A propos du 12 novembre 2006 (Fête de la langue française)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A propos du 12 novembre 2006 (Fête de la langue française)

Message par Grand Architecte du Forum le Sam 28 Avr 2007 - 13:04

Chers tous,

Il manque à notre documentation sur l'usurpation des témoignages sur la "fête de la langue française" (durant laquelle le Prix Daudet fut remis à titre posthume à Jean Ferré) du 12 novembre 2006.

Son déroulement fut très particulier par rapport aux précédentes éditions et c'est là que beaucoup de choses se sont nouées. Et enfin les factieux hdlistes ont cherché à faire courir beaucoup de fausses rumeurs sur ce qui s'est passé à cette occasion.

Merci de donner vos informations ici.

Cordialement.

Grand Architecte du Forum
Régulier

Nombre de messages : 449
Réputation : 5
Date d'inscription : 07/01/2007

http://www.libreforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos du 12 novembre 2006 (Fête de la langue française)

Message par Vincent le Sam 28 Avr 2007 - 14:01

Cette "fête" scandaleuse (en fait ce déjeuner imbouffable, le seul point qui fût conforme aux habitudes) a démontré l'imposture de Beketch qui fit ce jour-là un aller-retour depuis la fête du Front National pour apporter un soutien toniturant à Lesquen au nom du Führerprinzip.

Le micro n'a été tendu (par Mme Colin assistée des fameux "agents de sécurité") qu'à une liste fermée de responsables d'émission (établie par Lesquen).

La parole n'a été donnée à Olivier Pichon qui eut le courage de protester de façon véhémente, que parce que Lesquen le croyait "dans son camp".

Alain Griotteray a prononcé quelques paroles très dignes que les agents de sécurité (recrutés par Lesquen) ont essayé en vain de lui empêcher de prononcer en le ceinturant au début de sa prise de micro.

Mais le lundi 13 novembre à 18 heures, ce "grand politique" était à l'émission de Lesquen...

Plusieurs fois il a été dit ce jour-là que Jean-Gilles Malliarakis dirigerait les programmes mais on (Lesquen) ne l'a pas laissé parler.

Quelques responsables d'émissions choisis ont prononcé des paroles conventionnelles. Passons.

Albert Salon a été le moins nul, osant parler de "démocratie".

Maître Patrick Simon présidait la cérémonie dans le sens planifié par Lesquen et par Mme Paola Brinster intronisée publiquement ce jour-là "directrice administrative"...

On (Lesquen) a refusé enfin à Claude Reichman le droit d'intervenir.

CE QUI L'A AMENÉ À PROTESTER AU DÉBUT DE SON ÉMISSION DU 14 NOVEMBRE PENDANT QUELQUES MINUTES... quel voyou ce Claude.

Vincent
Habitué

Nombre de messages : 115
Age : 48
Localisation : Désert de Retz
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos du 12 novembre 2006 (Fête de la langue française)

Message par Victor le chacal le Jeu 3 Mai 2007 - 23:35

J'ajoute ce témoignage important de l'estimé Docteur Koch sur ce qui s'est passé le 12 :

Docteur Koch a écrit:Si on lit attentivement la "mise au point" de JL de Carbuccia on comprend que HdL cherche en ce moment, et une fois encore, à retourner la situation juridiquement pourrie et incompréhensible à son profit,

-- ce qu'il avait déjà réussi à faire au lendemain du 12 novembre, en ne tenant pas sa "parole purement verbale" (qui consistait à faire semblant d'accpter, devant les 300 personnes qui assistaient sans rien comprendre et sans avoir le droit de voter à la soi-disant "assemblée générale" la proposition de Dominique Paoli comme les 6 autres soi-disant "membres actifs" d'intégrer les responsables d'émission dans les membres actifs, ce qu'on s'est empressé d'oublier dès l'exclusion de Claude Reichman le 15 novembre).

M. de Lesquen tenant exclusivement sa parole lorsqu'il y est matériellement contraint, se croyant certainement dispensé de le faire quand il est en relations avec des manants, je n'ai aucune confiance dans une situation qu'il pourrait manoeuvrer à sa guise, rédigeant lui-meme des comptes rendus manipulateurs.


Faquen avait été jusqu'à retenir une motion le 12 (soit disant AG du CDARS) sur l'élargissement du collège des membres actifs à tous les patrons d'émission. Le lendemain même, ce coyote invalidait la motion en question.

Bav.

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos du 12 novembre 2006 (Fête de la langue française)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:50


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum