Perles du parc à moules

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Content dêtre heureux Perles du parc à moules

Message par Fra Diavolo le Lun 23 Juil 2007 - 17:48

Avant qu'il ne s'enfonce dans un néant prévisible, ou ne soit (à nouveau) atomisé en vol par quelque ligue de vertu aux aguets, rendons justice au grand talent farcesque du dérisoire "Forum Courtois", - et continuons d'en égrener les plus juteuses et perlières sorties (on a dit : "sorties", PG, pas "bannissements" ironic !)

À peine relancé sur le rail de son neurone unique par le gros-fruit-en-chef du lieu ( on sait désormais que la mirabelle mosellanne se distingue par ses vertus purgatives!), la Foire du Trône donne déjà à fond dans le comique involontaire, si j'en crois cet excellent conseil (fort opportun, vu le niveau intellectuel du Madarom HdListo-FN), posté sans complexes par l'ineffable Légo-man de service, qui fait office de modo chez les courges :

Je cite :

Musclez votre cerveau

Mais où avez-vous laissé vos clés?
Comment s'appelle déjà la fille de la voisine?
Des trous de mémoire, des oublis. Souvent de simples étourderies, qui n'ont rien à voir avec les troubles de mémoire beaucoup plus sérieux qui révèlent la maladie d'Alzheimer.

Dans la plupart des cas, sachez le, "le cerveau ne s'use que si on ne s'en sert pas". Il n'y a donc aucune fatalité. L'âge n'est pas une excuse valable. Travaillez votre cerveau, musclez le! On appelle ça la gymnastique cérébrale.

On joue avec les chiffres, avec les formes. Il y a des exercices de logique, le jeu des différences, etc... On observe un véritable engouement pour ces méthodes de gymnastique cérébrale.


Site des éditions Dunod
http://www.dunod.com/pages/ouvrages/ficheouvrage.asp?id=50902
"60 tests pour muscler votre cerveau", un livre traduit de l'américain par Julien Ramonet, aux éditions Dunod.
_________________


On ne saurait conseiller meilleure lecture aux décervelés de la secte HdListe, qui sucrent à l'Alzheimer ou au Parkinson le yaourt qui leur tient lieu de contenu crânien...

Et le Kapo-cornu-casqué maître du camp retranché, où l'a-t-il laissé, son cerveau?

Attention, PG : danger!
Si les "Courtois" se mêlent de réfléchir dans ton goulag de la dernière chance, et dans ton bunker du dernier carré, tu vas vraiment rester tout seul dans ta baraque à gaufres, à faire tourner ton moulin à prières, à genoux devant l'effigie du Quinquin, Grand Gourou Éternel de l'Endivinité Herzienne...
ricanmech
avatar
Fra Diavolo
Intervenant

Nombre de messages : 36
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Content dêtre heureux Re: Perles du parc à moules

Message par Fra Diavolo le Mer 25 Juil 2007 - 9:57

Incroyable!

C'est à croire que les quelques récents "congés" que se sont alloués le petit fonctionnaire PG et sa clique de foireux zozos-nazis leur auront profité, du côté de l'unique neurone dont ils cherchent toujours le démarreur...

(Ou alors, ils se sont empressés de suivre le conseil de "lecture" donné ci-dessus par le Lego-premier-âge de la bande)...

Pour preuve, cet échange entre la juteuse mirabelle (à qui la purge, comme du temps des Diafoirus père-et-fils mis en scène par Molière, a sans doute éclairci le bulbe rachidien, par effet de vase-communicant avec le dégorgement du gros colon) et l'un des plus ineffables endurcis du crétinisme-au-pas de son stalag endivien :

Il est très fort, quand même, car je serai tout à fait incapable de chanter "la Brabançonne"
*
*
*
___ et vous
_________________
_ quand j'entends le mot "culture", je charge mon revolver !!!


Réponse (impayable!) du PG-cornu-casqué de la Meuh-se :


Moi non plus. Nous sommes sans doute les deux seuls à être aussi ignares.


Bien vu, mon gros! On ne saurait être plus lucide, - surtout en ce qui te concerne...

Mais, pour te sentir moins seul dans ton cas, tu peux compter aussi au nombre les derniers quatre pékins enlesquinés qui font joujou à se renvoyer la balle (la balle du revolver anti-culture, s'entend) dans le bac à sable de ton ghetto gammé, ainsi que ton Maître Sa prétentieuse autant qu'inculte Seigneurie Riton des Rillettes.
ricanmech
avatar
Fra Diavolo
Intervenant

Nombre de messages : 36
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Content dêtre heureux Re: Perles du parc à moules

Message par Rantanplan le Mer 25 Juil 2007 - 11:03

C'est l'affaire du nouveau Premier Sinistre belge qui ne connaît pas son hymne national au point d'entamer la Marseillaise lorsqu'on lui demande de le chanter.

Origines de "La Brabançonne"



En ce 25 août 1830, "La Muette de Portici", relatant la révolte napolitaine, est jouée au théâtre de la Monnaie à Bruxelles devant une salle archicomble.

Le duo de l'Amour sacré de la Patrie avait échauffé un public enthousiaste lorsqu'au troisième acte Nazarello, au son du tocsin, brandit une hache et chante:
    "Courons à la vengeance !
    Des armes, des flambeaux !
    Et que notre vaillance,
    Mette un terme à nos maux"
La salle se leva répétant: "Aux armes, aux armes !".

Ce cri courut comme une traînée de poudre dans la foule qui sortit du théâtre en hurlant: "Au National ! Au National ! "

Se répandant dans les rues ils se dirigèrent tous vers les bureaux du journal pro-orangiste de Libri Bagnano, rédacteur principal du National, qui soutenait les prétentions du Roi Guillaume contre les libéraux et les catholiques belges coalisés.

L'établissement fut saccagé tout comme les maisons du Ministre de la Justice Van Mannen, du Directeur de la Police de Knyff et du Procureur du Roi Schuerrnans, tous partisans de la maison d'Orange.

Le peuple belge d'alors en avait assez de subir les vexations et les inégalités,l'injustice et l'impôt.
    "Amour sacré de la Patrie,
    Rends nous l'audace et la fierté,
    A mon pays je dois la vie,
    Il me devra la Liberté."
Ce sont ces vers chantés par le ténor Lafeuillade qui mirent le feu aux poudres.

Déjà dans les rues, des mains anonymes avaient placardé des affiches sur lesquelles ont pouvait lire:

SAMEDI: ILLUMINATIONS
DIMANCHE: FEU D'ARTIFICE
LUNDI: REVOLUTION"

La révolte grondait.
Elle éclata et donnera à notre pays son indépendance
Je vous renverrai à vos livres d'histoire ou au lien ci-dessus pour en connaître tous les détails.



Les airs que l'on chante au berceau d'un peuple, ne sont pas des mélopées qui endorment mais des coups de clairon qui réveillent.

La Brabançonne fut ce coup de clairon.

Au café "A l'Aigle d'Or" tenu par Cantoni, Rue de la Fourche près de la Place de la Monnaie, JENNEVAL déclame devant ses amis réunis en cette journée de début septembre 1830, les vers de LA BRABANCONNE qu'il vient d'écrire et que VAN CAMPENHOUT qui en composa la musique leur chantera peu après.

Jenneval composa plusieurs versions du "Chant national belge", versions qu'il adapta au fur et à mesure de l'évolution des événements.

Dans la première version, le texte est franchement pro-orangiste.
Jenneval a en effet écrit son texte sous l'empire d'une croyance assez répandue à l'époque, d'un compromis encore possible avec la Hollande, du triomphe pacifique des revendications des Belges et d'un accommodement avec le Roi Guillaume.
Il demande à Guillaume d'Orange, souverain des Pays-Bas, de donner satisfaction au peuple belge qui continue à le respecter.
La personnalité du Roi n'est donc pas en cause à cette époque, c'est toujours une révolte et pas encore une révolution.

Voici sa première version de la Brabançonne, elle se veut un avertissement au Roi
    Dignes enfants de la Belgique
    Qu'un beau délire a soulevés,
    A votre élan patriotique
    De grands succès sont réservés.
    Restons armés, que rien ne change!
    Gardons la même volonté,
    Et nous verrons fleurir l'Orange
    Sur l'arbre de la Liberté

    Au cris de mort et de pillage,
    Des méchants s'étaient rassemblés,
    Mais votre énergique courage
    Loin de vous les a refoulés.
    Maintenant, purs de cette fange,
    Qui flétrissait votre cité,
    Amis, il faut greffer l'Orange,
    Sur l'arbre de la Liberté,

    Et toi dans qui ton peuple espère,
    Nassau, consacre enfin nos droits;
    Des Belges en restant le père,
    Tu seras l'exemple des rois.
    Abjure un ministère étrange,
    Rejette un nom détesté,
    Et tu verras mûrir l'Orange
    Sur l'arbre de la Liberté.

    Mais malheur si de l'arbitraire,
    Protégeant les affreux projets,
    Sur nous du canon sanguinaire
    Tu venais lancer les boulets !
    Alors, tout est fini, tout change,
    Plus de pacte, plus de traité,
    Et tu verras tomber l'Orange,
    De l'arbre de la Liberté.

Le courant d'opinion changea très vite cependant, face à l'intervention des troupes armées. Puisque ce Roi nous méprise, jetons-le dehors et avec lui son armée.

Les troupes hollandaises ne résistèrent pas fort longtemps, face à la ferme volonté des milices belges, venues pour combattre, tant de Bruxelles que du reste du pays, entre autres de Liège d'où les Volontaires partirent le 4 septembre 1830, menés par Rogier et accompagnés du célèbre Charlier à la jambe de bois, historique canonnier.


Jenneval modifia son texte et écrivit une deuxième version supprimant du texte original tout ce qu'il contenait de conciliant pour la Maison d'Orange.
C'est cette version que le compositeur Van Campenhout chanta ce soir du 28 septembre dans l'estaminet de Cantoni.
    Qui l'aurait cru …de l'arbitraire,
    Consacrant les affreux projets,
    Sur nous de l'airain militaire,
    Un Prince a lancé les boulets
    C'en est fait ! Oui Belges tout change
    Avec Nassau plus d'indigne traité
    La mitraille a brisé l'Orange
    Sur l'arbre de la Liberté

    Trop généreuse en sa colère,
    La Belgique vengeant ses droits
    D'un Roi, qu'elle appelait son père,
    N'implorait que de justes lois,
    Mais lui dans sa fureur étrange
    Par le canon que son fils a pointé
    Au sang belge a noyé l'orange
    Sous l'arbre de la liberté !

    Fiers Brabançons peuple de braves,
    Qu'on voit combattre sans fléchir,
    Du sceptre honteux des bataves
    Tes balles sauront t'affranchir.
    Sur Bruxelles, aux pieds de l'archange
    Son Saint Drapeau pour jamais est planté
    Et fier de verdir sans l'orange,
    Croît l'arbre de la liberté.

    Et vous, objet de nobles larmes,
    Braves, morts au feu des canons,
    Avant que la patrie en armes
    Ait pu connaître au moins vos noms
    Sous l'humble terre où l'on vous range
    Dormez martyrs, bataillon indompté,
    Dormez en paix, loin de l'orange
    Sous l'arbre de la liberté.
Un couplet supplémentaire fut ajouté par le frère de Jenneval après la mort de ce dernier
    Ouvrez vos rangs, ombres des braves,
    Il vient celui qui vous disait:
    Plutôt mourir que vivre esclaves !
    Et comme il disait, il faisait
    Ouvrez vos rangs noble phalange,
    Place au poëte, au chasseur redouté !
    Il vient dormir, loin de l'Orange
    Sous l'arbre de la liberté !...

Lors de sa première rédaction, Jenneval avait fait imprimer ses vers chez Jorez, 6 rue au Beurre, et voulut les intituler "La Bruxelloise", mais l'éditeur lui faisant remarquer que ce titre existait déjà, il finit par opter pour "La Brabançonne"

Pendant que Van Campenhout composait sa musique, l'éditeur crut bon de sa propre initiative d'ajouter "Air des Lanciers Polonais " qui était en vogue à l'époque, ce qui amena plus tard à la fausse conclusion que Van Campenhout avait copié cette musique.

La première version de La Brabançonne fut chantée en public par le ténor qui s'était déjà illustré dans "la Muette" de Portici, le soir du 12 septembre 1830, peu avant la mort de Jenneval

C'était un méridional plein de fougue que ses frasques et sa belle voix avaient rendu populaire et qui était alors âgé de 31 ans.

La seconde version de Jenneval ne subsista que quelques années.
Elle fut en effet encore modifiée en 1860.

Le texte que nous lui connaissons aujourd'hui, moins belliqueux, est certainement l'œuvre de plusieurs collaborateurs anonymes auxquels est resté attaché le nom de Charles Rogier alors premier ministre et qui adoucit fortement les paroles virulentes de Jenneval écrites dans l'effervescence et qui sentaient trop la poudre.

Seul le quatrième couplet est chanté

La musique de La Brabançonne a été si souvent modifiée par les arrangeurs que le ministre de la guerre belge, par un arrêté du 5 juin 1873, a prescrit aux musiques militaires d'avoir à se conformer à une partition arrangée par Bender, inspecteur des musiques de l'armée belge.
avatar
Rantanplan
Bavard

Nombre de messages : 1307
Réputation : 21
Date d'inscription : 25/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Content dêtre heureux Re: Perles du parc à moules

Message par Fra Diavolo le Jeu 26 Juil 2007 - 11:17

Grande novelleté dans le "nouvel esprit" qui souffle sur HdL-FN... relayé, dans son brassage de moulin à vent, par sa plus sûre annexe (pardon... son plus sinistre cul-de-sac) le stalag PGiste appelé (par ironie, sans doute, - sacrés farceurs, ce Quinquin et sa clique!) : le "Forum Courtois"...

Voilà-t-y pas, mes Amis que notre délicat Kapo-en Chef du Madarom se mêle, maintenant de s'immiscer dans la programmation de l'antenne?

Ne doutant de rien, - et avec toute la clairvoyance éditoriale qui fait de son terrain de jeux sur la Toile un désert d'intelligence et d'initiative où on passe sans jamais revenir -, voici ce que notre cornu-casqué de la Meuh-se suggère à un de ses nouveaux connectés qui a de la semoule à vendre :

L'émission Chansons Françaises a lieu le samedi à partir de 21h. Vous pouvez suggérer que les Compagnons de la Chanson fassent partie de la programmation dans les samedis à venir.

Pour contacter la radio, écrivez à l'adresse suivante : courtoisie@radiocourtoisie.net

Envoyez votre ouvrage à la radio, il aura certainement un bon accueil. Vous pouvez également demander à être reçu lors d'une émission pour le présenter.


Dis-donc, le PG, on sait bien que ton Maître a du mal à remplir ses grilles de programmes auprès de quoi le gruyère est un fromage à pâte compacte, et qu'il peine à décider qui que ce soit de censé à venir encore lui tenir le crachoir, dans ses monologues vespéraux du Lundi...

Mais tu laisseras, s'il te plaît, aux Patrons d'émissions le soin de se passer de tes suggestions...

Il paraîtrait (selon ce que leur a expliqué en son temps J. Ferré (R.I.P.) qu'ils sont libres de recevoir qui ils veulent, et de décider de gérer comme bon leur semble l'espace hertzien qui leur est dévolu...

À moins (et c'est plus que probable : fort possible), que désormais, comme on n'est plus sur "la Radio libre du pays réel et de la Francophonie", mais sur "URV forever for 2008", les modalités du cahier des charges n'aient changé, et qu'il ne faille s'attendre, désormais, à ce que son Endivinité et ses laquais - toi, l'ignoble 1100 et ton copain le Sournoisix qui déblogue - ne viennent imposer le contenu souhaitable et recommandé des émissions de chacune et de chacun, sur le 95.6?

Vu le niveau, ça promet du joli!
ricanmech
avatar
Fra Diavolo
Intervenant

Nombre de messages : 36
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Content dêtre heureux Re: Perles du parc à moules

Message par sylvain le Ven 27 Juil 2007 - 8:30

Envoyez votre ouvrage à la radio, il aura certainement un bon accueil
A un patron d'émission, Zézen, pas "à la radio".
On voit que t'as toujours rien compris au fonctionnement de RC, le génie de la Moselle !

sylvain
Régulier

Nombre de messages : 474
Réputation : 6
Date d'inscription : 17/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Content dêtre heureux Re: Perles du parc à moules

Message par Victor le chacal le Ven 27 Juil 2007 - 11:43

Ce "forum" moisi hdliste étant à l'article de la mort, je pense que l'on peut commencer à l'oublier.

Bav.

PS : Comment vont vos vacances?
avatar
Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7701
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 83
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Content dêtre heureux Re: Perles du parc à moules

Message par Rantanplan le Ven 27 Juil 2007 - 11:46

L'idée HdListe c'est qu'un moyen de communication pourrait vivre sans liberté. Mais ça n'est possible que si celui-ci s'alimente en permanence par la force sur le dos des autres. Quand on ne peut pas compter sur l'argent volé aux autres par les hommes de l'état, l'autoritarisme est mortel.
C'est la liberté, ou la mort !

avatar
Rantanplan
Bavard

Nombre de messages : 1307
Réputation : 21
Date d'inscription : 25/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Content dêtre heureux Re: Perles du parc à moules

Message par Victor le chacal le Ven 27 Juil 2007 - 12:03

Rantanplan a écrit:L'idée HdListe c'est qu'un moyen de communication pourrait vivre sans liberté.
L'idée hdliste est surtout qu'il n'y a qu'une vérité officielle et que tous ceux qui ne la répètent pas en choeur sont des charlatans ou des "consipirateurs contre la radio".
Le problème est que dès que l'on se penche un tant soit peu sur le sujet on s'aperçoit que Faquen et ses valets débaltèrent des craques et des calomnies toute la journée et qu'ils essayent à coup de fausses accusations de rejeter leurs turpitudes sur les autres.
Le FL a révélé leurs impostures. Ils en sont malades. Il y a encore quelques beaux lièvres à lever.

C'est la liberté, ou la mort !
Nous avons choisi de dire la vérité. Ils ont choisi le mensonge et ils vont disparaître. La faillite de Faquen est une question de semaine. Qui parlera du mandarom à Zézen dans 3 mois?

Bav.
avatar
Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7701
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 83
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Content dêtre heureux Re: Perles du parc à moules

Message par Ultor le Ven 27 Juil 2007 - 12:34

C'est tout à fait clair.

Sur le pronostic létal (la faillite dans huit semaines ou dans huit mois) on peut seulement s'interroger sur les disponibilités que le joueur Lesquen pourra encore mettre sur la table.

Sur le diagnostic de la "vérité officielle" (cette illusion qui ne marche jamais longtemps) reste encore à analyser la rencontre entre l'autisme technocratique caricatural d'un énarque à la carrière ratée et d'une équipe de bras cassés du journalisme d'appareil, nourris dans les cantines de la PED.

Sans cette rencontre les choses eussent été différentes.

Elles sont aujourd'hui ce qu'elles sont, elles offrent à Arcole et à Lumière 101 les perspectives que les lecteurs du FL connaissent et on doit en remercier celui que Jean-Paul II appelait le Maître des Siècles.
avatar
Ultor
Régulier

Nombre de messages : 271
Age : 63
Localisation : Carpathes
Réputation : 3
Date d'inscription : 08/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Content dêtre heureux Re: Perles du parc à moules

Message par Fra Diavolo le Ven 27 Juil 2007 - 13:58

Le Mandarom s'affiche enfin, et annonce la couleur!

On avait, en la personne de l'Endivinité Suprême du Lundi, le GRAND GOUROU de la PED et du 95.6-FN...

Plus modestement, le Valet Zézen nous gratifie, comme image du jour placardée sur la grille de son Stalag, d'une bien belle illustration : "Les Aventures de petit Gourou" (sic!!!)...



Sans doute faut-il y voir une (pour une fois) très fine allusion à ses très personnelles tribulations du moment, et à ses vains et suppliants efforts de "communication", accompagnés d'une agitation désespérée de son moulin-à-prières HdListe, pour tenter de racoler de nouveaux adeptes et compagnons de jeux, dans son camp de vacances barbelé...

C'est pas Dieu possible! Il le fait exprès pour qu'on l'accable, ou quoi?

Mon pauvre PG, à force de te montrer encore plus inconscient ou maladroit que ton Maître, à force d'être à l'humour ce que Quinquin est à la Théologie, et au "second degré" ce que le Mammouth est au magasin de porcelaine, et à force de te ridiculiser à plaisir, en te tirant dans le pied dès que tu tentes de viser à autre chose qu'à équarrir le granit, on va vraiment finir par te plaindre, de toute notre sincère et compatissante Charité Chrétienne...

Allons, rentre dans le rang, Frère Petit-Gourou égaré! Il te sera beaucoup pardonné, parce que tu t'es beaucoup gouré.
ricanmech


Dernière édition par le Ven 27 Juil 2007 - 14:06, édité 1 fois
avatar
Fra Diavolo
Intervenant

Nombre de messages : 36
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Content dêtre heureux Re: Perles du parc à moules

Message par Victor le chacal le Ven 27 Juil 2007 - 14:06

Fra Diavolo a écrit:Sans doute faut-il y voir une (pour une fois) très fine allusion à ses tribulations actuelles, et à ses vains et suppliants efforts de "communication", pour tenter de racoler de nouveaux adeptes et compagnons de jeux, dans son camp de vacances barbelé...
applaud
Toujours à l'affût mon cher Wink Il n'y aura bientôt plus que vous pour vous connecter au vivarium hdlo-pgiste déserté.

Alors, comme cela le Denis essaye de faire du deuxième degré! Ouh là là là, je crains le pire!

Pourquoi a-t-il volé l'avatar de Cap'tain Franz aussi?

J'ai l'impression que c'est le bouquet final de cette petite allumette qui s'appelait FC (deuxième manière).

Bientôt nous ne souviendrons même plus qu'ils ont existé.

Bav.

PS : Est-ce que c'est lui qui a colorié l'image? On a une idée de ses lectures avec ce captatio benevolentiae
avatar
Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7701
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 83
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Content dêtre heureux Re: Perles du parc à moules

Message par Fra Diavolo le Dim 29 Juil 2007 - 1:27

Plus que jamais à, l'affût, F:. F:. Victor...

Dernièrement, dans un fil qui attend toujours réponse et développement, le Légo-areuh-areuh-premier-âge qui se prend pour un G.O. du Net essaie d'encourager le néant des troupes à la réflexion.

Je cite :

M. Christophe Réveillard a exposé clairement les enjeux, et surtout les dessous de beaucoup d'ONG (Organisations Non Gouvernementales)

Avez-vous écouté l'émission ?
Qu'en avez-vous pensé ?


Te fatigue pas, mon gros... tout le monde sait que tu sévis sur un goulag où il est interdit de penser...

Entre ton copain le béret brun sans yaourt en-dessous qui "charge son revolver quand il entend parler de culture" et ton Kapo chef PG qui ne sait même pas recompter ses gros doigts après avoir enfoncé la touche "bannissement" sur son panneau d'Admin, vous êtes mal barrés pour encourager les autres à la gymnastique des neurones...

On sait que, chez vous, tout signe extérieur d'esprit critique ou de débat intellectuel conduit (comme aux riants temps du Petit Père des Peuples) à l'asile psychiatrique...

Allez, un bon mouvement... Fermez la boutique et retournez planter les choux.

De toutes façons, bientôt, votre Endive Maîtresse fera de même, après avoir conduit le 95.6 à la faillite...

Ne vous fatiguez pas... et ne me fatiguez plus à continuer d'essayer de trouver drôles vos lamentables contorsions de pendus qui tirent la langue avant le dernier spasme d'agonie...
ricanmech
avatar
Fra Diavolo
Intervenant

Nombre de messages : 36
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Content dêtre heureux Re: Perles du parc à moules

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum