Pour rafraîchir la mémoire de quelques-uns

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour rafraîchir la mémoire de quelques-uns

Message par JG Malliarakis le Mar 12 Juin 2007 - 15:33

Pour rafraîchir la mémoire de quelques uns et éclairer la lanterne de ceux qui se posent des questions...

Je me permettrai, dans les jours qui viennent, de poster sur ce libre forum
(un par jour) les documents de travail des réunions au cours desquelles nous avons cherché à sauvegarder l'œuvre de Jean Ferré. Je précise que tous ces compte-rendus ont été, à l'époque, transmis par moi à Jean Ferré et à tous les participants, qui en ont approuvé le contenu.

Réunion du 18 janvier 2006


1. Libellé de l'invitation

à l'initiative de
Anne Brassié – Claude Reichman – Olivier Pichon - JG Malliarakis – Didier Roy
vous êtes cordialement convié à un pot dinatoire amical
entre responsables d'émission et amis actifs de Radio Courtoisie,
à la liberté et l'avenir de laquelle nous sommes tous fidèlement attachés
Le Mercredi 18 janvier à partir de 20 h 30

2. Compte rendu Réunion des Responsables d'Émission et Bénévoles Actifs de Radio Courtoisie du 18 janvier 2006

Rappel des épisodes précédents

- au départ de nos réunions : plusieurs entretiens notamment entre Anne Brassié, Jean-Luc de Carbuccia, Jean-Gilles Malliarakis, Olivier Pichon, Claude Reichman, Didier Roy et Philippe Varlet. Chacun se faisant l'écho de préoccupations diverses, exprimées, soit par d'autres responsables d'émission, soit par des auditeurs, soit par divers bénévoles actifs.
- le 22 novembre une première réunion de "prise de contact" de 14 personnes responsables d'émission + bénévoles actifs, a été aimablement accueillie chez Anne Brassié à Versailles
- nous en avons tous conclu au caractère à la fois sympathique et nécessaire ("c'est forcément utile puisque c'est joli") de telles rencontres.
- tout en exprimant des avis (éventuellement, parfois) contrastés, chacun est arrivé à un certain nombre de constatations et conclusions communes :
1. attachement unanime à la Radio, à sa formule – telle que définie dès le départ par Jean Ferré, à son indépendance et à la liberté de chacun des responsables d'émission.
2. désir de plus fréquentes rencontres entre amis et responsables
3. désir d'être rassurés par une plus grande lisibilité administrative
4. désir d'explorer librement les perspectives d'avenir susceptibles d'être exploitées par notre radio.
NB - le souhait unanime de faire en sorte que Jean Ferré puisse, à une prochaine occasion, se joindre à nous suppose qu'une réunion soit fixée un samedi.

Prochaines réunions :
Dates à fixer en Avril ? Juin ? Septembre ? Novembre ?
Quelques propositions en écho à ces préoccupations communes

Pistes de réflexions ATTENTION : il ne s'agit pas de s'étendre ce soir sur chacune de ces questions mais de confier à certains amis présents le soin de susciter une réflexion, une "commission" et de pour voir nous faire part de leurs premières conclusions dès avril.
- se mettre d'accord sur la méthode de ces pistes de réflexion :
"Mieux vaut allumer une douzaine de chandelles que de maudire l'obscurité"
- ne compromettre en rien l'existant.

- ARTISTIQUES ET ÉDITORIALES : suggestions d'Anne Brassié sur le théâtre, la musique, etc...
- TECHNOLOGIQUES : que nous permettent d'envisager vraiment internet ? le satellite ? la liaison TPS ? la TNT ? les ondes moyennes ?
- INCIDENCE DE LA SITUATION POLITIQUE du point de vue de la Radio (toutes les droites...), de son existence, de son indépendance absolue, de la liberté de chacune de nos émissions
- LA STRUCTURE ET SES RESSOURCES audit de la situation statutaire confié à Henry de Lesquen (*). Que pouvons-nous faire pour encourager un meilleur flux de cotisations, etc. Nouvelles ressources ?
- RECRUTEMENT de NOUVEAUX BÉNÉVOLES ACTIFS y compris pour certaines tâches nouvelles, ou dont nous déplorons la désuétude (archivages et nouveaux produits, mini-journaux, etc.)

Note
À ma connaissance jamais les conclusions de cet "audit "n'ont été communiquées aux responsables d'émission. Et pour cause.

JG Malliarakis
Régulier

Nombre de messages : 362
Age : 72
Réputation : 4
Date d'inscription : 23/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour rafraîchir la mémoire de quelques-uns

Message par Victor le chacal le Mar 12 Juin 2007 - 15:52

Bravo pour "ce travail de mémoire". Il se pourrait que certains se fassent quelques sueurs froides dans les prochains jours.

Ce sera intéressant au fil des épisodes de voir comment les choses ont tourné (mal).

Encore bravo.

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour rafraîchir la mémoire de quelques-uns

Message par atomicman le Mar 12 Juin 2007 - 15:56

Salaud et révisionniste ! Le chicon versaillais a une toute autre version, bien plus plausible que tes élucubrations torves.

atomicman
Gastéropode

Nombre de messages : 54
Réputation : 0
Date d'inscription : 18/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

l'usurpateur

Message par dzioul le Mar 12 Juin 2007 - 21:44

le fait qu'il ait pu agir aussi facilement pourrait signifier que le fruit était blet
il y a le centralisme parisien pour , selon ce que j'ai compris de son principal admirateur mosellan
pour le reste , nous devons admettre que , les derniers temps , mais les derniers temps remontent à près de vingt ans , l'admirable J F n'assurait plus qu'un maintien , courageux, sans avoir les moyens techniques de l'expansion
Or, avec la toile , il y a

dzioul
Intervenant

Nombre de messages : 40
Réputation : 3
Date d'inscription : 31/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour rafraîchir la mémoire de quelques-uns

Message par Fanchick le Mar 12 Juin 2007 - 22:05

Qui a coupé le sifflet au petit oiseau ?

Chien ou chat ?

Fanchick
Habitué

Nombre de messages : 166
Réputation : 4
Date d'inscription : 11/06/2007

http://www.netvibes.com/blingblog#Radio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour rafraîchir la mémoire de quelques-uns

Message par Grand Architecte du Forum le Mar 12 Juin 2007 - 23:22

Le petit oiseau ne sait pas que l'on commence une phrase avec une majuscule et ne sait pas que l'on met un point à la fin voilà tout.

Et gare aux trolls dans "A propos de l'usurpation".

L'Admin

Grand Architecte du Forum
Régulier

Nombre de messages : 449
Réputation : 5
Date d'inscription : 07/01/2007

http://www.libreforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour rafraîchir la mémoire de quelques-uns

Message par Victor le chacal le Mar 12 Juin 2007 - 23:26

C'est incroyable cela : Quinquin a supposément été nommé en 2005 au CA du CADRS mais n'est pas mentionné dans les destinataires de ces documents de janvier 2006...

Comment se peut-ce?

Ne me dites pas que l'AG du 30 juin 2005 n'a jamais eu lieu ironic

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour rafraîchir la mémoire de quelques-uns

Message par Rantanplan le Mer 13 Juin 2007 - 0:16

Peut-être qu'on vend moins cher des ordinateurs sans majuscules ni ponctuation…

Rantanplan
Bavard

Nombre de messages : 1307
Réputation : 21
Date d'inscription : 25/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour rafraîchir la mémoire de quelques-uns

Message par JG Malliarakis le Mer 13 Juin 2007 - 12:16

Introduction
Comme on l'a vu dans le "post" précédent, le 18 janvier 2006, la question de la survie de Radio Courtoisie ne se résumait
- ni à l'état de santé de Jean Ferré
- ni à celle des "statuts du CDARS".
Cette question était évoquée par Claude Reichman. Et, ce jour-là, un responsable d'émission à la fois récent et (osons-le dire) peu marquant proposait sa compétence supposée de "juriste" pour y répondre. Il se procura de la sorte les statuts du (soi-disant) "CDARS" par l'entremise de Claude Reichman. On connaît maintenant la suite…
Lors de la réunion du 4 mai, on trouvera plus bas ce qui fut dit.
On verra notamment que le "juriste" sera absent le 4 mai pour cause de Conseil municipal à Versailles (on voit ses priorités).
Il ne nous fit part en aucune manière, ni avant ni après, des véritables modifications qui intervinrent entretemps. Celles-ci ne portaient pas sur les "statuts du CDARS", pourtant si peu crédibles, mais sur la composition du Conseil d'administration nominal de cette association. Selon toute vraisemblance il y entra au printemps 2006 et non en 2005 (à moins de nous avoir caché en janvier 2006 qu'il en faisait partie).
Mais, dois-je encore le répéter, ces petites manœuvres me semblent aujourd'hui encore à tout prendre, subalternes par rapport à la dégradation de la situation générale de RC perceptible à l'époque et que nous souhations tous résoudre alors dans la coopération amicale.

Je le répète encore "l'illégitimité" de ce Monsieur me semble secondaire. C'est son incompétence, en revanche, qui me paraît, éclatante, et incurable.

Réunion du 4 mai 2006

1. Libellé de l'invitation
à l'initiative de
Anne Brassié – Claude Reichman – Olivier Pichon - JG Malliarakis – Didier Roy
vous êtes cordialement convié à un pot dinatoire amical
entre responsables d'émission et amis actifs de Radio Courtoisie,
à la liberté et l'avenir de laquelle nous sommes tous fidèlement attachés

2. Compte rendu de la réunion du 4 mai


Paris, le 18 mai 2006

Chers amis

Lors de notre dernière réunion qui s'est tenue chez Anne Brassié le 4 mai, toutes les personnes présentes ont semble-t-il partagé l'impression d'une entente générale et fort sympathique.

Les nouveaux participants ont exprimé leur satisfaction de se retrouver dans un tel cadre amical et détendu qui ne demande qu'à s'institutionnaliser, sans précipitation.

Plusieurs idées pratiques ont été adoptées.

Commençons par celle de notre prochaine réunion.

Elle aura donc lieu sous forme d'un dîner Le lundi 19 juin à 20 heures sur la Péniche Ile de France restaurant Les Flots port de la Rapée.

Roger Saboureau a négocié pour cette occasion avec le restaurateur une formule de dîner buffet, plus souple et plus détendue qu'un dîner assis, le prix du repas étant d'ailleurs moins élevé, il sera de 20 euros par participant, vin compris, à régler sur la péniche au restaurateur.

Une invitation partira le 23 mai. Elle comprendra un plan d'accès.

Or, contrairement aux réunions précédentes placées sous le signe le plus informel possible et où nous avions contacté les uns et les autres sans recourir à une liste complète, il est important désormais, il est même indispensable que tous les responsables d'émissions et les assistants que nous leur connaissons, soient formellement invités pour le 19 juin.

Le contraire serait discourtois.

Également, en cette occasion, nous ferons tout ce qui sera possible pour que Jean Ferré puisse être des nôtres ce jour-là, et nous rejoindre notamment en demandant à l'un d'entre nous de se proposer pour aller le chercher après son émission de ce jour.

Je tiens à préciser, s'il en est besoin, à nouveau que Jean Ferré doit être et a toujours été tenu régulièrement au courant de nos réunions.

Je vous demande donc de bien vouloir m'indiquer le plus rapidement possible
(Je voudrais pouvoir écrire à chacune avant le 23 mai)
toute nouvelle personne à inviter, en me précisant si possible
- son adresse actuelle,
- ses numéros de téléphone et de télécopie,
- son adresse de courriel.

Intentions

Nous rappelons aussi que notre intention est et demeurera exclusivement constructive.
Nous sommes tous attachés à la formule de la radio, reconnaissants et fidèles à son fondateur, et inventeur de cette formule unique.

Charte de la radio

Plusieurs intervenants ont évoqué la nécessité de disposer, pour l'avenir, d'un court document écrit engageant les responsables d'émission, et toutes les personnes participant à la vie de notre radio.

Jean-Luc de Carbuccia a rappelé que le "cahier des charges" remis au CSA peut, et finalement doit en tenir lieu et il en a rappelé les principes essentiels

1. ouverture à toutes les droites au plan politique
2. ouverture à tous les talents au plan culturel
3. respect de la langue française et de la courtoisie
4. caractère associatif et indépendance, refus de toutes ressources publicitaires
5. autonomie des responsables d'émission

(À ma grande honte j'ai pris connaissance, seulement au lendemain de la réunion, de la petite brochure diffusée actuellement et qui donne de grandes précisions sous la signature de Jean Ferré).

Situation de la radio

Comme lors des réunions précédentes, les questions relatives à la situation matérielle et juridique de la radio ont été soulevées.
La question statutaire sur laquelle Claude Reichman avait par le passé souligné sa préoccupation, avait été confiée à Henry de Lesquen. Henry, retenu à un Conseil municipal de Versailles ne pouvait pas être des nôtres le 4 mai.
Il nous a communiqué cependant les avancées importantes accomplies à la suite de son étude et la mise en ordre complète (*), en accord total avec Jean Ferré, de la situation associative.
Claude Reichman a également évoqué la question de la situation immobilière complexe, et préoccupante, pour ne pas dire balzacienne, dans laquelle se trouve le 61 bd Murat.
Cette question, qui n'est pas nouvelle, sera certainement plus difficile à résoudre et toute la matière grise juridique mobilisable semble la bienvenue.
Un petit rapport discret sera fait pour une prochaine réunion.

Gestion des archives et numérisation

Un premier constat : après quelque 20 années de bons et loyaux services, les deux caves de stockages d'archives sonores de Radio Courtoisie et de Lumière 1001 se trouvent submergées par la quantité et il devient impossible de les ranger.

Les responsables d'émissions, "créateurs" de ces années d'archives sonores ne sauraient rester indifférents à la situation et doivent aider la radio, et apporter leur concours aux bénévoles qui se chargent de la reproduction des cassettes (représentés par Rozenn) et du staff technique.

Ceci intervient au moment où, par ailleurs, il devient non moins urgent de numériser ces archives.

Sur ce point nous avons reçu l'accord de principe de Jean Ferré.

Pour ce qui est de la numérisation, il convient de distinguer

1° Les anciennes émissions qui supposent un choix et un travail personnels de chaque responsable d'émission. À chacun d'entre nous de se procurer nos cassettes anciennes, de faire le tri et de numériser – opération lente car elle ne peut se faire qu'en temps réel sur ordinateur.

Ceci serait grandement facilité si nous savions par la radio quelles sont les statistiques de demande de nos émissions afin de savoir lesquelles ont intéressé plus particulièrement les auditeurs, donc par où commencer.

D'autre part, il existe déjà chez certains auditeurs des numérisations : nécessité de les recenser.

2° Parallèlement il conviendra de passer très rapidement à une numérisation systématique des archives d'émissions nouvelles — ou pour être plus précis à un archivage de la numérisation, car celle-ci semble bel et bien exister dès maintenant mais elle ne serait pas conservée au-delà de quelques jours (sous réserve).

Pour ce qui est du stockage des archives, Rozenn Barrou responsable de l'équipe bénévole a rassemblé une documentation qui fait apparaître que pour 115 euros (Nanterre) à 150 euros (Boulogne) par mois il existe des locaux "industriels" permettant un stockage rationnel sur quelques m2, et un accès commode tant pour la Technique que pour l'Équipe bénévole, au total deux ou trois personnes (pas plus) ayant besoin d'utiliser et se proposant de ranger ce local.

Cette dépense étant indispensable, et la somme ne semblant pas considérable, il a été proposé de la faire financer par "l'amicale des responsables d'émissions" (en pratique 5 ou 6 personnes sont d'ores et déjà volontaires). Mais cette idée n'a pas été retenue dans un premier temps, ou plutôt elle n'interviendrait qu'en dernier ressort, la radio étant (heureusement) en mesure, d'après Jacques Besançon trésorier, qui s'y est engagé, de prendre cette dépense en charge.

Boîte à idées

Lors de la réunion de janvier, avait été suggérée l'idée d'un groupe de travail informel chargé d'examiner certaines idées d'extension et de renouvellement des "produits éditoriaux".

Ainsi Anne Brassié a-t-elle rappelé sa suggestion de créer des pièces de théâtre à la radio, Aude de Kerros a évoqué l'idée d'un dialogue institutionnel sur l'art "exclu" des tribunes officielles, d'autres souhaitent une réflexion sur la carence de l'information d'actualité du fait de la disparition de la formule des mini-journaux intégrés aux libres journaux, etc.

Nous ne devons pas nous cacher que chacune de ces suggestions fait débat. Un ami a été jusqu'à suggérer que les questions artistiques devaient passer après l'actualité politique, etc.

Raison de plus pour ouvrir sans autre passion que celle de la radio, et de la Cause, un cadre de discussion sur les idées formulées ou esquissées.

Certes il ne saurait s'agir, en aucun cas, d'une remise en cause globale de la grille mais de réfléchir et aussi de bâtir des propositions constructives, et concrètes, et qui soient effectivement à notre portée.

Amicale

Nous nous sommes séparés décidés à développer ces réunions amicales de responsables d'émission et assistants de Courtoisie, en gros, au rythme de 5 ou 6 par an.

On m'assure que le dépôt d'un sigle associatif serait peut-être à éviter, puisque ce serait en quelque sorte institutionnaliser "l'Amicale des Réacs" ou l'AREAC : anathème et provocation ! Quelle horreur ! Et tout ce beau monde se réunit à Versailles !!!
On ne brûlera donc pas inutilement les étapes.
Amicalement
JG Malliarakis

3. Note

* Évidemment cette "normalisation en accord avec Jean Ferré" avait consisté à faire de lui un des 6 administrateurs et non un "vice président" titre qui n'existe pas dans les statuts.

JG Malliarakis
Régulier

Nombre de messages : 362
Age : 72
Réputation : 4
Date d'inscription : 23/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour rafraîchir la mémoire de quelques-uns

Message par Victor le chacal le Mer 13 Juin 2007 - 13:43

Cher Monsieur,

JG Malliarakis a écrit: Et, ce jour-là, un responsable d'émission à la fois récent et (osons-le dire) peu marquant proposait sa compétence supposée de "juriste" pour y répondre. Il se procura de la sorte les statuts du (soi-disant) "CDARS" par l'entremise de Claude Reichman. On connaît maintenant la suite…
Lors de la réunion du 4 mai, on trouvera plus bas ce qui fut dit.
On verra notamment que le "juriste" sera absent le 4 mai pour cause de Conseil municipal à Versailles (on voit ses priorités).
Il ne nous fit part en aucune manière, ni avant ni après, des véritables modifications qui intervinrent entretemps. Celles-ci ne portaient pas sur les "statuts du CDARS", pourtant si peu crédibles, mais sur la composition du Conseil d'administration nominal de cette association. Selon toute vraisemblance il y entra au printemps 2006 et non en 2005 (à moins de nous avoir caché en janvier 2006 qu'il en faisait partie).
Vous parlez d'une compétence "juridique". On le saurait si les énarques étaient compétents à quoi que ce soit. Tout ce qu'il a su faire c'est faire rédiger un PV bidon remis à la préfecture en mars 2006 sur l'"AG" de juin 2005 par le rusé Varlet évidemment pour faire accroire qu'il était membre du CA.

JG Malliarakis a écrit:Je le répète encore "l'illégitimité" de ce Monsieur me semble secondaire. C'est son incompétence, en revanche, qui me paraît, éclatante, et incurable.
Je ne suis pas sûr d'adhérer à ce point de vue. On sait et vous le rappelez que ce Monsieur a triché pour obtenir une "présidence" qui n'a abusé que les crédules. L'AG de 2005 n'a pas eu lieu. Il n'est juridiquement rien. La seule autorité qui lui a permis d'évincer ceux qui faisaient la radio depuis 20 ans comme OP fut ses gorilles. Face au Juge des référés il s'est bien gardé d'invoquer un quelconque document. Il n'a aucun document de JF non plus.
Pour moi, il y a complot depuis 2003 et pas seulement "effet d'aubaine".
Par ailleurs avec le CDH, VDF-R95, l'ANF et autres il me semble que nous avons des précédents. Alors qu'en penser? Ce Monsieur n'est-il tout simplement un agent du système chargé de vider de leur substance en les anémiant ou en les ridiculisant des associations qui au départ pouvaient gêner ledit système? C'est ma thèse en tout cas.
Quoi qu'il en soit, que la première mesure de ce Monsieur de Bercy, qui doit toute sa carrière au clan Chirac fut de faire taire l'agitateur anti-SS et anti-CSG Reichman ne trompe pas sur ses intentions. Qui le système peut-il remercier? Merci Henri.


Elle aura donc lieu sous forme d'un dîner Le lundi 19 juin à 20 heures sur la Péniche Ile de France restaurant Les Flots port de la Rapée.
19 juin? Wink C'est fou ce qu'il peut se passer en un an...

Situation de la radio

(...) Henry, retenu à un Conseil municipal de Versailles ne pouvait pas être des nôtres le 4 mai.
Vous l'appeliez "Henry" à l'époque? ironic

Claude Reichman a également évoqué la question de la situation immobilière complexe, et préoccupante, pour ne pas dire balzacienne, dans laquelle se trouve le 61 bd Murat.
Cette question, qui n'est pas nouvelle, sera certainement plus difficile à résoudre et toute la matière grise juridique mobilisable semble la bienvenue.
Un petit rapport discret sera fait pour une prochaine réunion.
A propos de la situation de la pizzeria ou du "local technique": y a-t-il eu évolution depuis? Quinquin est-il toujours expulsable?

J'adore ce feuilleton. Vivement le prochain époisdode!

Cordialement.

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Mémoire et analyse psychologique

Message par fromentin le Mer 13 Juin 2007 - 15:15

Tout est dit, ce n'est pas seulement une affaire d'usurpation mais de compétence, en effet le gestionnaire de fait se contredit et présente les signes d'une incapacité à définir une ligne éditoriale claire, cela parceque son seul but était le pouvoir et son irrépréssible envie de parler de tout et de soi . Tout homme public a une HYBRIS mais toute hybris n'est pas pathologique! Il a étouffé la Voix de Français, asphixié le Club de l'horloge, éteint toute possiblité d'une opposition de droite intelligible à Versailles, il va maintenant s'employer à tuer Radio Courtoisie et, le comble est qu'il est un homme seul et que ceux qui cherchent un commanditaire du côté du pouvoir se trompent. Le pouvoir est trop malin pour utiliser un individu pareil.

fromentin
Habitué

Nombre de messages : 180
Réputation : 2
Date d'inscription : 20/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour rafraîchir la mémoire de quelques-uns

Message par JG Malliarakis le Jeu 14 Juin 2007 - 14:53

Pour comprendre pourquoi, en tout cas à mes yeux la situation statutaire du prétendu "CDARS" (je dis prétendu car il ne défend plus guère les auditeurs de Radio solidarité) passait au second plan au printemps 2006, il faut se représenter un certain nombre de réalités.
- 1. D'abord le CDARS, son président, son conseil d'administration n'existaient que sur le papier. Qui même connaissait l'identité du "président" Langlois ? Combien de fois le CA s'est-il réuni en 20 ans ? etc.
- 2. Ensuite la véritable question était, – et elle l'est encore puisqu'elle s'est aggravée – d'ordre éditorial, mais aussi technologique, etc.
- 3. Enfin RC était dans une situation non pas "financière" mais gestionnaire catastrophique.
- 4. Il fallait sans doute adopter des statuts crédibles. Il ne le sont toujours pas. Mais on ne pouvait pas imaginer qu'un politicard de banlieue allait mettre la main sur une réalité humaine de 60 responsables d'émission, autant d'assistants, de bénévoles, + une douzaine de salariés, qui avait besoin du concours de tous. Je dirais que, certes, ce personnage grotesque a "gagné" face à des naïfs: il a tué ce dont il s'est emparé.

L'urgence (me) paraissait se situer alors ailleurs qu'aux statuts du CDARS.

Le 11 juin "fête de la Courtoisie" dans cet endroit infect et surchauffé qu'est l'Espace Charenton.
Nous assistâmes à la dernière présence en public, franchement pathétique, d'un Jean Ferré rongé par la maladie.
Ce jour-là un juriste me remit amicalement un petit audit que je lui avais demandé de la situation inextricable du Bd Murat.
Cet imbroglio invraisemblable n'a probablement pas évolué.
En le postant aujourd'hui j'espère faire comprendre en quoi nous devions nous préoccuper de tout autre chose que de la fiction du CDARS.
https://servimg.com/image_preview.php?i=1&u=11336380

JG Malliarakis
Régulier

Nombre de messages : 362
Age : 72
Réputation : 4
Date d'inscription : 23/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour rafraîchir la mémoire de quelques-uns

Message par catherine le Dim 17 Juin 2007 - 22:30

de toute façon , le mono canal hertzien est
1. périmé
2. excessivement cher
3. totalement sous controle étatique
pour toucher l'avenir , les acteurs futurs , c'est bien la toile

catherine
Intervenant

Nombre de messages : 59
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour rafraîchir la mémoire de quelques-uns

Message par JG Malliarakis le Mar 19 Juin 2007 - 12:15

Il y a un an jour pour jour, le 19 juin 2006 nous pensions possible de sauver et développer RC

Voici l'invitation envoyée alors
Après la fête de Radio Courtoisie du 11 juin … où nous rencontrerons tout le monde sauf nos amis responsables d'émission et bénévoles actifs... rencontrons-nous à nouveau de manière détendue et informelle le 19 ...
Invitation
Vous êtes cordialement convié à une réunion dinatoire amicale
entre responsables d'émission et amis actifs de Radio Courtoisie.
Tous les responsables d'émissions sont conviés, ainsi que leurs conjoints et assistants
Inscription nécessaire avant le 15 juin
Le prix du dîner-buffet (20 euros par personne) sera à régler directement au restaurant
Le Lundi 19 juin à partir de 20 h

Une autre réunion se tint le 11 septembre, pars l'accident de Jean Ferré et voici ce qui fut adopté le 11 septembre 2006

L'esprit dans lequel nous envisagions de maintenir et développer
RADIO COURTOISIE


Réunion des Responsables d'Émission du 11 septembre 2006
Intervention de JG Malliarakis
Un vœu rappelé sur divers tons le 19 juin était de faire évoluer notre travail commun vers plus de transparence. J'essaierai d'y répondre.

L'ordre du jour de notre réunion était au départ
1. Suivi des orientations évoquées lors de notre réunion du 19 juin ;
2. Moyens proposés pour une meilleure circulation de l'information sur la situation de la Radio ;
3. Constitution de l'Amicale des responsables d'émissions ;
4. Archives sonores.

Les circonstances que la plupart de vous connaissent nous conduiront à évoquer l'avancée de ces divers chantiers, dans un ordre différent sans doute et en insistant sur certains autres points.

a) Je commencerai si vous le voulez bien par des nouvelles de Jean Ferré.

b) Il nous laisse un devoir, et il nous transmet un message celui de continuer cette œuvre qui est fondamentalement la sienne et à laquelle nous avons tous contribué.
Nous le ferons ensemble, c'est-à-dire avec tous ceux, responsables d'émissions bien sûr, mais aussi bénévoles et salariés, qui le désirent et qui considèrent que 20 ans de travail pour certains, la fidélité de nos auditeurs et adhérents, cela mérite que nous fassions des sacrifices pour en défendre l'acquit.
Nous sommes ici je crois tous d'accord sur un point : travailler dans la fidélité à son esprit, à la Liberté de ton et d'opinion de chaque responsable d'émission, dans la conformité à notre cahier des charges.

c) une des premières tâches sera de veiller à l'élaboration d'un Coutumier, définissant le mode opératoire qui a toujours été celui de la radio.

d) des évolutions seront nécessaires. Elles se feront dans la Liberté, ce qui veut dire aussi en comptant sur l'intelligence et le sens des responsabilités de chacun.
Jean Ferré a appris à certains d'entre nous qui parfois n'y avions jamais pensé, c'est mon cas, je l'avoue, de faire le pari de l'intelligence. Pas facile, et cependant indispensable à cette chose si particulière qui est Radio Courtoise.

QUELLES INSTITUTIONS DIRIGENT RC ?

- Lors de nos précédentes réunions, je rappelle que l'un des vœux avait été de mettre entièrement en ordre de marche au plan juridique et nous avons demandé à Henry de LESQUEN, agréé en cela par Jean FERRÉ de s'attacher à faire aboutir cette démarche, qui n'était pas simple et dont nous devons le remercier parce que cela va constituer une force essentielle dans notre lutte pour sauver la radio.
- Rappel du Conseil d'administration du CDARS 6 personnes.
Le président statutaire Christian LANGLOIS, plus nos amis, je les nomme dans l'ordre alphabétique Jacques BESANÇON, Henry de LESQUEN, Didier ROY, Patrick SIMON et Philippe VARLET.
- Réuni le 31 août ce conseil a pris un certain nombre de décisions, dont une a été de nommer à titre intérimaire compte tenu de l'indisponibilité de Jean FERRÉ, votre serviteur, chargé de la présidence du Comité éditorial, c'est-à-dire du travail éditorial de la Radio. J'espère arriver à la cheville notre fondateur, j'espère ne pas vous lasser en vous proposant de nous réunir amicalement comme aujourd'hui à chaque saison et je serai à l'écoute de chacun d'entre nous.
Ne laissons pas dire dans Paris que X, Y ou Z succède à Jean Ferré, tout simplement parce que ce n'est pas vrai.
Personne ne "succède" à Jean Ferré, tout simplement parce que personne ne pourra faire ce qu'il faisait, que nous avons d'ailleurs tous d'autres responsabilités.
Je rappelle que Jean Ferré avait tout abandonné pour se consacrer à la radio.

Il y aura, il y a déjà un travail d'équipe.

À QUELLES ÉVOLUTIONS JE VOUS PROPOSE DE TRAVAILLER ENSEMBLE

Souvenez-vous du Guépard "Tout changer pour que rien ne change".

Je pense que chez nous ce sera, ce devrait être un peu différent.
"Tout conserver pour pouvoir tout améliorer".
Cette amélioration sera un impératif quotidien

Permettez-moi de commencer parce qui a déjà été fait

1. Lors de la semaine écoulée, notre équipe
- A installé l'écoute sur radiocourtoisie.com
- A installé la possibilité de poser des questions par internet sur radiocourtoisie.com
- A mis en place des ordres de virement automatiques

2. Sont actuellement en cours
- L'archivage numérique des émissions à partir du 15 septembre
- Le passage des K7 aux CD au plus tard le 1er octobre
- Le paiement en ligne, dès que nous recevrons un numéro Paypal : le 7 septembre il a trop bien fonctionné dès lors Paypal nous a demandé de suspendre le fonctionnement à un statut de client "agréé".

Dans le prolongement nous allons étudier le téléchargement qui pourrait être réservé aux adhérents

3. Nous allons donc confectionner un petit "Coutumier de Radio Courtoisie" pour bien préciser notre mode opératoire dans ses aspects essentiels. Il reflète notamment le cahier des charges et rappelle le principe de liberté des responsables d'émissions. Dois-je rappeler qu'il n'existe pas chez nous d'animateurs ? Qui dit liberté, dit évidemment responsabilité : sur le plan de la continuité, sur le plan aussi de la conformité au Cahier des charges.
De ce point de vue je tiens à dire qu'un dossier particulier va être engagé avec le CSA, car nous sommes dans une négociation fort complexe pour les attributions de fréquence et sans Jean Ferré il faudra faire ce qu'il a toujours fait, c'est-à-dire de rassurer le CSA en lui donnant le maximum de garanties compatibles avec notre liberté.
De ce point de vue je voudrais renvoyer chacun d'entre nous à l'expérience personnelle de sa propre collaboration : auquel d'entre nous a-t-il donné une seule fois une consigne de censure ?
La question est d'observer la Loi, et il y a en France une certaine Loi Gayssot, il y en a d'autres. Nous avons le droit de critiquer toutes les lois, je crois que nous ne nous en privons pas, nous ne pouvons en enfreindre aucune.

4. Cahier des suggestions
J'essaierai d'être à l'écoute de toutes vos suggestions et d'y faire réfléchir
et j'en formule certaines
- L'annonce libre se substituant à l'annonce fixe que vous connaissez depuis 18 ans, "aidez-nous à demeurer libres, rédigez des chèques distincts", etc.
Vous pourrez donc choisir entre dire ces choses-là avec vos mots ou passer en début d'émission cette annonce "fixe"devenue un peu répétitive aux oreilles de certains.
- Développer avec votre aide l'annonce de 7 h 30 et l'installer en ligne sur la base des informations données par les responsables d'émissions 48 heures à l'avance, s'il le désire
soit par fax
soit par courrier électronique

5. Le Courrier de RC
Il paraîtra le 1er octobre, puis tous les 3 mois sur 4 pages, nous l'enverrons effectivement aux adhérents et il donnera
Au sommaire du numéro 1
- Des nouvelles de Jean Ferré
- Un tableau précis de "qui fait quoi à RC" : structure décrite plus haut etc.
-"Le mot du gestionnaire" des indications de gestion : notamment le fait qu'en gros les cotisations représentent 90 % des rentrées les manifestations 5 % les K7 5 %. Notre "vrai métier" ce sont les cotisations. Il faut les augmenter par tous les petits moyens à notre disposition.
- La lutte quotidienne pour la langue française, et notamment un effort auquel je suis prêt à me soumettre le premier : "nous mettre nous-mêmes volontairement à l'amende lorsque nous utilisons inutilement un terme emprunté à une langue mondiale".
- La manifestation du 12 novembre
- Vos suggestions

6. Un point sur les archives.

7. Relance du bénévolat.

8. L'Amicale des responsables d'émissions prendra la forme d'une association loi de 1901.

9. Nous maintiendrons, bien entendu, et nous chercherons à renforcer nos manifestations centrales. Dès juillet des dispositions ont été prises pour la prochaine Fête de la Courtoisie compte tenu du calendrier de l'année électorale 2 007. Il faudra la réussir !
Le 12 novembre
Nous allons répondre à la question rituelle que posait chaque année Jean Ferré, "que ferons-nous dans les 20 années à venir" mais je serais heureux de pouvoir rencontrer personnellement chacun d'entre vous pour avoir la primeur de sa réponse, c'est-à-dire de savoir ce que vous souhaiteriez chacun faire, éventuellement en mieux et en plus, afin de faire collectivement mieux et plus dans la fidélité à "l'esprit Jean Ferré".
Je vous rappelle que nous allons attribuer le prix Daudet.
Vous êtes tous libres mais je vous avoue ma préférence pour un écrivain tout à fait remarquable, auquel la langue française doit "Au désert interdit", "Lettre ouverte à un jeune amateur d'art pour lui vendre la mèche" et "Fidèle au poste". Notre ami.

Note

Cette intervention reflétant l'intention pratiquement unanime (personne des 63 participants dont l'actuel gérant de fait de RC) ne manifesta son désaccord était sans doute naÏve. Je la diffuse cependant pour que l'historique soit bien clair.
D'ici la fin de la semaine je posterai les documents suivants.
Et la semaine prochaine, après les décisions qui seront prises par les adhérents ce 19 juin, puis après la réunion d'information du 26 à propos de la manière dont nous voyons l'AVENIR, j'en posterai le contenu.

JG Malliarakis
Régulier

Nombre de messages : 362
Age : 72
Réputation : 4
Date d'inscription : 23/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour rafraîchir la mémoire de quelques-uns

Message par Victor le chacal le Mar 19 Juin 2007 - 15:40

JG Malliarakis a écrit:
QUELLES INSTITUTIONS DIRIGENT RC ?

- Lors de nos précédentes réunions, je rappelle que l'un des vœux avait été de mettre entièrement en ordre de marche au plan juridique et nous avons demandé à Henry de LESQUEN, agréé en cela par Jean FERRÉ de s'attacher à faire aboutir cette démarche, qui n'était pas simple et dont nous devons le remercier parce que cela va constituer une force essentielle dans notre lutte pour sauver la radio.
Laughing
En fait ce fut FATAL à RC, mon cher.
On regrette parfois d'avoir été trop courtois...


- Rappel du Conseil d'administration du CDARS 6 personnes.
Le président statutaire Christian LANGLOIS, plus nos amis, je les nomme dans l'ordre alphabétique Jacques BESANÇON, Henry de LESQUEN, Didier ROY, Patrick SIMON et Philippe VARLET.
Vous auriez du vérifier vos infos d'alors Laughing
Le "PV" douteux ne fut remis que bien plus tard à la PP.

- Réuni le 31 août ce conseil a pris un certain nombre de décisions, dont une a été de nommer à titre intérimaire compte tenu de l'indisponibilité de Jean FERRÉ, votre serviteur, chargé de la présidence du Comité éditorial, c'est-à-dire du travail éditorial de la Radio. J'espère arriver à la cheville notre fondateur, j'espère ne pas vous lasser en vous proposant de nous réunir amicalement comme aujourd'hui à chaque saison et je serai à l'écoute de chacun d'entre nous.
C'est bien le même conseil qui a changé d'avis par la suite? Wink

Ne laissons pas dire dans Paris que X, Y ou Z succède à Jean Ferré, tout simplement parce que ce n'est pas vrai.
Certains ne se sont pas gênés par la suite

Personne ne "succède" à Jean Ferré, tout simplement parce que personne ne pourra faire ce qu'il faisait, que nous avons d'ailleurs tous d'autres responsabilités.
Je rappelle que Jean Ferré avait tout abandonné pour se consacrer à la radio.
C'est ce que Faquen eût du par plus médité. Mais il est d'une telle fatuité...

Il y aura, il y a déjà un travail d'équipe.
Cela n'a pas marché...A cause du technocrate psychorigide mégalomane autiste sans doute.

Bav.

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour rafraîchir la mémoire de quelques-uns

Message par Le Vengeur le Mer 20 Juin 2007 - 13:34

L'illégitimité n'est pas secondaire, elle est d'autant moins qu'elle émane d'une action préméditée et d'une tromperie à dessein, avec falsification de document.

Il faut souligner que cette illégitimité est d'une part juridique , et d'autre part morale puisque l'individu en question n'a participé en rien à la création, à l'essor, ou à la notoriété de la Radio.

Le Vengeur
Régulier

Nombre de messages : 418
Localisation : Londres
Réputation : 9
Date d'inscription : 16/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour rafraîchir la mémoire de quelques-uns

Message par JG Malliarakis le Mer 20 Juin 2007 - 13:48

Allons, cher Vengeur, il joue un rôle, éminent celui-là : le rôle du naufrageur, du fossoyeur, de l'équarisseur.

Quel beau métier. Quelle belle enseigne : "Maison fondée dans la forêt du Mans au XIVe siècle."

Ne soyez pas sytématiquement critique !

JG Malliarakis
Régulier

Nombre de messages : 362
Age : 72
Réputation : 4
Date d'inscription : 23/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour rafraîchir la mémoire de quelques-uns

Message par JG Malliarakis le Mer 20 Juin 2007 - 13:53

Merci au Dr Koch d'avoir posté le texte du 9 janvier 2007 que je lui avais remis hier soir.
Cela me dispense de le faire, mais j'en parlerai bientôt.
Au fond la seule chose positive que l'Histoire retiendra du général De Gaulle c'est la réconciliation franco-allemande.
Et ça marche !!!

JG Malliarakis
Régulier

Nombre de messages : 362
Age : 72
Réputation : 4
Date d'inscription : 23/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour rafraîchir la mémoire de quelques-uns

Message par JG Malliarakis le Jeu 21 Juin 2007 - 18:40

Le document de base de l'Usurpation

On trouvera ci-dessous le fax adressé par Mme Brinster ("PB") le 25.10.2006 pour signifier à Jean-Gilles Malliarakis, président du Comité éditorial, Franck Milcent directeur technique et Yolande Bérard une décision prise PROPRIO MOTU par M. de Lesquen de s'attribuer, sans que personne en ait été averti, le 23 octobre le "libre journal de Jean Ferré" qui disparaît (contrairement à l'usage qui avait toujours prévalu à RC).

Le 24 octobre au soir Didier ROY s'était rendu au domicile versaillais de HdL contresigner le document qui est faxé le lendemain matin aux destinataires.

Nous évoquerons la suite et les retournements de M. ROY dans de prochains posts…


JG Malliarakis
Régulier

Nombre de messages : 362
Age : 72
Réputation : 4
Date d'inscription : 23/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour rafraîchir la mémoire de quelques-uns

Message par Rantanplan le Jeu 21 Juin 2007 - 19:35

Qu'est-ce donc que cette mystérieuse "décision n°2 du 31 août 2006" ?

Rantanplan
Bavard

Nombre de messages : 1307
Réputation : 21
Date d'inscription : 25/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour rafraîchir la mémoire de quelques-uns

Message par Guinevere le Jeu 21 Juin 2007 - 21:36

Merci, Rantanplan, c'est la question que j'allais poser.

Guinevere
Pilier du forum

Nombre de messages : 795
Age : 69
Localisation : Au royaume arthurien
Réputation : 9
Date d'inscription : 20/02/2007

http://reflexsurtempscourants.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour rafraîchir la mémoire de quelques-uns

Message par Invité le Jeu 21 Juin 2007 - 21:51

S'il s'agit de la réunion à la même date évoquée plus haut par Jean-Gilles Malliarakis, où il aurait été en particulier affirmé en substance que

« Personne ne "succède" à Jean Ferré, »

ce serait une ignominie sans nom, puisque l'usurpation aurait pris prétexte de ce qui était à l'évidence une marque d'affection envers Jean Ferré pour tuer sans délai son libre journal et le remplacer par celui du clown triste.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour rafraîchir la mémoire de quelques-uns

Message par bacalou le Sam 23 Juin 2007 - 11:31

Victor a écrit:Ce Monsieur n'est-il tout simplement un agent du système chargé de vider de leur substance en les anémiant ou en les ridiculisant des associations qui au départ pouvaient gêner ledit système? C'est ma thèse en tout cas.
Ce Monsieur joue en effet un double jeu redoutablement efficace RC telle que l'avait conçue JF est dans le coma.


Puisque le bras cassé n'y arrive pas tout seul, j'ai fait la modification.
L'Admin.

bacalou
Bras cassé

Nombre de messages : 67
Réputation : 3
Date d'inscription : 12/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour rafraîchir la mémoire de quelques-uns

Message par Grand Architecte du Forum le Sam 23 Juin 2007 - 13:19

Quand est-ce que le boulet apprendra à citer correctement et à placer la citation dans le même message que sa réponse?

Je pense que Bacalou aura bientôt droit à un rang spécial.

Sur un forum il ya des règles pour s'exprimer. Il convient de les appliquer sinon on ne comprend rien.

Vous devez mettre la citation entre des tags

[quote ]citation[/quote]

Vous obtenez automatiquement ces tags en cliquant sur "citer" en haut à droite du message que vous voulez citer. Je ne crois pas que ce soit la première fois que je vous le dis. Et je ne vois pas où est la difficulté.

Grand Architecte du Forum
Régulier

Nombre de messages : 449
Réputation : 5
Date d'inscription : 07/01/2007

http://www.libreforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour rafraîchir la mémoire de quelques-uns

Message par Guinevere le Dim 24 Juin 2007 - 21:07

Les réunions citées par JGM sont du 19 juin, la suivante du 11 septembre. C'est celle du conseil d'administration qui date du 31 août... s'il y eut vraiment réunion.

Guinevere
Pilier du forum

Nombre de messages : 795
Age : 69
Localisation : Au royaume arthurien
Réputation : 9
Date d'inscription : 20/02/2007

http://reflexsurtempscourants.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour rafraîchir la mémoire de quelques-uns

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:50


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum