Dutourd... de cochon.

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dutourd... de cochon.

Message par Courtoisrazzo le Dim 6 Mai 2007 - 2:04

Sale temps pour l'Endive.
Même si la pluie fait pousser les tubercules, la douche froide n'aide pas les courges à prospérer...
On peut officiellement l'annoncer (avec son autorisation) : Jeannot-la-peste du Bon Beurre, le vieux Monsieur et grand homme vert indigne du Quai Conti, lassé d'avoir à se faire couper la chique, chaque Lundi, par le tenancier de la baraque à frites muratesque, devenue la base des soucoupes beketchiennes, et la planète des Singes des derniers OVNIS politiques en voie de naufrage dans le trou noir électoral, a envoyé, Jeudi dernier, à Quinquin sa fort courtoise lettre de démission.
Donc : plus de ces "quarts d'heure" que le brillant ex chroniqueur-éditorialiste de France Soir avait consenti, par amitié pour J. Ferré (RIP), à alimenter de sa verve.
Dutourd aurait, paraît-il, justifié sa lassitude d'avoir à continuer à se commettre hebdomadairement dans le cirque du Zavata de l'Horloge par ces mots : "Au prix de l'emmerdement que c'est devenu pour moi, que ce ne soit pas payé, en plus, ne fût-ce même que de respect, - c'en est devenu trop."
Lundi 7 sera donc un jour fatal, à marquer d'un caillou noir, pour le Fruit mûr (en train de tomber) du Potager du Roy : nomination de Monique pour éplucher ses comptes, victoire (plus que probable) de sa bête noire "vilain caca-pas-beau" Sarko, et absence de la prestigieuse caution académique du Jeannot...
Mais, comme il en a l'habitude, il nous expliquera, sans doute, ainsi que dans sa dernière circulaire de propagande en date, "qu'il ne s'est rien passé", et "qu'il avait tout calculé et prévu".

Courtoisrazzo
Pilier du forum

Nombre de messages : 797
Réputation : 9
Date d'inscription : 24/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dutourd... de cochon.

Message par Victor le chacal le Dim 6 Mai 2007 - 2:15

Bravi!

Mon cher, c'est exquis! Mais quelle joie!
Que va nous sortir l'usurpateur cette fois, qui n'en est jamais qu'à vingt références à JF(RIP) par émission pour justifier l'absence de l'estimé Dutourd dans son émission"créée par Jean Ferré qui nous a quitté en le 10 octobre 2006"? Je vous le demande.

Encore bravo pour cette exclu.

Le FL, le forum qui vous donne l'info qu'il vous faut produira la lettre en question dans les prochains jours. (Merci à Quinquin de nous l'envoyer s'il nous lit).

Stay tuned comme dirait Saint-Bob.

Bav

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dutourd... de cochon.

Message par Victor le chacal le Dim 6 Mai 2007 - 2:22

Ah c'est sûr, il est bien perpétué l'héritage!

Monique, sors le Quinquin, STP! Il nous fatigue ironic

Bat.


Dernière édition par le Dim 6 Mai 2007 - 2:31, édité 1 fois

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dutourd... de cochon.

Message par Victor le chacal le Dim 6 Mai 2007 - 2:29

Ont quitté volontairement la radio de la méduse hdliste à ce jour :

1. L'estimé JGM (de l'OFFICINE)
2. Notre F.F. Y. Urrien pascontent
3. L'immortel J. Dutourd colere

Gloire à eux.

La liste pourrait s'allonger dans les prochains jours Wink

Les lecteurs du FL seront les premiers informés.

Bav.


Dernière édition par le Jeu 17 Mai 2007 - 19:18, édité 2 fois

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dutourd... de cochon.

Message par JUDEX le Dim 6 Mai 2007 - 2:47

Victor le banni a écrit:Ont quitté volontairement la radio de la méduse hdliste à ce jour :

1. L'estimé JGM (de l'OFFICINE)
2. Notre F.F. Y. Urrien
3. L'immortel J. Dutourd

Gloire à eux.

La liste pourrait s'allonger dans les prochains jours Wink

Bav.

Comme on ne peut soupçonner Urrien (cf : sa délirante lettre d'allégeance sous cocaïne des lendemains immédiats du 12 Novembre, adressée à Quinquin "Grand Architecte"), ni Dutourd, d'être, de près, ou de loin, liés aux chacals et "sycophantes" de l'OFFICINE, leurs libres désistements feront-ils enfin réfléchir les factieux les plus obtus et endoctrinés, sur la vraie raison de la débandade de R.C., qui n'est pas l'acte d'une "main occulte" chère à la paranoïa du complot beketchienne, mais la conséquence de la SEULE monstrueuse et psychotique bêtise mégalomaniaco-répressive du Lesquen?

JUDEX
Pilier du forum

Nombre de messages : 667
Réputation : 9
Date d'inscription : 10/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dutourd... de cochon.

Message par camaret le Dim 6 Mai 2007 - 5:03

Oui mais...comme dirait Giscard en ce jour d'elections,
pourquoi Jean Ferre avait-il confie a ce monstre megalomaniaque, cumulant
une betise stupefiante a des comportements de degenere mental et neanmoins
capable d'etre hautement sournois et nuisible a son prochain (c'est bien ca, non ?) :

-en premier lieu, une emission d'une heure trente, un jeudi sur trois;

-deuxiemement, une eminente place au sein de RC: " nous comptons beaucoup sur vous..."
(n'empeche qu'il l'a dit, le 31 Juillet 2006 etc, etc...) qui valait intronisation, on peut toujours
pinailler et ratiociner, ca s'est passe comme ca...
et les chers amis de trente ans, alors, il n'y a meme pas songe ?

voulez-vous dire que Jean Ferre etait totalement incapable de jugement, deux ans deja
avant qu'il ne chutat malencontreusement dans l'escalier, s'etant pris les pieds
dans ses savates d'interieur, d'apres la version officielle " a chaud ",
servie a l'antenne, ce qui lui obscurcit definitivement l'esprit ?

Victor me menace tout le temps de me coller sous le nez du Sphinx,
je ne plaisanterai plus du tout - parait-il - mais moi aussi, j'ai le droit de vous poser
quelques questions parce que votre version est un peu manicheenne sur les bords...

votre Camaret, qui ne s'arrange pas et a l'humour pitoyable,
d'apres la grenouille...

P.S. en tout cas, la Nuit des Longs Couteaux, c'etait de la rigolade,
a cote de ce qui se prepare sur le F.L., c'est du joli !
J'entends d'ici les chiens de sang s'agiter...

camaret
Lobotomisé hdliste

Nombre de messages : 91
Localisation : delocalise dans la capitale
Réputation : 3
Date d'inscription : 04/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dutourd... de cochon.

Message par Averell le Dim 6 Mai 2007 - 5:40

Courtoisrazzo a écrit:Sale temps pour l'Endive. Il nous expliquera, sans doute, ainsi que dans sa dernière circulaire de propagande en date, "qu'il ne s'est rien passé", et "qu'il avait tout calculé et prévu".

Au printemps 1940 les "brillants polytechniciens" de l'État-Major avaient une formule très convaincante : "l'Armée se replie sur des positions préparées à l'avance".

Circulez, espèce de Courtoirazzo, il n'y a rien à voir! Je vais vous apprendre, moi, les formes extérieures du respect! Même votre avatar nous prouve que vous n'avez pas voté Villiers! D'ailleurs êtes-vous seulement électeur à Versailles?

Averell
Régulier

Nombre de messages : 346
Age : 35
Réputation : 15
Date d'inscription : 07/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dutourd... de cochon.

Message par Rantanplan le Dim 6 Mai 2007 - 8:03

voulez-vous dire que Jean Ferre etait totalement incapable de jugement
Ceux qui sont incapables de jugement, ce sont ceux qui interprètent comme le "choix d'un successeur" le fait de reconnaître à HdL les capacités limitées qui étaient les siennes.

À voir Jean Ferré dupe des mensonges de Vladimir Volkoff, on n'était certes pas disposé à le croire infaillible ; mais dans les domaines qui étaient les siens, la radio et la direction d'équipe, on ne peut pas croire qu'il était aveugle à l'incompétence de HdL, puisque celle-ci était évidente a priori pour n'importe qui d'autre.

La phrase sibylline de Jean Ferré lors de sa dernière émission se référait donc à ses capacités supposées — c'est un vrai théoricien de la société, on pouvait le prendre pour un bon administrateur — et n'allait pas au-delà.
Jean Ferré n'a pas prévu que HdL en subvertirait l'interprétation pour se présenter comme "le successeur désigné" faux témoignage à l'appui, de même qu'il a subverti les statuts de l'association à l'aide de "décisions" irrégulières.
la Nuit des Longs Couteaux, c'etait de la rigolade,
a cote de ce qui se prepare sur le F.L.
Encore une fois, on assiste à la projection d'un état d'esprit qui est uniquement celui des partisans de l'Usurpateur, malgré sa négation de l'évidence par affichage officiel.
Peut-on y voir la raison de ce curieux lâcher de factieux auquel nous venons d'assister ?

Rantanplan
Bavard

Nombre de messages : 1307
Réputation : 21
Date d'inscription : 25/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dutourd... de cochon.

Message par pverro le Dim 6 Mai 2007 - 8:23

Monsieur de Faquin du Plaît-il Kassez n'aura que ce qu'il mérite, ainsi aura parlé la Justice divine :

Il avait peur d'un "soviet", il aura un "gauleiter".

Du chasseur il va devenir le chassé ( il va etre dans la ligne de mire de celui qu'il n'aura eu de cesse, imprudemment, de critiquer !)

Il aura été trahi par celui qu'il souhaitait aveuglément servir.

Il ne reste plus aux collaborationnistes impénitents qu'à lui décerner la "Courtoisisque".

pverro
Habitué

Nombre de messages : 117
Réputation : 0
Date d'inscription : 02/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Pour en finir avec la pseudo intronisation de l'énarchon

Message par fromentin le Dim 6 Mai 2007 - 8:57

Une réponse au cher Camaret.Je m'étonne un peu que votre sagacité soit mise à l'épreuve par la supposée preuve de la succession. Je voudrais redire ici ,connaissant bien JF ,que n'importe quel patron présent ce jour là dans le studio eût reçu le même encouragement qui n'engageait pas strictement l'homme qu'était JF,d'une farouche indépendance et sur la réserve même avec ses plus proches. Cela d'ailleurs le dédouane d'un choix peu judicieux, car même affaibli par la maladie , il conservait cette indépendance qui était la sienne et c'est à son honneur. La question, aujourd'hui ne se pose plus, il s'agit de savoir comment les dégâts incommensurables de l'énarchon pourront être réparés et comment ses complices de fait, avocat et autres du CA ont pu se laisser abuser par une superbe qui relève de la psychiatrie.

fromentin
Habitué

Nombre de messages : 180
Réputation : 2
Date d'inscription : 20/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dutourd... de cochon.

Message par Fan de Quinquin 1er le Dim 6 Mai 2007 - 11:15

Je pense que la démission de Dutourd est en fait une ATTAQUE CONTRE RADIO COURTOISIE, menée par des factieux qui ont fait fumer de l'afghan à l'académicien abusé.

Je décerne pour ma part le prix BAUDET à l'endive pour sa formidable gestion des hommes, malgré les intrigues d'ENNEMIS de la radio.

Fan de Quinquin 1er
Intermittent du spectacle

Nombre de messages : 134
Réputation : 0
Date d'inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dutourd... de cochon.

Message par Victor le chacal le Dim 6 Mai 2007 - 11:16

bras

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dutourd... de cochon.

Message par pverro le Dim 6 Mai 2007 - 11:19

Fan de Quinquin 1er a écrit:Je pense que la démission de Dutourd est en fait une ATTAQUE CONTRE RADIO COURTOISIE, menée par des factieux qui ont fait fumer de l'afghan à l'académicien abusé.

Je décerne pour ma part le prix BAUDET à l'endive pour sa formidable gestion des hommes, malgré les intrigues d'ENNEMIS de la radio.

En réalité c'est le Dutourd de force du Lèsepasqu'un !

pverro
Habitué

Nombre de messages : 117
Réputation : 0
Date d'inscription : 02/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dutourd... de cochon.

Message par Lansquenet le Dim 6 Mai 2007 - 11:21

Quelle merveilleuse nouvelle ! Enfin, on n'aura plus à supporter les balivernes et autres lieux communs de l'autre Jean qui a sa place réservée aux Grosses Têtes où il excelle… Mais R.-C. n'est pas R.T.L. !!!
J'en suis content, car cela fera quinze minutes en plus pour les sujets traités. Je propose de supprimer, dans quelques mois, le quart d'heure des auditeurs-cotisants qui me lasse depuis très (trop) longtemps. Déjà, au temps du Roi Jean, cela me fatiguait, d'autant qu'il sélectionnait déjà les lettres, préférant les louanges aux critiques…
Bien, sur ce, je vous quitte. Je pars en voyage, mais je n'ai pas encore choisi la destination : Caracas, Moscou, Téhéran ou Pyongyang. A + !

Lansquenet
Régulier

Nombre de messages : 206
Localisation : Eurosibérie
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dutourd... de cochon.

Message par pverro le Dim 6 Mai 2007 - 11:29

Au Lansquenet :

Vous faites partie de ceux qui justifient tout et tout le temps !
Sachez que Monsieur jean Dutourd aurait certainement été plus brillant si la formule eut été renouvelée et si les interlocuteurs (ou trices) avaient été plus professionnels(les).

pverro
Habitué

Nombre de messages : 117
Réputation : 0
Date d'inscription : 02/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dutourd... de cochon.

Message par Le Vengeur le Dim 6 Mai 2007 - 12:24

Pourquoi Dutourd a t-il attendu le prononcé du jugement de référé ?
Espérons qu'il s'agisse seulement d'un hasard.

Pverro a raison, Dutourd valait selon ses interlocuteurs.
Et ces quinze minutes apportaient auditoire et prestige à Courtoisie.
Les personnes qui n'aiment pas Dutourd doivent accepter cette réalité.
Même Rantanplan qui a la critique acerbe.


Dernière édition par le Ven 11 Mai 2007 - 12:57, édité 2 fois

Le Vengeur
Régulier

Nombre de messages : 418
Localisation : Londres
Réputation : 9
Date d'inscription : 16/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dutourd... de cochon.

Message par Guinevere le Dim 6 Mai 2007 - 12:39

Il y avait une réelle amitié entre Dutourd et Ferré.
Mais on sentait, à sa voix, qu'il supportait de plus en plus mal depuis la mort de Ferré ce quart d'heure et surtout les interruptions de ce qu'il avait mis au point avec Paucard ou Paoli. Une émission de radio, même en direct et au téléphone, ça se prépare.
Je ne sais pas quelle est la goutte qui a fait déborder le vase, mais je ne pense pas que ce soit le référé.

Guinevere
Pilier du forum

Nombre de messages : 795
Age : 69
Localisation : Au royaume arthurien
Réputation : 9
Date d'inscription : 20/02/2007

http://reflexsurtempscourants.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dutourd... de cochon.

Message par Courtoisrazzo le Dim 6 Mai 2007 - 17:00

De source mieux que bien informée, la décision de Dutourd était prise, depuis quelques semaines, et son impatience, devant l'arrogante nullité et la discourtoisie méprisante de l'Endive, mijotait depuis le mois de Novembre, où il avait fort peu apprécié ce que ses amis Jean des Cars, Dominique Paoli, Alain Paucard et quelques autres, patrons d'émission ou invités, lui avaient rapporté du déroulement du déjeuner du 12.
Il avait surtout peu aimé que, ce fameux jour, la Grande Gidouille Totalitaire de Versailles, eût traité les uns et les autres avec autant d'insolente grossiéreté : envoyant paître Jean des Cars qui, rappelons-le, partit furieux, jurant bien haut de "ne plus remettre les pieds à R.C.", désobligeant D. Paoli (qui, lors de la pantalonnade d'AG improvisée entre la poire et le fromage, réclamait la voix au chapitre des 60 patrons dans la direction de la Radio), et l'envoyant promener, quasi comme on fait taire la boniche qui exige ses arriérés de gages, refusant, enfin, à un Paucard fulminant d'indignation, le droit de s'exprimer au micro, etc., etc.
Le cher Dutourd, en tant que Lauréat du Prix annuel instauré par son ami J. Ferré (RIP), s'était félicité, aussi, grandement de la réaction de J-L Daudet, interdisant à Quinquin de continuer à compromettre le nom de ses ancêtres dans sa baraque villiéro-frontiste en perdition.
Enfin (et que ceci fasse réfléchir ceux qui, célébrant le "modèle économique" indigne de R.C., croient encore qu'on peut faire bosser "tous les talents" à l'oeil, pour la seule gloire de "servir la cause"...) l'auteur du Bon Beurre commençait à se dire que, pour le boulot et la prestation fournis tous les Lundis, le beurre, justement, qu'ils ajoutaient à ses épinards lui semblait aussi scandaleusement inexistant qu'une idée de génie dans une cervelle d'Enarque. Sur ce "point délicat", Dutourd aurait d'ailleurs résumé son amertume en faisant valoir "qu'au moins, sur RTL, on le rémunérait pour dire des c...ies, tandis que sur R.C., il n'était même pas payé pour être obligé d'en entendre, et d'y répondre..."
Tout était prêt, donc, afin que la décision ultime de l'Immortel en courroux tombât... Ce qui est fait.
Résultat : privé de la prestigieuse caution de l'Oncle Jean retiré sous sa tente, le LJ d'Ubu-Quinquin devra désormais compter avec un bien
mauvais quart d'heure de silence académique, s'ajoutant à 165 minutes d'ennui déjà mortel...

Courtoisrazzo
Pilier du forum

Nombre de messages : 797
Réputation : 9
Date d'inscription : 24/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dutourd... de cochon.

Message par camaret le Dim 6 Mai 2007 - 19:48

Dutourd tirant sur une ambulance, ca ne ressemble pas du tout a ce tres grand Monsieur:
je l'eusse plutot imagine... tirer insolemment sa reverence au Quinquin, si ce dernier etait
en pleine gloire et tout puissant et non attaque de tout cote, comme a la curee...

Desole, Messieurs! si l'on imprime une legere secousse a votre kaleidoscope.
toute votre perspective se derobe et votre belle construction prend du gite:
Jean Dutourd, fut-il Immortel, n'en est pas moins raisonnable: il y a un temps pour tout
et il a eu l'elegance de poursuivre son quart d'heure du lundi, quelques mois apres la mort
de Jean Ferre, pour ENCOURAGER la nouvelle et valeureuse equipe qui se decarcasse
et vous verrez qu'il lachera peut-etre bientot egalement " Les Grosses Tetes "
pour prendre un peu plus de temps, pour lui-meme et c'est justice !
vous avez quand meme une curieuse propension a la genuflexion,
devant la 4e. age...vous voudriez les faire trimer jusqu'a leurs dernieres
forces, les privant d'une retraite bien meritee...

j'irai meme plus loin, il devait songer deja a cette sortie qu'il a du retarder,
a cause de la mort de son vieil ami et en dernier temoignage posthume de son affection:
comme l'ecrit tres justement Lansquenet, ca tombe bien, du cote auditeur ...ouf !
on etait un peu sature aussi d'autant qu'on ne comprenait qu' a peu pres une phrase sur trois
et une sur deux d' Alain P. , ils n'y etaient pour rien, quelle tres mauvaise retransmission telephonique...

Quant a Monsieur des Cars, vous savez bien les susceptibilites du Bottin Mondain,
cela n'enleve rien a son talent...

Allez ! ne trepignez pas d'indignation (encore ce foutu Breton, decervele du bulbe et etroit de plafond,
comme dirait notre cher Victor...encore au bistrot le Victor, ce soir),
vous allez avoir toute une soiree devant vous, pour exulter de joie devant votre Nicolas cheri,

n'oubliez pas de lui faire savoir que vous comptez bien sur lui, pour faire appliquer les Directives
Europeennes qui ABOLISSENT LE MONOPOLE DE LA SECURITE SOCIALE, n'est-ce pas cher P.A. B. ?
Courage, encore quelques (dizaines) d'annees d'effort mais vous etes
sur la bonne voie, c'est sur, avec Nico....

a plus tard, les amis, si vous le voulez bien,


Dernière édition par le Lun 7 Mai 2007 - 1:46, édité 2 fois

camaret
Lobotomisé hdliste

Nombre de messages : 91
Localisation : delocalise dans la capitale
Réputation : 3
Date d'inscription : 04/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dutourd... de cochon.

Message par Victor le chacal le Dim 6 Mai 2007 - 22:30

On sent le dépit et l'amertume chez ce factieux.

Ce Monsieur ne comprendra jamais rien et a décidé de passer sa journée à mentir.

Comme il n'a guère de courage il se défoule là où c'est permis.

Là où il y a un risque on ne l'entend guère.

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dutourd... de cochon.

Message par Rantanplan le Dim 6 Mai 2007 - 23:26

Oui, c'est pâteux et invraisemblable en plus d'être gnangnan ; quand on n'a rien à dire on se tait. Et pour ce qui est d'épancher son humeur, pourquoi pas chez les factieux d'en face ? À moins que même des jérémiades vaseuses ne soient déjà trop subversives pour P'yongyang…
Les personnes qui n'aiment pas Dutourd doivent accepter cette réalité. Même Rantanplan qui a la critique acerbe.
Et moi qui croyais n'en avoir dit que du bien, de Jean Dutourd. scratch


Dernière édition par le Lun 7 Mai 2007 - 3:23, édité 2 fois

Rantanplan
Bavard

Nombre de messages : 1307
Réputation : 21
Date d'inscription : 25/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dutourd... de cochon.

Message par JUDEX le Lun 7 Mai 2007 - 0:47

Tiens! Revoilou le décervelé du dolmen, lou ravi du biniou, l'avaleur de menhirs petitgaulois plus gros que sa bouche et que son ventre!...

Joie : on va rire!

En l'absence de Jean Dutourd (définitivement indisponible au 95.6), et comme tant de factieuse naïveté mérite au moins les palmes, on va lui faire une petite explication de texte académique, à ce valet breton de l'Endive, qu'on n'appellera plus, donc, désormais (si les vénérables F.F. Chacals de l'Officine sont d'accord), que : Camaret, la sous-endive "Breizhée". ironic
camaret a écrit:
Dutourd tirant sur une ambulance, ca ne ressemble pas du tout a ce tres grand Monsieur:
je l'eusse plutot imagine... tirer insolemment sa reverence au Quinquin, si ce dernier etait
en pleine gloire et tout puissant et non attaque de tout cote, comme a la curee...
Ignore-t-il, l'énucléé du bulbe sous son chapeau rond, qu'un des mots d'ordre du Très-Puissant Club des Ronchons, dont Jean Dutourd est Président d'Honneur, est : "Pas de pitié pour les c...s" ? Notre Immortel n'a fait qu'en réaliser l'application, vis à vis de l'insupportable Quinquin.
camaret a écrit:Desoles, Messieurs, si l'on imprime une legere secousse a votre kaleidoscope.
toute votre perspective se derobe et votre belle construction prend du gite:
Jean Dutourd, fut-il Immortel, n'en est pas moins raisonnable: il y a un temps pour tout
et il a eu l'elegance de poursuivre son quart d'heure du lundi, quelques mois apres la mort
de Jean Ferre, pour ENCOURAGER la nouvelle et valeureuse equipe qui se decarcasse
Non : c'est parce que Paoli et Paucard ont insisté, pour vaincre les préventions qu'il nourrissait, dès le début, envers l'inculture prétentieuse de l'Endive, que Dutourd a consenti à continuer d'assurer son "quart d'heure" du Lundi dans le potager pour soupe aux choux de l'Endive.
camaret a écrit:et vous verrez qu'il lachera peut-etre bientot egalement " Les Grosses Tetes "
pour prendre un peu plus de temps, pour lui-meme et c'est justice !
vous avez quand meme une curieuse propension a la genuflexion,
devant la 4e. age...vous voudriez les faire trimer jusqu'a leurs dernieres
forces, les privant d'une retraite bien meritee...
Le talent (ni le Génie) ne prennent jamais leur retraite qu'avec la mort. Ce ne sont pas là des "états de service" de fonctionnaire affilié à la stalinienne S.S., fleuron du "modèle français" d'assistance publique déficitaire organisée...

Dutourd, quittant RTL? Il vous en a fait part en privé? Si vous êtes dans la confidence, n'hésitez pas à poster l'exclu du scoupe chez nous. Si c'est juste pour essaimer de la rumeur de Café du Commerce ou d' "Estaminet Courtois", vous avez à dispo la rubrique appropriée chez nos amis les Fruits d'en face.

Tant que ça paiera à RTL, Dutourd y restera. Cessez de croire que les écrivains sont juste là pour pondre des livres et crever de faim. Dutourd vit de sa plume. Il va, et s'attache là, où on rémunère son talent à sa valeur. Point. Tant pis si ça vous chagrine, ou brise vos pubères illusions romantiques sur le désintéressement "vertueux" du monde des Lettres.
camaret a écrit:j'irai meme plus loin, il devait songer deja a cette sortie qu'il a du retarder,
a cause de la mort de son vieil ami et en dernier temoignage posthume de son affection:
Mais vous êtes vraiment dans le secret des vieux, mon cher!
camaret a écrit:comme l'ecrit tres justement Lansquenet, ca tombe bien, du cote auditeur ...ouf !
on etait un peu sature aussi d'autant qu'on ne comprenait qu' a peu pres une phrase sur trois
et une sur deux d' Alain P. , ils n'y etaient pour rien,
Surtout quand l'Endive se croyait obligé de couper une phrase sur deux de ses interlocuteurs, pour ramener sa triste fraise et sa pitoyable "science"...
camaret a écrit:quelle tres mauvaise retransmission telephonique...
Malgré le matériel "dernier cri" (d'agonie) dont "bénéficie RC", et dont se vante la surréaliste dernière "note de service interne" en date du trésorier du CDARS, inspirée par Quinquin?
camaret a écrit:Quant a Monsieur des Cars, vous savez bien les susceptibilites du Bottin Mondain,
cela n'enleve rien a son talent...
N'empêche, très cher, que les ex-cotisants de R.C. à plus de 500 Euros la contribution étaient davantage issus du lectorat du "Figaro" et des abonnés au Bottin Mondain, que des colleurs d'affiche du F.N., ou des "3000" (puisqu'il le dit) fidèles couillons affidés du LJFC qui croient encore aux OVNIS et aux crimes rituels des Juifs.
camaret a écrit:Allez ! ne trepignez pas d'indignation (encore ce foutu Breton, decervele du bulbe et etroit de plafond,
C'est vous qui l'avez dit!
camaret a écrit:comme dirait notre cher Victor...encore au bistrot le Victor, ce soir),
Et ta soeur? Il fait ce qu'il veut, non?
camaret a écrit:vous allez avoir toute une soiree devant vous, pour exulter de joie devant votre Nicolas cheri,
Croyez que nous compatissons sincèrement aux 2% non-remboursés par la Sécu des derniers nazional-souverainistes Jacobins, qui croient encore qu'il y a une différence entre Pierre Laval et Maximilien Robespierre!
camaret a écrit:n'oubliez pas de lui faire savoir que vous comptez bien sur lui, pour faire appliquer les Directives
Europeennes qui ABOLISSENT LE MONOPOLE DE LA SECURITE SOCIALE, n'est-ce pas cher P.A. B. ?
Courage, encore quelques (dizaines) d'annees d'effort mais vous etes
sur la bonne voie, c'est sur, avec Nico....
Mon cher, les Libertariens que nous sommes sont (comme l'eût dit notre Frère Nietzsche), au-delà, à huit-mille pieds au-dessus de cet "humain, trop humain" qui nous casse les urnes... Mais nous comprenons que vous compatissiez à la rancoeur et à l'embarras où la victoire du petit Nicolas met d'ores et déjà (et en plus du reste!) votre Maître Quinquin.
camaret a écrit:a plus tard, les amis, si vous le voulez bien,
Bon vent!
A la prochaine escale du morutier, redescendez-donc à terre! ironic ironic


Dernière édition par le Lun 7 Mai 2007 - 1:06, édité 4 fois

JUDEX
Pilier du forum

Nombre de messages : 667
Réputation : 9
Date d'inscription : 10/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dutourd... de cochon.

Message par Rantanplan le Lun 7 Mai 2007 - 0:52

C'est bien d'avoir affaire à de vrais experts content
Le Forum Libéré c'est le forum qui vous donne l'information qu'il vous faut.


Dernière édition par le Lun 7 Mai 2007 - 3:24, édité 2 fois

Rantanplan
Bavard

Nombre de messages : 1307
Réputation : 21
Date d'inscription : 25/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dutourd... de cochon.

Message par camaret le Lun 7 Mai 2007 - 2:05

Cher Rantanplan: 590 messages au compteur: pour dire quoi, au juste ???

Cher Judex: " la sous-endive breizhee ": vous me faites trop d'honneur, j'en rougis de confusion: si le Patron tombe la-dessus, qu'est-ce que je vais lui raconter ? Il va commencer a me soupconner de vouloir lui piquer son grade...

Et au cher Victor. bonsoir Victor, vous n'avez pas l'air tres en forme ce soir, on dirait que vous avez passe votre porte-plume a Judex (aurais-je penetre sans le savoir dans un vrai theatre d'ombres ?);

en fait, je me " defoule " chez vous, parce que l'ambiance est sympa et que je me fais un devoir de vous secouer un peu les puces (sans vilaines intentions) pour votre propre bien, et oui...
ne me regardez pas comme ca, la vie est tres compliquee, vous le savez bien...

Laughing contentmauve Laughing

P.S. pour votre gouverne, je n'ai pas suivi, hier Dimanche, la consigne du Patron mais...ne lui dites rien; a plus tard;

camaret
Lobotomisé hdliste

Nombre de messages : 91
Localisation : delocalise dans la capitale
Réputation : 3
Date d'inscription : 04/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dutourd... de cochon.

Message par Truman Compote le Lun 7 Mai 2007 - 2:46

Hi, guys!

Mister Camaret says (for one time) right.
camaret a écrit:en fait, je me " defoule " chez vous, parce que l'ambiance est sympa
Sure, it is!
C'est plus sexy chez nous qu'en face, entre :
- les "bonnes adresses de Bonne Maman" au pays de la pasta al "Dante" (le dernier cercle de l'Enfer : celui de l'ennui en voyage avec une pimbêche catho-tradi coinssduc!) affraid
- la clochemerlesque recension des "plus beaux clochers de notre France éternelle" (dans le genre : documentaire des années 40 du "Service de la Propagande de la Révolution Nationale"!)
D'ailleurs, dans cette dernière rubrique, manquent (it's a shame, and a pity!) les photos des plus belles cloches : le PG et les membres du dernier carré des habitués de son camp scout en déconfiture.

Cheers!

Truman Compote
Intervenant

Nombre de messages : 44
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dutourd... de cochon.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum