Statuts du CDARS

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sympa Statuts du CDARS

Message par Victor le chacal le Jeu 8 Fév 2007 - 5:00

Chers amis,

Les statuts de votre association préférée pour laquelle vous cotisez depuis des années sans même en connaître le nom : le Comité de Défense des Auditeurs de Radio Solidarité, dont les statuts ont été déposés le 12 décembre 1985 en Préfecture de Police.

http://site.voila.fr/hdl/StatutsduCDARS.pdf

Les "modifications" (si cruciales pour notre affaire) déposées en date du 15 mars 2006 (plus de 9 mois après l'AG fantomatique du 30 juin 2005) portant sur le nouveau CA et Bureau :
http://site.voila.fr/hdl/PVAGpourPREF.pdf
http://site.voila.fr/hdl/modifstatuts13mars2006.pdf

Quelques remarques:

ART. 2 : l'asso se veut "vraiment libre loyalement ouverte à toute l'Opposition" (admirable vocabulaire de l'époque) : L'article 2 n'est pas respecté...
ART. 5 : L'ARTICLE : Où il est expliqué que les voix délibératives sont réservés aux "membres actifs", tant pour pour le CA que l'AG (=CA + membres adhérents sans droit de vote). Les autres membres ne sont que vils manants cotisants et ont le droit de la boucler. Ceci est dû au risque d'entrisme très grand au début du projet RC.
Donc 6 (7? si on en croit Quinquin) personnes décident pour les 10000 cotisants de la grande époque (le chiffre a baissé).
Où il est précisé également qu'un nouveau membre actif doit être "accepté par le Président sur proposition de trois autres membres du CA". Je pense que nous nous sommes bien compris, mes fidèles frères...
ART 8 : Le cas de radiation de l'asso est prévu en cas de "fautes graves " sans précision. Où il est rappelé que l'exclu peut faire recours devant l'AG ce qui ne l'avance guère puisque dans la pratique CA et AG sont confondus pour les voix délibératives.
Par contre l'article prévoit des délais de notification pour l'exclusion. J'espère que Sa Seigneurie le Roi-Lune de Versailles les a bien respectés, hein tongue
ART. 12 : Où l'on voit que le Président, le secrétaire général et le trésorier sont nommés pour 5 ans par le CA.
ART. 13 : Le CA est tenu de se réunir une fois par trimestre et toutes les fois que le Président le demande. En ce moment il l'est beaucoup parce qu'il doit radier au moins un membre par semaine.
ART. 16 : Le trésorier "tient une comptabilité régulière de toutes les opérations par lui effectuées et rend compte à l'AG annuelle qui approuve". Sans blague?
Alors Jacques (Besançon), on en est où? Et de quelle AG parlent-ils? ironic
ART. 17 : Le CA vote le budget. Quel budget, au fait? J'ai juste un relevé fiscal pour ma part Laughing
ART. 19 : L'AG annuelle est convoquée par "voie de presse au moins 15 jours à l'avance". Vous avez lu qqchose dans les journaux en juin 2005? Parce que moi non.
ART. 23 : A bien méditer pour ceux qui ont cotisé en 2007 : "Le compte rendu d'AG ordinaire comprenant les rapports du secrétaire général et du trésorier sont délivrés à tous les membres actifs de l'association, ou délivrés aux autres membres contre paiement des frais de photocopie et éventuellement d'affranchissement postal si l'envoi en est demandé. Les autres membres doivent demander expressément par lettre recommandée ce compte-rendu et ses annexes". Vous savez maintenant, chers amis cotisants ce qu'il vous reste à faire.

Bav.

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Sympa Re: Statuts du CDARS

Message par Lansquenet le Jeu 8 Fév 2007 - 8:27

Cher Victor,

Bravo pour ces informations. On commence à voir un peu plus clair du point de vue légal. Force est de constater que ces statuts n'ont jamais été appliqués et qu'ils prennent les cotisants pour des « cochons de payeurs »… Comme disait quelqu'un qui vous est cher (Lénine), que faire ? (Pardonnez mon humour potache au 100e degré…).
J'ai ma petite idée (sûrement loufoque, comme d'habitude) : et si les cotisants formaient une « société des auditeurs de R.-C. » avec un droit de regard au C.A. ?
Au plaisir de vous lire sous peu.

Lansquenet
Régulier

Nombre de messages : 206
Localisation : Eurosibérie
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sympa Re: Statuts du CDARS

Message par veneur le Jeu 8 Fév 2007 - 8:32

Cher ami,

Bravo pour ce travail très éclairant (si je puis m'exprimer ainsi à propos de cette obscure clarté qui tombe des statuts !).
Statutspéfiant !
Mes chers auditeurs, chers blogueurs, chers forumneurs, vous savez ce qu'il vous reste à faire ..., vous qui poussiez il n' y a pas si longtemps quelques cris d'orfraie !
Nous vainquerons parce que nous sommes les plus forts.

Bavt (= Bien à vous tous)

veneur
Régulier

Nombre de messages : 422
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sympa Re: Statuts du CDARS

Message par veneur le Jeu 8 Fév 2007 - 8:47

Lansquenet a écrit:Cher Victor,

Bravo pour ces informations. On commence à voir un peu plus clair du point de vue légal. Force est de constater que ces statuts n'ont jamais été appliqués et qu'ils prennent les cotisants pour des « cochons de payeurs »… Comme disait quelqu'un qui vous est cher (Lénine), que faire ? (Pardonnez mon humour potache au 100e degré…).
J'ai ma petite idée (sûrement loufoque, comme d'habitude) : et si les cotisants formaient une « société des auditeurs de R.-C. » avec un droit de regard au C.A. ?
Au plaisir de vous lire sous peu.

C'est exactement ce que je proposais il y a deux mois sur un forum, duquel je me suis fait jeté comme un malpropre, et qui a été repris ici par Monsieur Propre, si je ne m'abuse !
Victor président
Veneur secrétaire général
Lansquenet trésorier ...
Non je plaisante, je ne vais tout de meme pas adopter les manières du Grand Mamamouchi de Radio Courtoisie bis !

Bav (sachant que "la bave du crapeau n'atteint pas la blanche colombe" : pour les mauvaises gens qui songeraient à nous faire du mal !)

veneur
Régulier

Nombre de messages : 422
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sympa apparatchiki radio

Message par Nicolas le Jeu 8 Fév 2007 - 9:27

Oui maintenant on découvre enfin la vérité. Il était temps! Jean Ferré a tout simplement pris ses auditeurs pour des c..., pendant des années et ce d'autant plus que les victimes étaitent consentantes, puisqu'il ne faut pas être grand clerc pour comprendre qu'une association doit rendre des comptes à ses adhérents quant à la bonne tenue de ses comptes. Mais voilà: certains "des étages supérieurs farao " s'estiment au-delà de ces considérations bassement gestionnaires. C'est quand même pas pour rien qu'on prône le libéralisme à l'anglo-saxonne. Mais j'ai quand même dans l'idée que tous ces Messieurs de l'Institut ou des baronnies d'avocats regardaient tout de même d'un oeil jaloux les occupants du château. Maintenant que la troupe est dehors sabre au clair pour avoir la peau des quelques récalcitrants libéraux qui sévissaient encore sur cette fichue radio, le moment est enfin Sleep arrivé de s'occuper de la caisse et de ses avenants. Malencontreusement le valet de pied a pris la place du monarque en lui tenant l'anse de sa tisane au moment du dernier soupir. Les autres prétendants se sont retrouvés cocus avant même de venir rendre leurs derniers hommages. Ils peuvent tout de même se consoler à l'idée que La porte reste ouverte pour tous ceux qui se sentent des envies d'immigration au Québec ou en Australie, au choix.

Nicolas
Régulier

Nombre de messages : 286
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sympa Re: Statuts du CDARS

Message par Rantanplan le Jeu 8 Fév 2007 - 11:49

L'idée de constituer une association des membres non actifs est bonne pour changer le rapport de forces. Quelqu'un les connaît à ARCOLE ? Il faudrait les convaincre que la même association ne peut pas exactement représenter les patrons d'émission et les cotisants indignés, même si leur grief commun est de se voir traités comme s'ils n'avaient aucun Droit.

Rantanplan
Bavard

Nombre de messages : 1307
Réputation : 21
Date d'inscription : 25/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sympa Re: Statuts du CDARS

Message par veneur le Jeu 8 Fév 2007 - 11:56

Rantanplan a écrit:L'idée de constituer une association des membres non actifs est bonne pour changer le rapport de forces. Quelqu'un les connaît à ARCOLE ? Il faudrait les convaincre que la même association ne peut pas exactement représenter les patrons d'émission et les cotisants indignés, même si leur grief commun est de se voir traités comme s'ils n'avaient aucun Droit.

Que voulez-vous dire par : "quelqu'un les connait à Arcole" ?
Si vous parler de fichier, il est entre les mains de qui vous savez ...

veneur
Régulier

Nombre de messages : 422
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sympa Re: Statuts du CDARS

Message par Rantanplan le Jeu 8 Fév 2007 - 12:00

Ben non, je ne sais pas. Un fichier, ça se copie. Surtout à l'ère d'Internet.

Rantanplan
Bavard

Nombre de messages : 1307
Réputation : 21
Date d'inscription : 25/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sympa Re: Statuts du CDARS

Message par Erlkönig le Jeu 8 Fév 2007 - 12:03

Vous allez faire grand plaisir à notre Veneur, cher Rantanplan, - car c'est à lui que revient la paternité de l'idée de la constitution de cette Association d'Auditeurs (que je tiens aussi pour mieux qu'excellente : légitime).

Au vu des Statuts originels du CDARS, il est effectivement impossible de continuer à tenir "légalement" pour quantité négligeable le poids de l'opinion des cotisants & usagers de R.C.

Quant aux droits de propriété morale et intellectuelle des Patrons, ARCOLE s'est donnée pour tâche spéciale de les défendre : ce qui relève, vous avez raison, d'un tout autre domaine, - cependant corellé au droit des Auditeurs, et consubstantiel à l'instauration nécessaire d'un droit de regard et de décision, outrepassant les préséances "oligarchiques", dangereusement restreintes et exclusives, du CA actuel (on en a que trop vu les limites, autant que les dangers de débordements de tous ordres, dans le pire genre du "délit d'initiés"!).

Le travail commun de ces deux instances que seraient l'AARC et ARCOLE s'impose donc bien, dans des registres différents mais complémentaires.
Votre suggestion me semble, à ce titre, être la bonne.

Erlkönig
Habitué

Nombre de messages : 117
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sympa Re: Statuts du CDARS

Message par Erlkönig le Jeu 8 Fév 2007 - 12:11

Rantanplan a écrit:Ben non, je ne sais pas. Un fichier, ça se copie. Surtout à l'ère d'Internet.

J'ajouterai même qu'à "l'ère d'Internet", l'annonce, via le présent Forum et le Blog de RC, de la constitutrion de l'AARC nous vaudrait déjà les adhésions des cotisants connectés et usagers réguliers du Web...

Il faut cesser de croire que l'Auditeur-type écoute majoritairement R.C. sur le même poste à galène grâce auquel il captait jadis Radio Londres!

Erlkönig
Habitué

Nombre de messages : 117
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sympa Re: Statuts du CDARS

Message par Rantanplan le Jeu 8 Fév 2007 - 12:13

Le biais des droits de propriété intellectuelle est juridiquement astucieux : car c'est un domaine où l'absence d'accord écrit ne servira pas de prétexte pour continuer à nier le Droit de ceux qui ne sont pas membres actifs de l'association, sous prétexte que ce droit n'est pas écrit et que celui qui l'est -peut-être frauduleusement - le nie désormais expressément.
Cependant, je ne vois pas que ce moyen ait été soulevé dans le texte de l'assignation en référé.


Dernière édition par le Jeu 8 Fév 2007 - 12:26, édité 2 fois

Rantanplan
Bavard

Nombre de messages : 1307
Réputation : 21
Date d'inscription : 25/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sympa Re: Statuts du CDARS

Message par veneur le Jeu 8 Fév 2007 - 12:15

Rantanplan a écrit:Ben non, je ne sais pas. Un fichier, ça se copie. Surtout à l'ère d'Internet.

Monsieur,

Ce n'est pas bien de nous suggérer de procéder à un "détournement d'actif", car les fichiers des cotisants et acheteurs de cassettes font partie des richesses du CDARS, au meme titre que le droit à émettre, "l'équipe" constituée par les patrons d'émission et l'image de marque et la notoriété construites patiemment pendant des années.
Non vraiment, ce n'est pas bien ! A moins que vous vous proposiez de le faire vous-meme ...

Salutations

veneur
Régulier

Nombre de messages : 422
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sympa Re: Statuts du CDARS

Message par Rantanplan le Jeu 8 Fév 2007 - 12:22

La question étant de savoir à qui tout cela appartient réellement, condamner l'usurpation c'est implicitement réfuter la thèse suivant laquelle il s'agirait d'un détournement.

En outre, une administration judiciaire dont notre principale crainte est qu'elle ne valide le compte-rendu d'une Assemblée Générale fantôme, antidatée et où des non-membres auraient pris part à la délibération, serait-elle tellement soucieuse de légalité qu'elle s'inquiète de connaître l'origine d'une liste de noms et d'adresses ?

Peut-être plaisantiez-vous ironic ?

Rantanplan
Bavard

Nombre de messages : 1307
Réputation : 21
Date d'inscription : 25/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sympa Re: Statuts du CDARS

Message par Erlkönig le Jeu 8 Fév 2007 - 12:25

Rantanplan a écrit:Le biais des droits de propriété intellectuelle est juridiquement astucieux : car c'est un domaine où l'absence d'accord écrit ne servira pas de prétexte pour continuer à nier le Droit de ceux qui ne sont pas membes actifs de l'association, sous prétexte que ce droit n'est pas écrit et que celui qui l'est -peut-être frauduleusement - le nie désormais expressément.
Cependant, je ne vois pas que ce moyen ait été soulevé dans le texte de l'assignation en référé.

On ne saurait penser à tout.

L'urgence première était, je pense, d'entamer au plus vite la procédure, puisque les purges lesquinquennales se succèdent désormais à la vitesse d'une épidémie de dysentrie...

Mais, encore une fois, votre remarque est aussi juste que pertinente, et ouvre des horizons à la plaidorie de défense du bon droit d'ARCOLE.

M'est avis qu'elle ne tombera pas dans l'oreille d'un sourd, ni ne restera lettre morte, puisque publiée ici.

Erlkönig
Habitué

Nombre de messages : 117
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sympa Re: Statuts du CDARS

Message par veneur le Jeu 8 Fév 2007 - 12:40

Rantanplan a écrit:La question étant de savoir à qui tout cela appartient réellement, condamner l'usurpation c'est implicitement réfuter la thèse suivant laquelle il s'agirait d'un détournement.

En outre, une administration judiciaire dont notre principale crainte est qu'elle ne valide le compte-rendu d'une Assemblée Générale fantôme, antidatée et où des non-membres auraient pris part à la délibération, serait-elle tellement soucieuse de légalité qu'elle s'inquiète de connaître l'origine d'une liste de noms et d'adresses ?

Peut-être plaisantiez-vous ironic ?

Ai-je l'habitude de plaisanter ? Moi qui ne rêve que d'etre un "Monsieur Propre" !
Peut etre que l'administration judiciaire ne s'en occuperait pas, mais moi je connais un grand lapin qui profiterait certainement de ce grand festin, qui lui serait offert fort à propos. Je crois La Fontaine aurait pu broder une fable sur ce thème !

A plaisanterie, plaisanterie et demi

veneur
Régulier

Nombre de messages : 422
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sympa Re: Statuts du CDARS

Message par Nicolas le Jeu 8 Fév 2007 - 13:05

Je reste confondu par la désinvolture du Roi Ferré envers les auditeurs. Décidément rien n'a vraiment changé depuis Louis XVI: ça passe son temps à faire la manche pour éponger les déficits et ça vous regarde de haut dès qu'il s'agit de poser une question "inquisitoriale". Et encore je pense qu'à l'époque il faisait davantage attention à leurs dépenses qui étaient réellement contrôlées par les parlements et par les financiers de Genève qui ne s'en laissaient pas compter. La monarchie a essayé de se passer d'eux: bien mal leur en pris car les banquiers suisses ont retourné leurs vestes pour financer la Révolution. Depuis nous sommes leurs éternels débiteurs. Ferré, Lesquen, et tuti quanti, tout ça c'est du pareil au même. Tout pour le peuple et par le peuple santa !

Nicolas
Régulier

Nombre de messages : 286
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sympa Re: Statuts du CDARS

Message par Erlkönig le Jeu 8 Fév 2007 - 14:46

A la différence, QUAND MÊME! cher Nicolas, que Jean Ferré (ceux qui l'ont connu de près l'ont rapporté ici, et SdB lui-même en a justement témoigné, sans que, pour ce coup-là, on puisse mettre son assertion en doute), est mort dans une misère noire, pour avoir engagé jusqu'à son dernier centime (et même, l'argent qu'il n'avait plus) dans l'aventure Courtoisie...

Là où, apparemmment, Quinquin-le-Grand lui, ne s'est livré, pour renflouer les caisses à sa gloire et à son profit, qu'à d'habiles et tortueux "transferts de fonds" où pas grand'chose de sa poche ne paraîtrait être entré (excepté pour les émolûments des désormais fameux Gorilles, - et encore, ne les aurait-il pas payés en "monnaie de singe"?)...

Erlkönig
Habitué

Nombre de messages : 117
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sympa Re: Statuts du CDARS

Message par Nicolas le Jeu 8 Fév 2007 - 15:38

Un vrai roman cette histoire. Il ne manque plus que le "happy end"!! study

Nicolas
Régulier

Nombre de messages : 286
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sympa Re: Statuts du CDARS

Message par Erlkönig le Jeu 8 Fév 2007 - 15:45

Nicolas a écrit:Un vrai roman cette histoire. Il ne manque plus que le "happy end"!! study

Comme il a déjà été dit ailleurs : avec Quinquin, la réalité dépasse l' "affliction".

Erlkönig
Habitué

Nombre de messages : 117
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sympa Re: Statuts du CDARS

Message par Victor le chacal le Jeu 8 Fév 2007 - 17:21

Nicolas a écrit:Ferré, Lesquen, et tuti quanti, tout ça c'est du pareil au même.
Cher ami,

Comme diraient les médias officiels, "je ne peux pas laisser passer cela".
Les facilités que s'accordaient JF(RIP) l'étaient pour la bonne cause : RC.
Sans RC, nous ne serions pas réunis aujourd'hui.
Le Génies des Yvelines sert un système qui va dénaturer RC ou pousser à sa division.

Il y avait d'un côté quelqu'un de cultivé, un vrai journaliste, qui a accepté la prison et l'exil pour ses idées et qui a su tenir tête au système via RC et de l'autre nous avons un agent dudit système en costume rayé de Bercy, faussement culturé, dont la vocations semble de devenir Président de tout ce dans quoi il entre et qui cherche un vecteur publicitaire pour ses chimériques ambitions versaillaises et européennes.

En gros ce coucou de l'horloge qui s'empare d'une radio pour ne rien dire et pour réduire au silence ceux qui faisaient son succès depuis 20 ans ne sauraient être à mon sens comparé à JF.

Je vous laisse réfléchir là-dessus.

Bav.

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Sympa Re: Statuts du CDARS

Message par Lansquenet le Jeu 8 Fév 2007 - 17:38

Jean Ferré s'est dévoué pour R.-C. et il a beaucoup donné pour elle. Mais le Roi Jean se comportait en monarque absolu, d'où l'opacité des comptes et l'inapplication des statuts… On retombe ici sur l'éternel débat : « la fin justifie-t-elle les moyens ? »
Interro de philo, je ramasse les copies dans une heure ! (C'est encore une preuve de ma facétie de potache…)

Lansquenet
Régulier

Nombre de messages : 206
Localisation : Eurosibérie
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sympa Re: Statuts du CDARS

Message par Nicolas le Jeu 8 Fév 2007 - 17:41

Of course, mais vous noterez que l'attitude par rapport aux nécessités d'une bonne gestion présente des points communs entre les deux hommes, toutes choses égales par ailleurs. Je veux parler de ce business model fondé exclusivment sur les dons - ce qui peut être effectivement un modèle parfaitement acceptable - sans contreparties comme l'obligation d'une part de rendre compte de l'utilisation des dons (ça les aurait peut-être motivé pour moderniser le fonctionnement de la radio) et d'autre part d'optimiser l'utilisation de ces fonds par des moyens astucieux qui ont tardé à venir (internet, blogs, référencement, paypal, enregistrement MP3, publicité de la radio, i.e. pas celle des autres, nuance). Les déficiences fatales de cette radio en matière de "business rules" n'enlève rien naturellement à la valeur de l'homme. Peut-être même qu'elles le grandissent par le fait même que c'est la valeur de l'homme qui a tenu la radio en vie finalement. Comme chacun sait les cimetières sont remplis de héros, mais ce n'est pas une raison pour négliger les vivants. A chacun son registre, comme dit l'Evangile. cheers

Nicolas
Régulier

Nombre de messages : 286
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sympa Sur les statuts et sur les recours possibles

Message par Ultor le Jeu 8 Fév 2007 - 19:11

1° sur l'article 8 des statuts du CDARS
- Il s'applique aux membres du CDARS pas aux "patrons d'émission" qui statutairement ne sont rien.
Observez que C****** 1er n'EXCLUT pas : il prive d'émission.

2° sur le "business model" : il est parfaitement correct.
JF ne l'était qu'à moitié, car il maintenait une OPACITÉ totale.

Que s'est-il RÉELLEMENT passé en 2004-2006 : les recettes de RC ont semble-t-il diminué de 15 %, mais les dépenses (notamment salaires des CADRES + diverses apparitions comptables de divers arriérés sociaux, SACEM, caisse de retraites des intermittents, URSSAF, etc) ont grimpé de 10 à 15 %.

Citons les VRAIES raisons de la baisse des recettes
- niveau devenu affligeant des émissions du lundi soir
- politisation partisane de RC à l'occasion du référendum, où globalement 65 % "des droites" votent OUI et où presque toutes les émissions de RC vont dans le sens du NON.

Rappelons que les 2/3 des auditeurs et probablement les 3/4 des montants cotisés sont le fait de lecteurs du Figaro et pas de Présent ou de Rivarol. JAMAIS les dirigeants du FN n'ont soutenu financièrement RC.

En face de cet écart (ces "ciseaux") que fait JF financièrement aux abois ?

D'abord il fait mettre sous le coude aux argentiers aux ordres (Messieurs ROY et BESANÇON), un nombre de plus en plus dangereux de factures d'appels de cotisations etc. "On paye"/"on ne paye pas": ou alors "pour étude". Si aujourd'hui ROY et BESANÇON semblent les toutous de LESQUEN c'est qu'ils pensent avoir, enfin, affaire au gestionnaire qui "sauvera LA radio".

Et puis on "tape" tout le monde.

C'est alors que les "officines", comme disait JF, (il le disait notamment quand la secte MOON tournait autour de la radio, via Denys ROUSSELOT alias Jean-Michel VERNOCHET, de CLAUNET alias Laurent LADOUCE et aussi via BEKETCH, qui fut la "bête noire" de JF pendant de longues années) interviennent.

En gros deux sources possibles de financement politique ont dû lui sauver la mise dans ses derniers jours.

- Un financement "clérical", américain, bourgeois-libéral genre ce sinistre OPUS DEI qu'il affectionnait ouvertement. C'est ce que représente M. SIMON

- Un financement GOUVERNEMENTAL. C'est ce que représente le Conducator des Yvelines qui a bien pu aussi faire transiter (légalement ? HUM ???) des fonds via les "associations" qu'il contrôle et auxquelles on devrait s'intéresser un peu plus : "Voix des Français" et son fameux "Club de l'Horloge" devenu un cénacle fantomatique "au service de LA droite" (laquelle ?)

SIMON se dit "sarkozyste" : forcément, car "Sarko est catho".

LESQUEN qui joue toujours la mauvaise carte, a cru intelligent de jouer la carte VILLEPIN (c'est tellement plus smart). Pendant toute l''année 2006, son slogan était "Tout sauf Sarko".

Tout ceci explique les "cadavres dans le placard" liant entre eux les gens du conseil d'administration. Les uns et les autres tremblent à l'idée d'un administrateur judiciaire et le déballage des comptes. Ils pensent que le génie des Yvelines les tirera d'affaire.

Il est peu probable que les "patrons d'émission", talentueux pour certains mais pour la plupart de gentils poltrons, intelletos irresponsables, obtiennent gain de cause. D'ailleurs combien d'entre eux pensent à cotiser ?

La seule démarche EFFICACE serait que des cotisants exigent des comptes et tout ce que la radio promet à l'antenne depuis 20 ans.

C'est à NOUS LES COTISANTS de demander un administrateur judiciaire et une assemblée générale de tous les COTISANTS qui élira un conseil d'administration valable.

J'ai censuré parce que le Forum peut être mis en danger par ce genre d'emportement.
Merci de vore compréhension.
L'Admin.

Ultor
Régulier

Nombre de messages : 271
Age : 62
Localisation : Carpathes
Réputation : 3
Date d'inscription : 08/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sympa Re: Statuts du CDARS

Message par Nicolas le Jeu 8 Fév 2007 - 19:21

Et pourquoi pas les officines du KGB ou de la CIA?? pirat

Nicolas
Régulier

Nombre de messages : 286
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sympa Re: Statuts du CDARS

Message par Victor le chacal le Jeu 8 Fév 2007 - 19:26

Ca chauffe, ça chauffe! Ca balance! J'adore! applaud
Bis! Encore!

Bav.

Victor le chacal
particulièrement hargneux

Nombre de messages : 7692
Localisation : Derrière la lune embusqué pour au moment propice attaquer
Réputation : 78
Date d'inscription : 16/01/2007

http://www.lumiere101.com

Revenir en haut Aller en bas

Sympa Re: Statuts du CDARS

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:52


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum