Un CODEX ROUMAIN MEDIEVAL DE HAUTE IMPORTANCE CODEX ROHONCZI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un CODEX ROUMAIN MEDIEVAL DE HAUTE IMPORTANCE CODEX ROHONCZI

Message par BRUGIER PHILIPPE-ARNAUD le Ven 19 Jan 2007 - 18:27

Codex Rohonczi :


En 1838, le manuscrit Codex Rohonczi est découvert dans la bibliothèque personnelle de Batthyany Gusztav. Ce document, qui reste mystérieux et fait l'objet de plusieurs hypothèses, daterait du début du XVIe siècle etpourait être la copie d'un document plus ancien. Il représente un livre de 448 pages.
L'Académie des sciences de Hongrie ne réussit pas à le déchiffrer. En 1907, il se trouve à Budapest, mentionné comme étant un recueil d’« Écrits Hongrois Rares ». Ensuite, il est envoyé en Allemagne, où la réponse se résume à « Ceci est indéchiffrable, il y est écrit n'importe quoi ». L'alphabet semble n'appartenir à aucun alphabet connu, avec presque dix fois plus de caractères que les alphabets connus jusqu'à présent (150 caractères).
Une copie arrive en Roumanie, et seulement en 1982, Viorica Enachiuc, après l'avoir étudié quelques mois, affirme pouvoir le déchiffrer : l'écriture serait de droite à gauche, et de bas en haut. Il s'agirait de l'alphabet des Daces, et l'écriture serait dans une langue semblable au romain archaïque et au latin vulgaire. Mais son rapport s'égare parmi des rapports relatifs à la lutte des classes dans l'antiquité...
Elle effectue pourtant une traduction, et en 2002, elle publie un livre avec une traduction en latin vulgaire et en roumain (traduit lui-même en français). La ressemblance de certaines formes du Codex Rononczi avec celles utilisées par les Daces et même certains avec la culture « Carla-Mare » (~1500 avant JC, autour du Danube), donne, selon les éditeurs, du crédit à l'interprétation de Viorica Enachiuc.
Le roumain est issu du latin, mais en diffère énormément. De plus, bien que les mots semblent signifier quelque chose, le texte paraît avoir plutôt un « sens aléatoire bizarre ». Ainsi, par rapport à l'histoire, on parle de tout petits villages de quelques personnes, qui se trouvent par exemple à coté de Bucarest, comme des points stratégiques à défendre sans faute.
Pour certains, cette traduction est totalement erronée. L'auteur n'a pas encore fourni les règles précises utilisées pour la traduction, mais seulement une certaine « grammaire ». Serait-ce un faux très bien réalisé par des Hongrois, une habitude d'époque ? Ou simplement la traduction est-elle à réviser ? La plupart des instances officielles préfèrent ne pas se prononcer.
L'analyse du papier lui-même prouverait une fabrication du nord de l'Italie (à Briquet, France) dans les années 1530 ou 1540, sauf si c'est une transcription de l'original. Certaines pages ont des pictogrammes, le reste est... encore indéchiffrable. L'original est gardé à Budapest.

Le Codex Rohonczi a été transcrit, traduit et reproduit intégralement par la très célèbre universitaire reconnue en Roumanie Viorica Enachiuc, qui a reçu pour cet ouvrage bilingue (Roumain et Français) « Rohonczi Codex : Descifrare, transcriere si traducere / Déchiffrage, transcription et traduction » une haute reconnaissance universitaire adressée par l'éminent et réputé Directeur de toutes les Universités Roumaines, spécialisées dans les Etudes Archéologiques et Historiques, le Professeur Napoléon Savescu. Cet événement a eu lieu lors du IIIe Congrès de Daçologie en 2002.

La traduction que donne Viorica Enachiuc semble être cohérente et convergente de façon inattendue avec les Etudes sur les Vikings par Régis Boyer : En effet, Viorica Enachiuc fait état de l'alliance des Blaks (ancêtres des Valaques) et des Byzantins, aux prises avec les Péchténègues (une peuplade de langue Turque) et les Cumanes (ancètres des Hongrois), vers 1090. Or, Régis Boyer fait lui aussi état des luttes importantes entre les Vikings et les Péchténègues eux-même, à la même époque.

Le Codex Rohonczi fait état d'une éclipse totale de Soleil survenue en 1090 en Roumanie.On peut effectivement faire un lien avec la Tapisserie de Bayeux car un événement astronomique « met » les « ennemis » en fuite (Comête de Halley en 1066 pour la Tapisserie de Bayeux et Eclipse totale de Soleil en 1090 pour le Codex Rohonczi). Ainsi, les Anglo-Saxons sont vaincus par les Normands et les Vikings pour la Tapisserie de Bayeux et les Péchténègues et les Cumanes sont vaincus par les Blaks et les Byzantins pour le Codex Rohonczi.

On suppose que, le texte du Codex Rohonczi, serait alors écrit avec les lettres alphabétiques Cumanes (les Cumanes sont les Ancètres des Hongrois actuels), mais que le corps linguistique serait donc Blak (les Blaks sont les Ancètres des Valaques, donc des Roumains)autrement dit un latin vulgaire qui, déjà, deviendra la langue Roumaine et le sens de lecture serait donc Péchténègue , donc " turque" ' de droite à gauche . Ces trois systèmes linguistiques (Blak , Cumane et Péchténègue) étant totalement différents, dans ce cas le « codage » peut être produit en utilisant le système alphabétique d'une langue et le corps linguistique (autrement dit la syntaxe, la grammaire, et le vocabulaire) de l'autre et le sens de lecture d'un troisième .

Les miniatures représentent les Eglises Byzantines et les Places Fortes Blaks .

Liens externes :

L'intégralité des folios de ce Codex :

http://www.dacia.org/codex/original/original.html

Le Traité Hongrois de 1892 , au sujet du Codex Rohonczi :

http://digit.nkp.cz/knihcin/akvizice/odf/odzl/Aktuality/rohonczi.htm

http://terembura.fw.hu/hunkonyv/roh/page_01.htm
( Ce lien indique l'existence d'un premier Traité écrit en Hongrois , publié en 1892 à Budapest , sur le Codex Rohonczi et présente tous les folios de ce Traité ) . Ce premier Traité fait une Etude Thématique du Codex Rohonczi .

Le Rapport de Conclusion rédigé , sur les Travaux de Viorica Enachiuc , par Augustin Déac , Professeur Roumain des Universités :

http://www.gk.ro/sarmizegetusa/

Bibliographie

En faisant une synthèse de ce qui est exprimé précédemment , on peut alors établir la bibliographie suivante :

· 1 ) " ROHONCZI CODEX TANTETEL " ( Altalanos Resz ) Némâti Kalman , Budapest 1892 . Le Traité Hongrois en question .

· 2 ) " Rohonczi Codex : Descifrare , transcriere si traducere / Déchiffrement , transcription et traduction " Viorica Enachiuc 2002 .

BRUGIER PHILIPPE-ARNAUD
Régulier

Nombre de messages : 457
Age : 45
Réputation : 0
Date d'inscription : 17/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un CODEX ROUMAIN MEDIEVAL DE HAUTE IMPORTANCE CODEX ROHONCZI

Message par veneur le Dim 21 Jan 2007 - 20:48

Je suis allé voir les sites indiqués mais tous sont dans une langue que je ne connais pas (le hongrois ?);
J'aurais pourtant aimé voir les pictogrammes et comprendre un peu mieux le sens de ce travail.
scratch

veneur
Régulier

Nombre de messages : 422
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un CODEX ROUMAIN MEDIEVAL DE HAUTE IMPORTANCE CODEX ROHONCZI

Message par Lucullus le Dim 21 Jan 2007 - 21:40

Tout cela fait penser au manuscrit Voynich...

Lucullus
Régulier

Nombre de messages : 238
Réputation : 3
Date d'inscription : 17/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un CODEX ROUMAIN MEDIEVAL DE HAUTE IMPORTANCE CODEX ROHONCZI

Message par veneur le Dim 21 Jan 2007 - 21:47

Lucullus a écrit:Tout cela fait penser au manuscrit Voynich...

Celui dont on ne connait pas le sens ? clinbleu confused2 hallucine farao résigné rictus medaille diablo quake

veneur
Régulier

Nombre de messages : 422
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un CODEX ROUMAIN MEDIEVAL DE HAUTE IMPORTANCE CODEX ROHONCZI

Message par Lucullus le Jeu 25 Jan 2007 - 21:47

Oui, et dont un éditeur roublard a récemment publié l'intégralité des pages dans un beau-livre... si vous avez envie de jouer les cryptographes ou les Champollion, c'est l'occasion !

Lucullus
Régulier

Nombre de messages : 238
Réputation : 3
Date d'inscription : 17/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un CODEX ROUMAIN MEDIEVAL DE HAUTE IMPORTANCE CODEX ROHONCZI

Message par Rantanplan le Ven 26 Jan 2007 - 8:37

Un texte écrit dans une langue inconnue et des liens qui renvoient à des écrits roumains, tchèques et hongrois que nous ne savons pas lire non plus. Ce n'est pas nous qui allons le déchiffrer.
Au moins, cette carte-ci est en latin : http://www.fh-augsburg.de/~harsch/Chronologia/Lspost03/Tabula/tab_pe00.html
Il faudrait aussi savoir d'où vient cette idée selon laquelle les Coumans seraient les ancêtres des Hongrois. Le couman passe pour une langue turcique, le hongrois pour une langue finno-ougrienne, dont les plus proches sont le mansi (autrefois connu comme le vogoul) et le khanti (l'ostiak) ; et les Hongrois étaient déjà bien installés en Pannonie lorsque les Coumans sont venus d'Ukraine s'installer dans les pays aujourd'hui roumains. Si ce n'est pas une simple erreur d'interprétation, ça pourrait être plus intéressant : la région est pleine de légendes historiographiques, comme l'idée suivant laquelle les Roumains descendraient des Daces, alors que la langue roumaine est née au sud du Danube, au même endroit et en même temps que sa soeur albanaise.

Rantanplan
Bavard

Nombre de messages : 1307
Réputation : 21
Date d'inscription : 25/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un CODEX ROUMAIN MEDIEVAL DE HAUTE IMPORTANCE CODEX ROHONCZI

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:55


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum