La Cage aux Franco-Folles

Aller en bas

Content dêtre heureux La Cage aux Franco-Folles

Message par Courtoisrazzo le Jeu 21 Juin 2007 - 18:17

Les déplorables turpitudes de la basse-cour braillarde et nazillarde du Mercredi, ainsi que les dernières et drôlatiques aventures de la Cour du Roy Pétaud du Lundi nous ont fait négliger, cette semaine, l'événement dramatique qui eut lieu Mardi soir, en direct-live, sur les ondes du 95.6, dans la Cage aux Francofolles de note ami la Sainte-Bob.

Le malchanceux, il est vrai, est désormais condamné à passer inaperçu, pris en sandwich comme il est, une fois par mois, entre les Lundis de l'Endive, et le Monster Show des Mercredis du Gros Poilu de la Lune Rousse.

Pauvre Sainte-Bob, qui joue tristement la rillette, entre ces deux tranches d'ennui noir et de délire profond! Lui qui ne déteste point la position de garniture à chausson aux pommes, ou de chair à saucisse à fourrer les petits pains, en d'autres lieux et autres occurrences, il se retrouve là inconfortablement coincé entre deux telles pointures radiophoniques, que ses francofollies du Mardi en passent presque inaperçues...

Et pourtant, Amis et lecteurs du F.L., ce qui eut lieu, ce dernier Mardi 19 Juin, en plein Salon Bleu d'Artémise, est à marquer d'une crotte en chocolat blanc, dans les "très riches heures" de la "chronique joyeuse et scandaleuse" de R.C. sous le règne du Quinquin-Lune.

En pleine émission, l'irremplaçable Gilles Brochard, ce pâle écrivaillon qui confond l'encrier et la tasse de thé, et qui, malgré cette prédilection unique et obsessive pour la boisson nationale de nos amis rosbifs, n'a ni la science littéraire infuse, ni n'a inventé l'eau chaude, - le Brochard que les malveillantes gens surnomment sous cape "Gilles l'embroché" ou "l'aiguiseur de Coûteaux"... allez savoir pourquoi? -, nous a piqué sa crise de nerfs, et a claqué la porte au pif de la Sainte-Bob et de son cacochyme acolyte, le Clairval qui n'y voit goutte entre les pages, et qui, comme critique, met désormais tous les soirs, sa "dent dure" à tremper dans un verre, avec un cachet stéradent.

Vexée, mais vexée qu'elle était, la Gillette, qui coupe le poil en quatre, avant qu'il ne se rétracte!...

Et tout ça pourquoi, ma chère et bonne Madame ma fille, je vous le demande, - comme eût dit la Marquise de la boîte à chocolats -?

Parce que notre Brochette à enfiler les perles de culture, soudain illuminé par le sublime républicain, proposait (à la grande et légitime indignation de ses interlocuteurs) d'aller déshonorer les cendres de Baudelaire, l'un des plus virulents penseurs contre-Révolutionnaires du XXème, le thuriféraire de Joseph de Maistre, en faisant entrer (horresco referens!) la dépouille mortelle du Poète... au Panthéon!

Oubliait-il, notre Brochard, demeuré à l'image de l'auteur des "Fleurs du Mal" petit diablotin des Lettres, agitateur de rêves mouillés pour acnéïques contestations pubescentes et mauvais sujet blasphémateur, perpétuée par la courtesse de vues de son Lagarde-et-Michard, que Baudelaire fut l'un des plus virulents et indignés vomisseurs, justement, en 1848, de la "récupération" par Louis Philippe de l'Eglise Sainte Geneviève, et de sa réaffectation en dépotoir à viandes froides qui "ont bien mérité de la Patrie reconnaissante"?

Bref, outragé et martyrisé, contredit par ses commensaux, notre Gillou-l'Infusette prit la mouche, et, d'un geste auguste de semeuse pour regrettée pièce de 5 Francs, balança ses dossiers à travers le studio;- Puis, montant sur ses cothurnes, et se drapant, là-dessus, dans sa dignité 100% cashmeere de chez Marc Bompard, il jura qu'on ne l'y reprendrait, ni qu'on ne l'y reverrait plus... et que "de toutes façons, dans cette émission, ses copines ne faisaient rien qu'à lui couper la chique, et qu'à être des vilaines jalouses, flûte, zut, crotte et na!"

L'exquise assistante de la Sainte-Bob (dont, comme celui de Marlène Dietrich, le nom "commence comme une caresse et finit en coup de cravache") : Marie-Joséphine Strich, avait du mal à retenir son fou-rire, à la vue de ce spectacle saignant d'un règlement de comptes en direct audio, digne des scènes de ménage à propos de beurrage de biscotte, chez Zaza et Albin...

On peut, bien sûr, trouver cet épisode bien futile : l'écume d'un nuage de crème dans une tasse de Lapsang-Sou-Chong, quoi... Quelque chose d'aussi essentiel à l'avenir du monde que l'opinion de Salsa Bertin sur le parfum des macarons Ladurée ou la déco de la crèche de Noël de chez Hédiard.
Mais, si même chez la Saint-Bob, le haut-lieu du raffinement, de la débla-bla-tération chic, où l'homme de Lettres ne se fourre point la plume dans le paf sans garder le petit doigt en l'air, on se met à descendre au niveau des voies de faits sur Adjoint-au-Maire et de l'esclandre public, c'est mauvais signe...
Quinquin-la-Beigne, ta mauvaise école primate de la brutalité épaisse et de la raclée sans élégance fait des petits!...

Comme on disait à Versailles, au temps frivole du Bien Aimé "France, ton café... (ou ton thé fumé) f Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven t le camp!"

Courtoisie, où est encore ta radio?

Mais bon...
J'arrête ici de m'étendre sur une si petite, minuscule affaire.
J'en vois déjà qui rigolent. Et je les entends d'ici, les méchants, les perfides, les chacals mal-intentionnés de l'Officine, penser très fort (comme votre serviteur) : "Bah! Tout ça ce n'est au fond qu'une tapette dans un verre d'eau..."
avatar
Courtoisrazzo
Pilier du forum

Nombre de messages : 797
Réputation : 9
Date d'inscription : 24/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Content dêtre heureux Re: La Cage aux Franco-Folles

Message par hidember le Jeu 21 Juin 2007 - 18:36

C'est tellement minuscule, que, quoiqu'écoutant l'émission (tout en faisant autre chose, je l'avoue), je ne me suis même pas rendu compte de ce que vous racontez.

Ceci dit sans vouloir vous vexer, d'ailleurs vous avez raison.

L'ennui avec les fofolles, c'est qu'ils parlent comme des mitrailleuses, tous azimuths, et qu'il est très difficile de suivre (à moins d'y consacrer tout son temps et toute son attention.

hidember
Bavard

Nombre de messages : 1201
Réputation : 20
Date d'inscription : 23/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Content dêtre heureux Re: La Cage aux Franco-Folles

Message par JUDEX le Jeu 21 Juin 2007 - 18:44

hidember a écrit:C'est tellement minuscule, que, quoiqu'écoutant l'émission (tout en faisant autre chose, je l'avoue), je ne me suis même pas rendu compte de ce que vous racontez.

Si c'était la rediff', il est fort possible qu'en un dernier attentat, et un ultime outrage, dignes des us et coutumes du Sérail du grand Turc, le Brochard n'y ait été coupé dans ses oeuvres!
mdr2
avatar
JUDEX
Pilier du forum

Nombre de messages : 667
Réputation : 9
Date d'inscription : 10/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Content dêtre heureux Re: La Cage aux Franco-Folles

Message par Victor le chacal le Jeu 21 Juin 2007 - 19:36

Merci à notre estimé confrère et chroniqueur pour cette recension de l'émission du 19 qui faillit ne pas passer à la postérité. Mais heureusement le FL est là pour recueillir la mémoire de ce sujet d'histoire que sera bientôt HDL FM.

Bav.
avatar
Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7701
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 83
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Content dêtre heureux Re: La Cage aux Franco-Folles

Message par Victor le chacal le Jeu 21 Juin 2007 - 19:41

Pour bien comprendre le texte de l'estimé Courtoisrazzo, il convient de se souvenir que ledit Brochard (auteur d'une émission historique durant laquelle un des intervenants n'hésita pas à lancer à un autre "Mais j'ai bien connu votre grand-père" Shocked ) a commis un livre sur le thé et que c'est notre amie Salsa qui l'a introduit à RC.
avatar
Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7701
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 83
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Content dêtre heureux Re: La Cage aux Franco-Folles

Message par Victor le chacal le Jeu 21 Juin 2007 - 19:53

avatar
Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7701
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 83
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Content dêtre heureux Re: La Cage aux Franco-Folles

Message par Victor le chacal le Jeu 21 Juin 2007 - 19:56

avatar
Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7701
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 83
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Content dêtre heureux Re: La Cage aux Franco-Folles

Message par hidember le Jeu 21 Juin 2007 - 22:19


hidember
Bavard

Nombre de messages : 1201
Réputation : 20
Date d'inscription : 23/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Content dêtre heureux Re: La Cage aux Franco-Folles

Message par Courtoisrazzo le Jeu 21 Juin 2007 - 23:01

Victor le chacal a écrit:
Pour bien comprendre le texte de l'estimé Courtoisrazzo, il convient de se souvenir que ledit Brochard (auteur d'une émission historique durant laquelle un des intervenants n'hésita pas à lancer à un autre "Mais j'ai bien connu votre grand-père" Shocked )
Certes. Mais imaginez la tête du Gillou-L'infusette, si l'autre lui avait sorti : "J'ai bien connu votre vieille tante"! Wink
Victor le chacal a écrit:a commis un livre sur le thé et que c'est notre amie Salsa qui l'a introduit à RC.
Ce qui nous valut un des plus poignants drames de l'amour déçu de l'histoire pipeule de R.C., lorsque la pauvre Bertin, (qui voyait déjà la paire : "Gilles & Salsa" prendre place auprès des autres couples célèbres que compta la Légende, et devenir, en quelque sorte, les Roméo et Juliette du PAF), découvrit, à ses frais et avec horreur, que l'élu de son coeur, plutôt que déguster le chocolat à la petite cuillère, préférait s'en régaler avec un long Coûteaux...
mdr2
avatar
Courtoisrazzo
Pilier du forum

Nombre de messages : 797
Réputation : 9
Date d'inscription : 24/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Content dêtre heureux Re: La Cage aux Franco-Folles

Message par hidember le Jeu 21 Juin 2007 - 23:07

Courtoisrazzo a dit


... voyait déjà la paire : "Gilles & Salsa" prendre place auprès des autres couples célèbres que compta la Légende, et devenir, en quelque sorte, les Roméo et Juliette du PAF)

Il y a déjà plein de couples célébres entrés dans la légende :

Tintin et Milou, Tif et Tondu, Placide et Museau, Poète et Paysan, Pride and Prejudice...

hidember
Bavard

Nombre de messages : 1201
Réputation : 20
Date d'inscription : 23/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Content dêtre heureux Re: La Cage aux Franco-Folles

Message par sylvain le Ven 22 Juin 2007 - 11:49

... Lydwine et Vladimir ... Paola et Qu... [ non, voyons !]

Ecoutant (d'une oreille distraite en prenant mon repas) le LJ de Sainte-Bob de mardi soir, j'ai bien remarqué la brève controverse entre Bob et la Gilloute sur un projet de transfert des cendres de Baudelaire au Panthéon.

Cette altercation de salon ne m'a pas paru plus virulente que celles opposant parfois (naguère ?) Bob et Coûteaux ; j'étais à mille lieux de me douter que cette conversation somme toute banale a donné lieu à une démission de l'Embroché.
Sans grands regrets, car ce personnage au ton emprunté me saoulait prodigieusement.

Comme quoi il ne serait pas inutile de disposer d'images de ce qui se passe réellement dans le cirque mondain qu'est devenu le studio de Radio-Courtoisie.

Courtoisrazzo, vous qui avez apparemment un pied dans la place, ne pourriez vous pas installer à la barbe du laquais 1100, une discrète webcam bien placée, reliée au "site officiel de RC", et dont les images seraient accessibles depuis une URL "secrète" de ce site ?

Même avec un débit d'une image toutes les 2 secondes, ça serait bougrement intéressant !

sylvain
Régulier

Nombre de messages : 474
Réputation : 6
Date d'inscription : 17/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Content dêtre heureux Re: La Cage aux Franco-Folles

Message par Courtoisrazzo le Ven 22 Juin 2007 - 15:05

1/ Attention, cher Sylvain! Ne me faites pas dire ce que je n'ai point affirmé... Notre Gillette-deux-lames (de Coûteaux) n'a pas, que je sache, officiellement "démissionné" de R.C....

Elle a juste proféré, à l'adresse de la Sainte-Bob, la terrible menace de ne plus revenir dans son émission du Mardi.

Mais vous savez comme sont nos amies les fo-folles, "franco" ou non , - comme leurs humeurs sont changeantes, leurs bouderies de courte durée... et combien facilement, pour un petit bisou de réconciliation sur la plume d'oie de l'oreiller, on arrive à les retourner...

Presque aussi facilement (quoiqu'en d'autres circonstances), qu'un Académicien plus très vert, succombant aux douteuses sirènes du bocal muratesque...

2/ Votre idée d'installer une webcam dans les "locaux" du 61 va sans doute faire son chemin!

Il y a, désormais, dans cette baraque, tellement de gens mal intentionnées, ou simplement lassées d'avoir à subir l'ubuesque autorité de l'Endive (et à "gérer" les dégâts de ses gaffes les plus gratinées), que ce Forum devient le dernier rendez-vous d'info et de dérision à la mode (surtout chez le petit personnel, qui commence à se demander, une fois achevé le boulot par Monique, si on lui paiera ses indemnités de licenciement, parti comme c'est!).

D'ailleurs, point n'est besoin d'avoir, comme vous m'en soupçonnez un peu aisément, "un pied dans la place", pour recueillir des renseignements tous frais, de la part d'un tas de personnes "très bien" qui approchent de très près le centre du "pouvoir" et pénètrent les arcanes de l'usurpation.

Et puis, la chère Praline, obligée de faire les poubelles de la radio pour survivre, m'en rapporte souvent, ici -même, de ford friands morceaux d'anthologie...
Certes, cela sent un peu beaucoup, parfois, le faisan des quinconces, ou le maquereau pas frais du grand Canal... mais, selon l'éthique de l'irremplaçable Forum Libéré : Il faut ce qu'il faut pour l'Info!

Quinquin-la-Lune ne s'aperçoit guère de la détestation qu'il suscite autour de lui à R.C., et de combien de vocations de traîtres en puissance, d'espions sans vergogne et d'informateurs sans scrupules il a réussi à être le révélateur, à force de bêtise, d'autoritarisme et d'incompétence à gérer les "ressources humaines" du 95.6...

A force d'indélicatesse et de misogynie grossière, il réussirait à changer la plus bénigne des "bénévoles", la plus cruche des potiches herziennes, ou la moins neuronalement appareillée des "assistantes" en Mata-Hari des ondes...
avatar
Courtoisrazzo
Pilier du forum

Nombre de messages : 797
Réputation : 9
Date d'inscription : 24/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Content dêtre heureux Re: La Cage aux Franco-Folles

Message par Fanchick le Jeu 6 Sep 2007 - 0:16

drink Dans la famille Brochard, le thé est une institution chinois
avatar
Fanchick
Habitué

Nombre de messages : 166
Réputation : 4
Date d'inscription : 11/06/2007

http://www.netvibes.com/blingblog#Radio

Revenir en haut Aller en bas

Content dêtre heureux Re: La Cage aux Franco-Folles

Message par Victor le chacal le Jeu 6 Sep 2007 - 1:20

C'est sa femme? clown
avatar
Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7701
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 83
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Content dêtre heureux Re: La Cage aux Franco-Folles

Message par Le Vengeur le Lun 17 Sep 2007 - 19:00

Bref, le Brochard n'est pas seulement un spécialiste du macaron moelleux, il l'est aussi de la tablette de chocolat.
avatar
Le Vengeur
Régulier

Nombre de messages : 418
Localisation : Londres
Réputation : 9
Date d'inscription : 16/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Content dêtre heureux Re: La Cage aux Franco-Folles

Message par Courtoisrazzo le Mer 19 Sep 2007 - 11:04

Le Vengeur a écrit:Bref, le Brochard n'est pas seulement un spécialiste du macaron moelleux, il l'est aussi de la tablette de chocolat.
Cher Ami, on ne saurait mieux dire...

Quand on parle, en effet, de l'inclination gormande que nourrit notre gastron'hommes Gilette les Infusettes pour le chocolat, on songe imédiatement que son saliveux appétit est tout autant titillé par ce genre de tablettes-ci :

Que par cette sorte de tablettes-là :


Quant à ce que vous entendez (à double sens, ne niez pas!), par : "macaron moelleux", je n'ose en ces lieux où la bonne tenue morale est de rigueur, imaginer ce que vous voulez nous insinuer...affraid

Disons (pour demeurer dans l'euphémisme pudique, ou la vertueuse et discrète litote) qu'au petit déjeuner, après s'être beurré la biscotte au petit Coûteaux, le Gillou des Brochettes, comme sa copine Saint-Bob, sont de celles qui ne consentent jamais à boire leur thé sans rondelle...

Je vous promets, d'ailleurs, pour bientôt, - fruit de mes dernières fouilles dans les corbeilles à papier du bd Murat, et de quelques indiscrétions saisies au vol en ces mêmes lieux et entourages délétères -, un petit récit des turpitudes de la Paul-Marie déchaînée dans les enfers du stupre, et un tableau des crises de nerfs et scènes de ménage de grosse jalouse auxquelles elle se livre sans discrétion, quand le micro du "Libre Journal de la nuit" est débranché... ironic
avatar
Courtoisrazzo
Pilier du forum

Nombre de messages : 797
Réputation : 9
Date d'inscription : 24/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Content dêtre heureux Re: La Cage aux Franco-Folles

Message par Le Vengeur le Mer 26 Sep 2007 - 18:17

Je ne nie pas avoir usé de la litote métaphorique.

Vos photos des tablettes de chocolat sont bien, mais où sont celles du macaron moelleux ?

Je reviens au prime sujet pour vous demander si Sans Robert l'a simplement mis sur la touche, ou carrément mis sur orbite.

Nous ne pourrions bien entendu présumer laquelle de ces deux possibilités aurait sa préférence.


Dernière édition par le Ven 28 Sep 2007 - 20:32, édité 1 fois
avatar
Le Vengeur
Régulier

Nombre de messages : 418
Localisation : Londres
Réputation : 9
Date d'inscription : 16/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Content dêtre heureux Re: La Cage aux Franco-Folles

Message par henri le Jeu 27 Sep 2007 - 12:04

Sans ce forum et les informations de Courtoisrazzo, j'aurais classé les incidents d'hier soir lors des 30 premières minutes du LJ de la nuit au rang de simples problèmes techniques qui seront sans doutes de plus en plus fréquents étant donné le rétrécissement de RexC.
Grâce à vous, cela avait pour moi une toute autre saveur. Imaginez: le Brochet décide de commencer l'émission et fait patienter le Long Couteau au téléphone, ce dernier vitupère et un technicien facétieux nous le fait entendre à plusieurs reprises en voix off (dixit St Bob) sur la conversation Montherlantesque entre le Brochet et G. Matzneff. De guère lasse, le brochet interrompt la conversation pour laisser la voix souverainiste s'exprimer non sans lui rappeler que c'est lui qui commande l'émission et qu'il peut faire parler qui il veut et quand cela lui plait. Crises et chamaillerie. Le Brochet se rend compte du ridicule de la situation et convient que cette polémique n'est pas très radiophonique (au contraire, moi je trouvais cela très rigolo), mais ne peut s'empêcher d'y revenir et de disputer la préséance avec le long couteau...
A ce n'est pas sur L101 et ses émissions en boite que l'on s'amuse autant ! Le CSA se rend t il compte du conflit qui existe maintenant entre RexC et Rires et Chansons ?
avatar
henri
Habitué

Nombre de messages : 124
Age : 56
Localisation : Versailles
Réputation : 5
Date d'inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Content dêtre heureux Re: La Cage aux Franco-Folles

Message par Courtoisrazzo le Sam 29 Sep 2007 - 15:16

C'est trop d'honneur que vous me faites, cher Henri qui n'êtes (quoique Versaillais), ni mesquin ni faquin...

Savez-vous d'ailleurs, à ce sujet que le F.L. n'a rien inventé en matière de petits surnoms affectueux appliqués à la Luminescente Légumineuse du Lundi, et que dans le très chic Quartier Saint Louis, ses futurs non-électeurs fortement particulés de la Préfecture des Yvelines ont, depuis longtemps trouvé à l'Endivine Sublimité des Quinconces des petits sobriquets dignes de sa prétentieuse et mégalomaniaque inefficacité politique, tels que lesquinté - qu'il traîne depuis l'ENA, et me suis-je laissé dire, encore dans les couloirs de Bercy -... et, surtout,le meilleur, qu'on se repasse sur les marchés où son altesse consent à serrer des louches, à tâter le melon, et à "tracter" le Dimanche : Henry le Mesquin?...
Je soupçonne fort la brachiante Brassié, fort remontée depuis que l'Endive (qui lui avait promis qu'elle serait Reine de la Culture à Versailles, en cas de triomphe de l'URV, et qu'elle a constaté qu'elle ne faisait toujours point partie du shadow cabinet que la grande courge présente sur le site soviétoïde de sa baraque à nougat pour foire du Trône de banlieue) n'est pas la dernière à chanter les "louanges" de son "bienfaiteur", entre les étals de pommes et les comptoirs d'olives, quand elle fait ses courses du ouiquènde dans l'ancienne capitale du Roy-Soleil... Quinquin s'est encore fait une copine, avec la bafouilleuse du Jeudi, qui ne fait point de "livre du jour" sans "euh" brouillés...

Il faut dire que, depuis que le Mécompte dans le Rouge se ridiculise, jusqu'à envoyer, sur papier à lettres aux armes des Quinquin (les fameux trois volatiles sur champ de ténèbres), des remontrances aux cantines d'écoles primaires de sa bonne ville, stigmatisant la trop fréquente inscription au menu des carottes râpées ou des salsifis-vinaigrette, il n'a pas rehaussé, parmi ses pairs à blason, l'image de grand couillon ridicule que ceux-ci se sont, depuis longtemps, fait de sa personne et de sa contre-action municipale... ironic

Pour en revenir à votre sujet, - les francofollies dechaînées du Mercredi, et les aventures frou-frou-sexuelles du Coûteaux sur le fil du rasoir, on se souvient encore, Bd Muré, de la crise que piqua récemment notre Précieuse de Strasbourg, parce qu'une invitée fort littéraire et assez agréable à regarder s'était permis de dragouiller devant lui un technicien pour lequel la Paul-Marie semble éprouver, comme disent nos excellents amis britanniques, a little fancy...
Il paraît que, dans le taxi qui le ramenait, avec la Dame en question, notre Enarque des bacqueroumes gratifia celle-ci d'une crise de nerfs de reine du poulailler à qui l'on vient d'ôter son ver de terre du bec, caquetant les pires remontrances, et gourmandant vivement l'indigne et allumeuse pécheresse, en laissant sans discrétion s'échapper de ses narines et de ses oreilles des jets de vapeur de cocotte-minute sous pression...
Devant tant de violence, la victime resta longtemps (paraît-il) fort retournée (ce qui est le mot ironic ).

Quant au Monther-lent-à-comprendre, sa copine la Sainte-Bob, elle eut jadis de telles indiscrètes faiblesses, accompagnées de danses de séduction de mousmé lascive, envers un de ses chroniqueurs littéraires du Mardi ( cherchez qui était des équipes de la Francofolle-en-Chef avant les années 95-96, et qui disparut du jour au lendemain de ses sauteries mensuelles sur R(ex)C ), qu'elle réussit à mettre mal à l'aise le pauvre garçon (qui était certes du genre à sucer de la glace, mais était plutôt de la catégorie honteuse-coincée que grande tordue, comme peut l'être la Bobette quand le démon de la chair la saisit par les profiterolles).
Tant et si bien que l'intéressé, trouvant tout ça trop dangereux et compromettant, alla voir ailleurs, où l'on pouvait s'adonner aux plaisirs de la Littérature, sans être obligé de se faire tailler la plume...

Enfin, pour que vous compreniez tout aux relations orageuses et tendues de la Gillette-deux-lames et de son Coûteaux à aiguiser, sachez que toutes deux, elles adorent pimenter leur vieille histoire de couple de ces petites disputes qui, paraît-il, chez les pratiquants du conjugo sous toutes ses formes, droites ou déviantes, entretiennent la passion et raniment le sentiment...
Il faut dire que la P-M est une grosse butineuse volage (pas toujours payée de succès dans ses racolages effrénés de tout ce qui passe à sa portée) et que la Gillou, elle, étant plutôt "popotte", ces deux-là ne manquent pas de se trouver régulièrement des terrains de mésen-tante, et de s'inventer à plaisir des motifs de discorde et des occasions de crêpage de chignon - qui, rassurons les familles, se terminent toujours par une réconciliation sur l'oreiller...

On aimerait d'ailleurs (rien que pour voir la bobine que ferait Sainte-Bob, - et encore plus, la tête que tirerait l'Endive) que la Coûteaux vînt, un soir, animer sa sôterie radiophonique, dans la tenue où, m'a-t-on dit, il arrive qu'elle sorte après le crépuscule, afin d'affoler les foules, - toute de cuir vêtue, des bottes à la casquette et au blouson clouté... Il paraîtrait d'ailleurs que ses goûts vont davantage, une fois qu'elle est lâchée sous cet incognito peu discret, aux grands musclors blonds genre Schwarzenegger dans "Conan-le-Barbare", ou style champion de lutte gréco-romaine, qu'aux petites mouillettes de la tasse-à-thé ou aux macarons un peu trop moelleusement crémeux de chez le bien mal nommé Ladurée...

Conclusion : ces souverainistes, dès qu'il s'agit de se taper une partie de baisebôle, ça ne connaît plus les frontières, - ni la défense de la francophonie... et c'est prêt à aller chercher du bodybuildé d'outre-atlantique, plutôt que du petit poulbot bien de chez nous, en sautant allègrement par-dessus la question de langues...
mdr
avatar
Courtoisrazzo
Pilier du forum

Nombre de messages : 797
Réputation : 9
Date d'inscription : 24/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Content dêtre heureux Re: La Cage aux Franco-Folles

Message par Le Vengeur le Lun 1 Oct 2007 - 13:36

Vous auriez, mon cher, un oeil situé du côté des manettes, c'est à dire parmi les pseudo techniciens que vous ne me surprendriez pas.
avatar
Le Vengeur
Régulier

Nombre de messages : 418
Localisation : Londres
Réputation : 9
Date d'inscription : 16/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Content dêtre heureux Re: La Cage aux Franco-Folles

Message par Le Vampire des Loges le Lun 1 Oct 2007 - 14:09

Le Vengeur a écrit:Vous auriez, mon cher, un oeil situé du côté des manettes, c'est à dire parmi les pseudo techniciens que vous ne me surprendriez pas.
Horreur! affraid

L'irremplaçable et impitoyable Courtoisrazzo serait-il le crypto-gauchiste 1100, passé à l'Ennemi, et collaborant avec la méprisable OFFICINE qui trempe dans les complots néo-trotskystes et bolchevico-radiophoniques (dixit son Altesse Endivesque?) ricanmech "qui ont heureusement échoué à priver notre-chère-radio-de-sa-reconduction-d'autorisation-d'émettre-par-le-CSA" (gag connu et grand succès comique de cet été sur le 95.6... ironic )

Fais gaffe, Quinquin... La technique te trahit, et le ver est dans le fruit...

Les pannes électriques à répétition de ces derniers temps dans le studio de R.(ex)C. seraient-elles donc, conséquemment, le résultat des SABOTAGES d'un réseau de "résistance" (c'est le cas de le dire ironic ) interne au 61???
avatar
Le Vampire des Loges
Habitué

Nombre de messages : 127
Réputation : 3
Date d'inscription : 06/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Content dêtre heureux Re: La Cage aux Franco-Folles

Message par Courtoisrazzo le Lun 1 Oct 2007 - 14:23

Le Vengeur a écrit:Vous auriez, mon cher, un oeil situé du côté des manettes, c'est à dire parmi les pseudo techniciens que vous ne me surprendriez pas.
J'ai des yeux et des oreilles partout, cher Avenger des manettes...

Même (vous l'avez noté ailleurs, avec votre habituelle sagacité), sous les jupes d'Anne B. (où il faut vraiment que ce soit par sacerdoce d'informateur et par vocation de mouche à... m... ironic...iel des dessous de HdL-FM que j'aille parfois me perdre...)

Si je parviens d'ailleurs, à m'emparer un jour discrètement d'une de ses jarretières, je vous promets de la mettre aussitôt aux enchères, en exclu sur le F.L.
avatar
Courtoisrazzo
Pilier du forum

Nombre de messages : 797
Réputation : 9
Date d'inscription : 24/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Content dêtre heureux Re: La Cage aux Franco-Folles

Message par Le Vengeur le Mar 2 Oct 2007 - 11:13

Je supposais que ce fût vous le Vengeur des Manettes,
lassé de travailler dans ces locaux sordides ni rangés ni entretenus, exaspéré de subir l'infect Franck et Yolande le gracieux tank; et surtout désireux de compenser son travail de collaboration rénumérée à l'entreprise de l'Endive Enragée par un apport d'informations salvatrices.

Mais rassurez vous, je ne chercherai pas à percer votre anonymat.

Quant à la jarretière de Mémé les Pommiers, je crains que vous ayez du mal à en trouver sur ses collants en laine grise.


Dernière édition par le Mar 2 Oct 2007 - 14:22, édité 1 fois
avatar
Le Vengeur
Régulier

Nombre de messages : 418
Localisation : Londres
Réputation : 9
Date d'inscription : 16/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Content dêtre heureux Re: La Cage aux Franco-Folles

Message par Courtoisrazzo le Mar 2 Oct 2007 - 11:22

Le Vengeur a écrit:
Quant à la jarretière à Mémé les Pommiers, je crains que vous ayez du mal à en trouver sur ses collants en laine grise.
C'est vrai qu'elle partage (vous êtes observateur, mon Cher!) avec cet autre remède à l'amour qu'est la Jeanne Smits une prédilection prononcée pour le port des bas-varices pour mémés, et pour les jupes taillées et cousues main dans les vieux fonds de sac à patates en grosse jute...

Toutes deux, au reste, ont toujours l'air habillées à la dernière mode des chaisières de St Nicolas, par la dernière collection de la maison "Coursensac & Gros sabots"... ironic

Je n'ose vous proposer, alors, de lui ravir un de ses dessous "petit bateau"... qui, chez elle, sont d'ailleurs sûrement plutôt de la marque "Paquebot France"... voire : "Cuirassé Potemkine"...
mdr2
avatar
Courtoisrazzo
Pilier du forum

Nombre de messages : 797
Réputation : 9
Date d'inscription : 24/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Content dêtre heureux Re: La Cage aux Franco-Folles

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum