Le projet Arcole

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le projet Arcole

Message par Ksorp le Mer 18 Avr 2007 - 14:06

En effet la part de la population intéressée par le positionnement de RC n'est certainement pas 0.05%; potentiellement (compte non tenu des pré-requis technologiques, et des habitudes radiophoniques) ce devrait être logiquement, au minimum, la somme des scores électoraux des candidats de toutes les droites, soit environ 60%; sans compter que les émissions non-exclusivement politiques peuvent attirer un publique bien plus large.

Cela dit, l'objectif est-il de faire du chiffre ? Certainement pas. L'objectif, c'est de faire vivre et diffuser des idées.


Dernière édition par le Mer 18 Avr 2007 - 14:06, édité 1 fois

Ksorp
Intervenant

Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 27/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet Arcole

Message par pverro le Mer 18 Avr 2007 - 14:06

Victor le banni a écrit:Peut-être parce que l'on est au 21eme siècle et plus au dix-huitième contrairement à ce que s'imaginent ceux qui dirigent en envoyant des lettres de cachet.
Par ailleurs je ne crois pas que ce soit l'objet ici de s'interroger sur le bienfondé de l'action d'ARCOLE qui verra vite le jour maintenant.
On n'est pas là que pour causer sur les fora, mon cher.
C'est plutôt un appel aux vocations que lance JGM à mon sens.
Il nous répondra sans doute sur ce point.

@+

Je suis désolé, mon cher, j'ignorais qu'il était vivement recommandé sur le forum dit libéré de ne pas trop s'interroger sur le bien fondé d'une action proposée à la sagacité des membres de ce forum.
En conséquences vous pouvez toujours virer mes interventions, qui n'ont pas l'heur de vous plaire, dans la rubrique : "le cas pverro".

pverro
Habitué

Nombre de messages : 117
Réputation : 0
Date d'inscription : 02/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet Arcole

Message par Invité le Mer 18 Avr 2007 - 14:23

Tout cela a l'air cohérent, sage et enthousiasmant ! bras

Pour répondre en partie aux interrogations de PVerro,

— la radio seulement sur l'internet a deux avantage immenses : le faible coût d'une part, et d'autre part le flou qui permet de ne pas passer, ou de moins passer, selon les moyens que l'on se donne pour l'hébergement, sous les fourches caudines réglementaires. Sans doute in abstracto serait-il bien mieux de faire une radio hertzienne, doublée d'une radio numérique, et le tout rediffusé en prime sur l'internet, mais les sommes en jeu comme la quantité de travail que cela imposerait seraient alors bien supérieures aux moyens que l'on peut supposer à Arcole, du moins pour l'instant.

— La diffusion par internet signifie aussi que les émissions restent téléchargeables un temps (et en fait tout le temps pour peu que quelques personnes les mettent dans un coin de leurs dossiers partagés en échange de fichiers pair-à-pair) et qu'il est possible de les mettre sur une clef usb, de les graver sur un cd ou un dvd que la plupart des appareils de salon savent lire, etc. Cela ne rattrape pas la diffusion FM bien entendu, mais relativise un peu votre remarque.

— Enfin faire un étude marketing poserait des problèmes. D'abord pour une raison de fond qui touche à l'internet lui-même : il y a quelque chose de fondamentalement différent à mettre des savonnettes dans un rayon, même dans un rayon virtuel, et à proposer — gratuitement — un produit dématérialisé à des centaines de millions de personnes. Bien malin qui pourrait définir le cadre d'une telle étude marketing à faire, comme il définirait le cadre d'une étude traditionnelle. Sans compter que les radios en ligne en europe sont un sujet sur lequel on a, même dans le cas de radios commerciales, très peu de recul et de matière.
Puis imaginons quand même cette étude faite et pas trop biaisée. Quel genre de conclusions en tirerait-on ? sans doute qu'avec de plus gros moyens ça irait mieux, et que l'alliance de divers canaux serait plus efficace. On serait alors bien avancé en retombant ainsi sur la difficulté initiale qu'il s'agit justement de contourner.

Dans tous les cas je ne vois pas tant de difficultés à être parmi les pionniers (coucou Yannick albino ) plutôt que parmi les dinosaures quand on construit quelque chose de neuf. À tout prendre, même si l'on tient à un raisonnement strictement marketing, passer d'une diffusion qui couvre quoi, un petit quart du territoire métropolitain par voie hertzienne (plus à la marge TPS et le site internent plus que minimal de RC) à une diffusion efficace par internet qui s'adresse à toute personne ayant une connexion internet et comprenant le français, ce n'est pas négligeable.


Et, comme il n'y a pas de petits profits, tout cela permettrait de mettre un peu de publicité sur le site, donc hors des émissions en elles-même, via de grandes régies internationales du type adsense ou textlinks qui se contrefichent des éventuelles pressions franco-françaises.

Juste un conseil à Jean-Gilles Malliarakis et à Arcole : il se serait pas superflu de penser dès le départ à la license sous laquelles tout cela sera diffusé : interdire l'usage commercial des émissions par d'autres, leur reprise sans mention d'origine, etc. me paraît prudent. Les licences, gratuites, du type creative commons sont faites pour ça et fournissent un socle peu contraignant dans les faits pour des particuliers qui voudraient distribuer ou diffuser les émissions, mais reconnu a minima par la plupart des systèmes juridiques si un jour une contestation grave surgissait avec une structure méchante et concurrente, associative ou commerciale. Cela permet en général aussi de faire fermer un éventuel site indélicat en s'adressant à son hébergeur, qui peut sans procédures longues constater la violation d'une licence qui est dans les faits largement reconnue sur l'internet. Sait-on jamais…


Dernière édition par le Mer 18 Avr 2007 - 14:43, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet Arcole

Message par Victor le chacal le Mer 18 Avr 2007 - 14:39

pverro a écrit:Je suis désolé, mon cher, j'ignorais qu'il était vivement recommandé sur le forum dit libéré de ne pas trop s'interroger sur le bien fondé d'une action proposée à la sagacité des membres de ce forum.
En conséquences vous pouvez toujours virer mes interventions, qui n'ont pas l'heur de vous plaire, dans la rubrique : "le cas pverro".
Ca y est, Pépé, est encore en train de pleurnicher parce qu'il n'est pas au centre du monde...
Allez ennuyer les autres SVP.

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet Arcole

Message par Victor le chacal le Mer 18 Avr 2007 - 14:42

Uncle Toby a écrit:Juste un conseil à Jean-Gilles Malliarakis et à Arcole : il se serait pas superflu de penser dès le départ à la license sous laquelles tout cela sera diffusé : interdire l'usage commercial des émissions par d'autres, leur reprise sans mention d'origine, etc. me paraît prudent. Les licences, gratuites, du type creative commons sont faites pour ça et fournissent un socle peu contraignant dans les faits pour des particuliers qui voudraient distribuer ou diffuser les émissions, mais reconnu a minima par la plupart des systèmes juridiques si un jour une contestation grave surgissait avec une structure méchante et concurrente, associative ou commerciale. Cela permet en général aussi de faire fermer un éventuel site indélicat en s'adressant à son hébergeur, qui peut sans procédures longues constater la violation d'une licence qui est dans les faits largement reconnue sur l'internet. Sait-on jamais…
En gros, vous suggérez de ne pas être aussi léger que les fondateurs de RC Wink
Suggestion pertinente et retenue.

BAv.

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet Arcole

Message par Invité le Mer 18 Avr 2007 - 14:59

Victor le banni a écrit:
En gros, vous suggérez de ne pas être aussi léger que les fondateurs de RC Wink
Suggestion pertinente et retenue.

Ce serait bête que quelqu'un prenne les émissions et se mette à les rediffuser n'importe comment sous son nom sur un site dont l'orientation politique, commerciale ou je ne sais quoi serait de nature à porter atteinte à l'original. Imaginer de régler ce genre de problème via des voies judiciaires habituelles, pour peu qu'en plus le méchant soit à l'étranger dans un pays improbable, peut vite devenir un cauchemar. Utiliser les systèmes de licences existants et largement reconnus, même s'ils ne semblent pas parfaits aux juristes, permet souvent de régler plus facilement un éventuel problème, en ne sortant la grosse artillerie longue et coûteuse qu'en dernier recours.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet Arcole

Message par pverro le Mer 18 Avr 2007 - 15:13

Bien, merci oncle TOBY

Votre réponse me convient parfaitement.
Je vais donc essayer de creuser l'intérêt de l'apport, de l'utilisation de ce nouveau media.
J'y vois a priori un avantage immédiat évident, si je ne me trompe pas : la possibilité d'enregistrer les émissions pour les classer et les réécouter à volonté, les faire circuler et donc gagner en audience.

Bien à vous

pverro
Habitué

Nombre de messages : 117
Réputation : 0
Date d'inscription : 02/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet Arcole

Message par Peau d'âne le Mer 18 Avr 2007 - 15:14

Un peu de bon sens, mon trop cher Pverro quand vous nous dites:
pverro a écrit:
Les études de marché ne sont pas "bidon" si on les réalise dans des conditions professionnelles et aident vraiment à prendre des décisions pertinentes.
Sur le sujet, deux étapes doivent être franchies :
1) Le marché potentiel (approche quantitative) :
Quelle est la population ( > 16 ans) susceptible d'être intéressée par le positionnement politique et culturel de cette nouvelle radio : 0,05% ?
Quelle est la proportion d'habitués à écouter une radio (au moins une heure par jour ?) : 10% ?
Quelle proportion est équipée d'internet ou s'est mise au podscast : 50% ?
Résultat (théorique) : 0,05% X 0,10 % X 0,50% = 0,0025%
50 000 000 X 0,0025 = 1 250
Sur ces bases : quelle est la rentabilité du projet ?
2) Le positionnement : image de marque et positionnement (approche qualitative)
Il s'agit de tester l'impact des sujets (forme et fond), rechercher la hiérarchie des besoins des futurs auditeurs (ou consommateurs) de Radio Arcole en utilisant la technique des discussions de groupe (utilisation d'un forum par exemple ...) ou le questionnaire individuel (après validation technique : unicité, diversité ...);
Puis il serait utile (peut-etre) d'étudier la concurrence (si elle existe) : contenu, positionnement, résultats.
3) La définition des moyens promotionnels à mettre en oeuvre :
référencement, publicité, "bouche à oreille", "teasing" etc.
Impacts et couts.
je vous demande:

Quelle partie d'un budget de 6000 € voulez-vous consacrer à une étude aussi complète? Que vous apprendra cette étude exhaustive?

Que vous en serez de votre poche? Je suppose que J.G.M. en accepte le risque, comme en son temps J.F. Je rappelle que ce dernier n'a jamais jugé utile de faire une étude d'audience, parce que trop chère.

Que vous avez découvert un filon? Toute personne saine d'esprit en douterait, et attendrait la confirmation des faits.

Et quelle décision pertinente voulez-vous en tirer? Qu'il vaut mieux aller se coucher?


Alors, en attendant, il vaut mieux prouver le mouvement en marchant.


Dernière édition par le Mer 18 Avr 2007 - 15:52, édité 1 fois

Peau d'âne
Régulier

Nombre de messages : 275
Age : 71
Localisation : Paris
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet Arcole

Message par Peau d'âne le Mer 18 Avr 2007 - 15:24

Mon cher Pverro,
quand je lit:
pverro a écrit:
Pour ne prendre que le cas de Monsieur Jean Ferré (mais assez représentatif tout de même de ces intellectuels à la française), celui-ci affichait son mépris des chiffres, de la comptabilité, de la finance, de l'argent (cela est vraie j'ai recueilli de tels aveux de sa propre bouche). Mais enfin s'il est possible d'admettre l'expression de telles positions, il l'est moins de considérer que ceux qui professent un tel art de vivre ne songent pas à s'entourer de gens de confiance compétents en ces domaines, qui constituent quand même, je le rappelle, le nerf de la guerre. Ne m'obligez pas à rappeler quelques cruelles vérités à propos du cas emblématique cité.
je me demande si vous n'auriez pas conseillé au cher J.F. (RIP) de rechercher l'appui de gens compétents. Un Administrateur Civil par exemple. On ne peut pas trouver mieux en ce domaine que ce qui sort de la rue des Saints Pères!
Ce qui expliquerait votre acrimonie actuelle....

Peau d'âne
Régulier

Nombre de messages : 275
Age : 71
Localisation : Paris
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet Arcole

Message par Praline le Mer 18 Avr 2007 - 15:25

Jean Gilles,

tu ne parles pas de croquettes dans ton message.

Et dis au gros balourd de me rendre mon coussin!

Miaou

Praline
Présidente légitime

Nombre de messages : 83
Localisation : Paris 16ème
Réputation : 0
Date d'inscription : 17/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet Arcole

Message par pverro le Mer 18 Avr 2007 - 15:34

Réponse à Peau d'Ane :

Ces études peuvent se faire à moindre coût mais demandent de la disponibilité et du temps.
D'une manière générale je me méfie de la science infuse et je suis un partisan de tester et retester sans cesse ses soi-disantes "bonnes idées".
Enfin je viens de comprendre qu'il s'agit en réalité plus de créer un nouvel outil de combat politique et culturel qu'une entreprise à vocation commerciale (ce dernier terme n'étant pas conçu comme un gros mot mais seulement comme la volonté de se doter de moyens de développement permettant d'émerger du bruit confus de la "foultitude" des initiatives à caractère "amateuriste"). Encore que l'un puisse empêcher l'autre alors que l'autre peut contribuer efficacement au développement de l'un (c'est à dire à une implantation stable et reconnue).

pverro
Habitué

Nombre de messages : 117
Réputation : 0
Date d'inscription : 02/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet Arcole

Message par pverro le Mer 18 Avr 2007 - 15:41

Peau d'âne a écrit:Mon cher Pverro,
quand je lit:
pverro a écrit:
Pour ne prendre que le cas de Monsieur Jean Ferré (mais assez représentatif tout de même de ces intellectuels à la française), celui-ci affichait son mépris des chiffres, de la comptabilité, de la finance, de l'argent (cela est vraie j'ai recueilli de tels aveux de sa propre bouche). Mais enfin s'il est possible d'admettre l'expression de telles positions, il l'est moins de considérer que ceux qui professent un tel art de vivre ne songent pas à s'entourer de gens de confiance compétents en ces domaines, qui constituent quand même, je le rappelle, le nerf de la guerre. Ne m'obligez pas à rappeler quelques cruelles vérités à propos du cas emblématique cité.
je me demande si vous n'auriez pas conseillé au cher J.F. (RIP) de rechercher l'appui de gens compétents. Un Administrateur Civil par exemple. On ne peut pas trouver mieux en ce domaine que ce qui sort de la rue des Saints Pères!
Ce qui expliquerait votre acrimonie actuelle....

Certainement pas ! Et j'espère que votre intervention n'est qu'une mauvaise plaisanterie. Et de surcroît : à quel titre aurais-je pu me permettre d'avoir un comportement de conseiller ? J'ai simplement essayé de comprendre le fonctionnement étonnant de cette radio, ce qui m'a permis de déceler des failles susceptibles de générer de vrais risques pour l'avenir de cette entreprise. Malheureusement ces derniers semblent s'être avérés, à mon grand dam.

pverro
Habitué

Nombre de messages : 117
Réputation : 0
Date d'inscription : 02/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet Arcole

Message par Peau d'âne le Mer 18 Avr 2007 - 16:39

Mon trop cher Pverro,
Quand vous dites:
pverro a écrit:
D'une manière générale je me méfie de la science infuse et je suis un partisan de tester et retester sans cesse ses soi-disantes "bonnes idées".
Enfin je viens de comprendre qu'il s'agit en réalité plus de créer un nouvel outil de combat politique et culturel qu'une entreprise à vocation commerciale (ce dernier terme n'étant pas conçu comme un gros mot mais seulement comme la volonté de se doter de moyens de développement permettant d'émerger du bruit confus de la "foultitude" des initiatives à caractère "amateuriste"). Encore que l'un puisse empêcher l'autre alors que l'autre peut contribuer efficacement au développement de l'un (c'est à dire à une implantation stable et reconnue).
vous montrez ce qui nous sépare.

Examiner, réexaminer et ré-réexaminer ce que l'on va faire est un moyen; il démontre surtout l'incertitude de celui qui l'emploie.

L'autre moyen est d'évaluer les risques, la mise, et d'accepter de la jouer, donc de la perdre.

Celui qui joue sa mise est le seul juge de ses actes.

Il est libre de décider qu'une étude "de marché" pour éclairer son choix ne vaut pas son coût.

Ce style d'entreprise n'est en rien une entreprise commerciale. Sauf peut-être pour des sous-ordres, ou des parasites.

Mais, quand on ne veut pas vendre de la soupe, ou de l'influence, et que l'on veut se lancer dans une telle entreprise, cela démontre un certain idéalisme. Comme il concerne la Cité, on pourrait l'appeler du civisme.


Dernière édition par le Mer 18 Avr 2007 - 18:10, édité 1 fois

Peau d'âne
Régulier

Nombre de messages : 275
Age : 71
Localisation : Paris
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet Arcole

Message par Peau d'âne le Mer 18 Avr 2007 - 17:25

Mon cher Pverro
(cher seulement; ici on ne parle pas finances) quand vous dites:
pverro a écrit: Et de surcroît : à quel titre aurais-je pu me permettre d'avoir un comportement de conseiller ? J'ai simplement essayé de comprendre le fonctionnement étonnant de cette radio, ce qui m'a permis de déceler des failles susceptibles de générer de vrais risques pour l'avenir de cette entreprise. Malheureusement ces derniers semblent s'être avérés, à mon grand dam.
il me semble avoir lu naguère:
Par exemples : à mes objurgations réitérées pour qu’il délègue un peu plus, prenne du repos ou se soigne, s’il ne me répondait pas sur le premier sujet il me disait que « la plus belle mort est encore celle que l’on rencontre sur le lieu du combat », à mes suggestions relatives à de nouveaux thèmes d’émission comme ceux évoqués sur « la finance internationale ou le sport », il m’opposait une fin de non-recevoir dans des termes, certes fermes, mais respectueux. La seule concession qu’il me fit fut de me promettre de réaliser une émission, à caractère scientifique, sur les OGM. Sur d’autres sujets délicats, comme celui de sa succession, vous me permettrez de rester silencieux car je suis parfaitement conscient de l’indécence à faire parler un défunt.
J’eu également l’occasion d’évoquer avec lui les problèmes épineux comme ceux des finances de RC, des moyens modernes susceptibles d’être mis en œuvre pour assurer la promotion ou gérer la station, du rôle des bénévoles et du traitement des appels des auditeurs ou encore du flou des soubassements juridiques. Il lui eut été facile de couper court à ce type d’entretien en me faisant remarquer que peut-être j’allais trop loin en abordant ces sujets. Non seulement il ne fit jamais mais m’écouta patiemment.
aussi vous comprendrez que l'on puisse se demander si, entre autres,
vous n'auriez pas conseillé au cher J.F. (RIP) de rechercher l'appui de gens compétents. Un Administrateur Civil par exemple. On ne peut pas trouver mieux en ce domaine que ce qui sort de la rue des Saints Pères!
Bav comme dirait Victor

Peau d'âne
Régulier

Nombre de messages : 275
Age : 71
Localisation : Paris
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet Arcole

Message par pverro le Mer 18 Avr 2007 - 18:12

Réponse globale à Peau d'Ane :

1) Le role d'un chef d'entreprise est de prémunir en permanence son entreprise contre les risques de toutes sortes qui peuvent la mettre en péril. Pour ce faire il doit se donner les moyens d'asseoir ses convictions ou ses intuitions par l'intégration de données objectives externes.
Qu'entendez-vous par "sous-ordres" ou "parasites", termes apparemment fort désobligeants ?


2) En ce qui concerne mes conversations avec monsieur Jean Ferré :

a) sa santé me préoccupant, j'essayais de lui faire entendre raison sur des solutions permettant de soulager ses souffrances;
b) à propos des émissions, c'est lui qui me questionnait sur les émissions passées ou à venir;
c) sur les autres sujets, j'ai essayé d'obtenir des approfondissements sur la situation par le truchement de questions dialoguées mais jamais dans ce domaine il ne m'a demandé mon avis et je me serais certainement pas permis de lui imposer le mien;
quant à lui conseiller de s'appuyer sur un Administrateur civil, cela me fait doucement rigoler ...

Bav

pverro
Habitué

Nombre de messages : 117
Réputation : 0
Date d'inscription : 02/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet Arcole

Message par Guinevere le Mer 18 Avr 2007 - 21:10

Mon cher pverro

Vous me considérez comme une intellectuelle idéaliste, soit, j'accepte ces épithètes car à mes yeux ce ne sont pas des insultes. J'ai une formation intellectuelle et, je crois, un certain idéal. C'est une des choses dans ma vie dont je ne rougis pas.
Mais je voudrais quand même vous dire que ce n'est pas par idéalisme que je rejetais l'idée d'une étude de marché mais parce que je travaille, figurez vous, justement dans ce secteur dont je connais les limites et les domaines de validité.
La question, c'est de savoir quel est le but ? Si c'est de faire de l'argent, une radio est le dernier domaine dans lequel j'investirais. Si c'est de diffuser des idées, alors une étude de marché qui, par essence, ne travaille que dans le court terme pourrait aller à l'encontre du but poursuivi à long terme.
Mais je devais aller au travail et je n'avais pas le temps de développer.

Guinevere
Pilier du forum

Nombre de messages : 795
Age : 69
Localisation : Au royaume arthurien
Réputation : 9
Date d'inscription : 20/02/2007

http://reflexsurtempscourants.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet Arcole

Message par pverro le Mer 18 Avr 2007 - 22:04

Guinevere a écrit:Mon cher pverro

Vous me considérez comme une intellectuelle idéaliste, soit, j'accepte ces épithètes car à mes yeux ce ne sont pas des insultes. J'ai une formation intellectuelle et, je crois, un certain idéal. C'est une des choses dans ma vie dont je ne rougis pas.
Mais je voudrais quand même vous dire que ce n'est pas par idéalisme que je rejetais l'idée d'une étude de marché mais parce que je travaille, figurez vous, justement dans ce secteur dont je connais les limites et les domaines de validité.
La question, c'est de savoir quel est le but ? Si c'est de faire de l'argent, une radio est le dernier domaine dans lequel j'investirais. Si c'est de diffuser des idées, alors une étude de marché qui, par essence, ne travaille que dans le court terme pourrait aller à l'encontre du but poursuivi à long terme.
Mais je devais aller au travail et je n'avais pas le temps de développer.
Ma chère Guinevere,

Voilà un point de vue intéressant car j'ai été un gros utilisateur d'études de marché, dont je connais effectivement les limites. Il est vrai que l'horizon du court terme y est prédominant mais notre société ne développe-t-elle pas de plus en plus ses actions dans le cadre du court terme, voire de l'ultra court terme ?. Et pourquoi cette idée de ne pas gagner de l'argent, meme en se cantonnant au politico-culturel. J'affirme qu'avec un savoir-faire relationnel subtil, une image de marque originale, une communication travaillée on peut intéresser des détenteurs de richesses au développement d'une radio élitiste.

Moi aussi je dois arrêter là mes élucubrations, je dois rédiger un rapport pour demain.

Sincères salutations

pverro
Habitué

Nombre de messages : 117
Réputation : 0
Date d'inscription : 02/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet Arcole

Message par Victor le chacal le Jeu 19 Avr 2007 - 0:00

fromentin a écrit:A propos d'horloge: qui entend parler du club du même métal , qui connaît la dernière publication ( rien depuis 10 ans) ?Quant à la Voix des Français elle est étouffée :voilà le sort qui guette RC.L'enfant gâté de Versailles casse toujours ses jouets,cela suffit ,qu'attendent donc les patrons d'émissions pour le dire?
Très cher,

Je suis ravi de ces allusions. J'avais eu l'occasion sur un antique forum de me gausser des polycopiés miteux dont on ne voudrait pas même à la fac de Tolbiac, produits par VDFR95 (naguère association en pointe sur le sujet que l'on sait) depuis le puputch du Quinquin de 2001, .
Je suis toujours à la recherche de cette émissions de F. de Sainte-Marie durant laquelle le coucou de l'horloge est presque gêné d'avouer qu'il est devenu le président tant le méfait est compromettant.
La réplique de Blanchot (ex-Président fondateur usurpé par le parvenu parano de Versailles) sur la même RC quinze jours plus tard valait également son pesant d'or.
Quant au CDH ce n'est plus guère qu'un rotary pour retraités oisifs qui ne saurait nuire au système.
D'où ma thèse parfois combattue même ici que ce Monsieur n'est qu'un valet du système auquel il doit tout.

BAv.

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet Arcole

Message par pverro le Jeu 19 Avr 2007 - 7:29

Victor le banni a écrit:
... Quinquin, ... ce monsieur n'est qu'un valet du système auquel il doit tout...

Bravissimo !
Mais il est loin d'etre seul, voire la presque totalité des candidats à la Magistrature suprême et une grande partie de leurs laquais ...

pverro
Habitué

Nombre de messages : 117
Réputation : 0
Date d'inscription : 02/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le projet Arcole

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:55


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum