lesquels aucune action en faux en écritures n'a pu être intentée. Je le pense ; je ne le souhaite pas, bien sûr ; pour tout dire, je le crains. (...)
J'oubliais de vous dire aussi mon accord avec vous sur les deux solutions qui se présenteront pour la renaissance de notre radio. Ma préférence va à la création d'une autre radio qui maintiendra la tradition. Votre idée exprimée sur un autre fil, je crois, d'un commencement par le site internet d'Arcole serait à creuser ; elle me paraît très intelligente et ne manquerait pas d'assurer une transition "expérimentale" permettant de porter une première appréciation sur les chances de succès d'une nouvelle radio. Mais les gens d'Arcole seraient-ils d'accord ? Bien à vous.

... nous sommes entièrement d'accord.

J'espère que les gens d'Arcole le seront aussi.

Quand ils seront tous évincés de "la" radio, ils n'auront de toute manière guère le choix.

Bonne journée, chère Nini.

Ultor
Régulier

Nombre de messages : 271
Age : 62
Localisation : Carpathes
Réputation : 3
Date d'inscription : 08/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu’espérons-nous d’Arcole

Message par Ultor le Jeu 22 Fév 2007 - 13:31

camaret a écrit:merci de me laisser exprimer sincerement une simple impression d'auditeur lambda: apres tout, pourquoi ne pas reflechir objectivement a la theorie selon laquelle hdl serait un etre particulierement retors, qui n'aurait eu qu'une idee en tete: s'approprier radio courtoisie et lui imposer le plus severe carcan que l'on n'imaginerait meme plus dans le service public...

mais il aurait vraiment bien cache son jeu car ses journaux des idees politiques, depuis deux ou trois ans, je crois, etaient percutants, meme si son style effectivement est plutot dirigiste,tout le monde a des defauts: sur courtoisie, que n'avons-nous pas supporte en termes de manieres anti-radiophoniques au possible...

et jean ferre, qui s'y connaissait quand meme, aurait justement designe comme successeur (je l'ai entendu, en direct) ce personnage noir, arriviste, ignoble...
il y a quelque chose qui ne colle pas et lorsque hdl evoquait jean ferre, peu apres le deces de celui-ci, "notre cher jean ferre", j'ai la faiblesse d'y avoir entendu des accents de sincerite, d'ou ma these qu'il fallait le soutenir et non pas deballer toutes les antipathies sur la place publique: ce sont des choses naturelles qui peuvent se contenir, entre gens soucieux des memes buts; a partir du moment ou il etait attaque de la sorte, comme il n'est pas du genre patelin, il a reagi brutalement;

il y a peut-etre des interets, autrement plus puissants, qui se heurtent frontalement mais dans la coulisse et cela me depasse, c'est possible mais hdl: ce ridicule pantin neo-communiste, non. cela ne colle pas;
ne m'en voulez pas d'exprimer des reserves mesurees qui n'ont d'autre objectif qu'etre constructives, dans le debat; caricaturer hdl (il me souvient qu'on l'a meme traite de plouc, a cause de sa chevaliere...il y a des gens autrement plus snobs et puants que lui, il ne faut pas pousser...) n'est-ce pas finalement contre-productif, pour la radio ?
bon, j'arrete,

Je ne vous en veux pas. Je ne conclue plus comme vous.

Mais je me suis plusieurs fois posé la question : que pourrions-nous faire pour lui parler ? pour concilier les points de vue ?

Hélas dans la pratique, c'est impossible. C'est un cas, vous savez, que ce personnage. Il y a un côté Bouvard et Pécuchet, et il y a un coté complètement autiste : il n'écoute pas. Un champion pour susciter l'exaspération, parfois les plus injustes – d'où votre réaction bien compréhensible.

Quant à la "succession de Jean Ferré de droit divin par adoubement (secret)" cette fable n'est pas recevable. Plus il l'énonce et plus son nez remue. Je vous signale notamment que personne n'en a entendu parler avant le décès de Jean Ferré. Je vous indique aussi que le 23 octobre, 7 jours après l'enterrement, le "fidèle héritier" supprimait la mention du Libre journal de Jean Ferré et se l'attribuait.

Quel touchant attachement à la mémoire du fondateur!!!

Bien à vous.

Ultor
Régulier

Nombre de messages : 271
Age : 62
Localisation : Carpathes
Réputation : 3
Date d'inscription : 08/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu’espérons-nous d’Arcole

Message par Rantanplan le Jeu 22 Fév 2007 - 15:29

L'allusion à la prise de pouvoir à "La Voix des Français" était utile : celle-ci a fait des mécontents, on pourrait dire des victimes, dont on pourrait utiliser l'expérience. L'internet ne facilite-t-il pas les appels à témoins ?
Je ne suis pas sûr qu'on puisse dire du coucou qu'il est respectable. N'a-t-il pas usé de tromperie ? Et ne se trompe-t-il pas lui-même en prétendant diriger les autres, depuis le temps qu'il se les met à dos ? Cela traduit au mieux un rapport complexe avec la vérité.


Dernière édition par le Jeu 22 Fév 2007 - 16:20, édité 1 fois

Rantanplan
Bavard

Nombre de messages : 1307
Réputation : 21
Date d'inscription : 25/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu’espérons-nous d’Arcole

Message par Nicolas le Jeu 22 Fév 2007 - 15:37

En somme le destin de RC peut se resumer par ce raccourci lapidaire: touchee coulee...C'est dommage parce qu'il y avait de toute evidence un marche pour une radio reellement liberee de tendance liberale. Mais une telle radio ne peuts subsister sans de reels appuis politiques dans un pays socialiste a tendance semi-autoritaire - la republique populaire des femmes - comme le notre. Or force est de reconnaitre que tous ces Mesieurs de l'Institut qui affectionnaient tant d'accompagner Jean Ferre lors de son Libre Journal ont reintegre illico l'ombre du pouvoir. Les autres vont jouer encore quelques temps aux "resistants" dans des hebdomadaires bon tein du genre Famille Chretienne ou Libre Journal avant que le pouvoir synarchique ne siffle la fin definitive de la recreation.

Nicolas
Régulier

Nombre de messages : 286
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu’espérons-nous d’Arcole

Message par Ultor le Ven 23 Fév 2007 - 6:32

Très Cher Chien

Décidément vous n'êtes pas le chien le plus stupide de l'Ouest, contrairement à ce que vous cherchez à faire croire. Vous mettez le doigt là où ça fait mal.

Rantanplan a écrit:L'allusion à la prise de pouvoir à "La Voix des Français" était utile : celle-ci a fait des mécontents, on pourrait dire des victimes, dont on pourrait utiliser l'expérience. L'internet ne facilite-t-il pas les appels à témoins ?
Je ne suis pas sûr qu'on puisse dire du coucou qu'il est respectable. N'a-t-il pas usé de tromperie ? Et ne se trompe-t-il pas lui-même en prétendant diriger les autres, depuis le temps qu'il se les met à dos ? Cela traduit au mieux un rapport complexe avec la vérité.

Disons que si cette "allusion" est utile, elle ne l'est plus dans le fil : "qu'espérons-nous d'Arcole ?". Elle aurait sa place dans une fiche biographique, à construire, si possible non polémique, de HdL qui pourrait parfaitement se concevoir, mais comme un autre fil de discussion.

Car, il y a au moins une chose que nous savons : HdL n'a pas sa place à Arcole, à laquelle il a été convié d'adhérer comme simple patron d'amission et n'a mê pas daigné répondre.

J'ai lu cette citation de Léon Daudet sur le forum gaulois-courtois où ça grince, quand même, à propos des lettres du Lundi soir "un libéral c'est celui qui donne raison à son adversaire" (quelque chose comme ça). Dans l'esprit des antilibéraux c'est supposé drôle. En fait, un libéral cherche à "sauver la proposition de l'autre avant que de la condamner". Er c'est en cela que le libébralisme est un mode de pensée qui fait avancer le monde.

D'autre part, l'homme HdL mérite le respect, et même certaines de ses propositions si prudhommesques et ridicules : elles sont un sondage à elles toutes seules. On peut savoir en l'écoutant ce que pense la bourgeoisie la plus ringarde et la plus conformiste. Ce qu'elle "doit" penser.

Vous voyez comme je l'aime.

Pour en revenir à l'avenir d'Arcole, je crois que nous devrions effacer de nos pensées HdL. Certes, il y a un moment pour combattre le mal que fait sa gestion, et sa digestion. Mais il y a un lieu pour construire, pour reconquérir une liberté d'expression, qui est en train de disparaître à Radio Courtoisie. Et ce lieu doit être construit par Arcole.

Mes amitiés à Lucky Luke et Jolly Jumper.

Ultor
Régulier

Nombre de messages : 271
Age : 62
Localisation : Carpathes
Réputation : 3
Date d'inscription : 08/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu’espérons-nous d’Arcole

Message par Docteur Koch le Jeu 1 Mar 2007 - 13:41

Arcole va-t-elle se résoudre à passer à l'acte ???

Très important de passer à l'acte

Un peu de lecture mes jeunes amis
Voyons mais c'est scientifique !

http://www.news.fr/actualite/medias/0,3800002047,39367430,00.htm

Docteur Koch
Régulier

Nombre de messages : 273
Age : 82
Réputation : 1
Date d'inscription : 01/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu’espérons-nous d’Arcole

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:49


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum