Teuf hdliste le 9 octobre 2007 au Novotel Paris Vaugirard

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Teuf hdliste le 9 octobre 2007 au Novotel Paris Vaugirard

Message par Victor le chacal le Mer 10 Oct 2007 - 22:33

Sans blague? Ce serait le genre des hdlistes d'enlever en catastrophe des messages?

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teuf hdliste le 9 octobre 2007 au Novotel Paris Vaugirard

Message par Rantanplan le Jeu 11 Oct 2007 - 9:17

Ceux qui appartiennent à la "Chronique des Aveux" ironic

Rantanplan
Bavard

Nombre de messages : 1307
Réputation : 21
Date d'inscription : 25/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

CRÊPES-PARTY du 9/10 - épisode 1

Message par Courtoisrazzo le Jeu 11 Oct 2007 - 14:58

Chers amis, révérés F :. F :. De l’OFFICINE, sympathisants et lecteurs de plus en plus nombreux à venir chez nous chercher l’info véridique (et non-déformée par les soins des bigorneaux de la pensée qui sévissent sur le 95.6), à propos de la réalité de ce qui se passe chez les dingues du Bd Muré,

Vous l'attendiez, la voici...

La chronique joyeuse et scandaleuse de l'évènement mondain de cette rentrée, dont l'éclat fait pâlir le reste de l'actu parisienne : la sôterie organisée par Son Altesse Riri des Rillons d'oie dans l'écrin d'élégance feutrée et de luxe de bon goût du Novotel Vaugirard.

A compiler ce qui ressort des diverses infos, et des multiples points de vue qui m’en furent donnés et rapportés, ce fut assurément une date : tout à la fois un grand moment de la décadence de R.(ex)C., et un sommet de mensonge éhonté et de désinformation assumée, - bref, une réunion suivie de libations et d'agapes, qui se trouvait (paraît-il), pour l'ambiance générale, entre la Tenue Solennelle de la Vénérable Grande Loge des Amis des Ténèbres et de l'Imposture, à l'O:. de Versailles, et la cérémonie d'envoûtement collectif et d'auto-suggestion Vaudou, destinée à faire répéter aux adeptes, en laissant tourner les moulins à prières : "Quinquin est Grand, Quinquin est la lumière, Quinquin est la Beauté, Quinquin est la Vérité"...

Ne nous y trompons pas.

Il ne s'agissait (c'est l'impression générale qu'en ont retirée les "patrons" d'émission présents, réduits désormais au rang de valetaille corvéable aux caprices et volontés de sa Seigneurie) que d'affirmer, dans un élan d'adhésion forcée, autant que collective, que l'Usurpation était désormais avérée, légitimée, - et que, désormais, c'est "celui qui paie qui est le Maître".

Rompez!

On sait ce que vaut le terme d' "AG" aux yeux du pitre qui pique les Assoces de petits vieux, et qui (alchimie des plus étranges) s'efforce à changer les cadavres en or, et l'intelligence et la culture en yaourt à déguster à la cuillère par des auditeurs et électeurs cacochymes (autant que fantômes).
Ce n'était donc ni une "AG", ni même une réunion de travail, - encore moins une "concertation" entre honnêtes gens, mais une sinistre Messe de couronnement de l'Endive, qui n'exigeait qu'une chose de la part de ses sujets aplatis et définitivement soumis à son bon plaisir : qu'ils reconnussent qu'il était le Chef, et qu'ils ne discutent pas.

Les mollusques à opercule bouché du panier de crabes furent à la hauteur de la bassesse qu'on attendait d'eux.

Ecoutant religieusement Sa Sérénissime Endivinité leur resservir tout ce qu'elle nous a, depuis un an, remâché de tromperies, de forgeries et d'inexactitudes, et applaudissant des deux mains à chacune des "brillantes" intervention du Vicomptable bientôt en faillite, qui leur fit avaler par tous les trous, des couleuvres de la taille d'un boa constrictor.

On retiendra, parmi les "perles" d'inculture et d'imposture de la soirée, les (ridicules et peu nombreuses) initiatives dont l’énumération va suivre...

"Initiatives", bien entendu prises par Son Altesse d'un commun accord avec elle-même, sans consulter quiconque, et auxquelles la piétaille aux ordres fut priée de souscrire, en leur trouvant toutes les géniales qualités qui rendent (chacun le sait de Versailles-Chantiers à Versailles Rive-Gauche, la Pensée du Conducacator du Grand Canal digne de celle de son prédécesseur au titre de Génie des Carpettes, le Danube de la pensée de sinistre mémoire à Bucarest… Sil n’en bucareste qu’un du genre, Faquen est bien celui-là).

Alors, me demanderez-vous, qu’a-t-il dit, le Faquen ?

(Canaillous, je vous vois saliver d’avance à l’idée du festin de juteuses et friandes bêtises que son Altesse a servi, avant-hier soir, à sa garde rapprochée de gobe-mouches au garde-à-vous)...

Vous frétillez comme les profiterolles de Gillou le Brochette devant une belle tablette de chocolat bien moulée à la louche, vous demandant déjà :

"Oui... Que nous a-t-il encore pondu, l’endivin vicomte, de sa bouche à l’ourlure délicate, dont on croirait la forme empruntée au derrière des poules, ou plutôt des dindes qui prennent R(ex)C pour leur basse-cour de mémères oisives du XVIème?"

"Quelles innovations bouleversantes, quel ambitieux Plan Quinquennal (rappelons que le CSA a "renouvelé pour cinq ans l'autorisation d'émettre" ironic ) vont donc tirer le 95.6 de sa puanteur rance d’hospice à petits-vieux de la non-pensée, et de mouroir à dernières charognes d’idéologies depuis longtemps aussi cliniquement trépassées que la dernière lueur d’intelligence dans l’œil glauque du gros-Sketch du Mercredi, bafouillant sa macédoine de morceaux choisis de Mein Kampf entre deux rots à la vodka de patates ?"

Eh ! bien, en conclusion, - c’est le propre de la saleté morale crasse de l’Endive qui se plante dans tous les potagers : RIEN.

Cet homme est décidément un néant qui se prend au sérieux, et qui pète du vent plus haut que ses talons rouges… La preuve n'en est plus à donner : on le sait.

Mais jugez plutôt par vous-mêmes...

Première fracassante annonce de Sa Seigneurie (sonnez trompettes!) :

Dans sa grande magnanimité, Monseigneur a consenti à former (sous sa coupe, bien entendu) un « Comité de Rédaction », chargé d’enregistrer les doléances, propositions et récriminations des lavettes microphages qui sévissent encore dans les locaux putrides du Bd Muré…

Mon Dieu ! Me direz-vous ! Quelle audace ! Quelle nouveauté grandiose ! Son Endivité se laisserait-elle saisir par la débauche, en constituant, au sein de son bunker de la dernière rafale, ce qu’Elle-même appelait si délicatement, il y un an, un « Soviet » de Patrons d’Emissions, propre à lui mettre des bâtons dans les escarpins, et à constituer une force de dissidence, ou de contestation interne à la radio ?

Que nenni, qu’on se rassure.

On jugera de l’indépendance et de la « liberté d’agir » accordée au dit « Comité de Rédaction » (qui a tout du Comité Central), quand on lira la liste des potiches dévolues à y faire sagement figuration, en rang d’oignon sur l’étagère du bas :

Présidente du « mâchin » : notre dinde peroxydée favorite, Paoli, - celle qui trouve à Quinquin toute les qualités d’un grand Prince mécène des arts et des lettres, et qui, pour peu, nous comparerait le moindre pataquès de Son Altesse à l’éclosion d’un bouquet de fleurs de rhétorique digne d’être porté à la postérité par ses soins de Grande Historiographe de la Cour.

Sous ladite (il n’y a pas d’autre mot, car ces gens-là vivent couchés depuis le 12 Novembre dernier) :

- La Brassotte de service (on cherche encore les trous du gruyère où elle ne se sera pas fourrée, celle-là)

- La Collin (nommée là, sans doute en récompense de ses bons et loyaux services de l’an dernier, quand la charmante faisait si délicate figuration, en promenant le micro à travers la salle de la Mutualité, entourée des deux gorilles dont l’Endive avait payé les services à Manu le rat d’égoût)

- F-G Dreyfus (un cacochyme en passe de yaourtage définitif qui fait dire de lui, désormais, que "voilà un Dreyfus qui pour le Quinquin, fait donc parfaitement l’affaire")

- Lydwine Helly (celle-là même qui cherche désespérément à trouver un bâton de maréchal dans la culotte de peau des généraux sourdingues)

- Roy (d’on sait désormais quoi)

- Besançon (décidément, c’est plus un Comité de Rédaction, c’est le CA du CDARS en personne, ce truc…)

- Urrien (Yannniiiiiiiiiiick!!!! le retour....sans doute, au titre de tapis d’Atelier, sur lequel Quinquin s’est longuement poli les semelles et fait reluire les pompes… les initiés comprendront Wink )

- Et enfin (car il faut garder le meilleur pour la bonne bouche), membre à part entière de cette dérision croupionnesque : SON ALTESSE SOI-MÊME (sans qui, bien entendu, la « liberté » d’action et de décision du « Comité de Rédaction » n’eût pas été garantie…)
mdr2

« Avec ça, on est bien barrés », comme disait la Comtesse… bien barrés pour « maintenir le cap », comme l’écrirait Paola sous prozac et sous influence, dans un de ses meilleurs moments de transe poétique de rédactrice en chef du « courrier des Auditeurs reconnaissants » du Lundi.

Dans le style « boîte à idées » où l’on inviterait les morpions collés à la moquette sale du 61 à « déposer leurs remarques et suggestions », c’est pas une mail-box, ce « Comité »-là, c’est un vide-ordures.

La suite des « initiatives et prospectives » élaborées par sa Grandeur fut apparemment du même tonneau bourbeux…

Je me réserve, à suivre, (bien que je vous assure que le feuilleton est tout, excepté palpitant) de vous en égrener la liste dans un prochain épisode.


A + (comme J.Ferré (R.I.P.) détestait qu’on dît) Wink

Courtoisrazzo
Pilier du forum

Nombre de messages : 797
Réputation : 9
Date d'inscription : 24/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

CRÊPES-PARTY du 9/10 - Episode 2

Message par Courtoisrazzo le Jeu 11 Oct 2007 - 17:54

Oyez, oyez, foules attentives et ébahies, voici donc le suite du compte-rendu de notre affaire (voir ci-dessus dans ce fil).

Deuxième grande initiative de S.A. Vicomptable, afin de redonner du lustre à R.(ex)C., de lui conférer l'aura internationale qu'elle mérite, et d'assurer son rayonnement au-delà du local poubelles sous l'escalier du 61 (précisons que le "local-poubelles" en question, c'est ce que Varlet appellait l'autre jour, chez le Marin d'eau de Rose, la fameuse "pièce aux archives", officiellement "en travaux"... ironic ) :

Exhumation (peu inattendue), par les soins du Quinquin du Loch Ness, du Serpent de mer qui, depuis J. Ferré (R.I.P.) refait régulièrement surface, et lance son pet rigolard au nez des gogos-de-payants, avant de repartir pour une plongée aux abysses : l'extension de l'audience, et la fameuse question de la location de nouveaux émetteurs en province... bille

On ne doit sans doute qu'à l'aplatissement général des crêpes qui se croient le sel de la terre quand elles ont sur les oreilles le casque délingué et devant la bouche le micro qui crachote du studio du 61, le fait que cette vieille rengaine resucée du dentier de papy n'ait pas déclenché dans les rangs l'éclat d'hilarité qu'elle mérite...

Allons Quinquin, à qui vas-tu faire croire que ça t'intéresse de toucher les populations au-delà du bout-du-bout du grand canal, et de diffuser la "bonne parole de notre chère radio" auprès d'autres clampins que tes deux cents électeurs probables de 2008 dans la Préfecture des Yvelines (et encore, ceux qui habitent du "bon côté" de l'Avenue de Paris)?

Il semblerait (nous sommes en pleine mégalomanie, - et d'ailleurs, en pleine incohérence) que lorsqu'on demanda à l'Endive auprès de quelles malheureuses villes de province, jusqu'ici épargnées par le gâtisme nucléaire de Bombinette, les séances d' Au théâtre, ça foire de l'Âne Brassotte ou les mille et une recettes périgourdes de Salsa-la-truffe, elle comptait étendre ses sévices radiophoniques, elle jeta en vrac, n'importe comment, et sans aucune logique, les noms de :

Marseille (pourquoi pas?), Lyon (on est encore dans le raisonnable)... mais aussi : Poitiers (à cause de Charles Martel?), de Limoges (pour casser les oreilles de la porcelaine?), d'Orléans (Ah! Paoli dut apprécier!)...

Or, pourquoi point de Strasbourg (la Paul-Marie qui y est tout le temps fourrée va piquer sa colère, de ne point pouvoir s'y écouter causer), point de Nantes (où, c'est vrai, il y a déjà Yanniiiiiiiick pour affoler la pucelle locale de plus de soixante ans), point de Lille, point de Toulouse?... (si j'osais... j'ose! J'ajouterais point d'Alençon, ne fût-ce que pour faire un très mauvais jeu de mots...)

Et pourquoi pas Trifouillis-les-Courges, ou Saint-Cast du Morutier?

Soyons clairs : cette histoire d'émetteurs, vieille comme les robes ironic de Brassié et comme la gaine Scandale de Paoli, va servir une fois de plus de prétexte à réclamer de la rallonge de cotisation à ceux qui n'ont pas encore compris, pendant vingt ans que Ferré nous l'a ressassée sans qu'on n'en voie se manifester les effets concrets, qu'elle n'a jamais été qu'un montage destiné à servir de pompe à Phynances du Père Ubu...

Et que tout ce qui a été payé, en fait d'émetteurs, ce sont les vacances au soleil de Paola, les commandes aux 3 Suisses de Yolande et les charges sur salaires de la baraque... plus quelques (trop) habituelles "dépenses exceptionnelles" sur lesquelles il vaut mieux jeter un voile pudique.

Quant au sujet du développement du site Internet de la Radio (on sait qu'il "semble peu à peu s'étoffer", comme l'écrivait naguère sans rire un Noeud Courtois de chez le Petit-Gogole, surtout depuis un an, et qu'on lui a rajouté une deuxième page ironic ), et à la "souhaitable présence de R.C. sur le Web", là, (concurrence désormais indéniable de la haute qualité de LUMIERE 101, crainte, surtout, que sa friterie ambulante ne soit définitivement renvoyée à la Préhistoire de la FM, où d'ailleurs, elle se trouve déjà), son Altesse semble (paraît-il) avoir percuté, "tilté", - et ses intentions se font plus directives...

Mais très franchement, pour atteindre au but, il faudra d'abord s'entourer d'autre chose que du 1100 les manettes dans le plâtre et de sa bande de Zozos des Ondes (que l'Andouille qui Vire, dont le sens du ridicule n'atteint pas l'autisme mégalomaniaque, persiste pompeusement à appeler : "les Ingénieurs du son"). bille Ou alors, c'est qu'il écrit :son avec la cédille...

Et puis, comme toujours, l'Endive qui paie pour tout le monde, cherche d'abord à faire des économies de bouts de filaments (on la comprend, la dot de Clélie est déjà mangée, et celle d'Iseut commence à faire pâle figure)...

Pas question donc de faire appel à de vrais techniciens ou hommes de l'Art en la matière, pas question d'études de marché, pas question d'embaucher un quelconque conseil en entreprise...

Le silex et le lance-pierres, on vous dit.

Et puis, il ne semble toujours pas être à l'ordre du jour de passer de cette économie de troc qui avait cours dans les cavernes du néolithique (et dont les 60 m2 du Bd Muré sont le dernier conservatoire archéologique) à un modéle performant, capable, sinon de dégager des bénéfices, du moins d'enrayer la perte sèche et l'engouffrement financier des (maigres) cotisations encore rentrantes, et surtout de la fortune personnelle de son Altesse, dans des absurdités et des non-sens de gestion dignes de l'URSS de la fin du brejnevisme ou de la Corée du Nord actuelle.

On croit deviner la raison de ce cabrement assez irrité et épidermique de Quinquin, contre toute intervention "extérieure" dans le renflouement des caisses.

Tant qu'il paie tout tout seul (et quitte à s'y ruiner, s'il veut "tenir le cap" comme il dit, jusqu'à l'iceberg électoral qui l'attend en Avril), il EST LE MAÎTRE...

Ne cherchez pas plus loin la raison qui nous vaut, depuis la nécrophage "récupération" par ses soins de la mort du gros-Sketch, ce concert de platitudes à plat-ventre qui déferle sur les ondes du 95.6, jusqu'à flanquer le malaise et la nausée...

Ces Messieurs-Dames, qui tremblent devant l'enarchicon, du fond de leur coquille de bigorneaux apeurés, savent bien que SANS LES SOUS DU COUCOU, PLUS DE RADIO DU TOUT...

(C'est à dire, plus de micro tendu à leur dernier souffle sénile de vanité verbeuse, à leur cacochyme mégalomanie de has been de la PED ou du reste, plus de vitrine à leurs comptes d'auteurs dont même avec un chèque de 100 bâtons, la Pensée Universelle n'a pas voulu ironic , plus de tribune à leur manies et à leurs marottes qui n'intéressent plus qu'eux, et qui n'arrivent à maintenir éveillés que quelques pépés grabataires et mamies insomniaques qui n'ont plus que ça pour tenter de fermer l'oeil, depuis que la Béranger (message perso si tu viens nous lire sur le FL : main Macha I love you ! ) a décroché de son "service téléphonique minimum avant le suicide" des nuits blanches de Radio France...)


Suite et fin au prochain épisode. Wink

Courtoisrazzo
Pilier du forum

Nombre de messages : 797
Réputation : 9
Date d'inscription : 24/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teuf hdliste le 9 octobre 2007 au Novotel Paris Vaugirard

Message par Invité le Jeu 11 Oct 2007 - 18:37

mdr2 vivement la suite

Qu'est-ce qu'on rigole !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Emetteur, menteur!

Message par fromentin le Jeu 11 Oct 2007 - 22:21

Emetteur menteur!On sait déja que les cotisations venant de normandie ne sont pas proportionnelles au coût de la transmission par France Télécom, et pout dire c'est peanuts.A fortiori pourquoi les Marseillais se mettraient tout soudain à cracher au bassinet pour entendre la célébration du culte de l'endive:" Peuchère c'est qui le fada qui cause pointu dans le poste il s'est assis desusse un oursing ou quoi?"Bref comme dans une entreprise( mais l'énarchicon ne connaît pas)RC est menaçée par le rendement décroissant. Qu'il y aille donc à Marseille ça fera comme sous les oliviers, (un avant goût du succés en juillet dernier) le bide!

fromentin
Habitué

Nombre de messages : 180
Réputation : 2
Date d'inscription : 20/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teuf hdliste le 9 octobre 2007 au Novotel Paris Vaugirard

Message par Courtoisrazzo le Jeu 11 Oct 2007 - 22:27

La sotterie d'été de l'Âne les bras-m'en-tombent?...

Un bide, en effet, - ce, malgré la présence (fort absente et dans les vaps, vu son état de santé déjà brinquebalant à l'époque) du Facho-Pansu... ironic

Je me suis laissé dire (mais je développerai cela dans le fil qui concerne les Euhvres de ladite nazhystérique dindonne Wink ) que la Brassotte en fut verte comme une olive au jus, et qu'en sus de ses habituels pépins de pomme, elle n'eut pour cette fois-là que les noyaux à sucer...

Courtoisrazzo
Pilier du forum

Nombre de messages : 797
Réputation : 9
Date d'inscription : 24/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teuf hdliste le 9 octobre 2007 au Novotel Paris Vaugirard

Message par Thrasybule le Lun 15 Oct 2007 - 6:47

Bravo;
Un grand moment.
Pouvez nous indiquer quelles sont les personnes qui ont posé des questions, fait des remarques, parlé...

Même pas contre notre vénéré destructeur de radio, mais simplement les X et Y qui ont pris la parole.

Merci encore pour le debriefing.

Thrasybule
Intervenant

Nombre de messages : 89
Localisation : Dans la pampa avec le Mexicain, Montauban ou sur la péniche des Volfoni avec Maître Folace
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

CRÊPES-PARTY du 9/10 - Troisème (et dernier) Episode

Message par Courtoisrazzo le Lun 15 Oct 2007 - 11:12

Ouf. Pas facile de trouver le temps de s'occuper des Zeuvres de son Altesse vicomptable de la ruine quand on n'est pas fonctionnaire stipendié pour occuper les placards dorés du Ministère, et qu'on se doit aux choses sérieuses, afin de gagner de quoi faire vivre (Talleyrand eût dit : "à quoi bon?" ironic ) les 80% de parasites qui, du plus haut du Gouvernement au plus bas du petit profiteur d'allocs, vivent accrochés aux... choses de l'Etat.

Nous en étions, je crois, restés, dans cette N ième narration des bourdes et décisions vitales à l'avenir du monde dont son Altesse a bien voulu entretenir ses laquais dévoués, rassemblés pour le couronner au Novotel Vaugirard, au moment où le Très Grand Enarchicon du PAF dévoilait devant l'audience délirante, la teneur des "novelletés" à prévoir dans la grille de "La Voix de l'URV sur le 95.6 mhz".

Car, voyez-vous, non content de mettre les singes qui le louent au micro en cage, Sa Merveilleuse Endivescence tient à les enfermer derrière des grilles de programmes, non point "larges" comme celles du regretté Gorille phallophore, mais étroites et verrouillées comme l'est son esprit lui-même : cette arrière boutique où trois lieux communs tournent en rond pour l'éternité comme des damnés de Dante.

Fort de son expérience énarchique, qui consiste à organiser l'embrouille là où le bon sens prévalait, son Altesse a commis de la note de service (déjà on craint le pire), et, saisi par la débauche, s'est mis à réfléchir au meilleur moyen d'emberlificoter les fils, et de brouiller l'écoute des derniers auditeurs les plus patients, et les moins prévenus contre lui (en gros, les dix lobotomisés qui sévissent chez le PG, et qui commencent, même ceux-là, à trouver, comme eût dit feu l'Allumé de l'UFO, qu'on "les prend pour des Pélicans")...

Là, (croyez-moi, ou ne me croyez pas), d'après ceux qui ont dû subir les explications de Sa quinquinnesque Quintessence, Elle-même, se prit apparemment à pédaler des semelles dans sa semoule, et, au bout de trois minutes d’exposé fumeux sur les semaines A, B, C, D, E… F … X et Z (on croirait, hein Sournoisix?, les numérotations des Bloks d’immeubles dans une riante banlieue soviétique), Elle ne savait plus elle-même où elle en était, de ses dépeçages en tranches horaires dispersées aux quatre coins de la journée de ce qui fut la cohérence éditoriale de la R.C. de J. Ferré (R.I.P.)

D’autant qu’en sus, pour ce qui est des nouveautés délirantes qui vont (à n’en pas douter, soulever la vague de retour en force des Auditeurs fichus le camp écouter si on s’emm… quinquine ironic autant ailleurs) on est, comme dit la bonne « servis, ma chère Dame ».

Je ne reviens pas sur les Au théâtre, ça foire de la Brassotte : on en a subi la première livraison, - qui n'a rien suscité, dans le genre standingue ovécheune, excepté deux posts de propagande sur le Mandaforum du Nœud Casqué, et un fil resté en suspens comme une grosse ficelle de mauvais drame, ouvert chez l’ami des dindes perdues sans collier virées de chez le Petit Gogole, Maxime, par notre increvable amie la BM (qui de toute façon, est du genre à s’extasier devant le premier âne coiffé, pourvu qu’il connaisse sa collection du Prince Eric sur le bout du Signe de Piste, et en est restée, en fait de Littérature à : Oui-Oui fait sa Première Communion chez les scouts).

Je me réserve le plaisir d’en dire ailleurs toutes les beautés, qui nous ramenèrent soudain aux plus belles heures des Kermesses de fin d’année de la Paroisse Saint Nœud de la langue qui fourche ou Sainte Zozotte du bouilli dans la bouche…)
mdr2

En revanche, je m’étendrai un peu plus sur un « grand projet » pour lequel Son Altesse est allée débaucher du fort beau linge, en la personne de J-Y le Gallou (qui fit l’honneur, ayant été prié, d’être présent, et d’exposer ses plans éditoriaux).

Or donc, Sa Vicomptabilité daigne consentir à ce le 95.6 s’enrichisse d’un « journal quotidien de réinformation » (sic), qui devra lutter « contre le mensonge et la propagande qui ont cours, partout ailleurs, dans les médias » (re-sic).

En effet, je pense qu’ici (et ailleurs), tout le monde conviendra que, pour lutter efficacement pour la Liberté de parole, le jaillissement de la Vérité et l’objectivité d’une info sans langue de bois, Quinquin est la personne qu’on attendait depuis que Zola, pris un soir de boisson et coincé par Clemenceau entre les WC et les rotatives de l’Aurore, pondit son J’accuse (qu’il ne faut jamais appeler autrement que « l’honneur de l’Histouâre de la Praîsse Haîcrite Françaîse », sous peine de passer pour un contrevenant fasciste aux beautés du Naturalisme tombé dans le ruisseau, et passé du pot de chambre de Thérèse Raquin au pot de vin de la III ème République bananière).

J’ignore si Le Gallou sait où il a mis les pieds (en tout cas, il n’a pas demandé son reste, et ne s’est pas coltiné le dîner en tête à tête avec l’Endive, ensuite), ou s'il se fait quelque illusion sur les « moyens » que le Vampire des bouts de filaments et des économies de trombones va mettre à la disposition de ce futur grand moment d’info du PAF (auprès de quoi les historiques « Cinq colonnes à la une » feront figure de pissotières à caniches pour Palais Royal burénisé)…

En tout cas, le brave Gallou ne semble douter de rien, et prévoit déjà des équipes pléthoriques (5X5 personnes sur 5 jours de semaine, ça fait bien 25 pékins en sus qui vont hanter les 10m2 du placard à balais… pardon, du « studio » du 61 ?)

Où le 1100 va-t-il poser ses grosses fesses de feignant, quand tout ce monde aura squatté les fauteuils crevés qui meublent piteusement l’endroit ?

Ah, oui, je vous vois ouvrir des yeux ronds, canaillous toujours prêts à vous moquer des sublimités que son Altesse pond d’un derrière distrait, le matin, avant de se peigner les trois poils qui lui restent en guise de mèche romantique à la Gonzigue-sans-bras.

Vous me rétorquez : « Quoi, 5 jours de bulletins d'actu par semaine seulement ? Et le ouiquènde, alors, il ne se passe rien ? »

Eh ! bien, non. mdr

Sur le 95.6 (on est sur une radio de fonctionnaire, ne l’oubliez pas), l’info est soumise elle aussi aux RTT et autres inventions tordues qui, en France, font de l’année de travail ouvrable une longue suite de vacances, et une longue enfilade ponts qui ne mènent nulle part qu’à la ruine du pays).

Notez donc que, sur HdL-FN, l’événement n’a qu’à bien se tenir, et le scoupe choisir (s’il veut atteindre à la gloire d’être divulgué) de se passer le matin entre 7h15 et 7h30 (heures de diffusion prévues de la future merveille du Gallou), de préférence en semaine
Le prochain 11 Septembre sera prié de se passer et de se caser dans ce créneau horaire désigné par le bon plaisir de Sa Seigneurie des Rillettes… Sinon, il sera considéré comme un non-lieu par les trompetteurs d’actu de la PED courtoiso-quinquinienne. ironic

Tout de même, sa grandeur ne pouvait pas se priver de « rebondir » sur son dada favori (même quand il s’agit de parler intendance), à savoir : l’obsession du complot, les manoeuvres de la célèbre main occulte qu'il sent lui gratouiller l'Ego quelque part, et la fixette sur l’Officine-qui-fait-tant-de-mal-à-notre-chère-Radio et dont les agaceries redoublées le taraudent grave, le bougre !).

Le prétexte lui fut offert par la gaffeuse truffe aux 1000 et une recettes périgourdes, la Salsa des familles, qui se plaignit d’une voix flûtée d’avoir été « traitée avec violence » (rassurez-vous, son honneur est sauf et sa vertu entière) par S.A.V., qui lui a « sucré », sans l’en aviser, les redifs du LJ des Lycéens du Lundi. Aux récriminations de la donzelle victime de son arbitraire, le Faquen, très en forme faquinienne, rétorqua par une de ces explications tordues de chez tordu dont il tient le secret de l’attentive lecture de toute sa collec’ des anciens numéros de la Pravda grande époque des purges de 37 et des Procès de Moscou, - profitant de l’occase pour calomnier sans vergogne l’absent J-L de Carbuccia.

Figurez-vous donc (on vous prie de noter que c’est la VERSION OFFICIELLE des « faits » qu’il convient désormais de cautionner, si vous voulez demeurer dans les grâces de l’Endive qui ment comme elle sent la morgue) que si le LJ de Didier Rochard (qui d’ailleurs, s’était défilé ce soir-là) n’était exceptionnellement rediffusé que deux fois, c’était parce que Ferré (R.I.P.) ne voulait plus que LUMIERE101 soit « invitée à empiéter » sur les tranches de R.C. … Shocked

Et tout ça, je vous le demande : pourquoi ?

Simplement, a affirmé l’Endive, devant les cinquante ou cinquante-cinq « patrons » aplatis qui l’écoutaient bouche bée, parce JLdeC, exécuteur testamentaire de Jean Ferré (rappelons-le, en passant), aurait gravement attenté à la morale et à la vertu du 95.6 en commettant, dans le dos de son vieil ami et co-fondateur de R.C., UNE GRAVE ESCROQUERIE à l’URSSAF…

Je ne fais que rapporter ce qu’on m’a dit être la « version Quinquin » de l’affaire (donc, il est évident qu’on peut d’emblée en penser ce qu’on pense d’ordinaire de ses grandes déclarations de principe et de ses contes pour enfants de 4 ans, que seul accrédite encore le PG du Madarom).

Voilà donc qu’en plus du dentiste « qui ment comme un arracheur de dents », du Grec qui « né à Alexandrie, est sûrement un peu plus levantin, vous voyez ce que je veux dire, que descendant de la pure race dorienne », de « Pichon, le félon de M&V », on a désormais JL de Carbuccia, « l’escroc de la sécu et le pilleur de caisses du bd Muré »

Charmant.

Gageons que Quinquin vienne encore de se faire un ami… N’ayant eu affaire au sens de l’honneur et à la susceptibilité Corses que sous les aspects de la fondante figue molle Paoli, il doit ignorer qu’entre Corte et Sartène, on a vendettisé pour moins que ça, - et qu’en général, sur l’Île de Beauté, après ce type de mise en cause, on sort d’abord les fusils et les couteaux, avant de s’expliquer sur le fond du litigeironic

Après ça, que dire de plus ?

Je vous parlerais bien des passionnants échanges qui eurent lieu, à propos de la saleté (d’aucuns osèrent dire : « honteuse et répugnante », Quinquin a noté les noms sur son petit carnet noir !) des locaux de la pizzeria et de l’étable à 1100…

Bertin (qui n’en rate pas une, - si elle avait un neurone, même bien planqué sous le bigoudi, ça se saurait) proposa, m’a-t-on dit (la personne qui m’a raconté ça en pleurait encore de rire) que, dans un élan de scoutisme généralisé qui fera plaisir à cheftaine BM à talons plats, TOUS les « patrons » bigornisés mettent la main à la pâte, - un peu comme pour les parties de campagne de la Brassotte, (qui vous invite toujours en vous demandant d’apporter votre manger et votre boire) – et se munissent, qui son balai, qui sa serpillère, qui son pot de peinture, qui son rouleau… et roulez-cadavres, la Blanche-Neige aux soixante nains orchestrera le grand nettoyage de Printemps (on voit d’ici la scène) en sussurrant son petit « Sifflez en travaillant » et en distribuant les bons points et les primes de B.A. au plus endurant… dingo

Plus sérieusement, il fut bien question (son Altesse et sa garde rapprochée ont apparemment beaucoup insisté là-dessus) de « l’odeur de ménagerie » qui règne dans la pizzeria en décrépitude, et qui est le résultat de la présence de Praline…

Un bigorneau du micro pris en otage, qui eut à se coltiner de subir le dîner qui suivit à la table-même de Sa Grandeur m’a récemment informé que la chatte que Jean Ferré appelait « notre présidente légitime » est regardée par l’Usurpateur comme une rivale à éliminer (c’est un peu, au plan félin, ce que Gofman est désormais au plan de l’accusation d’être un chien lubrique qui aurait contracté la rage officineuse), et que le Vampire des Carpettes saisit au bond tous les prétextes, afin de lui faire porter –ainsi qu’à Yolande, décrétée « maîtresse» et responsable des agissements et incontinences supposées la malheureuse bête -, le chapeau de tous les malheurs qui s’abattent sur le 95.6.

C’est donc Praline qui est accusée de creuser le trou financier dans les caisses de R.(ex)C. en coûtant trop cher en croquettes (on est prié de ne pas rire), c’est Praline qui s’oublie dans les coins, et qui répand partout cette odeur inimitable du Bd Muré (qui est plutôt celle du renfermé de la PED qui n'a pas vu la lumière depuis longtemps, du vieux qui s’est fait dessus, de 1100 qui a encore bouffé son chiseburger en foutant du ketchupe et du cheddar fondu plein les manettes et la console, ou de Bombinette qui a lâché en douce un pet de sourdingue – ceux qu’il n’entend pas pétarader, mais dont tout le quartier peut sentir, à vingt mètres à la ronde, le rayon d’action atomique)…

Sans plus rire du tout, enfin, (les B-Sketchs paranormaux du Mercredi ont beau n’être plus qu’un attendrissant souvenir Bd Muré, il faut bien malgré tout que la malédiction de la Lune Rousse persiste à imprégner les lieux, et à suinter du papier peint pisseux des murs pale ), il paraît qu’à l’endroit même où Faquen lança au micro les premiers postillons haineux et mensongers de son plan de propagande et d’usurpation, là-même où se trouvait placé le trône de son prédécesseur, sous le « fauteuil présidentiel » (aussi crevé que les autres, mais désigné comme tel, sans doute parce qu’il est muni de roulettes) qui domine le crasseux formica du studio, « UN TROU SE CREUSE DANS LE SOL »…
affraid
Chaque jour, plus menaçant, - risquant à la fin, d’entraîner le plancher et ce qui repose sur le plancher…

Il paraît que c’est juste les lattes qui s’affaissent dans le « vide sanitaire » d’en dessousSuspect

Moi, je dirais plutôt que c’est l’abîme d’En-Bas qui s’ouvre sous les pieds du Menteur et de l’Escroc qui a volé l’héritage, du bouffeur de cadavres qui fait parler les morts et qui profane les mémoires, du blasphémateur du 33ème degré qui se fait passer pour le Croisé de l’Occident Chrétien, afin de faire chanter en choeur les grenouilles de la paroisse St Louis-qui-demandent-un-roi (on n'a pas dit de quoi content )...
...Donc, je demande à ceux qui ont leurs entrées dans le bunker muratien de bien vouloir nous dire si, de dessous la chaise de l’Endive, ne montent pas déjà, de l’Abysse des gluantes ténèbres et des peines éternelles, quelques méphitiques vapeurs de soufre, ou quelque abominable concert de grincements de dents, augures de la précipitation prochaine de "la Bête qui s'est emparée de R.C." dans les Enfers, sous les coups du Glaive Justicier de l'Archange.


Dernière édition par le Lun 15 Oct 2007 - 11:27, édité 1 fois

Courtoisrazzo
Pilier du forum

Nombre de messages : 797
Réputation : 9
Date d'inscription : 24/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teuf hdliste le 9 octobre 2007 au Novotel Paris Vaugirard

Message par Guinevere le Lun 15 Oct 2007 - 11:25

Allons, allons, Courtoisrazzo, ne me dites pas que déjà l'on entr'aperçoit sous les fauteuils la corne de Nyarlathotep ?!

Mais je remarque aussi que votre verve s'enlise, mon cher, dès qu'il est question des femmes. N'avez vous vraiment que des dindes dans votre bestiaire ? Tss, tss ! content

Guinevere
Pilier du forum

Nombre de messages : 795
Age : 69
Localisation : Au royaume arthurien
Réputation : 9
Date d'inscription : 20/02/2007

http://reflexsurtempscourants.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teuf hdliste le 9 octobre 2007 au Novotel Paris Vaugirard

Message par Courtoisrazzo le Lun 15 Oct 2007 - 11:33

Vous savez, ma chère, je ne demande qu'à dire du bien du beau sexe...
Mais les exemplaires de celui-ci qui caquètent dans le micro, gloussent sur les tréteaux et encombrent, de leur prétention de pintades au bec en cul de poule, les ondes de R.(ex)C. ne sont franchement pas pour vous exalter, ni physiquement, ni intellectuellement, à la débauche... ironic

D'ailleurs, Guitry disait justement : "On n'est éloquent que sur les sujets de détestation qu'on a... Donc, dire du mal des femmes, c'est la seule occasion qu'on ait de vouloir, et de pouvoir en parler longtemps..."

Celles dont on a que du bien à dire, et à penser, - il convient, par galanterie et courtoisie, de rester discret, en public, sur les faiblesses qu'on a pour elles...en privé What a Face ... et de leur point tresser de trop compromettant éloge devant tout le monde. Wink

Courtoisrazzo
Pilier du forum

Nombre de messages : 797
Réputation : 9
Date d'inscription : 24/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teuf hdliste le 9 octobre 2007 au Novotel Paris Vaugirard

Message par Victor le chacal le Lun 15 Oct 2007 - 11:56

Pour Courtoirazzo : qui était présent, qui était absent?

Bav.

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teuf hdliste le 9 octobre 2007 au Novotel Paris Vaugirard

Message par Courtoisrazzo le Lun 15 Oct 2007 - 12:07

Hé, ho! Y'a pas le feu au Grand Canal! mdr2

Laissez-moi le temps de recouper mes infos sur le sujet avec l'estimé JUDEX qui s'est glissé subrepticement rue des Bourdonnais, ce dernier Vendredi, (pendant que Quinquin et Maud écrasaient, qui les pieds de ses voisins pour aller paonner au premier rang des stalles, qui une larme de crocodile de patronnesse qu'on sort, à la Messe d'enterrement du gros Sketch), et qui a microfilmé la liste des absents de Mardi (liste que l'Endive Vengeresse a consignée dans son petit carnet noir, dont la seule évocation fait désormais trembler les bigorneaux du 95.6 dans leur coquille)...

Je vous tiendrai au courant, et publierai la "feuille de présence" de la très Déshonorable Tenue du 9/10 à l'O:. de Vaugirard, dès que j'aurai comparé avec mes propres sources...

@+ (sauf le respect dû à J. Ferré (R.I.P.) ironic

Courtoisrazzo
Pilier du forum

Nombre de messages : 797
Réputation : 9
Date d'inscription : 24/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teuf hdliste le 9 octobre 2007 au Novotel Paris Vaugirard

Message par Invité le Lun 15 Oct 2007 - 12:24

Guinevere a écrit:Allons, allons, Courtoisrazzo, ne me dites pas que déjà l'on entr'aperçoit sous les fauteuils la corne de Nyarlathotep ?!

Tsss. Guinevere ! on ne convoque pas l'horreur qui rampe dans la nuit elle-même pour s'occuper des Faquens.

Pourquoi pas Lloigor ou, au son aigre des flûtes venues de là où le monde finit, Azathoth l'indicible ?

Pour Faquen un petit familier suffira. Un petit rat noir serait spirituel.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les Aplatis de la Crêpe-Party du 9/10 (Annexe au C.R.)

Message par Courtoisrazzo le Mar 16 Oct 2007 - 9:50

On me l'a demandée plus haut, et après maintes vérifications et recoupements (ici, c'est du sérieux, c'est pas de l'info à la Quinquin ou à la Gallou-Gallou le passe-Muré), LA VOICI...

Comme je n'ai quand même pas que ça à faire, en guise d'oraison jaculatoire dès potron-minet, que d'égrener le chapelet des noms des bigorneaux (AOC HdL-FN) qui se pressèrent nombreux, gants blancs et tablier dans la mallette, à la Tenue Solennelle de l'O:. de Vaugirard du 9/10 dernier, je vais donc vous produire la recension des absents (remarqués, remarquables, ou non) qui eurent l'audace de se faire excuser, avec ou sans obole (ceux qui se firent porter pâles auprès de la blafarde endive sans cracher leur dédommagement au bassinet sont déjà inscrits dans une colonne spéciale, calligraphiée à l'encre rouge, du petit carnet noir de S.A.V.). ironic

Comme ça, ça ira plus vite... Et vous en déduirez vous-même (par élimination, comme pour la politique "éditoriale" maison du Coucou), quels furent les aplatis qui vinrent, munis de leur tapis de prière, se prosterner devant l'Abomination qui Grince sur les Ondes, dans les sous-sols crapuleux du Novotel...

N'étaient pas de la Surprise-Party :

- Ni nos Francofolles en délire, ni celle qu'on surnomme en coulisse "l'impasse des Follies Dramatiques"; i. e. : ni Sainte-Bob, ni la longue Coûteaux , ni Darnel-du-trou-du-Souffleur. (Le Gang de la manchette bouderait-il Quinquin pour quelques regrettables excès d'homophobie qui lui auraient échappé, au fil de ses grands oraux dans le poste du Lundi soir?)

- Didier Rochard (qui a du pot, comme musicien, de pouvoir prétexter qu'il donne des concerts, aux heures de la soirée où on s'éclate grave aux teufs de Sa Seigneurie)

- YANNIIIIIIIIIIIICK(!!!!) (le garçon de plage de la FM, s'étant cassé la voix à casser les noix de ses auditeurs Bretons qui n'ont pas mérité ça... Absence fort déplorée par ces Dames, qui durent faire tapisserie toute la soirée, et ne purent twister à donf' dans les bras du Travolta aux yeux de Breihz de la Tuesday Night fever...)

- Le dernier éteint de Lumière 101 : F-G Dreyfuss (on va pas en faire toute une affaire Wink )

- Le moins obtus de la bande des LJ des Lycéens du Samedi, Thibaut Lefranc (on ne peut pas décemment avoir été bien élevé à l'AF, vouloir faire avancer intellectuellement le schmilblick des "idées de Droite" et cautionner le stalag PEDiste de Son Altesse du ras de la couture du pantalon)

- Jean-Paul Bled (retenu à une réunion importante d'un de ses groupes de Lobbying Européistes que Quinquin assimile sans doute à ces sectes Nord Américaines qui en veulent tellement à son dernier bastion de la dérision Souverainiste moisie)

- Bernard Lugan (sera-t-il de la prochaine charrette décidée par le Fouquier-Tinville de Bercy?)

- Philippe Maxence (dégât collatéral d'une guerre des soutanes avec Hamichou, qui veut garder pour lui le monopole du produit de la quête?)

- Catherine Antéblian (qui elle aussi, comme Bertin la truffe au gratin, s'est vue privée de la redif' du Lundi de ses jamboree en culottes courtes, - ceci expliquerait-il cela?)

- P. Payen-Appenzeller (dont même Quinquin, - comme c'est le cas de nombre d'Auditeurs -, doit ignorer jusqu'à l'existence comme Patron d'Emission... La Poésie et la PED, mon Dieu! on ne voit pas très bien ce que ça a à voir ensemble... il suffit, pour s'en rendre compte, d'aller lire - pour les plus courageux -, les petits besoins et grosses commissions que le PG dépose, chaque matin, sur son dépotoir à Neus-neus Wink... )

Je crois que le compte y est.

Celles ou ceux que j'aurais omis seront gentils de se faire connaître, et de venir réclamer sur le FL, ou nous serons honorés de publier leur rectificatif.

A noter un "incident" (en fut-ce un?) qui émailla la soirée : Papy la Griotte ("Le Premier Résistant de France qui a fondu son plomb"), qui donnait, depuis le début de la grand messe des signes d'impatience, a quitté la salle sans excuses, ni sans demander son reste, au beau milieu de l'Adresse au Peuple de Son Endivinité Lumineuse...

Fatigue, démangeaison de la prostate (bien excusable à ces âges où même les meilleurs Agents secrets ont malgré eux, des fuites ironic )?...

On ne sait...

Rappelons-nous seulement qu'avant de faire (très très mollement) "allégeance" au Faquen, Papy-la-cerise-sur-le-gâteux avait tout de même envoyé dans les dents de l'Usurpateur, lors du déjeuner-poutche de la Mutualité, quelques amabilités qui dénotaient ses doutes quant à la légitimité de la prise de pouvoir à laquelle on l'avait prié d'assister sans broncher.

On se souviendra, par exemple, que, Collin et ses Gorilles essayant de le priver de micro, il s'écria bien clairement : "Les Nazis n'ont pas réussi à me faire taire, ce n'est pas vous qui allez aujourd'hui m'interdire de parler"!...

Le Sénile-de-la-Cité, longtemps Premier Conseiller de Paris, va-t-il nous ruer dans les brancards à 90 balais passés, et nous repartir comme en 40? applaud

Bombinette qui fissionne du petit Suisse devrait en prendre de la graine : il n'y a pas de limite d'âge, ni au ramollissement, ni à l'ingratitude... pas plus qu'à la Résistance (active ou passive) à l'excès d'arbitraire, de bêtise et de ridicule. ironic

Courtoisrazzo
Pilier du forum

Nombre de messages : 797
Réputation : 9
Date d'inscription : 24/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teuf hdliste le 9 octobre 2007 au Novotel Paris Vaugirard

Message par Peau d'âne le Mar 16 Oct 2007 - 10:33

Acerbe et ironique Courtoisrazzo,

Vous devriez demander à l'endive gratinée de vous réserver la tranche du mercredi: c'est vous qui êtes le digne successeur de Serge de Beketch.

Et, comme lui, vous appréciez peu l'arithmétique:
Courtoisrazzo a écrit:
Le Sénile-de-la-Cité, longtemps Premier Conseiller de Paris, va-t-il nous ruer dans les brancards à 90 balais passés, et nous repartir comme en 40? applaud
ironic
2007 -1940 + 18 = 85, et non 90....

Peau d'âne
Régulier

Nombre de messages : 275
Age : 71
Localisation : Paris
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teuf hdliste le 9 octobre 2007 au Novotel Paris Vaugirard

Message par Rantanplan le Mar 16 Oct 2007 - 11:28

Uncle Toby a écrit:Un petit rat noir serait spirituel

Rattus Rattus vous salue bien.


Dernière édition par le Mar 16 Oct 2007 - 20:28, édité 3 fois

Rantanplan
Bavard

Nombre de messages : 1307
Réputation : 21
Date d'inscription : 25/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teuf hdliste le 9 octobre 2007 au Novotel Paris Vaugirard

Message par Le Vengeur le Mar 16 Oct 2007 - 12:11

Et phillipe Maurice ?
Et le Cht'i de l'aube religieuse ?
Et dame Level ?
Et ces messieurs du cinématographe ?

Le Vengeur
Régulier

Nombre de messages : 418
Localisation : Londres
Réputation : 9
Date d'inscription : 16/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teuf hdliste le 9 octobre 2007 au Novotel Paris Vaugirard

Message par Courtoisrazzo le Mar 16 Oct 2007 - 12:24

Les Messieurs du Cinéma, oui, - on me confirme qu'ils y étaient (en la seule présence, assez navrée, de Philippe d'Huges, J-P Torök étant, me suis-je laissé dire, assez dubitatif quant aux affections que le grand Peigne à Pellicules nourrit pour le Septième Art, et n'ayant pas digéré l'affront fait à son copain Paucard, l'exquis et regretté pornographe des Ondes, dont on dira désormais qu'il s'est spécialisé dans la position du démissionnaire) ironic .

Quant aux autres que vous me citez, j'ignorais qu'ils fussent encore vivants Shocked , - et apparemment, personne ne s'est inquiété de leur absence.

Courtoisrazzo
Pilier du forum

Nombre de messages : 797
Réputation : 9
Date d'inscription : 24/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teuf hdliste le 9 octobre 2007 au Novotel Paris Vaugirard

Message par Le Vengeur le Mar 16 Oct 2007 - 13:51

Paucard, que le gauchiste caractériel et vindicatif Franck avait baptisé Paucard le Tocard.

Il nous manque.

Le Vengeur
Régulier

Nombre de messages : 418
Localisation : Londres
Réputation : 9
Date d'inscription : 16/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teuf hdliste le 9 octobre 2007 au Novotel Paris Vaugirard

Message par Docteur Koch le Mar 16 Oct 2007 - 15:35

Courtoisrazzo a écrit: Grec qui « né à Alexandrie, est sûrement un peu plus levantin, vous voyez ce que je veux dire, que descendant de la pure race dorienne »

Cette intéressante précision vise probablement JG Malliarakis.

Je relève sur un Dictionnaire biographique que celui-ci est né français, dans un endroit beaucoup plus suspect encore qu'Alexandrie : en juin 1944 à Paris (15e), où les Doriens étaient fort rares à l'époque. Presque aussi rares que les "Levantins vous voyez ce que je veux dire" (au fait que veut-il dire exactement ???)

Herr von Lesquen, lui, est né au Maroc.

On comprend que Herr von Lesquen soit hostile au jus soli.

Voyons mais c'est scientifique.

Docteur Koch
Régulier

Nombre de messages : 273
Age : 82
Réputation : 1
Date d'inscription : 01/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teuf hdliste le 9 octobre 2007 au Novotel Paris Vaugirard

Message par Invité le Mar 16 Oct 2007 - 16:13

Cher docteur,

Il n'est de richesse que d'hommes.

Le Maroc est un pays qui est encore, malgré les tripatouillages de notre classe de voleurs politiques, moins bien loti que la France. J'imagine que dans l'intérieur, loin des centres touristiques, il reste quantité de ponts à bâtir sur des oueds asséchés, de notes de synthèse à faire sur le développement local, ou de régies du kif à remettre sur pied, avec timbres colorés et contrôles tatillons. Cela conviendrait très bien à un énarque polytechnicien.

Ainsi paierions nous en partie ce que certains présentent comme une perpétuelle dette de la France pour avoir colonisé.

Je ne sais pas si c'est très scientifique, mais je trouverais cette manière de se débarrasser du personnage très poétique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Teuf hdliste le 9 octobre 2007 au Novotel Paris Vaugirard

Message par Le Vengeur le Mar 16 Oct 2007 - 18:44

La France a dépensé beaucoup d'argent et beaucoup d'énergie dans ces lointains pays.

Ils nous doivent énormément.
Aussi pourraient-ils avoir le geste de nous débarrasser de gens comme L'Endive à l'Écharpe, autrement dénommé Faquin Le Charognard.
Avec l'interdiction de quitter le pays, il retrouverait peut-être le sens des réalités.
Je pense surtout qu'il essaierai de se faire élire en parcourant le bled pour faire campagne.

Le Vengeur
Régulier

Nombre de messages : 418
Localisation : Londres
Réputation : 9
Date d'inscription : 16/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teuf hdliste le 9 octobre 2007 au Novotel Paris Vaugirard

Message par Victor le chacal le Mar 23 Oct 2007 - 5:13

@Courtoisrazzo : SAV n'a rien proféré contre l'Officine "pernicieuse et méprisable"?

Qui SAv avait-elle invité à sa table?

Bav.

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teuf hdliste le 9 octobre 2007 au Novotel Paris Vaugirard

Message par Courtoisrazzo le Mar 23 Oct 2007 - 19:53

Très Honoré et redouté Grand Frère Chacal,

Je vois dans votre oeil sombre et sanguinaire, injecté par la juste haine de la traîtrise de l'imposture du mensonge et de celui qui les personnifie, à travers son Usurpation, briller une pointe de cabotinage Wink ... et un chacal qui redevient cabot, prenez garde : c'est un chacal qui est sur la voie de renoncer à la sauvagerie et d'accepter, comme le loup dans la fable de La Fontaine, de ne plus faire ce qu'il veut :

"Attaché, dit le chien,
Vous ne courez donc point où bon vous semble?"


Trève de plaisanterie, il paraît qu'en effet, L'Endive esquintée a eu quelques mots pour sa seconde marotte, après celle d'enfourcher tous les cadavres qui passent, en croyant poser pour sa statue équestre : la persécution par l'OFFICINE particulièrement hargneuse, odieuse et méprisable (sic) de sa personne et de R.(ex)C., (les deux ne faisant qu'un, puisque chacun sait que paraphrasant le Roy-Soleil en bon versaillais qu'il est : "le 95.6, c'est LUI"... ironic )

Oh, ce fut juste, me rapporte-t-on, pour rappeler à tout le monde qu'il "paintenait le pack, en bonze à mitaines"... euh... quelque chose comme ça (c'était après les digestifs, et on, sait qu'avec un verre dans le nez, son Altesse ne contrôle plus bien les horreurs qu'elle profère, ni les contrepets qu'elle laisse bruyamment échapper, à la grande indignation de MAUD)...
Et cela visait à glaner des suffrages (qui ne vinrent pas), de la part des Patrons bigornesques rassemblés, censés se montrer admiratifs devant tant de courage à exposer sa personne pour défendre la cause "qui nous est chère à tous" : que ce qui reste de la PED puisse crever au chaud dans une impasse qui sent la pizza moisie et la vieille chatte (il n'y a aucune allusion à Yolande, ni à Salsa la Truffe dans cette dernière phrase ironic ).

Plus intéressant, Son Altesse, évoquant ce qui se trame sur la Toile, pour ou contre ses entreprises vaseuses, fit allusion aux deux annexes à la botte de sa baraque à frites : le Blok 61 du Goulag de Sourd-moisix le félon, et l'aire de jeu pour grabataires en déambulateurs de l'ineffable PG à sa Madame en colère ironic ironic ...

Alors, sur ce point, il conviendrait donc que le Fruit mosellan et le gland du blog en prissent tous deux, pour rester botanique, de la graine...

Parce que là-dessus, le Faquen fut clair : pas question d'accoder de label d'officialité à l'un, ni à l'autre.

Vous pouvez crever sans estampille, les gars. clown

L'exclusivité de ce qui sera livré sur le Ouèbe, à partir du Comité Central du Bd Muré relèvera (dans les rêves et les promesses de politicien de Son Endivinité universelle, et quand la "Technique" aura trouvé le mode d'emploi du PC What a Face ) DE LA SEULE COMPETENCE DU SITE DE RC (oui, oui : les deux pages que 1100 n'arrive toujours pas à convertir au format PDF).

Donc, c'est dommage, vous pouvez rester à jouer dans votre bac à sable, votre dévouement n'aura servi à rien les mecs... pas plus que votre servilité aplatie de crêpes pour semelles vicomtales. No

Comme eût dit La Fontaine, pour y revenir et faire plaisir aux Mânes de Jean Ferré (R.I.P.) à toute fable, même mauvaise, il y a une morale. ironic

Courtoisrazzo
Pilier du forum

Nombre de messages : 797
Réputation : 9
Date d'inscription : 24/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teuf hdliste le 9 octobre 2007 au Novotel Paris Vaugirard

Message par Victor le chacal le Mar 23 Oct 2007 - 20:16

Magnifique, mon cher. C'est un bonheur toujours renouvelé que de vous lire.

Il n'y aucun risque que le chacal se fasse dompter; je n'ai pas percé l'arcane de votre commentaire.

D'autres éléments prépositionnés me rapportent des propos consternants qu'aurait proférés SAV à l'endroit de JL de Carbuccia.

Il y avait une deuxième question à mon post. Je vous laisse 10 mn...Wink

Bav.

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teuf hdliste le 9 octobre 2007 au Novotel Paris Vaugirard

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:09


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum